Accueil » Nouvelles, Posts

Ateliers et présentations 2015

Déposé par dans April 22, 2015 – 8:44 pmPas de commentaire

workshopsDurant les deux jours du Salon du livre anarchiste de Montréal vous pourrez assister à des ateliers qui abordent en profondeur des sujets liés à l’anarchisme ainsi que des ateliers d’introduction. Vous pouvez consulter ici l’horaire en version abrégée suivi d’une description plus détaillée des ateliers.

À l’affiche cette année: 4 introductions à l’anarchisme (2 en français et 2 en anglais), la Salle des médias autonomes (samedi, 23 mai), la Salle anti-Canada (dimanche, 24 mai), ainsi que 18 ateliers d’approfondissement traitant de différents sujets liés à l’anarchisme.

Pour l’instant, l’horaire ne contient que les descriptions originales. Les descriptions traduites seront publiées sur le site web bientôt. Tous les ateliers seront présentés en traduction chuchotée vers le français ou l’anglais.

CCGV = Centre Culturel Georges-Vanier (2450, rue Workman)
CEDA = Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (2515, rue Delisle)
—–

HORAIRE EN RÉSUMÉ

SAMEDI LE 23 MAI, 11h

- Anti-authoritarian struggles in Palestine and in the Arab World: Models of self-governance and horizontal organizing (Budour Hassan from Jerusalem, via skype) – CEDA, Salle #123 (EN)
- (Salle des médias autonomes) FemCrypt (FemHack) – CEDA, Salle #125 (FR/EN)
- Anarchist Writers Meeting (Montreal Anarchist Writers Bloc) – CCGV, Salle A (FR/EN)

SAMEDI LE 23 MAI, 13h

- (INTRODUCTION À L’ANARCHISME) Anarchisme et anticolonialisme (Ni Québec, Ni Canada) – CEDA, Salle #123 (FR)
- (Salle des médias autonomes) Solidarité avec les radios de Ayotzinapa (journalistes alternatives d’Ayotzinapa, via skype) – CEDA, Salle #125 (ES/FR/EN)
- Perspectives anarchistes anti-racistes contre l’Islamophobie au Québec (Mary Foster, Joel Pedneault & Jaggi Singh) – CCGV, Salle A (FR)
- Practical strategies & tactics for anarchist writing (Alexis Shotwell) – CCGV, Salle B (EN)

SAMEDI LE 23 MAI, 15h

- (INTRODUCTION TO ANARCHISM) Anarchism’s Great Ideas Explored in Great Books (Christine Renaud) – CEDA, Salle #123 (EN)
- (Salle des médias autonomes) Atelier de construction d’émetteur FM (CKUT) – CEDA, Salle #125 (EN/FR)
- Des lendemains qui chantent (Jacques Esnault) – CCGV, Salle A (FR)
- Safe Space and Other Problems (Virgil Addison, Estelle Davis, Kristin Li) – CCGV, Salle B (EN)

DIMANCHE LE 24 MAI, 11h

- Glamarchy: Black, Indigenous & Femmes of Colour Anti-Authoritarian Organising in Dude-Centric Spaces (Kama La Mackerel, An Li, & Yun Ching) – CEDA, Salle principale (FR/EN)
- Mutual Aid vs Gentrification and State Terrorism (Olivia Cieri & Skanda Kadirgamar) – CEDA, Salle #119 (EN)
- For the Long Haul: Care, Intention, and Steadiness in Radical Organizing (Chris Dixon) – CEDA, Salle #123 (EN)
- (Salle anti-Canada) Le Canada comme État d’apartheid : mythes et réalités (Clifton Arihwakehte Nicholas) – CEDA, Salle #125 (FR)
- Le théâtre d’intervention comme outil de changements et d’expérimentations (PASC) – CCGV, Salle A (FR)
- Il faut qu’on parle de Facebook (DIRA) – CCGV, Salle B (FR)

DIMANCHE LE 24 MAI, 13h

- Confronting Anti-Black Racism in Anarchist Communities and Learning from Black Lives Matter Resistance (Raissa Simone) – CEDA, Salle principale (EN)
- Radical Sobriety: Anarchist Perspectives on Addiction and Recovery (RadSob) – CEDA, Salle #119 (EN)
- (INTRODUCTION À L’ANARCHISME) L’unité dans la diversité: portrait de l’anarchisme contemporain au Québec (Rachel Sarrasin) – CEDA, Salle #123 (FR)
- (Salle Anti-Canada) La défense autochtone de la terre contre le colonialisme (Kanahus Manuel) – CEDA, Salle #125 (EN)
- Soutien péri-carcéral (ancien-nes détenu-es) – CCGV, Salle A (FR)
- 1er mai et anarchisme à Montréal: une histoire fragmentaire (Carl Robichaud) – CCGV, Salle B (FR)

