Qu’est-ce qui se passe au Salon du livre anarchiste de Montréal?

Le Salon du livre anarchiste, qui se déroulera le samedi 25 mai et le dimanche 26 mai, se tient à deux endroits situés l’un en face de l’autre: i) le Centre culturel Georges-Vanier (CCGV) (2450, rue Workman) ; ii) le CÉDA (2515, rue Delisle), un centre communautaire pour l’éducation aux adultes dans le sud-ouest de Montréal , en face du CCGV. Les deux endroits sont à deux minutes de la station de métro Lionel-Groulx.

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT!

Dans les auditoriums principales au CCGV et au CÉDA il y a plus de 100 vendeurs-deuses, éditeurs-trices et groupes de partout à Montréal, Québec, d’Amérique du Nord et ailleurs, pour partager leurs publications et leur matériel, dont la plupart est impossible à trouver dans les magasins «de masse». Il y a beaucoup de matériel gratuit et une bonne partie est publiée spécialement pour le Salon du livre. Notez bien : cette année les tables d’exposition prendront place les deux journées, samedi le 26 mai et dimanche le 27 mai. Les ateliers, films et oeuvres d’art prendront place aussi les deux journées.

Pendant le Salon du Livre, il y a une Salle de cinéma anarchiste où sont projetés des films et des documentaires alternatifs, et les murs du Salon sont couverts d’oeuvres d’art d’artistes anti-autoritaires pour l’exhibition Art et Anarchie.

Il y a une garderie gratuite et au Salon du livre et aussi une programmation pour les enfants : La Zone d’Enfants! ; les enfants et les parents sont bienvenus et encouragés à y assister.

Pour tout le monde, il y a un espace “chill”. L’espace en question a été développé en reconnaissance du fait que le salon peut parfois devenir très intense et chargé pour plusieurs raisons. L’idée, c’est d’offrir un espace à l’écart des activités principales du salon, pour décompresser, sans qu’on se sente forcé.e de quitter le salon pour accéder à un peu de calme.

Il y a aussi des ateliers en guise d’introduction à l’anarchie pour ceux et celles pour qui c’est du nouveau. Et si vous êtes intéresséEs, il y a également de présentations et de discussions anarchistes, qui explorera plus en profondeur les sujets liés à l’anarchisme.

Tout au long du Salon du livre, ne vous gênez pas pour poser des questions ou vous renseigner sur les idées et pratiques anarchistes aux personnes qui ont des tables ou qui font les présentations. Le collectif du Salon du livre anarchiste de Montréal s’efforce de créer un événement accessible et inclusif à tous et toutes.

Le site du Salon du livre est à côté d’un grand parc et d’un terrain de soccer et quand il fait beau (le mois de mai à Montréal est habituellement très agréable), aller au Salon du livre c’est aussi jouer au soccer et prendre du soleil en jasant avec ses amiEs et futurEs amiEs.

Toutes les activités du Salon sont gratuites et ouvertes à tout le monde, cependant votre contribution financière est encouragée afin de couvrir nos dépenses.

Essentiellement, le Salon du livre anarchiste de Montréal est pour les gens curieux de l’anarchisme et qui veulent en savoir plus.

Salon du livre anarchiste 2018

Présentations et ateliers 2018

Ateliers et présentations au Salon du livre anarchiste de Montréal
HORAIRE EN RÉSUMÉ

(les descriptions détaillées sont ci-dessous)

Tous les ateliers et toutes les présentations seront présentés en traduction chuchotée vers le français ou l’anglais, en fonction de la langue (ou les langues) utilisées par l’animateur ou l’animatrice ; quelques ateliers et présentations seront présentés en traduction chuchotée vers l’espagnol aussi.

NOTE IMPORTANT :

trois évènements commenceront plus tard que leurs positions dans les créneaux horaires indiquent (genre, entre 15 minutes et 60 minutes plus tard) ; ceux sont marqués avec un ‡ et on peut voir le temps de début réel en regardant le description détaillé.

FR = français, AN = anglais, ES = espagnol
‡ = indication que l’évènement n’est pas parfaitement synchronisé avec les créneaux horaires, allez voir le description détaillé en utilisant Ctrl+F

CCGV = Centre culturel Georges-Vanier (2450, rue Workman)
CEDA = Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (2515, rue Delisle)

Samedi le 26 mai
1er CRÉNEAU : 11 h à 12 h 45

Vivre en commun pour remettre en question les bases du capitalisme (Arielle et Vincent) – CÉDA, salle #119 (FR)
Les personnes de couleur anarchistes et la montée de la droite fasciste sur l’Île de la Tortue, pt 1 (Andrea) – CÉDA, room #125 (AN)
L’anti-étatisme au sein de l’extrême-droite (Matthew) – CÉDA, salle #211 (AN)
Les patrons ont toujours tort! (CLAC-Montréal) – CÉDA, room #300 (FR) ‡
Comment et pourquoi le G7 détruit la planète et ses résident-e-s (Réseau de résistance anti-G7) – CCGV, salle #1.100 (FR)
Se reposer pour résister : la méditation pour personnes LGBTQ autochtones, noires et de couleur et alliés (Dexter) – CCGV, salle #2.100 (FR/AN)
Capsules-vidéos par le PASC (Projet Accompagnement Solidarité Colombie) – CCGV, salle #2.140 (FR/ES)

Samedi le 26 mai
2e CRÉNEAU : 13 h à 14 h 45

Libérer nos relations : une introduction à l’anarchisme (Boskote) – CÉDA, salle #119 (AN)
Les personnes de couleur anarchistes et la montée de la droite fasciste sur l’Île de la Tortue, pt. 2 (Andrea) – CÉDA, room #125 (AN)
Pour la reconnaissance du travail étudiant ; vers la grève générale illimitée à l’hiver 2019 (Comités unitaires sur le travail étudiant) – CÉDA, salle #211 (FR/AN)
Trente ans de la radio communautaire (CKUT 90.3 FM) – CÉDA, salle #300 (EN) ‡
Capitalisme et l’anticapitalisme : de l’anticolonialisme à l’antimondialisation (Jaggi) – CCGV, salle #1.100 (FR)
Le colonialisme du peuplement en Israël, le Canada et les États-Unis (Nani) – CCGV, salle #2.100 (AN)
Historique de l’extrême droite et la résistance antifasciste a montréal (un antifa de Montréal) – CCGV, salle #2.140 (FR)
Autodéfense: femmes, personnes trans et/ou féminines (Shaiden) – au plein air du parc Vinet (AN)

Samedi le 26 mai
3e CRÉNEAU : 15 h à 16 h 45

Lutte ou fuite : (dés)engagements anarchistes avec la gauche (Cole, Ashleigh, Bryan et Alex) – CÉDA, salle #119 (AN)
Qu’est-ce que l’anarchisme en 2018? (ni Québec ni Canada) – CÉDA, salle #125 (FR)
Fascisme et extrême-droite au Québec contemporain : apports théoriques et pratiques de lutte (Michel) – CÉDA, salle #211 (FR)
La Révolution au Rojava, l’anarchisme au Moyen-Orient (Solidarité Rojava-Montréal) – CCGV, salle #1.100 (FR)
La pleine conscience et l’anarchie (Parneet) – CCGV, salle #2.100 (AN)
Mini-entraînement médic pour les manifestations anti-G7 (Nicole) – CCGV, salle #2.140 (FR)

Dimanche le 27 mai
4e CRÉNEAU : 11 h à 12 h 45

Anticapitaliste par définition : la souveraineté mapoutchée et autochtone (Women’s Coordinating Committee for a Free Wallmapu) – CÉDA, salle #211 (AN/ES)
Ni Dieu? Réflexions anarchistes sur la place de la foi et de la croyance religieuse dans nos mouvements (Fred, Mubeenah et Pierre-Philippe) – CÉDA, salle #125 (FR/AN)
Jeux anti-fascistes (Curieux de jeux Montréal) – CÉDA, salle #211 (AN)

Dimanche le 27 mai
5e CRÉNEAU : 13 h à 14 h 45

Le deuil en rébellion : Le travail collectif du deuil (Cindy) – CÉDA, salle #119 (AN)
Exiger l’impossible : La pratique et le pertinence ce l’anarchisme (Jaggi) – CÉDA, salle #125 (FR)
Jeux de relations authentiques : édition d’anarchie (Parneet) – CÉDA, salle #211 (AN)
L’autonomie, le cannabis et la souveraineté autochtone (Clifton) – CCGV, salle #2.140 (AN) ‡
Renouer avec les plantes sur une terre dépossédée (Heather) – au plein air du parc Vinet (AN)

Dimanche le 27 mai
6e CRENEAU : 15 h à 16 h 45

Regard courant sur les drogues par injection (Jes et Yannick) – CÉDA, salle #119 (FR/AN)
Vous serez comme des dieux : de la torah et de l’anarchie (reb velvel) – CÉDA, salle #125 (AN)
Jouons WINTERHORN (Curieux de jeux Montréal) – CÉDA, salle #211 (AN)
Comprendre notre histoire coloniale pour mieux la confronter (ni Québec ni Canada) – CCGV, salle #2.140 (FR) ‡

DESCRIPTIONS DÉTAILLÉS

Anticapitaliste par définition : la souveraineté mapoutchée et autochtone (AN/ES)

Dimanche le 27 mai, 11 h à 12 h 45

CÉDA, salle #211

L’anticapitalisme, comment est-il intrinsèque aux luttes autochtones? De quelle façon les mouvements autochtones ont-elles été récupérés pour correspondre à une logique capitaliste ou à des intérêts des ONGE? L’atelier permettra d’explorer ces questions tout en racontant l’expérience du mouvement Mapuche pour la souveraineté autochtone – à travers la vue d’Hector Llaitul, porte-parole pour la Coordinadora Arauco Malleco (CAM), et d’autres organisations qui luttent pour le contrôle de leur territoire et contre les intérêts de l’État et des corporations au Wallmapou. Les liens entre le mouvement mapoutché et d’autres luttes autochtones sur l’Abya Yala et l’Île de la Tortue seront aussi explorées. Deux films courts du Wallmapou seront présentés, suivi d’une discussion.

Le Women’s Coordinating Committee for a Free Wallmapu (« comité de coordination des femmes pour la libération du Wallmapou ») est une organisation autochtone et mapoutchée basé à Toronto, sur l’Île de la Tortue.

—–

Autodéfense : femmes, personnes trans et/ou féminines (AN)

Samedi le 26 mai, 13 h à 14 h 45

au plein air du parc Vinet

Pour être efficace l’autodéfense demande de la préparation mentale. Au cours de cet atelier les participant-e-s bâtirons leurs analyses politiques de l’organisation des violences contre les corps féminins et/ou trans et apprendrons des nouvelles techniques pour se défendre physiquement. Ces techniques sont efficaces contre les agresseurs plus grands ou plus forts ainsi que ceux qui sont plus expérimentés en techniques de combat. L’objectif est que les participant-e-s quittent l’atelier avec un fort sentiment de leur puissance. Ceci est un atelier NON-MIXTE pour les personnes s’identifiant comme femme, personne trans et/ou personne féminine.

Shaiden est une personne blanche, queer et colone qui enseigne l’autodéfense et qui travail dans la prévention de violence dans les écoles ainsi que dans la communauté.

—–

L’autonomie, le cannabis et la souveraineté autochtone (AN)

Dimanche le 27 mai, 13 h 30 à 15h ‡

CCGV, salle #2.140

La prohibition du marijuana et la Guerre aux drogues ont toujours été une guerre contre les classes populaires et les personnes marginalisées. Aujourd’hui nos maîtres libéraux bienveillants nous font cadeau du privilège d’utiliser la plante de cannabis, à condition que leurs ami-e-s capitalistes (y compris des gros porcs comme Bill Blair!) y gagnent gros. Cet atelier abordera le sujet de la légalisation, c’est-à-dire la prohibition version 2.0, en portant une attention particulière au mouvement autochotone de cannabis (Indigenous Cannabis Movement) et à la résistance anarchiste à cette prise de contrôle corporatiste d’une industrie qui a depuis longtemps servi de gagne-pain aux rebelles et aux anti-autoritaires.

Clifton Nicholas est un Guerrier mohawk de Kanehsatà:ke.

—–

Capitalisme et anti-capitalisme : de l’anti-colonialisme à l’anti-mondialisation (FR)

Samedi 26 mai, 13 h à 14 h 45

CCGV, salle #1.100

Cette présentation et discussion portera sur la plus récente génération de mouvements de résistance contre le capitalisme néolibéral en Amérique du Nord pendant la période de 1994 à 2017, incluant des mobilisations contre les sommets G7/G8. Nous explorerons les stratégies utilisées pour articuler une opposition anti-impérialiste, anticapitaliste et antiraciste claire à l’exploitation et aux oppressions structurelles. Nous soulignerons l’émergence de discours d’opposition clairs, qui font référence au capitalisme et à l’anticapitalisme, au colonialisme et à la décolonisation, à l’apartheid mondial, ainsi qu’au mode d’organisation horizontal et à l’action directe.

Cette présentation sera animée par Jaggi Singh. Jaggi est de la classe ouvrière immigrée de Toronto. Il est un organisateur avec Solidarité sans frontières. Il fut un co-initiateur de la Convergence des luttes anti-Capitaliste (CLAC) en 2000 (CLAC 2000-2005, 2010) et un co-fondateur du Salon du livre anarchiste de Montréal (2000-2017).

—–

Capsules-vidéos par le PASC (FR/ES)

Samedi le 26 mai, 11 h à 12 h 45

CCGV, salle #2.140

Il s’agit d’une présentation de capsules-vidéos sur les thèmes du territoire, des menaces au(x) territoire(s), des impacts spécifiques en fonction des genres et des résistances menées pour faire face à l’exploitation des territoires. Ces capsules sont pensées et réalisées conjointement avec des personnes ou groupes exprimant le désir de livrer un témoignage.

Depuis 2003, le PASC réalise de l’accompagnement auprès de communautés et organisations colombiennes et diffuse de l’information sur les mouvements sociaux colombiens tout en dénonçant les intérêts canadiens impliqués dans le conflit social et armé en Colombie. L’accompagnement international représente pour le PASC un moyen de transférer nos privilèges canadiens aux mouvements et communautés en résistance.

—–

Le colonialisme du peuplement en Israël, le Canada et les États-Unis (AN)

Samedi le 26 mai, 13 h à 14 h 45

CCGV, salle #2.100

En 2013, l’auteure et militante Nani Ferreira-Mathews a participé au programme populaire de Birthright (« droit de naissance »), un voyage gratuit de dix jours à Israël financé par Taglit-Birthright. Pendant ce voyage, elle était témoin de racisme, de sexisme et de colonialisme en Palestine occupée. Après son retour elle s’est mise à explorer les profondeurs du colonialisme de peuplement aux États-Unis, au Canada et plus encore en Israël. Son livre récemment paru, intitulé Birthright? Travelogue of an American Radical in Israel/Palestine, est un récit journalier qui révèle les thèmes du militarisme, du sexisme et du racisme au cours du voyage Birthright. Pendant cet atelier, Ferreira-Mathews partagera des éléments de son expérience durant le voyage et des extraits de son livre. En suite elle animera une discussion avec les participant-e-s au sujet de leurs expériences avec le colonialisme de peuplement et explorera leurs solutions et leur militantisme face aux l’inégalités structurales. Les participant-e-s sont encouragé-e-s à parler de comment l’anarchisme a guidé leur militantisme et leurs idéologies en habitant des colonies peuplées.

Nani Ferreira-Mathews est journaliste indépendante, musicienne indépendante et militante qui réside maintenant à Baltimore, en Maryland. En 2011, elle était impliquée pendant les journées les plus radicales du mouvement Occupy Wall Street à New York City. En tant que chercheuse indépendante elle s’intéresse aux pratiques de prise de décision et aux styles de communication communautaires. Elle a étudié des squats, des communes et des communautés intentionnelles en Amérique du Nord, en Europe, en Amérique du Sud et au Moyen-Orient.

—–

Comment et pourquoi le G7 détruit la planète et ses résident-e-s! (FR)

Samedi le 26 mai, 11 h à 12 h 45

, salle #1.100

Cet atelier vise à explorer les différentes raisons pour lesquelles il est nécessaire de s’opposer massivement à des sommets comme ceux du G7, tout autant qu’aux politiques dévastatrices appliquées par les pays impérialistes membres du G7. Nous proposons un regard critique sur les thématiques principales qui seront abordés lors du prochain sommet (du 7 au 9 juin à La Malbaie), tout en fournissant différentes pistes d’action et de résistance.

Présenté par le Réseau de résistance anti-G7.

—–

Comprendre notre histoire coloniale pour mieux la confronter (FR)

Dimanche le 27 mai, 15 h 15 à 16 h 45 ‡

CCGV, salle #2.140

Nous discuterons de l’histoire coloniale du kkkanada et du kkkébec dans le contexte de la colonisation occidentale et de comment en tant que colons en attaquer les fondements en solidarité active avec les peuples autochtones. Nous parlerons également des projets et luttes en cours qui visent la protection des territoires et l’appui aux luttes autochtones de souveraineté.

Ni Québec, ni Canada : projet anticolonial animera cet atelier où participeront éventuellement plusieurs camarades impliquées dans les luttes anticoloniales.

—–

Le deuil en rébellion : Le travail collectif du deuil (AN)

Dimanche le 27 mai, 13 h à 14 h45

CÉDA, salle #119

Dans cet atelier, Cindy offrira d’abord quelques réflexions sur les pertes structurelles, le deuil et la résistance à travers une perspective anarchiste. Elle fournira un cadre construit de son anthologie Rebellious Mourning: The Collective Work of Grief (AK Press, automne 2017) ; selon Silvia Federici, auteure de Caliban et la sorcière, ce cadre « révèle la destruction de la vie que le développement capitaliste laisse dans son sillage. Mais c’est aussi un témoignage du pouvoir du deuil en tant que catalyse pour la résistance collective. » À partir de là, Cindy animera une espace pour partager des histoires de perte structurelle et de deuil collectif qui sont à la fois personnelles et politiques.

Cindy Milstein est auteure de Anarchism and Its Aspirations, coauteure de Paths toward Utopia: Graphic Explorations of Everyday Anarchism et éditrice de l’anthologie Taking Sides: Revolutionary Solidarity and the Poverty of Liberalism. Elle s’est longtemps engagée dans le militantisme anarchistique, dans des mouvements sociaux et des espaces collectifs, par exemple cet été à l’école d’été anarchiste du « Institute for Advanced Troublemaking ». Cindy est aussi honorée de faire du travail de soins, de deuil et de doula-mort.

—–

Exiger l’impossible : La pratique et le pertinence de l’anarchisme (FR)

Dimanche le 27 mai, 13 h à 14 h 45

CÉDA, salle #125

Cet atelier présente les principes de base de l’anarchisme en partant de son histoire, ses origines et des divers mouvements et cultures qui l’ont précédé et inspiré. Du soutien des prisonniers et prisonnières, des personnes migrantes et des victimes de brutalité policière jusqu’aux insurrections inspirantes et soulèvements qui se produisent à travers le monde, nous explorerons des exemples tangibles de la pratique des valeurs anarchistes d’auto-organisation, de soutien mutuel, de solidarité et d’actions autonomes. Nous observerons des exemples significatifs d’auto-organisation et de résistance de la Kabylie et du Chiapas en passant par les territoires Mapuche et la Confédération iroquoise. Nous insisterons sur les aspects de l’anarchisme qui ébranlent la société dominante. Cet atelier s’adresse aux participantes et participants du Salon du livre qui sont curieux et curieuses ou qui ne sont pas familiers avec les idées et pratiques anarchistes (ne s’adresse pas aux personnes qui connaissent déjà bien l’anarchisme).

Cette présentation sera animée par Jaggi Singh. Jaggi est de la classe ouvrière immigrée de Toronto. Il est un organisateur avec Solidarité sans frontières. Il fut un co-initiateur de la Convergence des luttes anti-Capitaliste (CLAC) en 2000 (CLAC 2000-2005, 2010) et un co-fondateur du Salon du livre anarchiste de Montréal (2000-2017).

—–

Fascisme et extrême-droite au Québec contemporain : apports théoriques et pratiques de lutte (FR)

Samedi le 26 mai, 15 h à 16 h 45

CÉDA, salle #119

À travers un rapide historique de la naissance du fascisme et de son évolution, nous survolerons quelques modèles théoriques du fascisme, ur-fascisme, post-fascisme et de l’extrême droite pour essayer d’en développer les composantes actuelles, particulièrement à travers la notion de populisme et donner quelques outils théoriques et pratiques pour lutter contre leurs discours confusionnistes et leurs manipulation de langage.

