Accueil » Enoncé d’accessibilité

Enoncé d’accessibilité

(Pour la durée des évènements du Salon du livre anarchiste cette année — soirée d’ouverture le 27 mai 2016 (18 à 21h) et salon du livre les 28 et 29 mai 2016 (10 à 17h) — les membres du Collectif de même qu’un groupe de volontaires seront identifiés par des brassards (près des tables d’accueil, mais aussi ailleurs sur le site). Ces personnes peuvent être approchées pour toute question ou demande; les membres du collectif sont mandaté.e.s à prendre des décisions concernant l’application de nos politiques d’accessibilité et d’espaces plus inclusifs. Lorsque possible, les participants du salon du livre sont priés de joindre le collectif à l’avance par e-mail au info@salonanarchiste.ca pour toute demande liée à ces politiques.)

Le collectif du Salon du livre anarchiste de Montréal s’efforce de créer un événement accessible à tous et toutes. Nous tentons d’éviter de reproduire les barrières sociétales qui marginalisent les excluEs. En accord avec nos principes, nous organisons le Salon du livre de manière à défier les exclusions émanant des principales formes d’oppression de notre société. Nous sommes également sensibles à d’autres barrières à la participation de certaines personnes, moins connues mais tout aussi réelles, comme les allergies.

En 2010, le Collectif du Salon du livre a lancé un Fonds d’accessibilité visant à aider à combattre les barrières à l’accessibilité du Salon du livre anarchiste pour les personnes vivant avec des handicaps ainsi qu’à jouer un rôle proactif pour combattre le capacitisme.

Concrètement, les mesures mises en place par le collectif du Salon du livre afin de favoriser l’accès à notre événement comprennent :

  • un service de garde gratuit.
  • faire de l’événement un lieu sécuritaire où les enfants et les parents sont bienvenus.
  • identifier les activités du Salon du livre qui sont « conçues pour les enfants » ou « pour tous âges ».
  • offrir la traduction entre l’anglais et le français.
  • organisation la traduction ASL ou LSQ lorsqu’on nous le demande à l’avance.
  • contribuer à subventionner le transport adapté vers ou en provenance du Salon du livre pour les personnes à mobilité réduite.
  • maintenir la gratuité d’accès.
  • faire en sorte que les journalistes doivent demander la permission avant de prendre des images (photos & vidéos).
  • s’assurer que l’aire principale d’exposition du Salon du livre soit accessible aux fauteuils roulants. Les étages supérieurs au CEDA, où des expositions d’œuvres d’art ont lieu, ne sont pas accessibles. Nous sommes disposés à déplacer des ateliers dans des pièces accessibles sur demande. Notre deuxième batîment, le Centre culturel Georges-Vanier, est accessible par chaise roulante.  Prenez note: Une porte du CÉDA est munie d’une rampe d’accès. Elle est située du côté du stationnement, à la gauche du 2520 avenue Lionel-Groulx, entre la rue Vinet et Charlevoix.
  • garantir un environnement sans fumée (incluant les entrées de l’édifice), sans noix, ni parfums afin de rendre l’événement sécuritaire pour les enfants et accessible aux personnes qui souffrent d’allergies, certaines étant mortelles.
  • garantir un environnement sans animaux, exception faite des chiens guides.
  • une politique de tolérance zéro envers les comportements racistes, sexistes, transphobes et homophobes.
  • offrir des toilettes neutres aux genres.
  • accommoder les demandes spéciales en matière d’accessibilité, lorsque communiquées à l’avance.

Le Salon du livre se tiendra au CEDA, un centre communautaire situé à Montréal, et au Centre culturel Georges-Vanier. Les deux centres interdisent la consommation d’alcool ou d’autre drogue sur les lieux. Nous demandons aux participants de respecter ces consignes dans les bâtiments ainsi qu’au Parc Vinet, le parc se trouvant entre le CEDA et le CCGV. Le Collectif du Salon du livre demande aux participants qui souhaitent consommer de le fair à un endroit distant du Parc Vinet, du CÉDA et du CCGV.

Lorsque l’accessibilité dépend du comportement des autres participantEs, le collectif du Salon du livre prendra la peine de faire connaître et respecter son énoncé d’accessibilité. Nous demandons également aux participantEs du Salon du livre concernés par l’accessibilité de l’événement d’en faire de même.

Nos efforts pour garantir un accès égal à tous et toutes sont faits dans les limites de nos ressources et sont, par conséquent, imparfaits. Néanmoins, nous accueillerons toutes suggestions d’amélioration à notre énoncé d’accessibilité et ferons de notre mieux pour les y inclure.