DIMANCHE LE 24 MAI, 15h

- Organizing versus Mobilizing: Making Our Activism Relevant to the People (Network for the Elimination of Police Violence) – CEDA, Salle principale (EN)
- Les ONG et le néo-colonialisme (Andres, Iléana et Robert) – CEDA, Salle #119 (FR)
- (INTRODUCTION TO ANARCHISM) Everyday Anarchism (Cindy Milstein) – CEDA, Salle #123 (EN)
- (Salle anti-Canada) Construire la résistance au 150e du Canada (trois personnes militantes anti-Canada) – CEDA, Salle #125 (FR/EN)
- Anarchie et insurrection: Perspective du conflit permanent (trois anarchistes) – CCGV, Salle A (FR)
- Where the Wild Things Go: Anarchist Knowledge and Practice (Layla AbdelRahim) – CCGV, Salle B (EN)
—–

DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES

Pour l’instant, les descriptions ci-dessous ne contiennent que les descriptions originales. Les descriptions traduites seront publiées sur le site web bientôt. Tous les ateliers seront présentés en traduction chuchotée vers le français ou l’anglais.

- Tous les ateliers sont présentés en français (FR) ou en anglais (EN), avec une traduction chuchotée vers l’anglais et/ou le français.
- Tous les ateliers sont présentés dans des salles accessibles aux fauteuils roulants. Arrivez tôt car les places assises et l’espace sont limités!

CCGV = Centre Culturel Georges-Vanier (2450, rue Workman)
CEDA = Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (2515, rue Delisle)
—–

Anti-authoritarian struggles in Palestine and in the Arab World: Models of self-governance and horizontal organizing (Budour Hassan, via skype) – EN

Samedi le 23 mai, 11h à 12h45
CEDA – Room #123

This wide-ranging presentation and discussion, via Skype, will explore daily resistance to colonialism and apartheid, from an anti-state, grassroots perspective. Covering the 2014 siege on Gaza, to ongoing acts of defiance and survival in Jerusalem; from critiques of humanitarian and charity approaches to Palestinian self-determination, to the current crisis in Syria, this presentation will highlight an important grassroots voice of analysis and insight, rooted in anti-oppression and lived struggle against Western colonialism and imperialism.

Budour Hassan is a Palestinian anarchist based in occupied Jerusalem. She is a law graduate, and a regular contributor to the Electronic Intifada.
—–

(Salle des médias autonomes) FemCrypt (FemHack) – FR/EN

Samedi le 23 mai, 11h à 12h45
CEDA – Room #125

L’objectif de cet atelier est de vous introduire aux concepts de chiffrement et du cryptage des communications électroniques (encryption, en anglais) et de vous initier à la pratique de cryptage pour la messagerie chat et les courriels selon une pédagogie anarcha-féministe et dans un environnement anti-oppressif et politisé. Organisé dans le cadre de la Salle des médias autonomes.

FemHack est un groupe Montréalais autonome dont la mission est de créer un environnement inspirant et énergisant pour des militant.e.s (particulièrement queers, féministes, trans et personnes racisées) afin d’expérimenter avec la technologie pour hacker le patriarcat, le capitalisme et les autres systèmes d’oppression.
—–

Anarchist Writers Meeting (Montreal Anarchist Writers Bloc) – FR/EN

Samedi le 23 mai, 11h à 12h45
CCGV – Salle A

All writers attending the Anarchist Bookfair are welcome to come and meet other anarchist writers of fiction, poetry, theatre, etc. in an informal get-together. This will be a bilingual (English-French) meeting.

Facilitated by the Montreal Anarchist Writers Bloc. The Anarchist Writer’s Bloc, which has existed for four years, has already published 3 anthologies of new anarchist fiction, “Subversions 1, 2 and 3.”
—–

(INTRODUCTION À L’ANARCHISME) Anarchisme et anticolonialisme (Ni Québec, Ni Canada) – FR

Dimanche le 24 mai, 15h à 16h45
CEDA – Salle #123

En tant que philosophie née en Europe, l’anarchisme se fait parfois à son insu le véhicule de privilèges blancs, coloniaux, patriarcaux. De nombreux-ses militantEs se réclamant des principes anarchistes ont tenté d’y remédier en voulant élaborer un anarchisme d’ici, en terre colonisée, afin de faire en sorte qu’il puisse tenir ses promesses de lutte contre toute forme d’oppression. Cet atelier vise à explorer ces questionnements à travers la présentation de voix divergentes à ce sujet.