Michel Sancho est diplomé en sociologie, militant anarchiste et antifasciste. Il s’interesse particulierement aux thèmes liés à la violence, aux constructions identitaires et à l’imaginaire.

—–

Historique de l’extrême-droite et la résistance antifasciste à Montréal (FR)

Samedi le 26 mai, 13 h à 14 h 45

CCGV, salle #2.140

Une ligne du temps de l’extrême droite et la résistance antifasciste, suivi d’une présentation des groupes et comment les lutter.

Présenté par un antifa de Montréal.

—–

Jeux anti-fascistes (AN)

Dimanche le 27 mai, 11 h à 12 h 45

CÉDA, salle #211

Avez-vous déjà pensé à utiliser des jeux à des fins politiques radicales? Au cours de cet atelier, nous vous présenterons une sélection de jeux liés à différentes luttes de justice sociale, y compris des jeux réalisés lors de la Game Jam Anti-fasciste internationale, organisé par Curieux de jeux Montréal et divers autres groupes en mars dernier. Nous parlerons également de l’utilisation des jeux comme moyen d’expression politique et comme moyen de rapprocher différentes communautés et causes.

Curieux de jeux Montréal est un collectif qui organise et accueil des événements liant des jeux à des luttes de justice sociale.

—–

Jeux de relations authentiques : Version anarchiste (AN)

Dimanche le 27 mai, 13 h à 14 h 45

CÉDA, salle #211

L’anarchie est fréquemment vue à l’échelle systémique, entres les structures au niveau macro et les institutions. Mais qu’est-ce l’anarchie au niveau inter- ou intrapersonelle? Entre deux êtres humains? Comment serait-ce de se rencontrer et d’établir des relations ayant en tête des pratiques et des valeurs anarchistes? Cet atelier de deux heures offre une opportunité singulière de pratiquer la vulnérabilité, l’honnêteté et la curiosité par le biais de jeux relationnels. Venez explorer des nouvelles manières d’interagir et d’être avec d’autres anarchistes. Les jeux de relations authentiques (« Authentic Relating Games ») créent des occasions d’explorer ses propres frontières dans un contexte social et un environnement sécuritaire. Les objectifs sont la dissolution d’anciens modèles de comportement qui ne nous servent plus, d’interagir d’une manière plus authentique et d’avoir des rapports ancrés dans l’autogouvernance et l’observation de soi. Cet atelier sera une bonne place pour les anarchistes qui se sentent épuisé-e-s et qui cherchent une alimentation relationnelle. Venez paire le plein de curiosité, de validation et d’appréciation. Pour plus d’infos sur les jeux de relations authentiques (en anglais) : https://www.meetup.com/Authentic-Montreal/

Parneet Chohan est thérapeute-conseillère et s’intéresse à la décolonisation de l’esprit, la guérison du corps et la réclamation du cœur.

—–

Jouons au jeu WINTERHORN! (AN)

Dimanche le 27 mai, 15 h à 16 h 45

CÉDA, salle #211

Ensemble, nous jouerons une partie de Winterhorn, un jeu de rôle qui démontre comment le gouvernement érode et détruit des groupes militants. En jouant le jeu, vous apprendrez les techniques qui sont vraiment utilisés par l’état pour atteindre ces objectifs. Après le jeu, Curieux de jeux Montréal animera une discussion de groupe qui permettra d’amener des réflexions sur notre travail militant et aborder des stratégies qui peuvent prévenir l’infiltration et la répression de l’État.

Curieux de jeux Montréal est un collectif qui organise et accueil des événements liant des jeux à des luttes de justice sociale.

—–

Libérer nos relations : une introduction à l’anarchisme (AN)

Samedi le 26 mai, 13 h à 14 h 45

CÉDA, salle #119

Les anarchistes sont pour la liberté et contre la domination. Mais que signifie-t-on par ces termes et comment sont-ils liés aux questions de pouvoir? Ceci est une introduction à l’anarchisme qui se focalise sur l’importance de nos rapports l’un-e avec l’autre ainsi qu’avec le reste des êtres sur cette planète, ainsi que comment nous luttons pour plus de liberté au sein de ces relations.

Boskote est un colon anti-colonial qui vit sur Tioh’tià:ke.

—–

Lutte ou fuite : (dés)engagements anarchistes avec la gauche (AN)

Samedi le 26 mai, 15 h à 16 h 45

CÉDA, salle #119

L’existence au sein de la « gauche » est une expérience frustrante et souvent embarrassante caractérisée par des années de mésaventures jusqu’au jour où un-e bon-ne gauchiste commence à songer à abandonner entièrement la « gauche ». Nous nous servirons de nos expériences en tant que « gauchistes » pour avancer une analyse de l’origine de ses frustrations et utiliserons nos expériences à Parkdale, à Toronto, pour proposer une solution qui évite autant l’autopromotion carriériste que l’égoïsme nihiliste.

Cole, Ashleigh et Bryan sont des anarchistes basés à Toronto. Alex est un anarchiste d’Hamilton.

—–

Mini-entraînement médic pour les manifestations anti-G7 (FR)

Samedi le 26 mai, 15 h to 16 h 45

CCGV, salle #2.140

Un mini-entraînement ouvert à toutes et à tous, mais visant principalement les militant-e-s comptant participer aux manifestations anti-G7. Les
participant-e-s recevront de l’information et des outils par rapport aux armes (particulièrement les armes chimiques) confirmées et aux scénarios de premiers soins probables à confronter lors de ces manifs. Chaque participant-e recevra également une mini-trousse de base contenant des matériaux essentiels pour médics en manif.

Nicole LaRouge est militante de gauche radicale et médic en manif depuis 2016. Elle est également certifiée en premiers soins standard et d’urgence et en RCR-DEA niveau C.

—–

Ni Dieu? Réflexions anarchistes sur la place de la foi et de la croyance religieuse dans nos mouvements (FR/AN)

Dimanche le 27 mai, 11 h à 12 h 45

CÉDA, salle #125

Cet atelier sera une discussion animée entre anarchistes qui sont également croyant-e-s, dans le but d’explorer en profondeur l’expérience d’être libertaires et pratiquant-e-s et afin de mettre en question des pratiques souvent élitistes de l’athéisme anarchiste dans un contexte d’islamophobie, d’antisémitisme et de racisme répandu. Suite à la discussion il y aura une période de questions. La discussion se fera en anglais et français, avec traduction chuchotée au besoin.

Mubeenah Mughal est mère monoparentale de trois garçons ; elle est impliquée depuis des années dans plusieurs luttes féministes et pour la justice sociale, et a été particulièrement active au sein de l’ancien groupe Montreal Rad School. Fred Burrill s’identifie en tant qu’anarchiste agnostique, issu d’un background réligieux. Pierre-Philippe Monette est chrétien pratiquant, anarchiste et montréalais.

—–

Les patrons ont toujours tort! (FR)

Samedi le 26 mai, 12 h à 13 h 45 ‡

CÉDA, salle #300

Huit heures de sommeil, huit heures de travail et huit heures de loisir. Pendant plus de quarante ans, nous passerons probablement plus de quarante heures par semaine à effectuer une succession de tâches insignifiantes qui ne nécessitent aucune formation spécifique, afin d’augmenter notre « efficacité » au travail. Les luttes ouvrières, malgré leurs acquis, ont-elles véritablement ralenti la croissance capitaliste? Peut-on à la fois améliorer nos conditions de travail, réduire la vitesse d’enrichissement des patrons à nos dépends et tendre vers une société plus égalitaire? Dans les dernières décennies, plusieurs courants de pensée libertaires et mouvements sociaux ont développé, en théorie et en pratique, une critique radicale du travail, où le problème fondamental est la centralité du travail « productif » et salarié dans l’activité humaine, au détriment des autres sphères de l’existence.

Cette courte-métrage était réalisé par le comité agit-prop de CLAC – Convergence des luttes anticapitalistes, Montréal.

—–

Les personnes de couleur anarchistes et la montée de la droite fasciste sur l’Île de la Tortue (AN)

Dimanche le 27 mai, 11 h à 14 h 45

CÉDA, salle #125

De Charlottesville à Québec au Plateau l’extrême-droite et les fascistes deviennent bien plus visibles que précédemment. Cet atelier sur la montée de l’extrême-droite et du fascisme au Québec, au Canada et aux États-Unis se déroulera en trois parties. La première partie fera un survol de de la situation actuelle, la deuxième partie sera une discussion ouverte sur nos réactions émotives et physiques, et la troisième partie offrira un espace dirigé pour commencer à s’organiser, partager des projets en cours et rencontrer d’autres qui partagent nos objectifs. Ceci est un espace NON-MIXTE pour les personnes autochtones, noires et de couleur.

Andrea est une Latina intéressée à jaser de sentiments, de soin et d’anarchie avec d’autres personnes de couleur anarchistes.

—–

La pleine conscience et l’anarchie (AN)

Samedi le 26 mai, 15 h à 16 h 45

CCGV, salle #2.100

Cet atelier de 90 minutes offrira aux participant-e-s l’occasion de pratiquer l’anarchie dans leurs corps en utilisant le senti, par le biais de leurs sensations et de leur attention consciente. Venez apprendre et faire l’expérience de la connexion importante entre la pratique de pleine conscience et l’anarchie.

Parneet Chohan est thérapeute-conseillère et s’intéresse à la décolonisation de l’esprit, la guérison du corps et la réclamation du cœur.

—–

L’anti-étatisme au sein de l’extrême-droite (AN)

Samedi le 26 mai, 11 h à 12 h 45

CÉDA, salle #211

Au cours des dernières décennies, quelques extrême-droitistes ont marié du language et des symboles anarchistes avec des philosophies suprémacistes-blanche ou anti-égalitaires. Ils se sont identifiés sous les étiquettes d’anarchisme national, d’anarcho-plurialisme et de nationalisme autonome. Cet atelier explorera les idéologies de ces groupes, leurs racines politiques ainsi que leurs tentatives de recrutement ou d’alliances avec les anarchistes de gauche. Des liens seront tracés entre leur positions et les tendances générales dans l’extrême-droite. Cet atelier portera surtout sur les développements de ces groupes aux États-Unis et en Europe.

Matthew N. Lyons gère le blogue radical et antifasciste Three Way Fight et est auteur d’Insurgent Supremacists: The U.S. Far Right’s Challenge to State and Empire (Kersplebedeb Publishing et PM Press, avril 2018).

—–

Pour la reconnaissance du travail étudiant ; vers la grève générale illimitée à l’hiver 2019 (FR/AN)

Samedi le 26 mai, 13 h à 14 h 45

CÉDA, salle #211

Depuis l’été 2016, les militant-e-s des Comités unitaires sur le travail étudiant (CUTE) s’organisent, dans les universités et les cégeps, pour la reconnaissance des études en tant que travail, notamment par la rémunération des stages. Les CUTE lancent l’appel à la grève générale illimitée des cours et des stages pour l’hiver 2019. Nous souhaitons à travers cet atelier discuter du plan d’action, des revendications et des principaux défis de cette grève.

Présenté par Mathilde Laforge, Camille Marcoux-Berthiaume et Sandrine Belley du CUTE-UQÀM. Les CUTE proposent une forme d’organisation axée sur la formation de comités indépendants des associations étudiantes et des regroupements nationaux et d’une coordination décentralisée. Les CUTE revendique la reconnaissance des études comme un travail.

—–

Qu’est-ce que l’anarchisme en 2018? (FR)

Samedi le 26 mai, 15 h à 16 h 45

CÉDA, salle #125

Cet atelier se veut une introduction aux bases de ce qu’est l’anarchisme comme discours et comme pratique. Quels sont les grands principes de l’anarchisme? Quelles sont les pratiques du mouvement anarchiste? Cet atelier s’adresse à un large public de gens intéressé-e-s d’en savoir plus ou de s’y introduire.

Ni Québec, ni Canada : projet anticolonial animera cet atelier où participeront éventuellement plusieurs camarades impliquées dans les luttes anticoloniales.

—–

Regard courant sur les drogues par injection (FR/AN)

Dimanche le 27 mai, 15 h à 16 h 45

CÉDA, salle #125

Cet aterlier sera déterminé selon les besoins et intérêts des participants, et aura donc un format très ouvert. Sujets qui pourraient être abordés : formation Naloxone; testing du Fentanyl; demo du matériel et des pratiques visant la réduction des méfaits; survol des services d’injection, des défense de droit des consommateurs de drogues et autres services pertients dans Montréal; ainsi que l’élimination d’objets perforants dans l’anonymat. La confidentialité sera de mise dans le cadre de cet atelier.

Jes et Yannick sont intervenants au site-fixe (site d’injection supervisée) de CACTUS Montreal. « En tant qu’anarchistes qui travaillent en première ligne, nous reconaissons le besoins de partager nos connaissences, le matériel, les ressources et pratiques en vue de prévenir les morts reliées à l’overdose des personnes qui consomment des drogues par injection. »

—–

Renouer avec les plantes sur une terre dépossédée (AN)

Dimanche le 27 mai, 13 h 00 à 14 h 45

CÉDA, salle #119

Cet atelier est une invitation à utiliser nos sens et notre intuition pour retisser des liens avec les plantes et se réapproprier notre capacité de prendre soin de nous-mêmes, de nos communautés et de notre terre de manière radicale. Nous utiliserons la théorie, les pratiques expérientielles et le partage comme outils pour pratiquer le fait d’utiliser et de faire confiance en nos corps et notre intuition sur comment se servir de plantes pour se guérir. Cet atelier confrontera la notion romantique de la nature pour explorer ce que c’est de tisser des liens avec la terre en tenant compte de nos identités et histoires complexes.

Heather est herboriste traditionnelle, travaillant au communautaire et qui explore depuis plus d’une décennie les formes que pourraient prendre les bonnes relations avec la terre et ses gardien-ne-s originaux-ales, par le biais d’herborisme et de jardinage communautaire ainsi que par du travail de solidarité avec les peuples autochtones..

—–

La Révolution au Rojava, l’anarchisme au Moyen-Orient (FR)

Samedi le 26 mai, 15 h à 16 h 45

CCGV, salle #1.100

Depuis 2012 une révolution prend place et se développe au nord de la Syrie. Comment dans ce contexte elle s’est développée et perdure t-elle face a autant d’ennemis et dans une situation aussi improbable. Quelle est son impact au niveau sociétal est quelle sont les idées proposées et mises en pratique sur le terrain. Lors de cette atelier, au moins une personne y étant allé abordera cette révolution sous ces angles et répondra aux questions.

Solidarité Rojava-Montréal est un groupe de solidarité d’éducation populaire et de pression avec la révolution au Rojava. La membre Çiya a rejoint le YPG en 2016 et est impliquée ici afin soutenir le Rojava.

—–

Se reposer pour résister : la méditation pour personnes LGBTQ autochtones, noires et de couleur et alliés (AN)

Samedi le 26 mai, 11 h à 12 h 45

CCGV, salle #2.100

« Rest to Resist » offre un enseignement des pratiques de méditation et de pleine conscience centrés dans le corps et informés par les études autodidactes de Dexter X de la langue pālie, la vie laïque et le militantisme du Bouddha historique, et les rapports entre la psychologie personnelle, les dynamiques familiales, les forces géopolitiques, les mouvements sociaux et l’écologie. Avec une pratique éclectique incluant le bouddhisme theravāda sri-lankais, le zen Rinzai, la vipassanā et la psychothérapie occidentale, Dexter enseigne la méditation et la pleine conscience à travers des perspectives vécus à l’intersection d’oppressions.

Dexter X est enseignant de méditation et artiste, basé à Tiohtià:ke (Montréal), qui a une longue histoire de désobéissance civile et d’action directe en poursuite de la justice environnementale et des droits humains.

—–

Trente ans de la radio communautaire (AN)

Samedi le 26 mai, 14 h à 16 h

CÉDA, salle #300

CKUT vont diffuser en direct du Salon du livre anarchiste de Montréal samedi le 26 mai entre 14h00 et 16h00. En l’honneur de l’anniversaire trentième de CKUT, on abordera l’évolution de notre service de nouvelles. Le panel sera composé d’ancien-ne-s coordinateurs et -trices qui discutera la méthode et les buts du service pendant le temps que chaque était participante. La discussion sera à propos du militantisme dans la communauté à travers de trente ans, comment on a utilisé la radio afin engager des communautés et inciter le changement social. Nous regarderons de nombreux enjeux que le département a couvert pendant les années, et nous refléterons sur les luttes et les succès du militantisme radio-communautaire. Rejoignez-nous au salon du livre, syntonisez ou allez télécharger le fichier de nos archives.

CKUT est une station de radio universitaire sans but lucratif située sur le campus de l’université McGill. CKUT diffuse de la musique alternative, des nouvelles, du spoken word à l’ensemble de la communauté montréalaise et ses environs, 24 heures par jour et 365 jours par année.

—–

Vivre en commun pour remettre en question les bases du capitalisme (FR)

Samedi le 26 mai, 11 h à 12 h 45

CÉDA, salle #119

Vivre en communauté de manière choisie, afin de : remettre en question les bases du capitalisme ; expérimenter de pratiques plus égalitaires ; et mobiliser nos forces pour militer. Notre communauté gaspésienne à revenu partagé existe depuis 2 ans et demi. Nous vous présentons notre démarche, quelques résultats, et les enjeux et défis que le projet soulève. Cet atelier est une occasion d’en apprendre plus sur ce projet, et favorisera la discussion et les échanges.

L’atelier sera animé par Arielle et Vincent. Tous deux sont membres de la communauté du Manoir depuis ses débuts. Elle a une formation en sociologie et en charpenterie; il programme des logiciels informatiques et milite pour le « libre ».

—–

Vous serez comme des dieux : la torah et l’anarchie (AN)

Dimanche le 27 mai, 15 h à 16 h 45

CÉDA, salle #125

Des générations des radicaux.le.s juif.ve.s ont été inspiré.e.s par la bible hébraïque (la torah) et sa tradition, même si illes eux-mêmes n’étaient pas religieux.se.s. Cet atelier examinera des questions du travail, de la liberté, de l’autonomie et du ‘monde-à-venir’ d’une interprétation radicale (au sens de ‘allant aux racines’) de la tradition biblique. Nous regarderons des concepts basés sur la torah qui pourraient être pertinents et inspirants pour des anarchistes et les personnes anti-autoritaires aujourd’hui. Ouvert à toutes et tous!

reb velvel est un anarchiste juif montréalais.

Kiosques 2018

Un avis sur "Kiosques 2018"

  1. There is an associated picture, currently blocked with , in the first paragraph. Removed for aesthetic.

Les commentaires sont fermés.

Salon du livre anarchiste 2017

Politique d’espaces plus inclusifs

Déclaration du Collectif du Salon du livre anarchiste de Montréal concernant la politique pour un espace plus accessible et inclusif

(mise à jour : mai 2018)

[Clarification et excuses, 17 avril 2016]

[À propos de notre politique d’espaces plus inclusifs, 30 mai 2015]

Le Collectif du Salon du livre anarchiste de Montréal reconnaît que les dynamiques de hiérarchie, de pouvoir et de privilège existant au sein de la société se répètent aussi à l’intérieur de notre mouvement. Nous croyons que le fait de ne pas adresser ces problématiques ne fait qu’aliéner et victimiser davantage nos amiEs et nos alliéEs, en plus de nous empêcher de créer le monde juste que nous souhaitons.

Nous demandons aux gens qui participent au Salon anarchiste d’être conscients de leur langage et de leur attitude, et de garder en tête que ceux-ci peuvent être oppressifs pour les autres participantEs. Le salon n’est pas un espace où sont tolérés la violence, le racisme, l’âgisme, le sexisme, le capacitisme, l’homophobie, la transphobie, toute forme de discrimination basée sur l’apparence, de même que le fait de toucher une personne sans son consentement. Agir de façon à perpétuer l’oppression, incluant via le langage, est inacceptable.

Nous entendons par attitude oppressive toute conduite qui ridiculise, marginalise, rejette, menace ou blesse quiconque sur la base de ses capacités, son âge, son bagage culturel, son éducation, son ethnie, son genre, son statut d’immigrant, sa langue, sa nationalité, son apparence physique, sa race, sa religion, son expression personnelle, son orientation sexuelle, son statut parental ou tout autre facteur de ce genre.

C’est dans le but de stopper la répétition d’attitudes oppressives que nous tiendrons le Salon anarchiste avec certains principes en tête. Le salon sera accessible aux fauteuils roulants (à l’exception du 3e étage du CEDA), nous aurons un espace tranquille où décompresser (Chill Space), nous aurons des salles de bain universelles, nous aurons une zone pour enfants de même qu’un service de garde, et plus encore.

Notre déclaration d’accèssibilité complète est disponible ICI.