Présenté par Ni Québec, ni Canada, un collectif et une tournée anticolonialiste. Info: http://niquebecnicanada.anarkhia.org
—–

(Salle des médias autonomes) Solidarité avec les radios de Ayotzinapa (journalistes alternatives d’Ayotzinapa, via skype) – EP/FR/EN

Samedi le 23 mai, 13h à 14h45
CEDA – Room #125

Cette discussion sera sur les mises-à-jour récents de Ayotzinapa, Méxique, où des familles continuent leur lutte pour retourner les 43 militants étudiants disparus par l’état. On entendra par Skype directment des militants et journalistes basés à Ayotzinapa, et le focus particulier de cet atelier sera sur une station de radio communautaire qui a été fondée récentment au collège d’Ayotzinapa. Nous allons passer le chapeau afin de ramasser des fonds pour soutenir leur radio, et nous parlerons des initiatives de solidarité au dela des frontières coloniales. L’atelier sera en espagnol avec de la traduction chuchotée vers français et anglais. Dans le cadre de la Salle des médias autonomes.
—–

Perspectives anarchistes et anti-racistes contre l’islamophobie au Québec (Mary Foster, Joel Pedneault & Jaggi Singh) – FR

Samedi le 23 mai, 13h à 14h45
CCGV – Salle A

Cet atelier va se pencher sur la montée de l’islamophobie au Québec, et sur la complicité d’une grande portion de la gauche (y compris la gauche anarchiste). Nous allons faire l’analyse de la conjoncture politique actuelle au Québec entourant l’islamophobie. Bien que la Charte de valeurs xénophobe ait été mise de côté, une montée de l’islamophobie encore plus pernicieuse se manifeste de plusieurs façon par une violence physique, verbale et médiatique subie par les communautés musulmanes. Nous voulons créer un espace pour discuter de moyens de résister à cette islamophobie, et de ce que cela veut dire pour nos pratiques anti-oppressives, anti-racistes, d’entraide et de solidarité.

Cet atelier, qui se tiendra en français, sera animé par Mary Foster, Joël Pedneault et Jaggi Singh, trois anarchistes et organisateurs communautaires, actifs l’an dernier avec Ensemble contre la Charte xénophobe, et plus récemment avec des mobilisations anti-islamophobie et anti-racistes.
—–

Practical strategies & tactics for anarchist writing (Alexis Shotwell) – EN

Samedi le 23 mai, 13h à 14h45
CCGV – Salle B

The capacity to write with ease, joy, and fluidity is crushed in us; this serves current oppressive social relations well. Still, writing is a vital tool for struggle. In this workshop, I offer some strategies and tactics for writing. Topics include: dealing with anxiety, procrastination, and panic about writing; organizing the material realities of the writing process; stopping writing; communicating well with people who can give you feedback; setting up support structures for writing.

Presented by Alexis Shotwell. Alexis is an activist and teacher in Ottawa, Ontario, on unsurrendered Algonquin territory.
—–

(INTRODUCTION TO ANARCHISM) Anarchism’s Great Ideas Explored in Great Books (Christine Renaud) – EN

Samedi le 23 mai, 15h à 16h45
CEDA – Salle #123

This workshop is for those new to anarchism that are looking for some of the best books to explain what anarchism is, learn its history, answer common questions, and deal with specific anarchist themes. Bring your questions or areas of interest in anarchism and we’ll try to find just the book to help you out. There will be time to share what you might already have read with the group as well.