Les attitudes oppressives se produisent au quotidien, souvent de manière en apparence banale. Par exemple, les interruptions, les blagues et le langage oppressif sont des attitudes communes qui renforcent les dynamiques de pouvoir et d’oppression. Avec le temps, de telles attitudes peuvent devenir des modèles d’oppression qui seront beaucoup plus préjudiciables qu’un simple incident isolé. D’autres actes individuels peuvent être plus sévères, impliquant même de la violence physique et émotionnelle.

Téléchargements

L’HORAIRE D’ATELIERS ET PRÉSENTATION EST MAINTENANT DISPONIBLE À TÉLÉCHARGER!

L’affiche et les visuels du Salon du livre anarchiste 2018 sont maintenant disponibles! Pour télécharger les images, cliquez à droite et choisissez « enregistrer le lien sous »:

Nous vous invitons à télécharger les affiches et les tracts pour les imprimer, les afficher et les distribuer dans votre quartier. Il vous est possible également d’utiliser l’icône et les bannières sur votre site web, ou de créer des annonces dans vos publications.

Les affiches et les tracts sont également disponible pour distribution aux locaux suivants:

* QPIRG Concordia
1500 de Maisonneuve Ouest, #204
métro Guy-Concordia
(lundi à jeudi: 12h-18h)

* La Librairie Anarchiste L’Insoumise
2033 boulevard St-Laurent
métro St-Laurent
(mardi-mercredi: 12h-18h; jeudi-vendredi: 12h-20h; samedi-dimanche: 13h-17h)

* DIRA Bibliothèque Anarchiste
2035 boulevard St-Laurent
métro St-Laurent
(tél: 514-843-2018)

Si vous êtes en mesure de donner un coup de main côté diffusion, particulièrement avec la distribution de tracts et l’affichage dans divers quartiers de la région de Montréal, contactez-nous par courriel: info@salonanarchiste.ca

Cette année, l’affiche et les visuels ont été crées par Audrey Beaule.

Privé : Festival de l’anarchie 2018: Appel à contributions

Le Festival de l’anarchie a lieu tout au long du mois de mai et une partie de juin. Ce festival, ayant lieu un peu partout à Montréal, met en vedette différents événements liés aux thématiques anarchistes. Le collectif du Salon du livre compile et publie un calendrier du Festival de l’anarchie mais nous comptons sur vous pour organiser les événements du festival. Prenez contact avec nous pour réserver une date pour votre événement.

Veuillez utiliser le formulaire en ligne pour nous proposer un événement dans le cadre du Festival de l’anarchie. La date limite pour soumettre un événement pour le festival est le dimanche 22 avril 2018, avant 23 h.

a) Un titre pour l’événement (exactement comme vous souhaitez que cela apparaisse dans notre publicité).

b) La date et l’heure de l’événement (exactement comme vous souhaitez que cela apparaisse dans notre publicité).

c) Le lieu de l’événement (exactement comme vous souhaitez que cela apparaisse dans notre publicité).

d) Indiquez si le lieu de l’événement est accessible aux chaises roulantes.

e) Indiquez si l’événement est en français ou en anglais (ou dans une autre langue) et si de la traduction sera disponible.

f) Incluez une courte description de l’événement (exactement comme vous souhaitez que cela apparaisse dans notre publicité).

g) Incluez des coordonnées publiques (courriel, téléphone, site web, exactement comme vous souhaitez que cela apparaisse dans notre publicité).

h) Les coordonnées d’une personne dans l’organisation de votre événement (téléphone et courriel; ces coordonnées ne seront utilisées que pour des communications internes avec le Collectif du Salon du livre).

i) Si cela est pertinent, veuillez indiquer si votre événement s’adresse à des enfants ou un public de tous âges.

j) RÉCIPROCITÉ: Nous demandons à ce que tous les événements qui font partie du Festival de l’Anarchie : i) fournissent un espace lors de votre événement pour de l’information liée au Salon du livre et au Festival; ii) fassent deux annonces (une au début et une à la fin de l’événement) à propos du Salon du livre ainsi que de d’autres événements du Festival à venir; iii) fassent la promotion du Salon du livre et du Festival de l’Anarchie sur votre site web, blog et/ou listes d’annonces si vous en avez et, dans la mesure du possible, aider à distribuer des tracts et afficher. Veuillez indiquer ici comment vous pouvez aider à faire la promotion du Salon du livre.

k) Y a-t-il quoi que ce soit que vous souhaitez ajouter?

Merci d’avoir complété ce formulaire. Nous enverrons un message de confirmation à l’adresse courriel que vous nous avez fourni pour vous signifier que nous avons bien reçu votre proposition.

captcha
Avant de soumettre votre application, veuillez entrer, dans la boîte qui suit, la combination de lettres et de chiffres indiqués ci-haut.

Privé : Salles thématiques: Appel à contributions

[Si vous souhaitez proposer un atelier ou une présentation individuelle, veuillez cliquer ICI. Le formulaire qui suit concerne les Salles thématiques].

Une salle thématique réunit des ateliers et des présentations sur des sujets apparentés. Ceux-ci se déroulent donc en rafale entre 11h et 17h dans un espace unique. Voici quelques exemples de salles thématiques précédentes : Salle des médias autonomes (2014)Enfants, parents et camarades (2013) Salle des médias autonomes (2012), Salle des Parents et Enfants (2012), Salle des médias et technologies autonomes (2011), Salle de solidarité autochtone (2010), Salle de résistance anticapitaliste (2010), Salle de discussion pour parents anarchistes (2010).

Si vous proposez une Salle thématique, au moins la moitié des ateliers et des présentations de la Salle thématique doivent être en français (pour être clair, par français nous voulons dire que les ateliers doivent être présentés en français, et non PAS être des présentations traduites et/ou des ateliers bilingues). Nous pourrons envisager des exceptions pour des langues autres que l’anglais et le français.

Veuillez vous servir du formulaire électronique suivant afin de présenter votre proposition de Salle thématique dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal ou bien contactez-nous directement à l’adresse info@anarchistbookfair.ca. Vous devez répondre à TOUTES les questions qui suivent. La nouvelle date limite pour faire une proposition de salle thématique est le vendredi 13 avril 2018, avant minuit, heure de Montréal (aucune exception).

Veuillez fournir une réponse claire concernant TOUS les points suivants :

a) Indiquez le titre de la Salle thématique que vous proposez, un titre tant en anglais qu’en français (exactement comme cela apparaîtra dans notre publicité).

b) Veuillez fournir un horaire des ateliers se déroulant entre 11h et 17h dans votre Salle thématique (indiquez clairement le titre de chaque atelier, en français et en anglais).

c) Veuillez fournir une description plus longue – aussi longue que vous le souhaitez—afin de décrire votre proposition de Salle thématique. Cette longue description sera lue par le Collectif du Salon du livre afin de nous permettre de décider si votre proposition doit être acceptée.

d) Veuillez fournir une courte description (50 mots ou moins) de chaque ateliers que vous proposez dans le cadre de votre Salle thématique. Pour chaque atelier, veuillez indiquer clairement dans quelle langue il sera présenté.

e) Indiquez clairement quel (s) groupe (s) organise (nt) cette Salle thématique.

f)Veuillez fournir une description en une ligne de tous les individus ou groupes qui présenteront dans votre Salle thématique.

g) Si cela s’avère pertinent, veuillez indiquer si votre Salle thématique est conçu pour les enfants ou pour un pour un public de tous âges.

h) Veuillez indiquer si votre Salle thématique nécessite un accès à internet.

i) Veuillez indiquer si vous préférez que votre Salle thématique se déroule le samedi 26 mai ou le dimanche 27 mai ou bien si ça vous est égal.

j) Veuillez indiquer les coordonnées d’une personne responsable de la Salle thématique (téléphone et courriel; ces coordonnées ne seront utilisées que pour des communications internes avec le Collectif du Salon du livre). Veuillez fournir une seule adresse courriel que vous vérifiez régulièrement.

k) RÉCIPROCITÉ: Si votre Salle thématique est choisie dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal, nous vous demandons de faire la promotion du Salon du livre et du Festival de l’Anarchie sur votre site web, blog et/ou listes d’annonces si vous en avez (une fois à la mi-avril et ensuite au début mai), et, dans la mesure du possible, aider à distribuer des tracts et afficher. Veuillez indiquer ici comment vous pouvez aider à faire la promotion du Salon du livre.

l) Y a-t-il quoi que ce soit que vous souhaitez ajouter?

Merci d’avoir complété ce formulaire. Nous enverrons un message de confirmation à l’adresse courriel que vous nous avez fourni pour vous signifier que nous avons bien reçu votre proposition. Si vous ne recevez pas une confirmation, svp, nous contactez à info@salonanarchiste.ca

captcha
Avant de soumettre votre application, veuillez entrer, dans la boîte qui suit, la combination de lettres et de chiffres indiqués ci-haut.

Privé : Kiosques 2018: Appel à contributions

[ATTENTION: LA NOUVELLE DATE LIMITE pour faire une demande de table est le VENDREDI 13 AVRIL, avant minuit]

Les libraires, distributeurs et distributrices, presses indépendantes et groupes politiques venant des quatre coins de Montréal, du Québec, de l’Amérique du Nord et d’ailleurs sont au coeur du Salon du livre anarchiste.

Il y aura des tables au Salon du livre les DEUX JOURNÉES – samedi le 26 mai et le dimanche 27 mai 2018, de 10 h à 17 h. La mise en place des tables débute à 9 h et nous demandons aux distributeurs et distributrices de ne pas arriver plus tard que 9 h 30.

Les kiosques se tiennent dans DEUX endroits différents qui sont situés l’un en face de l’autre : au Centre Culturel Georges-Vanier (CCGV) au 2450 rue Workman ainsi qu’au Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (CEDA) au 2515 rue Delisle.

L’auditorium du CCGV est situé au deuxième étage du CCGV et possède un ascenseur le rendant accessible aux fauteuils roulants. Le CCGV est doté de l’air climatisée. L’auditorium du CEDA est situé au rez-de-chaussée du bâtiment du CEDA et est accessible aux fauteuils roulants. Le CEDA sera aussi l’hôte de la salle de garde pour enfants.

Le Collectif du Salon du livre déterminera l’espace attribué à chaque distributeur ainsi que l’emplacement des kiosques.

Le coût d’une table (ou d’un espace, ou de location de votre emplacement) est de 15% de vos ventes à chaque jour du Salon du livre. Si vous êtes un groupe qui ne vendra pas d’articles, nous vous demandons de faire un don pour l’espace que vous occuperez (payez ce que vous pouvez vous permettre).

Une liste des groupes, fournisseurs et organisations ayant tenu des tables lors des récentes éditions du Salon du livre se trouve ici : 20162015201420132012, 2011, 2010.

Veuillez vous servir du formulaire électronique suivant afin de demander une table au Salon du livre anarchiste de Montréal ou bien contactez-nous directement à l’adresse info@salonanarchiste.ca. Vous devez répondre à TOUTES les questions qui suivent. Toutes les demande de table doivent être soumis avant minuit, le VENDREDI 13 AVRIL.

Si vous demandez un emplacement au Salon du livre, veuillez fournir une réponse claire concernant TOUS les points suivants :

a) Le nom de votre groupe et votre position géographique (exactement comme vous souhaitez que cela apparaisse dans notre publicité)

b) Votre site web, si pertinent (nous mettrons un lien vers votre site web sur le notre)

c) Vos coordonnées (téléphone et courriel; ces coordonnées ne seront utilisées que pour des communications internes avec le Collectif du Salon du livre) Veuillez fournir une adresse courriel que vous vérifiez régulièrement

d) Êtes-vous en accord avec les principes du Salon du livre http://www.salonanarchiste.ca/presentation/principes

e) Si vous n'êtes pas un groupe qui s'identifie comme anarchiste, veuillez expliquer votre intérêt à participer au Salon du livre anarchiste.

f) Avez-vous déjà tenu une table au Salon du livre anarchiste de Montréal auparavant? Si oui, avec quel groupe ou distributeur?

g) Veuillez inclure une courte description de votre groupe et du matériel que vous souhaitez distribuer au Salon du livre; si vous êtes nouveau au Salon du livre, veuillez nous indiquer clairement comment le matériel que vous entendez distribuer cadre dans les paramètres du Salon du livre anarchiste.

h) Veuillez indiquer combien de matériel vous aimeriez diffuser, cela nous aidera à déterminer l’espace accordé à chaque distributeur. Le Collectif du Salon du livre déterminera l’espace attribué à chaque distributeur ainsi que l’emplacement des kiosques.

i) Veuillez indiquer si vous avez des besoins d'accessibilité.

j) Veuillez indiquer si vous distribuez du matériel ou des livres pour enfants.

k)Veuillez indiquer la langue principale du matériel que vous distribuez : français, anglais ou une autre langue.

l) Veuillez indiquer si vous vous tenez un kiosque le 26 mai, le 27 mai ou les deux jours.

m) RÉCIPROCITÉ: Si une table vous est attribuée dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal, nous vous demandons de faire la promotion du Salon du livre et du Festival de l’Anarchie sur votre site web, blog et/ou listes d’annonces si vous en avez, et, dans la mesure du possible, aider à distribuer des tracts et afficher. Veuillez indiquer ici comment vous pouvez aider à faire la promotion du Salon du livre.

n) Y a-t-il quoi que ce soit que vous souhaitez ajouter?

Merci d’avoir complété ce formulaire. Nous vous confirmerons la réception de votre demande à l'adresse que vous nous avez fournie. Nous vous contacterons plus tard en avril afin de vous informer si nous sommes aptes à vous offrir un kiosque au Salon du livre anarchiste de Montréal. RAPPEL: Cette année, les kiosques auront lieu durant DEUX JOURS: Samedi le 26 mai et dimanche le 27 mai, de 10h à 17h.

captcha
Avant de soumettre votre application, veuillez entrer, dans la boîte qui suit, la combination de lettres et de chiffres indiqués ci-haut.

Privé : Ateliers 2018: Appels à contributions

 

La NOUVELLE DATE LIMITE pour vos soumissions d’ateliers est le VENDREDI 13 AVRIL 2018, avant minuit.

Nous vous encourageons à proposer des ateliers pour les deux jours du Salon du livre de cette année (le 26 et le 27 mai 2018).

Vous pouvez proposer des ateliers qui sont: i) des introductions à l’anarchisme (rappel: les introductions à l’anarchisme, pas d’autres sujets) OU ii) des ateliers sur d’autres sujets liés à l’anarchisme qui explorent plus en profondeur une dimension de l’anarchisme (rappel: d’autres sujets liés à l’anarchisme).

Les ateliers d’introduction à l’anarchisme sont conçus pour être des introductions aux idées et aux pratiques anarchistes et donc à l’anarchisme en soi. Ils doivent viser des personnes qui sont curieuses ou nouvelles aux idées anarchistes et doivent être faciles à comprendre pour des non-anarchistes.

Les ateliers sur d’autres sujets liés à l’anarchisme doivent explorer des sujets liés à l’anarchisme et visent des personnes qui sont déjà familières avec l’anarchisme ou qui peuvent s’identifier comme anarchistes. Ces ateliers exploreront davantage en détail un sujet lié aux idées et aux pratiques anarchistes.

AVANT de proposer un atelier ou une présentation pour le Salon du livre anarchiste de Montréal, veuillez d’abord lire nos lignes directrices d’ateliers.

LIGNES DIRECTRICES D’ATELIERS

  • La DATE LIMITE pour toutes les propositions d’ateliers est le 1er avril 2017, avant 23 h.
  • Vous pouvez proposer des ateliers d’introduction à l’anarchisme ou des ateliers sur d’autres sujets liés à l’anarchisme.
  • Les ateliers d’introduction sont conçus pour être des introductions aux idées et aux pratiques anarchistes et donc à l’anarchisme en soi. Ils doivent viser des personnes qui sont curieuses ou nouvelles aux idées anarchistes et doivent être faciles à comprendre pour des non-anarchistes. Les ateliers d’introductions seront présentés tant le samedi 26 mai que le dimanche 27 mai.
  • Les ateliers sur d’autres sujets liés à l’anarchisme visent des personnes qui sont déjà familières avec l’anarchisme ou qui peuvent s’identifier comme anarchistes. Ces ateliers exploreront davantage en détail un sujet lié aux idées et aux pratiques anarchistes. Les ateliers d’approfondissement seront présentés tant le samedi 26 mai que le dimanche 27 mai.
  • Il est possible de proposer des ateliers se déroulant en français, en anglais ou dans une autre langue. Le Collectif du Salon du livre s’assurera qu’au moins la moitié des ateliers seront en français seulement. Le Collectif du Salon du livre organisera de la traduction chuchotée entre l’anglais et le français pour tous les ateliers.
  • Des ateliers non-mixtes (par exemple de personnes s’identifiant comme femmes, de personnes racisées, etc.) peuvent être proposés mais ceux-ci doivent permettre aux gens d’auto-définir leurs identités en ce qui a trait aux principes du Salon du livre, à notre politique d’accessibilité et à notre engagement pour des politiques anti-oppressives.
  • Le Collectif du Salon du livre vous encourage à proposer des ateliers destinés aux enfants ou accessibles à des personnes de tous âges.
  • Le Collectif du Salon du livre s’efforcera à ce qu’au moins la moitié de tous les ateliers soient présentés par des personnes s’identifiant comme femmes.
  • Le Collectif du Salon du livre encourage particulièrement les propositions d’ateliers par des personnes s’identifiant comme femmes, autochtones, personnes racisées, de la classe ouvrière, pauvres, personnes vivant avec un handicap, trans et/ou queer.
  • Veuillez consulter les principes du Salon du livre. Ces principes guident l’organisation du Salon du livre comme événement mais aussi la sélection des ateliers. Ces principes sont disponibles ICI.
  • Veuillez aussi consulter notre politique d’accessibilité, qui guide aussi l’organisation du Salon du livre.
  • Les ateliers d’approfondissement ayant été présentés l’an dernier ne seront pas acceptés pour une deuxième année consécutive (les ateliers d’introduction à l’anarchisme pourront l’être).
  • Les ateliers et les présentations doivent être d’une durée de 90 à 110 minutes (incluant la discussion et la période de questions). SVP notez qu’il n’y a pas un nombre limite de participantEs aux ateliers (sauf la capacité maximale de la salle)
  • Le Collectif du Salon du livre n’a pas les moyens de défrayer des coûts de transports ou d’autres dépenses.
  • Nous avons inclus les titres d’ateliers ayant été acceptés au cours d’années précédentes. Nous indiquons ces sujets pour que les personnes intéressées à proposer des ateliers puissent se faire une idée du genre d’ateliers acceptés par le passé (et qui peuvent être acceptés de nouveau) mais aussi pour indiquer des sujets d’ateliers qui n’ont toujours pas été proposés au Collectif. Vous pouvez consulter les titres des ateliers précédents ICI.
  • Vous pouvez aussi proposer un concept de Salle thématique pour le Salon du livre anarchiste. Une salle thématique réunit des ateliers et des présentations sur des sujets apparentés. Ceux-ci se déroulent donc en rafale entre 11h et 17h dans un espace unique. Les ateliers remplissent des cases horaires d’une durée d’une heure ou de deux heures. Voici quelques exemples de salles thématiques précédentes : Salle des luttes antiracistes (2016), Salle des médias autonomes (2016)Salle d’enfants, parents et camarades (2016)Salle des médias autonomes (2015), Salle Anti-Canada (2015)Salle des médias autonomes (2014)Enfants, parents et camarades (2013), Salle des médias autonomes (2012), Salle des Parents et Enfants (2012), Salle des médias et technologies autonomes (2011), Salle de solidarité autochtone (2010), Salle de résistance anticapitaliste (2010), Salle de discussion pour parents anarchistes (2010)
  • Si vous proposez une Salle thématique, au moins la moitié des ateliers et des présentations de la Salle thématique doivent être en français (pour être clair, par français nous voulons dire que les ateliers doivent être présentés en français, et non PAS être des présentations traduites et/ou des ateliers bilingues). Nous pourrons envisager des exceptions pour des langues autres que l’anglais et le français.

FORMULAIRE DE PROPOSITION D’ATELIER

[Si vous souhaitez proposer une salle thématique, veuillez cliquer ICI. Le formulaire qui suit concerne les ateliers individuelles.]

Veuillez vous servir du formulaire électronique suivant afin de présenter votre proposition d’atelier ou de présentation dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal ou bien contactez-nous directement à l’adresse info@salonanarchiste.ca. Vous devez répondre à TOUTES les questions qui suivent. La NOUVELLE DATE LIMITE pour toutes les propositions d’ateliers est le VENDREDI 13 AVRIL 2018, avant minuit.