Presented by Christine Renaud. Christine is a public library and community outreach worker also involved in Food Not Bombs.
—–

(Salle des médias autonomes) Atelier de construction d’émetteur FM (CKUT)- EN/FR

Samedi le 23 mai, 15h à 16h45
CEDA – Salle #125

Venez découvrir les secrets de la transmission radio et des communications de masse en fabriquant votre propre émetteur radio FM. Nous allons sortir nos fer à souder et assembler tous les morceaux essentiels à débuter une émission en direct. Il y aura un coût de $10 pour chaque kit d’émetteur. Ce coût peut être partagé parmi les participantEs, et les participantEs pourront garder les émetteurs après l’atelier. Dans le cadre de la Salle des médias autonomes.
—–

Des lendemains qui chantent (Jacques Esnault) – FR

Samedi le 23 mai, 15h à 16h45
CCGV – Salle A

Nous n’avons pas toujours vécu à genoux. En fait, notre classe sociale n’a jamais cessé de lutter. Jamais complètement. Des chants innombrables, parfois anonymes, ont accompagné ces combats. Retrouvons-les, redressons-nous de nouveau… et qu’advienne, enfin, des lendemains qui chantent ! Jacques Esnault du Collectif 1984 présentera quelques exemples de luttes sociales et leurs chants qui nous sont parvenues, en particulier les grandes luttes sous le drapeau anarchiste.

Une présentation de Jacques Esnault du Collectif 1984 (Bruxelles – Belgique). Info: www.collectif1984.net
—–

Safe Space and Other Problems (Virgil Addison, Estelle Davis, Kristin Li) – EN

Samedi le 23 mai, 15h à 16h45
CCGV – Salle B

In this workshop, we want to explore the problems and contradictions found in safe(r) spaces and discuss other possibilities for organizing social spaces. While we share the desire to have a place to go free of oppressive behavior, we recognize the limits to the ideal of safe space. As anti-authoritarians, how do we create spaces without reproducing the forms of oppression that we reject?

Presented by Virgil Addison, Estelle Davis and Kristin Li. Virgil has organized anti-authoritarian events for Aspace, Midnight Kitchen, QPIRG, and various DIY spaces. Estelle Davis has been involved with several DIY spaces and community support organizations that have worked with safe(r) space policies. Kristin Li organizes & makes things in Montreal.
—–

Glamarchy: Black, Indigenous & Femmes of Colour Anti-Authoritarian Organising in Dude-Centric Spaces (Kama La Mackerel, An Li, & Yun Ching) – FR/EN

Dimanche le 24 mai, 11h à 12h45
CEDA – Salle principale

This is a closed caucus for self-identified Black, Indigenous & femmes of colour to speak to and about the intersections of race/ethnicity and femme identity.

Facilitated by Kama La Mackerel, An Li, & Yun Ching, a femme fabulous trio who cares more about their community than anything!
—–

Mutual Aid vs Gentrification and State Terrorism (Olivia Cieri & Skanda Kadirgamar) – EN

Dimanche le 24 mai, 11h à 12h45
CEDA – Salle #119

Representatives of capital and the state have converged to make cities hostile to poorer, darker and queerer individuals for decades. Working through all manner of military and police personnel, they hope to drive these communities out or bury them. Beginning with their hometown, New York City, the presenters will describe how mutual aid plays an important part of resisting uneven urban development and police oppression around the globe. The presenters will describe how the practice of mutual aid is an important part of resisting uneven urban development and police oppression around the globe.

Presented by Olivia Cieri & Skanda Kadirgamar. Olivia is a self-taught historian weathering New York’s re-branding in the post-9/11 era. She uses historical events to give context to tenant-landlord disputes in her life and in her community. Skanda is an anti-war organizer who works with his comrades in New York to pinpoint how US empire encourages cities to promote authoritarian regimes of fear. Both are involved with a number of anti-authoritarian projects and organizations based in New York City, including Bluestockings Bookstore, ABC no Rio, and the War Resisters League.
—–

For the Long Haul: Care, Intention, and Steadiness in Radical Organizing (Chris Dixon) – EN

Dimanche le 24 mai, 11h à 12h45
CEDA – Salle #123

Anti-authoritarians across North America face many similar challenges as we work to build movements capable of transforming the world: How can we manifest our values through our organizing? How can we move beyond self-selected activist circles? How can we avoid getting stuck in dead-end ways of doing things? Drawing on interviews with experienced organizers, this workshop will distill lessons for developing effective, visionary movements and open a space to discuss what we are learning together.

Presented by Chris Dixon. Chris, originally from Alaska, is a longtime anarchist organizer, writer, and educator who currently lives in Ottawa, on unceded Algonquin Territory.
—–

(Salle anti-Canada) Le Canada comme État d’apartheid : mythes et réalités (Clifton Arihwakehte Nicholas) – FR

Dimanche le 24 mai, 11h à 12h45
CEDA – Salle #125

Cette présentation mettra à nu une partie de la mythologie qui soutient l’identité canadienne et s’efforcera d’illustrer les différentes réalités de l’apartheid au Canada, en particulier en ce qui a trait au traitement des peuples autochtones. Dans le cadre de la Salle anti-Canada.