Veuillez fournir une réponse claire concernant TOUS les points suivants, ce qui signifie de remplir toutes les sections ci-dessous:

a) Indiquez le titre de votre atelier. Choisissez un titre clair (exactement comme cela apparaîtra dans notre publicité).

b) Veuillez indiquer si votre atelier est un atelier d’introduction (c'est-à-dire une introduction à l’anarchisme pour les personnes qui sont curieuses ou nouvelles aux idées anarchistes et doivent être faciles à comprendre pour des non-anarchistes) OU un atelier d’approfondissement (c'est-à-dire un atelier qui explore en détail un sujet lié à l’anarchisme).

c) Veuillez indiquer si vous avez une préférence à propos du moment où sera présenté votre atelier, s’il est accepté (samedi le 26 mai ou dimanche le 27 mai (2018) ou bien si ça vous est égal). ATTENTION : Nous ne pouvons vous garantir que votre atelier, s’il est accepté, se tiendra le jour de votre choix..

d) Veuillez indiquer si votre atelier sera en français, en anglais ou dans une autre langue.

e) Veuillez fournir une description – aussi longue que vous le voulez- afin de décrire votre proposition. Cette description sera lue par les membres du Collectif du Salon du livre et nous aidera à décider quelles propositions accepter.

f) Veuillez fournir une courte description (75 mots max) de votre atelier (exactement comme cela apparaîtra dans notre publicité).

g) Veuillez fournir une description en une ligne de la personne ou du groupe présentant l’atelier. Si vous proposez un panel, veuillez fournir une biographie en une ligne de chaque participantE.

h) Veuillez indiquer si votre atelier est conçu pour les enfants ou pour un public de tous âges.

i) Veuillez indiquer si votre atelier nécessite un accès à internet.

j) Veuillez indiquer les coordonnées d’une personne dans l’organisation de votre événement (téléphone ET courriel; ces coordonnées ne seront utilisées que pour des communications internes avec le Collectif du Salon du livre). Veuillez donner une seule adresse de courriel que vous vérifiez régulièrement.

k) RÉCIPROCITÉ: Si votre atelier est choisi dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal, nous vous demandons de faire la promotion du Salon du livre et du Festival de l’Anarchie sur votre site web, blog, listes d’annonces si vous en avez (au moins une fois en mai), et, dans la mesure du possible, aider à distribuer des tracts et à afficher. Veuillez indiquer ici comment vous pouvez aider à faire la promotion du Salon du livre.

l) Y a-t-il quoi que ce soit que vous souhaitez ajouter?

Merci d’avoir complété ce formulaire. Nous enverrons un message de confirmation à l’adresse courriel que vous nous avez fourni pour vous signifier que nous avons bien reçu votre proposition. Si vous ne recevez pas une confirmation, svp, nous contactez à info@salonanarchiste.ca.

captcha
Avant de soumettre votre application, veuillez entrer, dans la boîte qui suit, la combination de lettres et de chiffres indiqués ci-haut.

Bouffe au Salon 2017

Francais menu

Kiosques 2017

Bookfair11tabling2(Il y aura des tables d’exposition où se trouvent les tables des libraires, des distributeurs, des journaux indépendants et des groupes politiques de partout à Montréal, du Québec, de l’Amérique du Nord et de l’étranger.

Les kiosques auront lieu durant DEUX JOURNÉES : samedi le 27 mai et dimanche le 27 mai, entre 10h et 17h.

Une partie des tables sera au Centre culturel Georges-Vanier (CCGV) à 2450 rue Workman et une autre au CÉDA à 2515 rue Delisle.)

De MONTRÉAL:

  • AQPSUD / L’Injecteur
  • Art Nomade et La Galerie ambulante Art Nomade
  • Assignée garçon/ Assigned Male
  • astropuke
  • Les Bêtes d’hier
  • Black Banner Distro
  • Black Rose Books
  • CASSE (Collectif Anarchiste de Sérigraphie Sociale Entarteur-trice)
  • CHLAG.INFO
  • Cinema Politica
  • CKUT Radio
  • Clementine Morrigan.
  • Collectif d’édition Sabotart
  • Collectif Opposé à la Brutalité Policière (COBP)
  • Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL)
  • The Common Thread/Le fil commun (Rosemont)
  • Concordia Community Solidarity Co-op Bookstore
  • Convergence des luttes anticapitalistes
  • La Déferle
  • Denouement Distro
  • Les dérailleuses
  • DIRA – bibliothèque anarchiste
  • Dure Réalité
  • Les Éditions L’Antécrise (Hochelaga)
  • Éditions de la rue Dorion
  • Éditions Écosociété
  • Les éditions du remue-ménage
  • L’Euguélionne, librairie féministe
  • Even the Dust
  • Femme Crimes Distro
  • La Flèche rouge : Librairie et atelier de quartier (Hochelaga)
  • Freda Guttman Activist Art
  • La Fronde
  • gender w(o/a)rriors, « montréal »
  • Les Gourgandines
  • La Honda
  • Jeune Garde Montréal
  • Kersplebedeb
  • Librairie Anarchiste L’Insoumise
  • Librairie Racines (Montréal-Nord)
  • Lux Éditeur
  • La Mandragore Bibliothèque féministe queer
  • La Mauvaise Herbe, Basses-terres du St-Laurent
  • Metonymy Press
  • Millefolium Distro
  • Montréal Sisterhood
  • Moult Éditions
  • Ni Québec, ni Canada : collectif anticolonialiste
  • Norman Nawrocki
  • Océan Elfique
  • PaleZine
  • Paper Dog Press
  • Plastic Press
  • Possibles Éditions
  • Prisoner Correspondence Project
  • PRO-CAN(ibalizm)
  • Projet Accompagnement Solidarité Colombie
  • QPIRG Concordia / GRIP Concordia
  • Queer Between the Covers/Queer entre les couvertures
  • Red and Anarchist SkinHeads (RASH)
  • Resist Trump and the Far-Right Network
  • Sarah Mangle
  • Sidetracks
  • La Sociale, collectif de diffusion libertaire
  • Solidarité sans frontières / Solidarity Across Borders
  • sub.media
  • Su J Sokol
  • Syndicat Industriel des Travailleurs et Travailleuses – IWW Montréal
  • Team Babe
  • underHill Distro
  • underthepavement distro
  • Wild Heart
  • Zola + friends

De l’extérieur de Montréal:

  • A-Revolt Digital Anarchy Collective (worldwide)
  • Ad Astra Comix (Eastern Ontario, Algonquin territory)
  • AK Press (Chico, California; Baltimore, Maryland)
  • Ankle Bone Books (Ottawa, Ontario)
  • Beehive Design Collective (Machias, Maine)
  • Blue Heron Books & Zines @ AKA Autonomous Social Centre (Kingston, Ontario)
  • Burlesk’Art (Sainte-Agathe-des-Monts)
  • Changing Suns Press (Regina, Saskatchewan)
  • Collectif Le Récif – Rivière-Trois-Pistoles
  • Contagion Press (Seattle)
  • Éditions Agone (Marseille, France)
  • Éditions Anacharsis (France)
  • Éditions CMDE (France)
  • Éditions Nada (France)
  • End The Prison-Industrial Complex (Kingston, Ontario)
  • epidemic clothing (Kingston, Ontario)
  • Friendship as a Form of Life (Santa Cruz, California)
  • Great Worm Express Distro (Toronto)
  • Imaging Apartheid (Toronto/Montreal)
  • Industrial Workers of the World (Ottawa/Outaouais)
  • Justseeds Artists’ Cooperative (Canada/U.S./Mexico)
  • MakeTotalDistro (Ontario)
  • Notes From Underground (Toronto, Ontario)
  • PM Press (Oakland, California)
  • The Tower InPrint (Hamilton, Ontario)
  • Women’s Coordinating Committee For a Free Wallmapu (Toronto)

Ateliers et présentations 2017

BookfairWorkshop2014-2Ateliers et présentations au Salon du livre anarchiste de Montréal
HORAIRE EN RÉSUMÉ

(les descriptions détaillées sont ci-dessous)

(consultez l’horaire des ateliers de samedi ICI)

(consultez l’horaire des ateliers de dimanche ICI)

Tous les ateliers seront présentés en traduction chuchotée vers le français (FR) ou l’anglais (ANG)
CCGV = Centre Culturel Georges-Vanier (2450, rue Workman)
CEDA = Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (2515, rue Delisle)

Samedi 27 mai
11h à 12h45

Comprendre notre histoire coloniale pour mieux la confronter, en l’an 2017 fête du Canada (Ni Québec, ni Canada) – CÉDA, Salle #119 (FR)
Je ne suis pas Gay, Je suis en colère: Regards sur le militantisme LGBTQIA+ Contemporain (Vincent Mousseau) – CÉDA, Salle #123 (ANG)
Neuro-anarchie: édition pour enfants (Montreal Childcare Collective) – CÉDA, Salle #125 (ANG)
La montée de l’extrême droite ici et ailleurs: apprendre pour agir (Le Réseau Résistons Trump et l’extrême droite) – CCGV, Salle #2,100 (FR)

Samedi 27 mai
13h à 14h45

Exiger l’impossible: La pratique et la pertinence de l’anarchisme (Jaggi Singh) – CÉDA, Salle #119 (ANG)
Médias militants et pratiques sécuritaires (GAPPA) – CÉDA, Salle #123 (ANG)
Caucus des parents et des personnes qui soutiennent des parents et des enfants (Montreal Childcare Collective) – CÉDA, Salle #125 (FR/ANG)
Kino Anarchiste- présentation des films (Projections Insurgées) – CCGV, Room #1,100 (FR)
Grève des stagiaires, grève des femmes! La lutte pour la reconnaissance du travail étudiant (Comités unitaires sur le travail étudiant) – CCGV, Salle #2,100 (FR)
Quartier en guerre. Une histoire explosive des luttes pour le logement (Seth Tobocman) – CCGV, Salle #0,100 (Salle d’exposition) (ANG)

Samedi 27 mai
15h à 16h45

L’anarchisme, à quoi ça sert? (Roxanne et Thomas) – CÉDA, Salle #119 (FR)
Le chevauchement entre les politiques d’identité et l’anarchisme insurrectionnel (Andrea et Dylan) – CÉDA, Salle #123 (ANG)
Film: Ce n’est qu’un début: La philo avec les enfants (Montreal Childcare Collective) – CÉDA, Salle #125 (FR)
Réflexions et pratiques de luttes anti-gentrification (chlag.info) – CCGV, Room #1,100 (FR)
L’idée de communes dans les politiques radicales contemporaines (Silvia Federici) – CCGV, Salle #2,100 (ANG)

Dimanche 28 mai
11h à 12h45

Ni Dieu ni maitre, ni peripheries : anarchisme global (Silvia Federici et Raymond Craib) – CÉDA, Salle #119 (ANG)
Construisons une cité sans frontières et une ville sanctuaire! (Solidarité sans frontières) – CÉDA, Salle #125 (FR)
Sérigraphie pour la révolution (Sidetracks) – CCGV, Salle #SS 100 (FR)
Anarchisme et organisation pour le logement (Hamilton Tenants’ Solidarity Network) – CCGV, Salle #2,100 (ANG)

Dimanche 28 mai
13h à 14h45

Anarchie 101 (Dylan) – CÉDA, Salle #119 (ANG)
Drogues dans le milieu anarchiste. Sortir du tabou et partager les connaissances (Jerôme) – CÉDA, Salle #123 (FR)
Ils ne peuvent pas construire de murs: Confronter le mur frontalier Mexique – États-unis. (Raúl Alcaraz Ochoa) – CÉDA, Salle #125 (ANG)
Vers une insurrection queer (Charlie et Jordan) – CCGV, Room #1,100 (FR)
Surmonter l’agression, l’utilisation et l’abus dans les communautés anarchistes (Raissa Simone) – CCGV, Salle #2,100 (ANG)
LiveArt: Au moins il nous reste le doigt d’vote (David Widgington) – dehors, près le CCGV (FR)

Dimanche 28 mai
15h à 16h45

Stratégies anarchistes pour fermer les sables bitumineux (Rebel! Rebuild! Rewild!) – CÉDA, Salle #119 (ANG)
Handicap et anarchie / Handicap dans l’anarchie (Noah E) – CÉDA, Salle #123 (ANG)
Trouble #3: Bienvenue aux réfugiés (sub.Media) – CÉDA, Salle #125 (ANG)
Subvertir politique, culture et économie: le cas du Centre social autogéré et du Bâtiment 7 à Pointe-Saint-Charles (Anna Kruzynski) – CCGV, Room #1,100 (FR)
Gestion des violences sexistes et sexuelles en milieux anarchistes : comment penser une justice qui participe à l’abolition des systèmes et structures d’oppressions? (Laurence et Geneviève) – CCGV, Salle #2,100 (FR)
Autodéfense pour femmes, personnes trans* et personnes non-conformantes aux genres (Schroder) – dehors, près le CCGV (ANG)

Tous les ateliers seront présentés en traduction chuchotée vers le français (FR) ou l’anglais (ANG)
CCGV = Centre Culturel Georges-Vanier (2450, rue Workman)
CEDA = Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (2515, rue Delisle)

(les descriptions détaillées des ateliers sont ci-dessous)

 

Comprendre notre histoire coloniale pour mieux la confronter, en l’an 2017 fête du Canada (FR)

Samedi 27 mai, 11h à 12h45

CÉDA, Salle #119

Nous discuterons de l’histoire coloniale du kkkanada, dans le contexte du 150e anniversaire, de sa fondation et de celle du kkkébec dans le contexte de la colonisation occidentale et de comment en tant que colons en attaquer les fondements en solidarité active avec les peuples autochtones en lutte.

Animé par Ni Québec, ni Canadam un projet anticolonial, antiraciste, antipatriarcal et anticapitaliste

—–

Je ne suis pas Gay, Je suis en colère: Regards sur le militantisme LGBTQIA+ Contemporain (ANG)

Samedi 27 mai, 11h à 12h45

CÉDA, Salle #123

Les histoires des identités queer et trans sont basées sur la lutte. Les émeutes et la résistance violente sont monnaie courante dans nos communautés, de la Cafeteria de Compton à Stonewall, et de Montréal’s Sex Garage aux raids des bathhouse de Toronto. Cet atelier guidera les participants à travers les bases contemporaines des mouvements activistes LGBTQIA+ contemporains, ainsi qu’aux legs de cette lutte qui existe au sein de ces communautés encore à aujourd’hui. Dans l’intention d’adresser les multiples discriminations des personnes de couleur LGBTQIA+, une attention particulière sera donnée sur les aspects -souvent effacées- racistes de ces luttes. Ouvert à tout-e-s. Priorité aux personnes queer et trans, spécialement aux personnes QTBIPOC.

Vincent Mousseau est organisateur communautaire vis-à-vis des communautés Black, queer et trans. En tant qu’activiste et conférencier, ses champs d’expertise sont la structure antioppressive, l’analyse intersectionnelle, l’activisme Black Lives Matter, et l’activisme queer antiassimilationniste contemporain.

—–

Neuro-anarchie: édition pour enfants (ANG)

Samedi 27 mai, 11h à 12h45

CÉDA, Salle #125

Cet atelier est un espace pour les parents/soignants d’enfants autistes ou « neurodivergent » (TDAH, incapacité d’apprentissage non verbale, dyslexie, dyspraxie, etc.) pour se réunir et discuter de ce que cela signifie d’élever et/ou de soigner un enfant qui fonctionne d’une façon considérée comme étant en dehors des normes de la société, si vous ne croyez pas aux normes de la société en premier lieu. Qu’est-ce que cela signifie être un parent/soignant qui conteste et rejette l’autorité de l’État tout en comptant sur les services publics pour son enfant? Comment pouvons-nous favoriser l’entraide et la création de ressources non étatiques répondant aux besoins spécifiques que les enfants autistes ou «neurodivergents» peuvent avoir? Ce sera un espace de discussion et de réflexion pour ces questions et d’autres questions similaires ainsi qu’un espace  où les parents/aidants pourront partager des conseils, ressources et expériences. Les personnes qui ne sont pas des parents ou des soignants d’enfants autistes ou «neurodivergents» sont bienvenu.e.s, mais nous demandons que les gens respectent le fait que l’espace soit prioritaire pour ceux qui sont parents/soignants d’enfants autistes ou «neurodivergents».

Les enfants de tous âges sont bienvenus! Des jouets et des livres pour les enfants seront disponibles dans l’atelier.

Animé par Noah, membre du Montreal Childcare Collective.

—–

La montée de l’extrême droite ici et ailleurs: apprendre pour agir (FR)

Samedi 27 mai, 11h à 12h45

CCGV, Salle 2.100

C’est un atelier servant d’introduction aux idéologies et aux groupes d’extrême droite opérationnels aux soi-disant Québec et Canada, et offrant également une familiarisation de base avec les principes antifascistes et groupes principaux qui s’opposent à la montée actuelle de l’extrême droite. Nous couvrirons brièvement l’historique de ces mouvements ici et ailleurs, et discuterons de l’entrée d’idées d’extrême droite dans le discours politique dominant. L’atelier encadrera une discussion et une exploration de nos idées sur comment résister concrètement à la montée de l’extrême droite dans une perspective anti-oppressive et anti-autoritaire. Les participants pourront également apprendre davantage sur et se connecter avec des groupes et militant.e.s qui s’impliquent déjà au sein de ces luttes au soi-disant Québec.

Animé par des membres du Réseau Résistons Trump et l’extrême droite Montréal.

—–

Exiger l’impossible: La pratique et la pertinence de l’anarchisme (ANG)

Samedi 27 mai, 13h à 14h45

CÉDA, Salle #119

Cet atelier présente les principes de base de l’anarchisme en partant de son histoire, ses origines  et des divers mouvements et cultures qui l’ont précédé et inspiré. Du soutien des prisonniers et prisonnières, des personnes migrantes et des victimes de brutalité policière jusqu’aux insurrections inspirantes et soulèvements qui se produisent à travers le monde, nous explorerons des exemples tangibles de la pratique des valeurs anarchistes d’auto-organisation, de soutien mutuel, de solidarité et d’actions autonomes. Nous observerons des exemples significatifs d’auto-organisation et de résistance de la Kabylie et du Chiapas en passant par les territoires Mapuche et la Confédération iroquoise. Nous insisterons sur les aspects de l’anarchisme qui ébranlent la société dominante. Cet atelier s’adresse aux participantes et participants du Salon du livre qui sont curieux et curieuses ou qui ne sont pas familiers avec les idées et pratiques anarchistes (ne s’adresse pas aux personnes qui connaissent déjà bien l’anarchisme).

Présenté par Jaggi Singh. Jaggi est un organisateur avec No One Is Illegal, Solidarité Sans Frontière et la Convergence des luttes anti-capitaliste (CLAC) et est aussi membre du Collectif du Salon du livre et de l’Assemblée populaire autonome de Villeray.

—–

Médias militants et pratiques sécuritaires (ANG)

Samedi 27 mai, 13h à 14h45

CÉDA, Salle #123

Qu’est-ce qu’un média militant? Comment peut-il envisager à la fois son rôle d’allié et son autonomie? Comment peut-il développer des pratiques plus sécuritaires pour les militant.es? GAPPA vous invite à réfléchir à ces questions à partir de matériel vidéo produit par des médias militants.

Animé par le Guet des Activités Paralogiques, Propagandistes et Anti-démocratiques (GAPPA) un collectif médiatique autonome.

—–

Caucus des parents et des personnes qui soutiennent des parents et des enfants (FR/ANG)

Samedi 27 mai, 13h à 14h45

CÉDA, Salle #125

Ce caucus est ouvert aux parents et aux personnes qui soutiennent des parents et des enfants et qui désirent discuter les sujets qui les préoccupent, partager leurs frustrations, échanger des conseils et des stratégies et qui aimeraient créer des liens avec d’autres personnes qui vivent une situation similaire. Une personne animera la discussion mais le contenu de la discussion sera décidé par les personnes présentes.

—–

Kino Anarchiste- présentation des films (FR)

Samedi 27 mai, 13h à 14h45

CCGV, Room 1.100

KIN(A) est une nouvelles initiative de Projections Insurgées et Le Festival du Film Anarchiste. À l’image des KINO, un peu partout dans le monde, nous avons décidé d’essayer de faire un KINO anarchiste. L’idée de KIN(A) est de créer des courts-métrages anti-oppréssifs entre 1 et 3 minutes. Cet atelier est alors la projection des films crées dans le cadre de KIN(A).

Le collectif Projections Insurgées à été créé à soi-disant «Montréal» au printemps 2014 par Médi@s Libres, SubMedia.tv et Ni Québec, ni Canada.  Reconnaissant l’importance vitale des médias radicaux indépendants, le collectif organisent régulièrement des projections où les discussions et les idées subversives peuvent fleurirent! Nos évènements sont enracinés dans des principes anticapitalistes, anticolonialistes, antipatriarcaux et Non-autoritaires.

—–

Grève des stagiaires, grève des femmes! La lutte pour la reconnaissance du travail étudiant (FR)

Samedi 27 mai, 13h à 14h45

CCGV, Salle #2,100

En février, les CUTE (Comités unitaires sur le travail étudiant)  lance un appel à la grève des stagiaires. Parce que les stages non rémunérés se retrouvent principalement dans les domaines traditionnellement “féminins”, cet appel s’inscrit dans le mouvement plus large de la grève des femmes initié à l’international par NiUnaMenos. Or, les stages ne représentent que la partie la plus visible du travail étudiant. S’inspirant des campagnes Du salaire au travail ménager et Wages for Students, la campagne pour la reconnaissance des études en tant que travail aspire à ancrer les luttes étudiantes dans les luttes féministes et ouvrières, organisées sur des bases autonomes et décentralisées. L’objectif de l’atelier est de faire connaître la campagne des CUTE en plus de permettre un espace d’échanges critiques sur l’éducation et sur le mouvement étudiant.

Animé par CUTE-UQAM. Les comités unitaires sur le travail étudiant (CUTE) proposent une forme d’organisation nouvelle axée sur la formation de comités indépendants des associations étudiantes et des regroupements nationaux et d’une coordination décentralisée. Avec la campagne pour la reconnaissance des études en tant que travail notamment par la rémunération des stages, les CUTE s’inscrivent dans un rapport critique avec les tendances corporatistes qui reproduisent la hiérarchisation entre les disciplines et les ordres d’enseignement.

—–

Quartier en guerre. Une histoire explosive des luttes pour le logement (ANG)

Samedi 27 mai, 13h à 14h45

CCGV, Salle #0,100 (Salle d’exposition)

Seth Tobocman présentera son travail, son livre et l’histoire des luttes new-yorkaises contre la gentrification dans le Lower East Side de Manhattan dans les années 1980 et 1990.

Seth Tobocman, squatteur dans le Lower East Side dans les années 1980, est le co-créateur de la revue World War III Illustrated. Il est l’auteur, entre autres, de You Don’t Have to Fuck People Over to Survive (AK Press), Disaster and Resistance (PM Press) et de Len. A Lawyer in History (AK Press). Son roman graphique Quartier en guerre raconte une décennie de luttes dans le Lower East Side de Manhattan, au cœur des années Reagan, par une succession de portraits où se croisent les vies tumultueuses d’immigrés, de sans-abri, de punks… des pauvres pour qui la solidarité et l’auto-organisation deviennent des armes.

—–

L’anarchisme, à quoi ça sert? (FR)

Samedi 27 mai, 15h à 16h45

CÉDA, Salle #119

L’atelier s’adresse aux personnes qui connaissent peu l’anarchisme et qui se questionnent sur son application actuelle. L’anarchisme, à quoi ça sert? Qu’est-ce qui distingue les principes anarchistes des principes communistes ou sociaux-démocrates? L’atelier présentera plusieurs exemples contemporains et diversifiés de projets partageant des principes anarchistes.

Co-animation par Roxanne et Thomas. On s’implique dans des projets et des groupes ayant des principes anarchistes depuis un bout de temps.

—–

Le chevauchement entre les politiques d’identité et l’anarchisme insurrectionnel (ANG)

Samedi 27 mai, 15h à 16h45

CÉDA, Salle #123

Les politiques d’identité, ou les concepts relatifs similaires qui existent sous la bannière de politiques antioppressives sont apparus comme une manière de comprendre le flux inégal de pouvoirs dans ce monde. Leur adoption large dans les milieux anticapitalistes a été généralement bien reçue par les personnes marginalisées. Quelques-unes des applications de ces politiques ont été moins bien reçues, conséquemment, des critiques des politiques d’identités font surface. Les facilitateur-trice-s de cet atelier sont souvent perplexes quant à comment ces critiques auront créé d’aussi larges divergences dans des espaces où il n’y devrait peut être pas en voir, ainsi qu’à la défense de comportements oppressifs/fucked up. Constatant des lacunes quant à la circulation de certaines idées pertinentes des deux côtés de cette division, cet atelier tente à ouvrir  un dialogue dans des coins plus reclus. Avec l’intention d’amener les meilleures idées vers l’avant, les facilitateur-trice-s ressentent le besoin de travailler contre le pression constante d’une pureté politique et de subculture cool. Alors que les facilitateur-trice-s s’appuient sur certaines théories et idées d’autres personnes, ceci se veut bien une conversation plus profonde sur la manière dont ces idées se manifestent au travers nos expériences vécues, sur notre lutte continuelle, et non un va-et-vient hyper-théorique. Ultimement, comment allons-nous vers l’avant de manière offensive contre ce mode tout en négociant les manières spécifiques dans lesquelles nous sommes démunis puis dotés de pouvoir? Comment faisons-nous pour être honnêtes d’où nous provenons pour mieux regarder le monde auquel nous faisons face.

Animé par Andrea et Dylan, deux anarchistes queer résidant-e-s à Montréal.

—–

Ce n’est qu’un début: La philo avec les enfants (FR)

Samedi 27 mai, 15h à 16h45

CÉDA, Salle #125

Ils s’appellent Azouaou, Abderhamène, Louise, Shana, Kyria ou Yanis, ils ont entre 3 ans et 4 ans quand ils commencent à discuter librement et tous ensemble de l’amour, la liberté, l’autorité, la différence, l’intelligence…

Présenté par le Montreal Childcare Collective.

—–

Réflexions et pratiques de luttes anti-gentrification (FR)

Samedi 27 mai, 15h à 16h45

CCGV, Room 1.100

La gentrification est un processus complexe dont les conséquences sociales sont multiples. Mais on en confond parfois les conséquences avec les causes. La sécurisation d’un territoire par la police ou l’urbaniste et sa mise en marché à l’aide de trend marketing en sont les expressions les plus apparentes. Comment est-ce que cela s’orchestre ? Et surtout, des foyers de résistance prennent racine dans la lutte contre ces transformations. Quelles leçons tirer des luttes dans d’autres villes, comment les appliquer à nos luttes locales, etc ? La sécurisation d’un territoire par la police ou l’urbaniste et sa mise en marché à l’aide de trend marketing sont les expressions les plus apparentes du processus de gentrification. Comment faire des liens entre les foyers de résistance qui naissent des luttes contre ce processus ? Quels moyens d’action déployer ? Bref, comment enrayer le processus gentrificateur ?

Animé par des membres de chlag.info, un comité de lutte anti-gentrification, basé  dans le quartier de Hochelaga.

—–

L’idée de communes dans les politiques radicales contemporaines (ANG)

Samedi 27 mai, 15h à 16h45

CCGV, Salle 2.100

Pourquoi les idées sur les communes sont-elles devenues si importantes dans les politiques radicales contemporaines? Quelles sont les principales perspectives féministes internationales developpées sur les communes aujourd’hui? Silvia Federici répondra a ses questions et plus avec des liens en référence aux formations de communes urbaines et rurales et leur reconstitution dans la vie de de tous les jours.

Animé par Silvia Federici. Silvia est une féministe, activiste, professeure et auteure de Caliban et la sorcière, Femmes, corps et accumulation primitive et Point zéro: propagation de la révolution. Salaire ménager, reproduction sociale, combat féministe. En 1972, elle fut une des co-fondatrices de l’International Feminist Collective, l’organisation qui a lancé la campagne internationale pour le salaire domestique. Dans les années 90, après une période d’enseignement et de recherche au Nigeria, elle a été impliquée dans le mouvement anti-globalisation et dans le mouvement contre la peine de mort aux état-unis. Elle est une des co-fondatrices du comité pour la liberté académique en Afrique, une organisation dédiée à générer du support pour les luttes des professeurEs et étudiantEs sud-africainEs contre les ajustements structurels de l’économie africaine et des systèmes éducatifs. De 1987 à 2005, elle enseigne les études internationales, les études féministes et la philosophie politique à l’université d’Hofstra, NY. À travers toutes ces années,elle écrit livres et essais sur la philosophie et les théories féministes, l’histoire des femmes, l’éducation et la culture et plus récemment, le mouvement mondial contre la globalisation du capitalisme et pour la reconstruction féministe des communes.

Ni Dieu ni maitre, ni peripheries : anarchisme global (ANG)
Dimanche le 28 mai, 11h à 12h45
CÉDA, Salle #119

L’anarchisme dans les endroits en dehors de l’Europe était-il un script importé et imité? Était-il en contradiction perpétuelle avec les autres courants de la gauche? Silvia et Raymond Craig reprendront ses réflexions sur les périphéries politiques et géographiques. Construites sur des récentes recherches qui mettent l’emphase sur les origines pluriels des pensées et pratiques anarchistes, elles refléteront les histoires et cultures des mouvements d’entraide anti-étatiques au siècle dernier derrière les frontières artificiellement cohérente de l’Europe.

Co-animé par Silvia Federici et Raymond Craib. Raymond enseigne au département d’histoire de l’université Cornell. Il est l’auteur de (non traduit en francais) Cartographic Mexico: A History of State Fixations and Fugitive Landscapes. Ses recents essais incluent « sedentary anarchists dans Bert Altena and Constance Bantman, eds., Reassessing the Transnational Turn: Scales of Analysis in Anarchist and Syndicalist Studies and “The Firecracker Poet: trois poèmes de José Domingo Gómez Rojas” (avec une traduction originale des poèmes de Gomez roja in New Letters: A Magazine of Writing & Art. Silvia est une féministe, activiste, professeure et auteure de Caliban et la sorcière, Femmes, corps et accumulation primitive et Point zéro: propagation de la révolution. Salaire ménager, reproduction sociale, combat féministe. En 1972, elle fut une des co-fondatrices de l’International Feminist Collective, l’organisation qui a lancé la campagne internationale pour le salaire domestique. Dans les années 90, après une période d’enseignement et de recherche au Nigeria, elle a été impliquée dans le mouvement anti-globalisation et dans le mouvement contre la peine de mort aux état-unis. Elle est une des co-fondatrices du comité pour la liberté académique en Afrique, une organisation dédiée à générer du support pour les luttes des professeurEs et étudiantEs sud-africainEs contre les ajustements structurels de l’économie africaine et des systèmes éducatifs. De 1987 à 2005, elle enseigne les études internationales, les études féministes et la philosophie politique à l’université d’Hofstra, NY. À travers toutes ces années,elle écrit livres et essais sur la philosophie et les théories féministes, l’histoire des femmes, l’éducation et la culture et plus récemment, le mouvement mondial contre la globalisation du capitalisme et pour la reconstruction féministe des communes.

—–

Construisons une cité sans frontières et une ville sanctuaire! (FR)
Dimanche le 28 mai, 11h à 12h45
CÉDA, Salle #125

Apprenez plus sur l’histoire des luttes des migrants et des migrantes à Montréal, et la campagne pour bâtir une Cité sans frontières. Cette présentation et atelier, ouvert à tous, est destiné à fournir un contexte et l’historique de la campagne pour une Cité sans frontières dans le cadre de l’organisation de Solidarité sans frontières. Nous encourageons la participation d’organisations, de groupes et d’individu.e.s intéressé.e.s à s’impliquer dans la campagne.Bâtir une Cité sans frontières, c’est bâtir une ville qui rejette un système qui engendre la pauvreté et l’angoisse, pas seulement pour les immigrant(es) et les réfugié(e) s, mais aussi pour des milliers d’autres Montréalais et Montréalaises qui font face à ces réalités.On nous propose la peur, la précarité et la division. Nous répliquons par la solidarité, l’entraide mutuelle et l’action directe.

Animé.e par Mylène et Jaggi, membres du comité Cité sans frontières de Solidarité sans frontières.

—–

Sérigraphie pour la révolution (FR)
Dimanche le 28 mai, 11h à 12h45
CCGV, Salle #SS 100

Venez apprendre l’impression d’image sur papier et tissu: apportez un shirt, un patch, votre veste en denim, votre agenda, du papier autocollant etc. et imprimez des images pour vous-mêmes ou les démos et actions à venir. Nous aurons un ensemble d’images prêtes! Toutes âges sont bienvenues !

Animé par Sidetracks, un collectif dont le mandat est de rendre la sérigraphie accessible aux projets et aux groupes qui travaillent pour le changement social, en particulier ceux qui se rattachent à l’antiracisme, anticapitalisme, et l’antifascisme, à l’auto-représentation, à l’expression de soi et à la libération queer.

—–

Anarchisme et organisation pour le logement (ANG)
Dimanche le 28 mai, 11h à 12h45
CCGV, Salle #2,100

Cet atelier sera une réflexion critique de nos tentatives courantes en tant qu’anarchistes à organiser un mouvement des locataires de masse à Hamilton, une ville éthniquement diversifiée qui fait face à une rapide gentrification et au déplacement de population. Nous soulèverons à travers la discussion les difficultés que nous aurons rencontrées: différences de langage/culturelles, la nature récupératrice des agences sociales modérées, les pour et les contres d’être ouvert à propos de la nature anarchiste de nos politiques ainsi qu’en tant qu’organisateurs. Ceci est une réflexion critique de nos tentatives courantes en tant qu’anarchistes à organiser un mouvement des locataires de masse à Hamilton, Ontario. Les membres du HTSN présenteront leurs arguments stratégiques pour l’organisation autour du logement et discuteront quelques défis qui s’y posent.

Animé par le Hamilton Tenants’ Solidarity Network (HTSN), un mouvement autogéré par et pour les locataires de Hamilton, Ontario.

—–

Anarchie 101 (ANG)
Dimanche 28 mai, 13h à 14h45
CÉDA, Salle #119

L’anarchie, qu’est-ce que ça veut dire? Vous avez envie d’échanger au sujet des idées radicales qui ont inspiré et modelé des soulèvements et des luttes de libération partout à travers le monde? Dans cet atelier d’introduction, nous nous concentrerons sur la pertinence de l’anarchisme au quotidien plus que sur ses racines historiques. Nous échangerons aussi sur les idéaux tels que l’anti-autoritarisme, l’auto-représentation et les volontés révolutionnaires qui guident les anarchistes dans leurs actions, leurs pratiques d’entraide et de solidarité, et dans leur définition de la communauté et de la libération. Si tous ces termes vous semblent confus, ne soyez pas intimidés! Le tout sera expliqué le plus simplement possible et encré dans le contexte montréalais.

Animé par Dylan. Dylan est anarchiste genderqueer et habite à Montréal.

—–

Drogues dans le milieu anarchiste. Sortir du tabou et partager les connaissances (FR)
Dimanche 28 mai, 13h à 14h45
CÉDA, Salle #123

Cet atelier/discussion portera sur la drogue dans le milieu anarchiste et aura pour but la recherche de solution lorsque des problèmes de drogue surviennent au sein d’un groupe. Comment protéger le groupe et venir en aide aux individus dans une optique anarchiste. Et si le temps le permet soulèvera des questions comme en finir avec la prohibition. Oui, mais comment? À la fin de l’atelier une courte séance d’information sur les surdoses et comment réagir pour sauver des vies sera donné.

Animé par Jérôme, un militant pour l’inclusion et les droits des usagées de drogue. dans un organisme communautaire ayant une approche par les pairs.

—–

Ils ne peuvent pas construire de murs: Confronter le mur frontalier Mexique – États-unis (ANG) Dimanche 28 mai, 13h à 14h45
CÉDA, Salle #125

No Wall They Can Build, un livre à venir qui examine les frontières qui contrôlent le mouvement en Amérique du Nord. S’appuyant sur un dizaine d’années de travail de solidarité au désert entre le Mexique et l’Arizona, les auteur-e-s dévoilent les buts réels et le coût des politiques de frontières des États-Unis, qui en bénéficient réellement, et que faudra-t-il pour les adresser.

Cet atelier et discussion sera animé par Raúl Alcaraz Ochoa. Raúl est né à Jalisco, Mexique et a grandi à Richmond, Californie. Il a organisé autour de la justice éducationnelle, du pouvoir de la jeunesse, de la justice LGBTQ, l’incarcération de masse ainsi que les droits des migrant-e-s. Après voir complété ses études au Ethnic Studies Department à San Francisco State University en 2006, Raúl a déménagé à Tucson, Arizona où il a travaillé en tant qu’organisateur avec les familles migrantes, avec des travailleur-se-s temporaires et avec des personnes LGBTQ en détention en tant que demandeurs d’asile. Il réside présentement à Houston, Texas où il organise à un rapport de force avec les personnes directement ciblées par l’état policier et travaille vers « un monde où plusieurs mondes peuvent coexister ».

—–

Vers une insurrection queer (FR)
Dimanche 28 mai, 13h à 14h45
CCGV, Room #1,100

Nous présentons cette année un atelier visant à explorer comment les tendances insurrectionnalistes en soi-disant Amérique du nord se distinguent de ces mêmes tendances en Europe. Nous souhaitons orienter une conversation autour de l’influence des luttes et pensées queer à Montréal et ailleurs par rapport aux pratiques insurrectionnalistes.

Animé par Charlie et Jordan, deux anarchistes cherchant des moments de renversement et des possibilités d’expérimentation dans les luttes actuelles à Montréal.

—–

Surmonter l’agression, l’utilisation et l’abus dans les communautés anarchistes (ANG)
Dimanche 28 mai, 13h à 14h45
CCGV, Salle #2,100

Cet atelier traite de la culture de l’abus et de l’utilisation dans les communautés anarchiques et théorise des stratégies pour les combattre. Plus particulièrement, l’atelier mettra l’accent sur la manière dont les corps considérés comme consommables: noires, indigènes, d’origines raciales mixtes, les femmes et les fem, les personnes pauvres, handicapé.e.s, trans et non conformistes, sont souvent éliminé.e.s dans les communautés anarchistes et/ou considéré.e.s dangereux/euse. Cet atelier examinera comment le langage, le statut social et des perceptions différentes des actions altère la justice sociale effectives dans les communautés anarchistes. Par exemple, la forte probabilité que les personnes noires soient perçues comme prédatrices ou dangereuses informe la justice sociale dans des groupes anarchiques. Cet atelier cherche à initier la guérison autour de ces expériences, en mettant l’accent sur les expériences de celles/ceux blessé.e.s dans les communautés anarchistes.

Animée par Raissa Simone, une artiste multidisciplinaire aujourd’hui basée à Montréal, QC. Son travail s’articule autour du traitement des traumatismes, de l’art comme moyen d »intervention et de la théorie centrée sur les personnes noires (Black-centric).

—–

LiveArt: Au moins il nous reste le doigt d’vote (FR)
Dimanche 28 mai, 13h à 14h45
dehors, près le CCGV

La création/peinture d’une grande bannière (8′ large x 12′ haut) dans le parc. Venez aider David Widgington à le peinturer!

—–

Stratégies anarchistes pour fermer les sables bitumineux (ANG)
Dimanche 28 mai, 15h à 16h45
CÉDA, Salle #119 (ANG)

Pendant nombre d’années, des anarchistes ont lutté aux côtés de rebelles Autochtones pour fermer les Sables Bitumnieux d’Athabasca. Le mouvement continue à gagner de plus en plus de momentum, et il semble maintenant plausible que l’effort des militant-e-s puissent se traduire en un arrêt des activités commerciales de cette industrie. Cet atelier servira d’espace pour partager analyses et réflexions sur les stratégies pour le mouvement.

Animé par Rebel! Rebuild! Rewild!

—–

Handicap et anarchie / Handicap dans l’anarchie (ANG)
Dimanche 28 mai, 15h à 16h45
CÉDA, Salle #123

Cet atelier portera sur les handicaps et l’anarchie, ainsi que les handicaps dans l’anarchie. Cet atelier portera sur les interactions et les intersections entre anarchie et handicap, et les expériences de personnes handicapées dans l’anarchisme/ et d’anarchistes handicapées. Cet atelier montrera aussi les attitudes paternalistes par rapports aux handicaps et personnes handicapées qui peuvent exister dans les communautés anarchistes, Par exemple, l’équation apparemment automatique entre accessible et moins conflictuel.

Animé.e par Noah E: “J’ai fait beaucoup d’ateliers et je suis frustré.e de la sous-evaluation du travail de support dans les communautés anarchistes , je hais les états et j’aime vraiment beaucoup les pigeons.”