Présenté par Clifton Arihwakehte Nicholas. Clifton est un membre de la communauté Kanien’kehá:ka de Kanehsatake. Il a fait partie de la résistance à Kanehsatake en tant que jeune Warrior en 1990. Il est actif dans la résistance à la mine Niocan et au passage du pipeline East Energy sur son territoire. En tant que cinéaste-militant, Clifton mène sa propre compagnie de production cinématographique appelée Devil Dog Productions. Ses films incluent Karistatsi Onienre: The Iron Snake, une oeuvre consacrée à la résistance aux pipelines.
—–

Le théâtre d’intervention comme outil de changements et d’expérimentations (PASC) – FR

Dimanche le 24 mai, 11h à 12h45
CCGV – Salle A

Trous de mémoire est un projet de théâtre d’intervention qui aborde les enjeux liés à l’extraction pétrolière et minière, à la défense du territoire et aux rapports Nord/Sud. En mettant en scène l’agissement d’une compagnie extractive au Québec et en Colombie, la pièce illustre la dynamique coloniale d’appropriation et d’exploitation des territoires, des ressources et des populations. Nous vous proposons une présentation adaptée de la pièce, dans laquelle nous partagerons nos expériences et souhaitons échanger sur les pratiques d’éducation populaire permettant d’apporter des analyses radicales au sein de débats écologiques souvent posés dans des cadres très restreints (citoyennisme, développement capitaliste, légalisme, etc).

Présenté par le Projet Accompagnement Solidarité Colombie (PASC). Le PASC est un collectif qui depuis 2003 réalise de l’accompagnement auprès de communautés et organisations colombiennes et organise des ateliers d’éducation populaire au Québec qui font les liens entre les mouvements sociaux d’ici et de Colombie notamment en dénonçant les intérêts canadiens impliqués dans le conflit social et armé en Colombie.
—–

Il faut qu’on parle de Facebook (DIRA) – FR

Dimanche le 24 mai, 11h à 12h45
CCGV – Salle B

Le saviez-vous? Le monde sans Facebook a réellement existé. Il a disparu il y a 10 ans à peine. Cet atelier proposé par la bibliothèque DIRA se propose d’évaluer, pendant qu’il en est encore temps, l’importance que Facebook a acquis dans nos vies. La question du flicage est évidemment dans toutes les têtes, mais combien pèse-t-elle face aux succès tactiques à court terme, comme les manifs éclairs ou les actions de perturbation, parfois rendus possibles par Facebook ? Nous n’avons pas ici de réponse toute faite, mais entendons entamer une réflexion critique, alimentée par vos témoignages et vos connaissances. Combien de fois par jour consultes-tu ton profil ? Pourquoi t’es-tu inscrit-e ? Quel usage en fais-tu ? En tant qu’anarchiste ou anticapitaliste, comment t’accommodes-tu que tes actions en ligne profitent à une poignée de libertariens célébrés comme des génies par les médias ? Et comment t’accommodes-tu qu’en étant présent-e sur Facebook, tu encourages d’autres personnes à y être aussi ? Nous aimerions en discuter. Nous proposerons aussi un service de désinscription personnalisé. Les désinscriptions pourront être entreprises sur place.

Cet atelier est organisé par des bénévoles de la bibliothèque DIRA. Info: https://bibliothequedira.wordpress.com
—–

Confronting Anti-Black Racism in Anarchist Communities and Learning from Black Lives Matter Resistance (Raissa Simone) – EN

Dimanche le 24 mai, 13h à 14h45
CEDA – Salle principale

This workshop will outline histories of Black resistance on Turtle Island, with particular focus on the Black Power movement and the Black Lives Matter movement. Participants can learn how anarchist principles were and can continue to be employed within Black Lives Matter resistance and similar moments of anti-racist outrage. It will explore how to challenge anti-Black racism in anarchist circles, providing resources in how to effectively combat white supremacy and understand Black resistance as a crucial component of anarchistic action.

Presented by Raissa Simone. Raissa is a Kingston-based poet, musician, and activist currently pursuing a PhD at Concordia University.
—–

Radical Sobriety: Anarchist Perspectives on Addiction and Recovery (RadSob) – EN

Dimanche le 24 mai, 13h à 14h45
CEDA – Salle #119

Radical Sobriety (RadSob) was started by anarchists as a grassroots recovery group. We consider our radical politics to be directly related to both our addictions and to our recovery. We want to provide a political analysis and anarchist perspectives on intoxication culture and cultural attitudes toward addiction and recovery. There is a tremendous isolation that comes with being an addict, especially when one cannot or will not access mainstream recovery services. Major misunderstandings and stereotypes about addiction and recovery continue to circulate both in rad scenes and in the broader society. We believe it is crucial to challenge these things, and crucial to do so from a grassroots, community-oriented, non-institutional perspective.

Presented by RadSob. RadSob is a grassroots recovery group by and for anarchists, queers, punks, and weirdos.
—–

(INTRODUCTION À L’ANARCHISME) L’unité dans la diversité: portrait de l’anarchisme contemporain au Québec (Rachel Sarrasin) – FR

Dimanche le 24 mai, 13h à 14h45
CEDA – Salle #123

La perspective anarchiste est aujourd’hui articulée par les militantes et les militants autour d’une grande variété d’enjeux de lutte, allant de la question de la gentrification de nos quartiers et des enjeux féministes, aux questions relatives à l’exploitation des ressources naturelles ici et ailleurs dans le monde, ou encore aux enjeux reliés à l’éducation. En dépit de cette diversité, il est possible d’identifier des caractéristiques communes qui nous permettent de mieux cerner les contours de l’anarchisme contemporain tel qu’il s’est développé au Québec au tournant du XXIe siècle. Quelles sont les particularités de cette perspective anarchiste? Les idées et les pratiques anarchistes sont-elles uniquement portées par les militantes et les militants qui se revendiquent explicitement de cette idéologie? Cet atelier aura pour but de démystifier l’anarchisme contemporain au Québec à travers une approche interactive. La présentation sera basée sur les outils d’éducation populaire élaborés par le Collectif de recherche sur l’autonomie collective (CRAC), qui a mené des recherches entre 2006 et 2012 sur l’anarchisme au Québec.

Animée par Rachel Sarrasin. Rachel a été membre du CRAC (Collectif de recherche sur l’autonomie collective) de 2009 jusqu’à sa dissolution en 2012. Elle est une alliée du mouvement anarchiste depuis la mobilisation contre le Sommet des Amériques en 2001 avec la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC).
—–

(Salle anti-Canada) La défense autochtone de la terre contre le colonialisme (Kanahus Manuel)- EN

Dimanche le 24 mai, 13h à 14h45
CEDA – Salle #125

Un point de vue venant du front sur la résistance au contrôle étatique ainsi que la résistance au colonialisme sous ses différentes formes. Dans le cadre de la Salle anti-Canada.

Présenté par Kanahus Manuel. Kahanus est une mère et une guerrière venant de la Nation Secwpemc dans la région de Shuswap en « Colombie-Britannique ». Elle a été active dans la lutte aux projets de développement et aux corporations comme le centre de ski Sun Peaks et Imperial Metals. Elle a récemment été impliquée dans les efforts de sensibilisation concernant les déversements de déchets de la mine d’or Mount Polley, possiblement la pire catastrophe de pollution minière de l’histoire canadienne. Elle a ainsi été ciblée par une injonction déposée par Imperial Metals afin de faire cesser le blocage des opérations de la compagnie minière.
—–

Soutien péri-carcéral (ancien-nes détenu-es) – FR

Dimanche le 24 mai, 13h à 14h45
CCGV, Salle A

Des sentences d’emprisonnement découlent parfois de la répression étatique et il importe de pouvoir s’organiser pour mettre en place un support efficace pour ces situations. En quoi consiste un support complet, avant, pendant et après l’incarcération? C’est en saluant toutes les initiatives et les ressources présentes et passées que nous vous proposons cette réflexion collective qui pourra nous permettre de repousser les limites de nos moyens face à cette problématique.

Organisé par un groupe d’ancien-nes détenu-es et d’autres personnes ayant travaillé au soutien carcéral, souhaitant consolider les différentes ressources en la matière pour palier à certains aspects manquants.
—–

1er mai et anarchisme à Montréal: une histoire fragmentaire (Carl Robichaud) – FR

Dimanche le 24 mai, 13h à 14h45
CCGV – Salle B

Le 1er mai fait partie de la tradition anarchiste. Au-delà de la fête et de la commémauration des luttes passées, cette journée est souvent un point d’ancrage pour ceux et celles qui luttent pour l’émancipation. À Montréal, la tradition du 1er mai est plus que centenaire donnant lieu à une multitude d’évènements. Nous souhaitons en partager son histoire.