—–

Trouble #3: “Bienvenue aux réfugiés” (ANG)
Dimanche 28 mai, 15h à 16h45
CÉDA, Salle #125

La salle sous le thème de Solidarité sans frontières au Salon du livre anarchiste présentera la première du film documentaire *Bienvenue aux réfugiés* de Sub.Media. Cette édition mettra le focus sur 3 champs de bataille de la migration: La frontière entre le Mexique et les États-Unis, la frontière entre les États-Unis et le Canada et l’Europe forteresse. Le documentaire nous fait entendre la voix des migrants et de leurs partisans. Des États-Unis, nous parlons avec des activistes du groupe « No more deaths »; au Canada nous parlons avec des activistes de Solidarité sans frontières et un réfugié palestinien; De l’Europe, nous entendrons des anarchistes qui ouvrent des squats pour les migrants aux pays-bas et en Grèce, des réfugiés de l’Iran et du Sierra Leone. Le film sera suivi d’une discussion collective.

Trouble est une nouvelle émission qui offre une analyse anarchiste en profondeur des luttes du présent, de tactiques et de dynamique de mouvements. Trouble diffuse des *témoignages de première ligne*, des perspectives d’organisteurs et d’organisatrices sur le terrain, avec l’intention de percer le brouillard de désinformation qui souvent obscure notre compréhension du monde et de provoquer les gens à prendre des actions collectives audacieuses.

—–

Subvertir politique, culture et économie: le cas du Centre social autogéré et du Bâtiment 7 à Pointe-Saint-Charles (FR)
Dimanche 28 mai, 15h à 16h45
CCGV, Room #1,100

À Pointe-Saint-Charles, quartier ouvrier menacé d’embourgeoisement, une coalition de libertaires, de groupes communautaires et d’artistes a mené une chaude lutte qui s’est soldée par « l’expropriation » d’un promoteur capitaliste – du Bâtiment 7 et d’un million de $ – afin d’y faire vivre des initiatives économiques autogérées. Après avoir pris connaissance des pratiques politiques, culturelles et économiques subversives à l’œuvre, les participant.es seront invité.es à réfléchir collectivement au (re)cadrage des enjeux/concepts qui sont sujet de débat dans le milieu anarchiste : économie et le capitalisme, révolution et organisation.

Présentée par Anna Kruzynski, organisatrice anarchiste et chercheure-engagée, habite à Tio’tia :ke (Montréal).

——-

Gestion des violences sexistes et sexuelles en milieux anarchistes : comment penser une justice qui participe à l’abolition des systèmes et structures d’oppressions? (FR)
Dimanche 28 mai, 15h à 16h45
CCGV, Salle #2,100

La justice transformatrice prend racine dans les valeurs et les processus de résolution de conflit des communautés autochtones et des communautés de féministes racisées abolitionnistes (des prisons) et LGBTQI+ particulièrement aux États-Unis. Se posant en opposition au système judiciaire et carcéral de l’État, cette approche vise une transformation des structures et des schèmes de pensées des différentes matrices de domination. Avec cet atelier, il est proposer de réfléchir l’utilisation des principes de la justice transformatrice dans nos milieux au travers de plusieurs questionnements : quels sont les possibles qu’ouvre cette pratique pour penser les violences sexistes et sexuelles dans nos milieux, mais aussi pour penser la mise en pratique des valeurs et idéaux anarchistes dans notre militantisme et nos milieux de vie? Comment adapter cette idée dans des milieux de vie et de militances qui ne sont pas toujours des communautés? Et quelles sont les limites de cette justice alternative dans nos milieux? L’atelier a aussi comme objectif d’ouvrir un espace de discussions pour partager et mettre en perspective différentes expériences.

Animée par Laurence et Geneviève, militantes féministes.

——-

Autodéfense pour femmes, personnes trans* et personnes non-conformantes aux genres (ANG)
Dimanche 28 mai, 15h à 16h45
dehors, près le CCGV

Débutant par une discussion autour des barrières auxquels on peut faire face lorsque l’on cherche à apprendre des habiletés d’autodéfense, cet atelier est largement une opportunité pour pratiquer des techniques d’autodéfense au sein d’un environnement familier avec les traumatismes. J’invite les personnes qui: n’ont jamais pratiquées des techniques de combat dans le contexte d’un cours ou atelier; ont des histoires se liant aux traumatismes pouvant les restreindre à vouloir pratiquer des techniques de combat; se sentent repoussées des gyms d’arts martiaux dû à la culture « bro-dude » associée à ces espaces; souhaiteraient affiner leur a habiletés à se défendre soi-même, et autrui contre les attaques ou aggressions.

Facilité par Schroder, femme combattante de cage en provenance de North Carolina.

Salon du livre anarchiste 2016

Ateliers et présentations 2016

2010 logoDurant les deux jours du Salon du livre anarchiste de Montréal vous pourrez assister à des ateliers qui abordent en profondeur des sujets liés à l’anarchisme ainsi que des ateliers d’introduction. Vous pouvez consulter ici l’horaire en version abrégée suivi d’une description plus détaillée des ateliers.

À l’affiche cette année: 4 introductions à l’anarchisme (2 en français et 2 en anglais), 2 ateliers dans le cadre de l’Art et Anarchie, la Salle des luttes antiracistes (28 et 29 mai), la Salle thématique Enfants, parents et camarades (samedi le 28 mai), la Salle des médias autonomes (dimanche le 29 mai). Au total, il y aura 28 ateliers et présentations durant le Salon du livre anarchiste de Montréal.

(Les descriptions plus détaillées seront publiées sous peu)

Tous les ateliers seront présentés en traduction chuchotée vers le français (FR) ou l’anglais (ANG)
CCGV = Centre Culturel Georges-Vanier (2450, rue Workman)
CEDA = Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (2515, rue Delisle)
—–

HORAIRE EN RÉSUMÉ
Samedi le 28 mai

  • – 11h (CEDA, Salle 119): Éducation artistique sur la diversité culturelle et écologique: récits sur la mondialisation, les changements climatique, la colonisation et l’extraction des ressources (Beehive Collective) – ANG
  • – 11h (CEDA, Salle 123): Rencontre des auteur-e-s anarchistes (Bloc des auteur-e-s anarchistes) – BIL
  • – 11h (CEDA, Salle 125): La maternité révolutionnaire: co-créer des communautés radicales en temps de guerre (Mai’a Williams) – ANG
  • – 13h (CEDA, Salle 119): (Introduction à l’anarchisme) Anarchisme 101: Le quoi et le pourquoi (Christine Renaud) – ANG
  • – 13h (CEDA, Salle 123): Film: Une autre forme d’organisation (Merry Wafwana et Alice Bernard) – BIL
  • – 13h (CEDA, Salle 125): Caucus des parents et des personnes qui soutiennent des parents et des enfants – BIL
  • – 13h (CCGV, Salle 0.100): Vers une réponse anarchiste à la toxicomanie et au rétablissement (Radical Sobriety Montreal) – BIL
  • – 13h (CCGV, Salle 1.100): Une librairie féministe à Montréal: réflexions collectives sur la création d’un espace communautaire (L’Euguélionne, librairie féministe) – FR
  • – 13h (CCGV, Salle 2.100): Bâtir une cité sans frontière : La justice en matière de migration et la pratique quotidienne d’entraide et d’action directe (Solidarité sans frontières) – FR
  • – 15h (CEDA, Salle 119): (Introduction à l’anarchisme) Une introductions aux idées et pratiques de l’anarchisme (Pascale Brunet) – FR
  • – 15h (CEDA, Salle 123): Réappropriation de l’Identité Autochtone (Clifton Nicholas) – FR
  • – 15h (CEDA, Salle 125): L’accouchement en tant que travail, politiques de libération et de reproduction (Alana Apfel) – ANG
  • – 15h (CCGV, Salle 0.100): Rojava: La révolution pour une société anti-patriarcale (Solidarité Rojava Montreal) – ANG
  • – 15h (CCGV, Salle 1.100): Que pourrait être Indymedia dans l’ère des médias sociaux corporatifs? (Mallory Knodel et Stéphane Couture) – ANG
  • – 15h (CCGV, Salle 2.100): S’organiser ensemble contre le capitalisme et l’État: une discussion pour anarchistes autochtones, noir.es et/ou racisé.es (CRAM) – FR

——-

Dimanche le 29 mai

  • – 11h (CEDA, Salle 119): Raw Print (Chris Robertson, La Presse du Chat Perdu) – BIL
  • – 11h (CEDA, Salle 125): Présentation sur Infos.Medias, intégrateur des médias indépendants (Infos.Medias) – FR
  • – 13h (CEDA, Salle 119): (Introduction à l’anarchisme)«Exiger l’impossible»: La pratique et la pertinence de l’anarchisme (Jaggi Singh) – FR
  • – 13h (CEDA, Salle 123): Le chenil humain: Défendre ses droits en prison (Jeannette Tossounian) – ANG
  • – 13h (CEDA, Salle 125): Atelier de vidéo avec G.A.P.P.A. squad: «Médias militants et pratiques sécuritaires» – FR
  • – 13h (CCGV, Salle 0.100): La santé mentale radicale: les principes de base et comment être un bon.ne allie.e (Collectif Mad Pride) – ANG
  • – 13h (CCGV, Salle 1.100): Anarchisme et Nihilisme (Aragorn!) – ANG
  • – 13h (CCGV, Salle 2.100): Féminisme blanc et produits dérivés (Thérèse Namahoro et Lourdenie Jean) – FR
  • – 15h (CEDA, Salle 119): (Introduction à l’anarchisme) Anarchie 101 (Dylan) – ANG
  • – 15h (CEDA, Salle 123): (pour les enfants) Conte et murale contre le racisme (Comité éduation populaire de la CLAC) – FR
  • – 15h (CEDA, Salle 125): Table ronde sur les médias autochtones (Lindsay Nixon et Stephen Agluvak Puskas) – ANG
  • – 15h (CCGV, Salle 0.100): Nos droits face à la police (Collectif Opposé à la brutalité policière) – FR
  • – 15h (CCGV, Salle 2.100): Violence étatique et vies des personnes noires au Canada: Une perspective féministe et pour l’abolition des prisons (Robyn Maynard) – ANG

(Les descriptions plus détaillées sont ci-dessous …)

Descriptions détaillées

Samedi le 28 mai

– 11h (CEDA, Salle 119): Éducation artistique sur la diversité culturelle et écologique: récits sur la  mondialisation, les changements climatique, la colonisation et l’extraction des ressources (Beehive Collective) – ANG

Le collectif développe, depuis une dizaine d’années, une stratégie éducative innovante permettant de partager des histoires par le biais d’ateliers interactifs centrés sur une oeuvre collective. Lors de nos ateliers et présentations, nous utilisons des murales géantes et portables afin de déconstruire de complexes concepts liés à la mondialisation, aux changements climatiques, à la colonisation et à l’extractivisme. Nous désirons provoquer la discussion, soulever des questions et partager des histoires d’espoirs à propos des petites et grandes actions que nous pouvons mettre en oeuvre afin de créer un monde meilleur.

Donné par : Beehive Design Collective. Le collectif Beehive Design Collective est un collectif de bénévoles vachement motivé qui produit de l’art activiste. Butinant les racines de nos mouvements en créant des œuvres collaboratives, libres de droits d’auteurs, qui serviront d’outils éducationnels, nous travaillons à mettre des mots sur des images qui décrivent des histoires complexes. Ces dernières nous proviennent de communautés concernées qui les ont communiquées avec nous lors d’un processus d’échanges égalitaires.

– 11h (CEDA, Salle 123): Rencontre des auteur-e-s anarchistes (Bloc des auteur-e-s anarchistes) – BIL

Les auteur-e-s qui participent au Salon du livre anarchiste sont invités à se joindre à une rencontre informelle afin d’échanger avec d’autres auteur-e-s anarchistes de fiction, poésie, théâtre, etc. La rencontre sera bilingue (anglais-français)

Animé par le Bloc des auteur-e-s anarchistes qui existent depuis 5 ans. Ce dernier a déjà publié 3 anthologies de fictions anarchistes, « Subversions 1, 2 et 3. »

– 11h (CEDA, Salle 125):  La maternité révolutionnaire: co-créer des communautés radicales en temps de guerre (Mai’a Williams) – ANG

Inspirée par l’héritage des féministes noires et queer des années 70 et 80, la maternité révolutionnaire situe les mères racialisées et marginalisées au centre d’un monde de transformation nécessaire. Les défis auxquels nous faisons face en tant que mouvements luttant pour la justice “raciale”, économique, reproductive, de genre, alimentaire; autant qu’anti-violente, anti-impérialiste, et pour la libération queer, sont les mêmes défis que beaucoup de mères affrontent chaque jour. Les mères opprimées créent un espace très ouvert à la vie dans un contexte menaçant, générant une vision puissante du futur tout en explorant des préoccupations concrètes et actuelles, allant au-delà des discours de solutions résultant de choix individuels, évoluant davantage pour nous-mêmes, et demeurent responsables et redevables d’un futur que nous ne sommes pas toujours en mesure d’entrevoir. Cet atelier présenté par Paper Quilt est un espace interactif dans lequel un groupe de gens tissent ensemble une publication “materniste” en l’espace de 2 heures ou moins! Cet atelier est une excellente occasion d’avoir des réflexions qui pourront être partagées, et fait partie de notre mission visant à faire circuler différentes idées par rapport à ce que l’expérience de la maternité peut représenter dans notre société.

Animée par Mai’a Williams, écrivaine et artiste qui a travaillé et vécu dans différentes communautés en lutte en Palestine, au Congo, en Jordanie, en Égypte, au Mexique et en Écuador. Mai’a est co-éditrice de Revolutionary Mothering: Love on the Frontlines (La maternité révolutionnaire: l’amour en première ligne), publié à PM Press.

– 13h (CEDA, Salle 119): (Introduction à l’anarchisme) Anarchisme 101: Le quoi et le pourquoi (Christine Renaud) – ANG

Cet atelier est une introduction de base à l’anarchie- ce qu’elle est et ce qu’elle n’est pas- et comment les idées anarchistes pourraient être mises en pratique. Si tu sembles comprendre l’idéologie, mais qu’il y a encore des aspects qui ne te sont pas clairs et que t’aimerais démystifier, viens à la discussion. Après un bref survol de la base, nous répondrons aux questions. Une liste de lecture de recommandation sera disponible aussi.

 Par Christine Renaud. Christine est une organisatrice communautaire qui vient de terminer 10 ans de travail de sensibilisation avec des librairies publiques. Elle travaille maintenant dans le secteur de Violence Against Women et est impliquée dans le collectif Food Not Bombs à Prince Edward County (Ontario).

– 13h (CEDA, Salle 123): Film: Une autre forme d’organisation  (Merry Wafwana et  Alice Bernard) – BIL

Un film sur le Salon du livre anarchiste de Montréal. Le projet de documentaire tente de définir ce qu’est l’anarchie en suivant le parcours de différents intervenants lors du salon du livre anarchiste de Montréal en mai 2015. En prenant le prétexte de la vente de livre, le salon du livre anarchiste déploie en réalité une grande variété d’activités mais aussi de méthodes et d’outils qui relèvent du courant philosophique anarchiste. Le documentaire tente donc de rendre compte de la diversité des luttes, des actions, des sensibilités, des thématiques que peut recouvrir ce courant de pensée. Il dresse aussi un aperçu des sensibilités, valeurs mais aussi des contradictions vécues par les personnes qui choisissent de se définir comme anarchiste aujourd’hui.

Réalisation: Merry Wafwana et Alice Bernard; Production: 99%Medias and Rytmico Productions; Intervenants: Pol pelletier, Rachel Sarrasin, Chris Dixon, Jaggi Singh, Kanahus Manuel, Simon Slinky Lefebvre (Tintamarre), Vincent (Le Bloc des auteurs anarchistes); Network for the Elimination of Police Violence (Toronto), Norman Nawrocki, Okup des Cégeps du vieux montréal et du Cégep Saint Laurent, Natahsa Kanapé Fontaine & Michael Deetjens, Collectif du geste gauche (FITAM)

– 13h (CEDA, Salle 125): Caucus des parents et des personnes qui soutiennent des parents et des enfants – BIL

Ce caucus est ouvert aux parents et aux personnes qui soutiennent des parents et des enfants et qui désirent discuter les sujets qui les préoccupent, partager leurs frustrations, échanger des conseils et des stratégies et qui aimeraient créer des liens avec d’autres personnes qui vivent une situation similaire. Une personne animera la discussion mais le contenu de la discussion sera décidé par les personnes présentes.

– 13h  (CCGV, Salle 0.100): Vers une réponse anarchiste à la toxicomanie et au rétablissement (Radical Sobriety Montreal) – BIL

Radical Sobriety Montreal est une organisation d’affinité pour-et-par les usagers de drogues et d’alcool qui ressentent qu’ils/elles/uls ont un problème de dépendance ou toute autre accoutumance répétitive, persistante et/ou problématique, et qui sont abstinents ou essayent d’être abstinents (« ex-toxicomane, » ou « toxicomane en voie de rétablissement »). L’organisation a été établie il y a plus de trois ans comme groupe informel aux double objectifs, d’une part de support direct et mutuel et de discussion, et de l’autre part de théorisation de la toxicomanie selon une perspective radicale gauchiste-libertaire. Nous sommes maintenant en voie de formaliser nos positions et de fixer un mandat, et nous cherchons à approfondir notre engagement communautaire. À cette fin, nous voulons discuter avec d’autres anarchistes et gauchistes radicaux au sujet des méthodes d’offrir et de recevoir un soutien plus efficace au sein de notre communauté.

Nous demandons : à quoi peut ressembler une praxis anarchiste et communautaire cohérente en relation avec la toxicomanie et le rétablissement? Comment peut-on développer cette praxis pour inclure les personnes alliées? Comment est-ce que Radical Sobriety Montreal peut poursuivre ses opérations et objectifs en tandem avec d’autres initiatives de réduction de risque, organisations mad pride, ou des institutions telles que Pop’s ou CACTUS Montréal? Dans un monde idéal, à quoi ressemblerait le processus d’organisation d’aide et de soins radicaux, et comment peut-on aider et être aidés? Comment peut-on faire ce que le marché et l’état font si mal ou ne font pas du tout, et comment peut-on le faire mieux? Au cours de cet atelier, nous discuterons des idées reliées aux questions ci-haut et nous encouragerons et demanderons les réponses, commentaires et suggestions des participants. Nos objectifs sont de tirer des conclusions à partir de notre expérience existante et d’établir des réseaux de communication avec d’autres organisations, en vue de bâtir un modèle de soins radicaux qui peut offrir un soutien toujours plus approprié et plus efficace à tous ceux qui en ont besoin.

– 13h (CCGV, Salle 1.100): Une librairie féministe à Montréal: réflexions collectives sur la création d’un espace communautaire (L’Euguélionne, librairie féministe) – FR

Quels sont vos rêves, envies, craintes, désirs, idées, projets pour la prochaine librairie féministe de Montréal? L’Euguélionne, librairie féministe ouvrira ses portes en territoire non-cédé de Tiotia:ke, Montréal à l’automne 2016. Ce lieu se veut un espace qui sera façonné, traversé, habité par les communautés qui l’investiront. Dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal nous vous proposons une séance de partage de réflexions et de rêves collectifs sur ce à quoi il pourrait ressembler. Venez contribuer à façonner cet espace à créer.

– 13h (CCGV, Salle 2.100): Bâtir une cité sans frontière : La justice en matière de migration et la pratique quotidienne d’entraide et d’action directe (Solidarité sans frontières) – FR

Cet atelier présentera un portrait de la campagne Bâtir une cité sans frontière dont le but est de construire des réseaux d’entraide et de support mutuels à Montréal afin d’assurer l’accès aux services pour tous et toutes, particulièrement les personnes migrantes sans statut. L’atelier questionnera aussi la campagne Bâtir une cité sans frontière comme un exemple tangible de la pratique de l’anarchisme. La campagne Bâtir une cité sans frontière propose une lutte basée sur les principes anarchistes d’organisation afin de répondre aux besoins de base tout en confrontant l’État et le système capitaliste tels qu’ils se manifestent dans les frontières et l’apartheid global.

Animé.e.s et présenté.e.s par des membres de Solidarité Sans Frontières impliqué-e-s dans la campagne Bâtir une Cité sans frontières. Solidarité Sans Frontières est un réseau impliqué dans les luttes immigrantes basé à Montréal (www.solidaritesansfrontieres.org).

– 15h (CEDA, Salle 119): (Introduction à l’anarchisme) Une introductions aux idées et pratiques de l’anarchisme (Pascale Brunet) – FR

Cette discussion et présentation sera un espace intéractif pour en apprendre plus sur la base des idées et pratiques anarchistes qui résonnent dans les luttes anti-oppression, le travail de bien-être collectif, l’organisation collective, diverses campagnes et cie. Il sera plus particulièrement question de comment la domination, l’exploitation et les oppressions s’enracinent dans nos vies. Venez à cet atelier si vous êtes curieu.ses.x à propos de l’anarchisme!

Animée par Pascale Brunet, une organisatrice communautaire et artiste basée à Montréal et membre de Politics & Care

– 15h (CEDA, Salle 123): Réappropriation de l’Identité Autochtone (Clifton Nicholas) – FR

Cette présentation jette un regard critique sur les utilisations et les abus de l’imagerie Autochtone, du début de la colonisation à aujourd’hui. Combinant un diaporama et une présentation orale, les sujets de cette présentation incluent les stéréotypes négatifs associés aux peuples des Premières Nations, le gouvernement et la propagande médiatique utilisées contres les Autochtones, le lobbying anti-autochtone, le droit aux territoires et la marchandisation de l’identité Autochtone.

Présenté par Clifton Nicholas, un membre de la communauté Kanien’kehá:ka (Mohawk) de Kanehsatake.

– 15h (CEDA, Salle 125):  L’accouchement en tant que travail, politiques de libération et de reproduction (Alana Apfel) – ANG

La justice relative à la naissance touche beaucoup plus que la naissance, c’est avant tout un exercice de construction d’autonomie visant à co-créer une société alternative basée sur l’autonomie et l’autodétermination en dehors de l’État. À travers le partage d’histoires directes de naissance provenant de Birth Work as Care Work: Stories from Activist Birth Communities (L’accouchement en tant que travail: témoignages d’activistes du milieu des naissances) (PM Press, 2016), cet atelier vise à décortiquer les intersections entre le travail relié à la naissance and le politique, à démontrer les connections entre le travail relié à la naissance en tant qu’acte activiste, les politiques radicales et pré-figuratives, l’intersectionnalité et le post-capitalisme.

Animée par Alana Apfel. Alana est une doula radicale, future étudiante pour devenir sage-femme, apprentie herboriste, horticultrice communautaire et organisatrice dans le milieu de la justice liée à la naissance. Alana est l’auteure de Birth Work as Care Work: Stories from Activist Birth Communities (L’accouchement en tant que travail: témoignages d’activistes du milieu des naissances).

– 15h (CCGV, Salle 0.100): Rojava: La révolution pour une société anti-patriarcale

(Solidarité Rojava Montreal) – ANG

Rojava, la nouvelle région autonome Kurde en Syrie, est devenue un nom connu à cause de la guerre entre l’État Islamique et le YPG (Unité de protection du peuple) et le YPJ (Unité de protection de la femme). En même temps, des photos composées seulement de femmes de l’unité YPJ sont apparues partout dans les médias occidentaux et les forces du YPJ étaient vénérées pour leur féminisme combattif. Même s’il est vrai que le féminisme est à la base du YPJ, ce n’est pas le même degré de féminisme retrouvé au Rojava. Le féminisme et la lutte contre le patriarcat sont au centre même de la nouvelle société au Rojava, et est révolutionnaire par sa façon de riposter aux cas de violences faites aux femmes.  De ce point de vue, la communauté anarchiste de Montréal en a beaucoup à apprendre du Rojava.

Rojava Solidarité Montréal est un groupe de solidarité avec la résistance démocratique, féministe, et respectueuse de la diversité du Rojava.

– 15h (CCGV, Salle 1.100): Que pourrait être Indymedia dans l’ère des médias sociaux corporatifs? (Mallory Knodel et Stéphane Couture) – ANG

Cela fait dix sept ans que Indymedia.org a surgi sur la scène médiatique et a prouvé qu’un «autre média était possible».  Avec un réseau de plus de 100 centres médiatiques qui entourent la planète, ces espaces s’organisaient en suivant des principes d’unité pour produire un fil radical et non censuré  de nouvelles et d’idées, et ce, en même temps que le mouvement global anticapitaliste fleurissait.  En avançant rapidement en 2016, la majorité du contenu d’«Indymedia» est filtré par des technologies corporatives. Aujourd’hui, des travailleurs et travailleuses de base persistent à pirater pour détruire le rôle de gardien que ce média corporatif s’est approprié. Plusieurs solutions alternatives se mettent en marche. Ces différentes ressources permettent aux utilisateurs et utilisatrices de bénéficier des relations de réseau offertes par les médias corporatifs, mais sans pour autant encourager ledit média à exploiter des données personnelles ou de réseau. Malgré ces innovations, de nos jours, un réseau puissant d’Indymedia est remarquablement absent. Nous appelons à une convergence de (hackers) pirates informatiques, des ninjas de vidée, des écrivains et écrivaines, des photographes ou toute personne qui connait (ou qui voudrait connaitre) la définition des lettres IMC. Nous faisons ceci pour ranimer l’esprit d’un mouvement international de réalisations de communications autonomes, dans un temps où la notion média et de technologie indépendante est un besoin urgent.

Présenté par Mallory Knodel & Stéphane Couture.

– 15h (CCGV, Salle 2.100): S’organiser ensemble contre le capitalisme et l’État: une discussion pour anarchistes autochtones, noir.es et/ou racisé.es (CRAM) – FR

Nous tenons cette discussion pour les personnes s’identifiant à la fois comme anarchistes et autochtones, noir.es et/ou racisé.es. Nous voulons discuter ensemble dans un espace non-mixte des problématiques et des défis auxquels nous faisons face lorsque nous nous organisons et nous survivons, plus particulièrement en tant qu’anarchistes autochtones, noir.es et/ou racisé.es issu.es de la classe ouvrière. Ensemble, nous explorerons divers sujets de discussion basés sur un brainstorm des membres du Collectif de résistance antiraciste de Montréal (CRAM).

Organisé par le Collectif de résistance antiraciste de Montréal (CRAM).

 

Bouffe

Cette année, le collectif du Salon du Livre Anarchiste est responsable de la préparation et de la distribution de la nourriture pendant la durée des deux jours du Salon (les 28 et 29 mai). Il y aura une modeste contribution suggérée qui sera demandée, afin de lever des fonds pour couvrir les frais du Salon. Il y aura des choix vegan, végétarien, avec viande et sans gluten. Il y aura aussi un menu spécial pour les enfants, disponible dans la «zone enfant». La nourriture sera disponible à la cuisine du Café Mozak, dans l’auditorium du CEDA. Il y aura du café (contribution volontaire) dans les auditorium du CEDA et du Centre Communautaire Georges-Vanier (CCGV). Si vous pouvez aider avec la préparation de la bouffe (25, 26 et 27 mai) et/ou la service de la bouffe (28 et 29 mai), svp, contactez-nous à info@salonanarchiste.ca

Indian-Samosa1

Lieux et carte

Le Salon du livre anarchiste se tiendra à deux endroits situés l’un en face de l’autre:

i) Le CEDA (2515 rue Delisle), un centre communautaire pour l’éducation aux adultes dans le sud-ouest de Montréal, site du Salon du livre depuis 9 ans; le rez chausée du CÉDA (lieu d’ateliers et la salle principale) est accessible en fauteuil roulant, mais le 3e étage, lieu de l’Art et Anarchie, n’est pas.

Prenez note: Une porte du CÉDA est munie d’une rampe d’accès. Elle est située du côté du stationnement, à la gauche du 2520 avenue Lionel-Groulx, entre la rue Vinet et Charlevoix.

ii) Nous nous servirons aussi du Centre culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman), en face du CÉDA, espace entièrement accessible en fauteuil roulant.

VOIR LA CARTE


Afficher Salon du livre anarchiste de Montréal Anarchist Bookfair sur une carte plus grande

TRANSPORT ACCESSIBLE

Le Salon du livre anarchiste de Montréal aura lieu à quelques coins de rue du métro Lionel-Groulx. Informations générales à propos de cette station de métro disponibles en ligne ici: http://www.stm.info/metro/M36.htm

Cette station de métro est accessible en fauteuil roulant (il ya un ascenseur). Ce ne sera utile que si vous êtes à proximité de l’une des 6 autres stations de métro accessibles en fauteuil roulant (Montmorency, de la Concorde, Cartier, Berri-UQAM, Henri-Bourassa ou Côte-Vertu). S’il vous plaît notez que toutes ces stations sont sur la ligne orange du système.

Lionel-Groulx est également un important arrêt pour les autobus. Les bus suivants s’arrêtent au métro Lionel-Groulx pendant l’horaire normal de jour. Voici un lien vers le calendrier en ligne à côté de chacun d’eux. Sur le calendrier, les autobus accessibles aux fauteuils roulants sont marqués par une étoile (*).

La STM a également un service appelé «Transport Adapté». Pour voir si vous êtes admissible à ce service, ou pour en savoir plus, composez le 514-280-8211 ou consultez leur site web http://www.stm.info/t-adapte/index.htm

RECONNAISSANCE

Le collectif organisateur du Salon du livre anarchiste de Montréal reconnait que nous sommes sur le territoire traditionnel du peuple Kanien’kehá:ka. Celui-ci est le gardien de la Porte Est de la confédération Haudenosaunee. L’île nommée «Montréal» est connue sous le nom Tiotia:ke dans la langue des Kanien’kehá:ka, et a été un lieu historique de rencontre pour les autres nations autochtones, incluant les peuples algonquins. Le collectif du Salon du livre anarchiste ne croit pas qu’il soit suffisant de simplement reconnaître les gardiens de cette terre. Nous encourageons l’ensemble des participants et participantes au Salon à s’informer et s’éduquer — et à activement résister au colonialisme ainsi qu’au néo-colonialisme sous toutes ses formes, dans la diversité que peut revêtir cette résistance.

Enoncé d’accessibilité

(Pour la durée des évènements du Salon du livre anarchiste cette année — soirée d’ouverture le 27 mai 2016 (18 à 21h) et salon du livre les 28 et 29 mai 2016 (10 à 17h) — les membres du Collectif de même qu’un groupe de volontaires seront identifiés par des brassards (près des tables d’accueil, mais aussi ailleurs sur le site). Ces personnes peuvent être approchées pour toute question ou demande; les membres du collectif sont mandaté.e.s à prendre des décisions concernant l’application de nos politiques d’accessibilité et d’espaces plus inclusifs. Lorsque possible, les participants du salon du livre sont priés de joindre le collectif à l’avance par e-mail au info@salonanarchiste.ca pour toute demande liée à ces politiques.)

Le collectif du Salon du livre anarchiste de Montréal s’efforce de créer un événement accessible à tous et toutes. Nous tentons d’éviter de reproduire les barrières sociétales qui marginalisent les excluEs. En accord avec nos principes, nous organisons le Salon du livre de manière à défier les exclusions émanant des principales formes d’oppression de notre société. Nous sommes également sensibles à d’autres barrières à la participation de certaines personnes, moins connues mais tout aussi réelles, comme les allergies.

En 2010, le Collectif du Salon du livre a lancé un Fonds d’accessibilité visant à aider à combattre les barrières à l’accessibilité du Salon du livre anarchiste pour les personnes vivant avec des handicaps ainsi qu’à jouer un rôle proactif pour combattre le capacitisme.

Concrètement, les mesures mises en place par le collectif du Salon du livre afin de favoriser l’accès à notre événement comprennent :

  • un service de garde gratuit.
  • faire de l’événement un lieu sécuritaire où les enfants et les parents sont bienvenus.
  • identifier les activités du Salon du livre qui sont « conçues pour les enfants » ou « pour tous âges ».
  • offrir la traduction entre l’anglais et le français.
  • organisation la traduction ASL ou LSQ lorsqu’on nous le demande à l’avance.
  • contribuer à subventionner le transport adapté vers ou en provenance du Salon du livre pour les personnes à mobilité réduite.
  • maintenir la gratuité d’accès.
  • faire en sorte que les journalistes doivent demander la permission avant de prendre des images (photos & vidéos).
  • s’assurer que l’aire principale d’exposition du Salon du livre soit accessible aux fauteuils roulants. Les étages supérieurs au CEDA, où des expositions d’œuvres d’art ont lieu, ne sont pas accessibles. Nous sommes disposés à déplacer des ateliers dans des pièces accessibles sur demande. Notre deuxième batîment, le Centre culturel Georges-Vanier, est accessible par chaise roulante.  Prenez note: Une porte du CÉDA est munie d’une rampe d’accès. Elle est située du côté du stationnement, à la gauche du 2520 avenue Lionel-Groulx, entre la rue Vinet et Charlevoix.
  • garantir un environnement sans fumée (incluant les entrées de l’édifice), sans noix, ni parfums afin de rendre l’événement sécuritaire pour les enfants et accessible aux personnes qui souffrent d’allergies, certaines étant mortelles.
  • garantir un environnement sans animaux, exception faite des chiens guides.
  • une politique de tolérance zéro envers les comportements racistes, sexistes, transphobes et homophobes.
  • offrir des toilettes neutres aux genres.
  • accommoder les demandes spéciales en matière d’accessibilité, lorsque communiquées à l’avance.

Le Salon du livre se tiendra au CEDA, un centre communautaire situé à Montréal, et au Centre culturel Georges-Vanier. Les deux centres interdisent la consommation d’alcool ou d’autre drogue sur les lieux. Nous demandons aux participants de respecter ces consignes dans les bâtiments ainsi qu’au Parc Vinet, le parc se trouvant entre le CEDA et le CCGV. Le Collectif du Salon du livre demande aux participants qui souhaitent consommer de le fair à un endroit distant du Parc Vinet, du CÉDA et du CCGV.

Lorsque l’accessibilité dépend du comportement des autres participantEs, le collectif du Salon du livre prendra la peine de faire connaître et respecter son énoncé d’accessibilité. Nous demandons également aux participantEs du Salon du livre concernés par l’accessibilité de l’événement d’en faire de même.

Nos efforts pour garantir un accès égal à tous et toutes sont faits dans les limites de nos ressources et sont, par conséquent, imparfaits. Néanmoins, nous accueillerons toutes suggestions d’amélioration à notre énoncé d’accessibilité et ferons de notre mieux pour les y inclure.

Privé : Déclaration concernant l’appropriation culturelle

Le collectif du Salon du livre anarchiste désire définir sa position à propos de l’appropriation culturelle, suite aux événements de l’année dernière. Nous croyons que le fait de ne pas adresser ces problématiques ne fait qu’aliéner et victimiser davantage nos amiEs et nos alliéEs, en plus de nous empêcher de créer un lieu ouvert et accessible. Nous rappelons que les rapports de hiérarchie, de pouvoir et de privilège existant au sein de la société se répètent aussi à l’intérieur de notre mouvement qui prend forme sur des terres non cédées.

Le collectif du Salon du livre anarchiste n’encourage pas la discrimination basée sur les apparences. Il n’est pas possible de prendre pour acquis l’identité culturelle ou le parcours de vie de quiconque. Nous n’enterrinons pas les attitudes autoritaires qui iraient dans cette direction.

Nous demandons aux gens qui participent au Salon du livre anarchiste d’être conscientEs de leurs habillements, coiffures (eg: dreadlocks ou “mohawk”) et façons d’êtres, et de garder en tête que ceux-ci peuvent être oppressifs pour les autres participantEs. L’appropriation culturelle est pernicieuse. Les actes qui la composent ne sont pas des gestes individuels, ce sont des gestes qui participent à une idéologie dominante de laquelle nous sommes toutes et tous en constante déconstruction.

L’appropriation culturelle est l’adoption ou le vol d’icones, de rituels, de critères esthétiques et de comportements issues d’une culture ou sous-culture par un autre. Cela s’applique généralement lorsque la culture faisant l’objet de l’appropriation est minoritaire ou subordonnée culturellement, politiquement, économiquement ou militairement par la société dominante. Cette appropriation se produit, intentionnellement ou non, sans compréhension réelle des activités ou de leurs motivations, transformant des objets, des pratiques et des croyances. Celles-ci sont alors vidées de leur sens premier pour être raccordées à des pratiques qui leur donnent un sens différent ou comportant des nuances qui sont irréconcilliables avec leurs origines.

Le Salon du livre anarchiste est dédié à l’éducation populaire et offre des outils tels qu’une litérature sur le sujet et des ateliers. Deux d’entre eux porteront d’ailleurs sur le sujet de l’appropriation culturelle lors de la fin de semaine du Salon. Nous espérons que ceux-ci créent un espace de discussion, de débat et de réflexion dans la communauté. Nous souhaitons que le Salon du livre anarchiste soit le plus sécuritaire possible, pour toutes et tous, où les rapports de pouvoir et de force se déconstruisent.

Le collectif du Salon du livre anarchiste de Montréal 2016
Le collectif de l’Art et anarchie 2016
(mai 2016)

Extérieur

treeLe Salon du livre anarchiste de Montréal aura lieu dans deux édifices – le CÉDA et le CCGV – dont tous deux sont situés face au parc Vinet, dans le quartier de la Petit Bourgogne / St-Henri. L’espace extérieur du parc Vinet (entre le CÉDA et le CCGV) est tout autant un espace faisant parti du Salon que les événements à l’intérieur des édifices.

Cette année, l’utilisation de l’espace extérieur sera beaucoup plus encadrée par le Salon du livre anarchiste. Étant donné qu’une section entière est clôturée, l’espace extérieur dans le parc Vinet est en effet très limité.

Cette année, nos priorités pour l’utilisation de l’espace extérieur sont les suivantes:
1. Assurer un chemin libre entre les deux édifices ainsi qu’aux entrées, et ce, dans le but d’assurer un accès sans aucun encombrement pour toutEs participantEs du Salon et par respect pour le CÉDA et le CCGV;
2. Assurer que les enfants puissent jouer dehors avec autant d’espace que possible;
3. Partager l’espace avec les résidentEs du quartier pour qu’elles et ils puissent aussi continuer à profiter du parc comme à chaque fin de semaine;
4. Assurer que les participantEs du Salon puissent avoir le plus d’espace possible pour passer du temps ensemble.

Nous avons aussi d’autres plans pour l’extérieur, incluant jouer au soccer dans le parc et une prestation par l’Ensemble de l’insurrection chaotique. Nous souhaitons améliorer l’utilisation de l’espace extérieur comme partie intégrante du Salon dans les années à venir.

Le Salon a aussi une politique sur l’accessibilité, et nous tenons à vous rappeler que:
– le CÉDA et le CCGV ne tolèrent pas la consommation de drogues ni d’alcool, y compris dans le Parc Vinet;
– vous devez vous placer à une distance importante des entrées des édifices si vous souhaitiez fumer du tabac;
– les animaux ne sont pas permis au Salon, à l’exception des animaux d’assistance tel que les chiens-guides.

Merci de bien vouloir respecter les énoncés ci-haut. Amusez-vous bien!

Espaces tranquilles

shadowfistsLes espaces tranquilles ont été développé en reconnaissance du fait que le salon peut parfois devenir très intense et chargé pour plusieurs raisons. L’idée, c’est d’offrir un espace à l’écart des activités principales du salon, pour décompresser, sans qu’on se sente forcé.e de quitter le salon pour accéder à un peu de calme.

Il y aura deux espaces tranquilles cette année, samedi le 26 mai et dimanche le 27 mai, entre 11h et 17h.

– salle 1.110 au Centre-Culturel Georges-Vanier (CCGV), accessible en fauteuil roulant
– salles 307 et 309 au CÉDA, pas accessibles en fauteuil roulant

Art et Anarchie 2016

Anarchist 002La mouture 2016 d’Art + Anarchie regroupe le travail de plus d’une cinquantaine d’artistes issu.es de nos communautés. Les thématiques abordés et les médiums utilisés sont multiples. Nous vous invitons donc toutes et tous à venir faire un tour au 3e étage* du CÉDA, sur les lieux du Salon du livre anarchiste, afin de vous abreuver d’art. L’exposition sera ouverte en tout temps, samedi le 28 mai et dimanche le 29 mai, entre 10 h et 17 h. (suite…)

Zone des enfants 2016

profil-fbAvez-vous envie de profiter du Salon du livre anarchiste sans vos enfants? Ont-ils surtout envie de jouer, de participer à des activités amusantes et de manger des collations? Avez-vous juste besoin d’un endroit calme pour relaxer?

La Zone des enfants offre des tonnes de plaisir radical à vos bambins! Jeux à l’intérieur et à l’extérieur, une salle de bricolage avec sérigraphie, fabrication de macarons et une tonne d’activités amusantes pour les enfants intéressés. Parents et camarades sont les bienvenus! En plus, nous avons un parachute!!

La Zone d’Enfants est ouverte de 10h jusqu’ à 17h le samedi (28 mai) et le dimanche (29 mai). L’entrée est située au fond de la grande salle, à droit de la scène. Assurez-vous d’inscrire vos jeunes avant de nous les confier!

-> Cette année, la salle thématique “Enfants, parents et camarades” aura lieu samedi le 28 mai, 11 h à 17 h, dans la salle #125 du CÉDA.