Présenté par Carl Robichaud, étudiant en histoire et militant anarchiste. Carl s’intéresse beaucoup aux questions urbaines. Son implication s’est aussi faite de manière affinitaire que se soit au sein des luttes de quartier ou encore durant la grève étudiante de 2012.
—–

Organizing versus Mobilizing: Making Our Activism Relevant to the People (Network for the Elimination of Police Violence) – EN

Dimanche le 24 mai, 15h à 16h45
CEDA – Salle principale

The overall goal of this workshop is to foster a stronger awareness and knowledge of the difference between organizing and mobilizing and to envision and discuss what organizing would look like in our communities/regions, if we should commit ourselves to that path. This workshop will be strongly interactive and participatory. We should leave this workshop with a better sense of what must be done to make our activism relevant to the lives of the people.

Facilitated by Kelly Rose Pflug-Back, Ellie Adekur Carlson and Ajamu Nangwaya, members of the Network for the Elimination of Police Violence based in Toronto. Kelly is an award-winning writer, student, and social activist. Ellie is a trade union activist, student and organizer. Ajamu is an educator, anarchist, writer and organizer.
—–

Les ONG et le néo-colonialisme (Andres, Iléana et Robert) – FR

Dimanche le 24 mai, 15h à 16h45
CEDA – Salle #119

L’anarchisme est évidemment intimement lié à l’opposition au colonialisme et à l’impérialisme. Les ONG sont une nouvelle forme de colonialisme. Nous proposons un atelier détaillé sur l’idéologie humanitaire, la déconstruction de ses publicités, les vraies intérêts des organisations et leurs liens avec l’état. Nous explorerons aussi comment la promesse de la démocratisation à l’étranger, surtout en Colombie, est liée à l’implantation du capitalisme, l’exploitation des ressources et finalement la destruction de l’auto-détermination des peuples.

Animé par Andres, Iléana et Robert, des finissant.e.s en Anthropologie, des activistes anti-colonialistes, anarchistes et des fucking cool personnes!
—–

(INTRODUCTION TO ANARCHISM) Everyday Anarchism (Cindy Milstein) – EN

Dimanche le 24 mai, 15h à 16h45
CEDA – Salle #123

This workshop will briefly sketch out the ethics of anarchism in order to bring them into conversation with contemporary anarchist(ic) experiments in self-determination and self-organization. In particular, gazing through what James C. Scott has recently called “anarchist eyeglasses” to reveal already-existent lived examples, we’ll look at the antiauthoritarian impulse within recent moments of resistance and uprising, but peer far more closely at the everyday anarchism that appears within seemingly commonplace practices.

Presented by Cindy Milstein. Cindy is actively engaged in resisting evictions, including her own home (Station 40, an anarchist collective space; station40.org), and anti-cop organizing in San Francisco’s Mission, is author of Anarchism and Its Aspirations (IAS/AK Press) and coauthor with Erik Ruin of Paths toward Utopia (PM Press), and blogs at cbmilstein.wordpress.com.
—–

(Salle anti-Canada) Construire la résistance au 150e du Canada (trois personnes militantes anti-Canada) – FR/EN

Dimanche le 24 mai, 15h à 16h45
CEDA – Salle #125

Trois personnes militantes contre le Canada basées à Ottawa/Gatineau, au sud de l’Ontario et à Montréal échangeront sur le contexte entourant l’organisation contre Canada 2017. La discussion portera aussi sur la construction de campagnes coordonnées et décentralisées afin de saper les célébrations du Canada. Les raisons sous-jacentes à une opposition publique et concertées seront aussi discutées. Cette séance mettra l’accent sur la création d’un potentiel réseau pour l’organisation contre le Canada.

Animé par Mandy Hiscocks (Guelph), Dan Sawyer (Ottawa/Gatineau) et Jaggi Singh (Montréal, via Toronto). Une discussion dans le cadre de la Salle anti-Canada.
—–

Anarchie et insurrection: Perspective du conflit permanent (trois anarchistes) – FR

Dimanche le 24 mai, 15h à 16h45
CCGV – Salle A

Le but de cette présentation sera de mieux définir la tendance anarchiste informelle, de mettre de l’avant les concepts, sensibilités et ruptures qui lui donnent son souffle. Nous aborderons des idées qui nous paraissent centrales à cette tendance : l’affinité, l’informel, la liberté, l’insurrection, la projectualité, le conflit permanant, la société, la civilisation, l’individu, l’État. Nous tenterons de contextualiser ces théories dans notre époque et dans la réalité d’ici, c’est à dire en Amérique du Nord, sur des territoires volés et colonisés. De plus, nous exposerons les auteur.e.s qui continuent de nous inspirer.

Présentée par trois anarchistes de Montréal, se réclamant de la tendance insurrectionniste/informelle.
—–

Where the Wild Things Go: Anarchist Knowledge and Practice (Layla AbdelRahim) – EN

Dimanche le 24 mai, 15h à 16h45
CCGV – Salle B

This workshop examines the role of knowledge and education in civilised economy and the ways in which they sabotage resistance and revolution. We will discuss both the temporary successes and the reasons behind the failure of most revolutions that have consistently been co-opted by a culture of stratification and exploitation within the past millennium in order to build on that experience for a lasting change and a viable planet in which diversity will thrive.

Presented by Layla AbdelRahim. Layla is an anarchist anthropologist, author of two books: “Wild Children – Domesticated Dreams: Civilization and the Birth of Education” (Fernwood 2013) and “Children’s Literature, Domestication, and Social Foundation: Narratives of Civilization and Wilderness” (Routledge 2015).

Les commentaires sont fermés.

Accueil » Nouvelles, Posts

À la recherche de bénévoles

Déposé par dans April 22, 2015 – 8:44 pmPas de commentaire

BookfairVolunteers2Le Salon du livre anarchiste est à la recherche de bénévoles qui peuvent aider à l’organisation et à la promotion du Salon et du Festival de l’Anarchie.

L’éventail de tâches liées au Salon du livre est diversifié. Nous avons besoin d’un coup de main pour la planification et la préparation du service de garde et d’activités pour enfants, l’expo art et anarchie, les ateliers et les présentations, l’organisation des kiosques et des distributeurs, de nombreuses tâches logistique concernant la nourriture, la traduction et davantage. Nous avons aussi besoin d’aide pour la promotion du Salon du livre en tant que tel, ce qui inclut l’affichage, la distribution de tracts, la publicité en ligne et bien plus.

Si vous pouvez donner un coup de main pour une de ces tâches, contactez-nous par téléphone ou par courriel. Si vous avez un talent ou une habileté particulière pour l’organisation du Salon, contactez-nous!

Le collectif du Salon du livre organise des réunions de bénévoles pour que nous puissions nous rencontrer en personne et ainsi faire savoir à tous et toutes les manières possibles de s’impliquer.

Les réunions de bénévoles auront lieu :
- MERCREDI LE 22 AVRIL de 18h à 19h ou 21h à 21h30 (suivi d’affichage)
- VENDREDI LE 30 AVRIL de 11h à 13h
- MERCREDI LE 6 MAI de 18h à 19h ou 21h à 21h30 (suivi d’affichage)
- VENDREDI LE 15 MAI de 11h à 13h
- MERCREDI LE 20 MAI de 18h à 19h ou 21h à 21h30 (suivi d’affichage)

Ces réunions auront lieu au 1500 de Maisonneuve Ouest, #204 (métro Guy-Concordia). L’endroit est accessible aux fauteuils roulants. Vous pouvez assister pour 15 minutes ou plus, à n’importe quel moment aux heures ci-haut.

Nous encourageons tous les bénévoles potentiel-le-s à consulter les documents suivants :
i) Reconnaissance : www.salonanarchiste.ca/presentation/reconnaissance
ii) Principes du Salon anarchiste : www.salonanarchiste.ca/presentation/principes
iii) Politique d’espaces plus inclusifs : www.salonanarchiste.ca/accessibilite/politique-despace-plus-inclusif
iv)  Énoncé d’accessibilité : www.salonanarchiste.ca/presentation/accessibilite

POUR INFORMATION :
-> Courriel : info@salonanarchiste.ca
-> Poste: Salon du livre Anarchiste de Montréal
1500 de Maisonneuve Ouest, Suite 204
Montréal, Québec H3G 1N1

POUR DES MISES- À-JOUR :
-> web: www.salonanarchiste.ca
-> liste d’envoi: https://masses.tao.ca/lists/listinfo/salon-annonces

MÉDIAS SOCIAUX :
-> facebook: www.facebook.com/SalonduLivreAnarchisteMontrealAnarchistBookfair
-> twitter: @BookfairAnarMTL