-> Dimanche le 29 mai à 15 h il y aura un atelier dans la salle #123 du CÉDA – Conte et murale contre le racisme – conçu pour les enfants.LOGO-raccoon

Kiosques 2016

Bookfair11tabling2(Il y aura des tables d’exposition où se trouvent les tables des libraires, des distributeurs, des journaux indépendants et des groupes politiques de partout à Montréal, du Québec, de l’Amérique du Nord et de l’étranger.

Les kiosques auront lieu durant DEUX JOURNÉES : samedi le 28 mai et dimanche le 29 mai, entre 10h et 17h.

Une partie des tables sera au Centre culturel Georges-Vanier (CCGV) à 2450 rue Workman et une autre au CÉDA à 2515 rue Delisle.)

De MONTRÉAL

De l’extérieur de Montréal :

Téléchargements 2016

SALON2016L’affiche et les visuels du Salon du livre anarchiste 2016 sont maintenant disponibles! Pour télécharger les images, cliquez à droite et choisissez « enregistrer le lien sous »:

Nous vous invitons à télécharger les affiches et les tracts pour les imprimer, les afficher et les distribuer dans votre quartier. Il vous est possible également d’utiliser l’icône et les bannières sur votre site web, ou de créer des annonces dans vos publications.

Les affiches et les tracts sont également disponible pour distribution aux locaux suivants:

* QPIRG Concordia
1500 de Maisonneuve Ouest, #204
métro Guy-Concordia
(lundi à jeudi: 12h-18h)

* La Librairie Anarchiste L’Insoumise
2033 boulevard St-Laurent
métro St-Laurent
(mardi-mercredi: 12h-18h; jeudi-vendredi: 12h-20h; samedi-dimanche: 13h-17h)

* DIRA Bibliothèque Anarchiste
2035 boulevard St-Laurent
métro St-Laurent
(tél: 514-843-2018)

Si vous êtes en mesure de donner un coup de main côté diffusion, particulièrement avec la distribution de tracts et l’affichage dans divers quartiers de la région de Montréal, contactez-nous par courriel: info@salonanarchiste.ca

Cette année, l’affiche et les visuels ont été créés par Zola. Zola vit sur les territoires occupés des nations Kanienkéhà:ka et Anishinabe et est descendante de colons français canadiens. Féministe queer, elle milite dans un cadre anti-oppressif majoritairement autour des enjeux d’éducation populaire sur le colonialisme de peuplement et la solidarité avec les luttes autochtones à travers le street art et l’action directe.

Le programme imprimé pour le Salon du livre anarchiste de cette année est conçu par Hera Chan. Hera est un journaliste, un travailleuse de l’art, et organisatrice basée à Montréal sur les terres non cédées de Kanien’kehá:ka. Comme l’actuel directrice de l’Atelier Céladon, elle parle avec des voix des peuples diasporiques à fabriquer socialement un autre avenir qui est déjà possible.

Art + Anarchie 2017: Appel à contributions

aa

APPEL D’OEUVRES
Art+Anarchie 2017
Date limite : 9 avril 2017, avant 17h.

L’exposition Art + Anarchie revient pour une énième année dans le cadre du festival de l’anarchie! Cette année, nous avons priorisé notre mandat d’accessibilité, et nous déplaçons l’exposition dans un lieu plus accessible, soit la galerie du Centre Culturel George Vanier.

De plus, nous élargissons nos horizons! L’exposition se tiendra ainsi pendant l’intégralité du mois de mai, soit du 1er au 30 mai 2017. Notre volonté première est de faire rayonner les oeuvres qui traitent des enjeux liés à l’anarchisme. C’est l’occasion de rassembler la diversité des pratiques artistiques et esthétiques de nos communautés (vous pouvez jeter un coup d’oeil au catalogue de l’exposition de l’année dernière).

La salle du CCGV comporte un espace mural restreint, alors nous sommes particulièrement à la recherche de propositions d’oeuvres sculpturales et d’installations, mais toute proposition est la bienvenue. De plus, nous envisageons monter une programmation de performances. Nous recherchons donc aussi des soumissions en ce sens.

Vous pouvez consulter les contributions précédentes à l’Art & Anarchie 2015 ICI, à l’Art & Anarchie 2014 ICI, à l’Art & Anarchie 2013 ICI, à l’Art & Anarchie 2012 ICI, à l’Art & Anarchie 2011 ICI, et à l’Art & Anarchie 2010 ICI.

Nous encourageons aussi vos propositions d’ateliers qui peuvent se dérouler pendant le mois de mai. Envoyez vos propositions par courriel.

Pour toute questions, vous pouvez communiquer avec nous au montrealanarchistbookfair@gmail.com

Veuillez vous servir du formulaire électronique suivant afin de présenter votre proposition dans le cadre de l’Art et l’Anarchie de Montréal ou bien contactez-nous directement à l’adresse info@salonanarchiste.ca. Vous devez répondre à TOUTES les questions qui suivent. La date limite pour les propositions pour Art et Anarchie est dimanche le 9 avril 2017, avant 17h.

Veuillez fournir une réponse claire concernant TOUS les points suivants:

a) Votre nom (exactement comme vous souhaitez que cela apparaisse dans notre publicité) :

b) Un titre pour votre exposition ou œuvre (exactement comme vous souhaitez que cela apparaisse dans notre publicité) :

c) Une courte description de votre exposition ou de vos œuvres (exactement comme vous souhaitez que cela apparaisse dans notre publicité) :

d) Le type de proposition (affiche, photo, sculpture, etc) :

e) Vos coordonnées (téléphone et courriel; ces informations ne seront utilisées que pour les communications internes du Collectif du Salon du livre anarchiste) :

f) Si pertinent, veuillez fournir des liens web vers des photos de votre œuvre :

g) RÉCIPROCITÉ: Si votre œuvre est choisie dans le cadre de l’expo Art & Anarchie, on vous demande de i) aider personnellement à l’installation de l’expo DATE A DÉTERMINÉ au cours de l’après-midi ou en début de soirée; ii) aider à démonter l’expo Art & Anarchie à 17h le 1 juin; iii) faire la promotion du Salon du livre et du Festival de l’Anarchie sur votre site web, blog, et/ou listes d’annonces si vous en avez, et, dans la mesure du possible, aider à distribuer des tracts et à afficher. Veuillez indiquer ici comment vous pouvez aider à faire la promotion du Salon du livre.

h) Y a-t-il quoi que ce soit que vous souhaitez ajouter?

Si possible, envoyez-nous une image jpg (300 dpi) de l’œuvre que vous souhaitez exposer à l'adresse suivante: montrealanarchistbookfair@gmail.com. Merci d’avoir complété ce formulaire. Nous enverrons un message de confirmation à l’adresse courriel que vous nous avez fourni pour vous signifier que nous avons bien reçu votre proposition.

captcha
Avant de soumettre votre application, veuillez entrer, dans la boîte qui suit, la combination de lettres et de chiffres indiqués ci-haut.

 

 

Appel à contributions (Art + Anarchie / Festival de l’anarchie)

La date limite pour les propositions pour l’Art + Anarchie est DIMANCHE LE 9 AVRIL, avant 17h. La date limite pour les propositions pour le Festival de l’anarchie est LUNDI LE 17 AVRIL, avant 17h. La date limite pour les propositions d’ateliers et de kiosques était le 3 AVRIL (!).

aaArt + Anarchie

L’exposition Art + Anarchie revient pour une énième année dans le cadre du festival de l’anarchie! Cette année, nous avons priorisé notre mandat d’accessibilité, et nous déplaçons l’exposition dans un lieu plus accessible, soit la galerie du Centre Culturel George Vanier. De plus, nous élargissons nos horizons! L’exposition se tiendra ainsi pendant l’intégralité du mois de mai, soit du 1er au 30 mai 2017. Notre volonté première est de faire rayonner les oeuvres qui traitent des enjeux liés à l’anarchisme. C’est l’occasion de rassembler la diversité des pratiques artistiques et esthétiques de nos communautés.

–> S’il-vous-plaît consultez le lien suivant pour plus de détails : www.salonanarchiste.ca/appel-a-contributions-2017/art-et-anarchie-2017-appel-a-contributions

La date limite pour soumettre à l’Art + Anarchie est le 7 AVRIL, avant 23h.

 

Festival de l’anarchie

Le mois de mai en entier (et une partie de juin) est consacré au Festival de l’Anarchie, un festival présentant différents événements à thématique anarchiste se produisant dans différents lieux de Montréal. Le Collectif du Salon du livre fait la compilation d’un calendrier du Festival de l’Anarchie, mais nous comptons sur vous pour organiser véritablement les événements du Festival de l’Anarchie. Contactez-nous pour réserver une date pour votre événement se tenant au mois de mai (les dates du calendrier sont réparties au « premier arrivé, premier servi »).

–> S’il-vous-plaît consultez le lien suivant pour plus de détails : www.salonanarchiste.ca/appel-a-contributions-2017/festival-de-lanarchie-2017-appel-a-contributions

La date limite pour soumettre un événement pour le Festival est le 15 avril 2017, avant 23h.

 

 

Salon du livre anarchiste 2015

Les archives de la programmation du Salon du livre anarchiste de Montréal 2015.

Ouverture 2015

fb_avatarSoirée d’ouverture du Salon du livre anarchiste / Lancement de l’Art et Anarchie
Vendredi le 22 mai, 18h à 21h
Au Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (CEDA)
Au 3e étage, 2515 rue Delisle (métro Lionel-Groulx)

Gratuit – Bienvenue à toutes et tous
Service de garde disponible sur place
Nous regrettons que l’expo Art & Anarchie ne soit pas accessible aux fauteuils roulants

Joignez-vous à nous pour une soirée spéciale au CEDA. Venez rencontrer les artistes qui participent à l’expo et jeter un premier coup d’oeil à l’édition de cette année.

Cet événement marquera l’ouverture de l’Art et Anarchie, mais sera aussi un moment de rencontre pour les artistes, les animatrices et animateurs d’ateliers, les groupes de distribution, les volontaires et les membres du collectif impliquées avec le Salon du livre anarchiste de Montréal. Le Festival du Cinéma anarchiste présentera 1 heure de courts-métrages.

Il y aura de la nourriture, des boissons, de même que l’exposition d’art et d’autres activités. Nous serons au CEDA de 18 à 21h. Si vous voulez une soirée tardive, nous vous encourageons à vous rendre à la fête “Glamarchist Lookfair” par la suite.

Médias autonomes 2015

ckut

Samedi le 23 mai, 11h à 17h
Salle #125, 2515, rue Delisle (métro Lionel-Groulx)
dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal
www.salonanarchiste.ca

La SALLE DES MÉDIAS AUTONOMES est consacrée au partage des compétences et des connaissances sur les différents médias tels que déployés par les anarchistes – comme la radio pirate, montage numérique DIY, la communication sécuritaire, et beaucoup plus. Comme d’habitude, nous ferons une diffusion de radio en direct du salon du livre le 23 mai de 14h-16h sur les ondes de CKUT, 90,3 FM, et sur l’internet à www.ckut.ca.
—–

HORAIRE

11h à 13h – Reportages indymedia lors des manifs de rue, avec le collectif des nouvelles de CKUT (FR/EN)

Dans cet atelier pratique avec le collectif des nouvelles de CKUT, nous allons partager nos expériences de reportages dans des manifs de Montréal. En utilisant des outils accessibles tels que des cellulaires, des enregistreuses numériques, et des logiciels libres, nous démontrons comment rapidement produire des reportages de qualité. Nous allons aussi parler de la sécurité face à la violence policière, et comment respecter l’anonimité des manifestants. L’objectif de cet atelier est de vous introduire aux concepts de chiffrement et du cryptage des communications électroniques (encryption, en anglais) et de vous initier à la pratique de cryptage pour la messagerie chat et les courriels selon une pédagogie anarcha-féministe et dans un environnement anti-oppressif et politisé.

—–

13h à 15h – FemCrypt, présentée par FemHack et Koumbit (FR/EN)

L’objectif de cet atelier est de vous introduire aux concepts de chiffrement et du cryptage des communications électroniques (encryption, en anglais) et de vous initier à la pratique de cryptage pour la messagerie chat et les courriels selon une pédagogie anarcha-féministe et dans un environnement anti-oppressif et politisé.

FemHack est un groupe Montréalais autonome dont la mission est de créer un environnement inspirant et énergisant pour des militant.e.s (particulièrement queers, féministes, trans et personnes racisées) afin d’expérimenter avec la technologie pour hacker le patriarcat, le capitalisme et les autres systèmes d’oppression. Koumbit fournit des services web, basé sur des valeurs d’autogestion, d’ouverture et de solidarité. Info: www.koumbit.org

—–

12h-16h – La Radio en direct: Un atelier avec la radio CKUT 90,3FM (FR/EN)

Un atelier pour préparer la diffusion en direct sur les ondes de CKUT du Salon du livre anarchiste (la diffusion aura lieu entre 14h-16h). Cet atelier sera présenté dans le corridor du premier étage, dehors salle #125.

—–

15-17h – Atelier de construction d’émetteur FM – Avec CKUT (FR/ANG)

Venez découvrir les secrets de la transmission radio et des communications de masse en fabriquant votre propre émetteur radio FM. Nous allons sortir nos fer à souder et assembler tous les morceaux essentiels à débuter une émission en direct. Il y aura un coût de $10 pour chaque kit d’émetteur. Ce coût peut être partagé parmi les participantEs, et les participantEs pourront garder les émetteurs après l’atelier.

—–

Salle des médias autonomes
Samedi le 23 mai, 11h à 17h
Salle #125, 2515, rue Delisle (métro Lionel-Groulx)
dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal
www.salonanarchiste.ca

Salle Anti-Canada 2015

Anti-Canada

Dimanche le 24 mai, 11h à 17h
Salle #125, 2515, rue Delisle (métro Lionel-Groulx)
dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal
www.salonanarchiste.ca

L’année 2017 marquera le 150e anniversaire de la Confédération canadienne. Le gouvernement fédéral et les gouvernements locaux ont déjà commencé à dépenser des millions de dollars pour célébrer et rafraîchir l’image de marque du « Canada » en vue de 2017. Les prochaines trois années seront l’occasion d’une tentative concertée de la part de l’État de faire la promotion, tant localement qu’internationalement, d’un « Canada » bienfaisant et progressif et de blanchir, littéralement, l’histoire canadienne.

Comme personnes opposées à l’État, enracinées dans des luttes contre l’oppression sous toutes ses formes, nous voulons dans les prochaines années saper l’idée du Canada. Grâce à une potentielle mobilisation décentralisée, nous souhaitons faire des liens avec les efforts actuels d’organisation contre le colonialisme et le racisme. Cette salle thématique nous permettra d’en apprendre davantage à propos de différentes perspectives anti-canadiennes de même qu’à réseauter en vue de s’organiser contre le Canada dans les prochains mois et années.

Cette salle thématique est organisée par trois anarchistes qui méprisent le Canada : Mandy Hiscocks (Guelph), Dan Sawyer (Ottawa) & Jaggi Singh (Montréal, via Toronto), avec le soutien du Anti-Canada Committee basé à Montréal.
—–

HORAIRE

11h : Le Canada comme État d’apartheid : mythes et réalités – films de Clifton Arihwakehte Nicholas (FR)

[MISE À JOUR : Clifton regrets that he is unable to attend this workshop. However, his films – Elsipogtog No Fracking Way! et Karistatsi Onienre: The Iron Snake – will be screened]

Présenté par Clifton Arihwakehte Nicholas. Clifton est un membre de la communauté Kanien’kehá:ka de Kanehsatake. Il a fait partie de la résistance à Kanehsatake en tant que jeune Warrior en 1990. Il est actif dans la résistance à la mine Niocan et au passage du pipeline East Energy sur son territoire. En tant que cinéaste-militant, Clifton mène sa propre compagnie de production cinématographique appelée Devil Dog Productions. Ses films incluent Karistatsi Onienre: The Iron Snake, une oeuvre consacrée à la résistance aux pipelines.
—–

13h : La défense autochtone de la terre contre le colonialisme – Kanahus Manuel (EN)

Un point de vue venant du front sur la résistance au contrôle étatique ainsi que la résistance au colonialisme sous ses différentes formes.

Présenté par Kanahus Manuel. Kahanus est une mère et une guerrière venant de la Nation Secwpemc dans la région de Shuswap en « Colombie-Britannique ». Elle a été active dans la lutte aux projets de développement et aux corporations comme le centre de ski Sun Peaks et Imperial Metals. Elle a récemment été impliquée dans les efforts de sensibilisation concernant les déversements de déchets de la mine d’or Mount Polley, possiblement la pire catastrophe de pollution minière de l’histoire canadienne. Elle a ainsi été ciblée par une injonction déposée par Imperial Metals afin de faire cesser le blocage des opérations de la compagnie minière.
—–

15h : Construire la résistance au 150e du Canada – Mandy Hiscocks, Dan Sawyer & Jaggi Singh (FR/EN)

Trois personnes militantes contre le Canada basées à Ottawa/Gatineau, au sud de l’Ontario et à Montréal échangeront sur le contexte entourant l’organisation contre Canada 2017.

La discussion portera aussi sur la construction de campagnes coordonnées et décentralisées afin de saper les célébrations du Canada. Les raisons sous-jacentes à une opposition publique et concertées seront aussi discutées. Cette séance mettra l’accent sur la création d’un potentiel réseau pour l’organisation contre le Canada.
—–

Salle Anti-Canada: Construire la résistance aux célébrations du 150e anniversaire du Canada
Dimanche le 24 mai, 11h à 17h
Salle #125, 2515, rue Delisle (métro Lionel-Groulx)
dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal
www.salonanarchiste.ca

Cinéma 2015

FestivalCinemaLa programmation du Festival du Cinéma anarchiste sera annoncée et publicisée une semaine avant le Salon du livre anarchiste. L’édition 2015 se déroulera sur 3 jours, du 22 au 24 mai, dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal.

PROGRAMME : www.submedia.tv/stimulator/wp-content/uploads/2015/05/programlebonENFRANC-1.pdf

* VENDREDI, 22 mai, 19h-20h
3e étage, Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (CEDA)
2515 rue Delisle (près métro Lionel-Groulx)

1 heure de courts-métrages. Dans le cadre de l’ouverture du Salon du livre anarchiste et du lancement d’Art et anarchie (18h-21h).

* SAMEDI, 23 mai, 11h-17h
Salle 119, Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (CEDA)
2515 rue Delisle (près métro Lionel-Groulx)

Journée complète de films inspirés par l’anarchisme.

* DIMANCHE, 24 mai, 11h-17h
Auditorium principal (salle 2.115), Centre Culturel Georges-Vanier (CCGV)
2450 rue Workman (près métro Lionel-Groulx)

Une autre journée complète de films inspirés par l’anarchie, cette fois dans une salle de plus de 200 places.

PROGRAMME : www.submedia.tv/stimulator/wp-content/uploads/2015/05/programlebonENFRANC-1.pdf

Art et anarchie 2015

IdareyouART ET ANARCHIE !
Une exposition créative dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal

du 22 au 24 mai 2015
Au Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (CEDA)
Au 3e étage, 2515 rue Delisle (métro Lionel-Groulx)

Heures d’ouverture:
* Vendredi le 22 mai de 18h à 21h, Soirée d’ouverture et Lancement
* Samedi le 23 mai et dimanche le 24 mai, de 10h à 17h, pendant le Salon du livre anarchiste de Montréal

Gratuit – Bienvenue à toutes et tous
Service de garde disponible sur place
Nous regrettons que l’expo Art & Anarchie ne soit pas accessible aux fauteuils roulants

Art et Anarchie rassemble les créations d’artistes et de militant-es dont la pratique s’inspire de l’anarchie. L’édition 2015 comprend de la peinture, des illustrations, des affiches, des impressions, des sculptures, et bien plus.

Artistes et groupes participant-es:
Anarchie dans la rue * Artivistic Collective * Beehive Design Collective * Judith Brisson * Celebrate People’s History * Colectivo de inmigrantes españoles en Montreal (CIEM) * Peter Collins / Termite Collective * Nidal El-Khairy * Justseeds Artists’ Cooperative * Kevin Yuen Kit Lo / LOKI * Tournesol Plante * Radical Indigenous Survivance & Empowerment (RISE) / Demian DinéYazhi’ * Sidetracks * Swarm * Ta blessure de flic * David Whiteside * Zola

Plus de renseignements ci-bas.
—–

Soirée d’ouverture du Salon du livre anarchiste / Lancement de l’Art et Anarchie
Vendredi le 22 mai, 18h à 21h

Joignez-vous à nous pour une soirée spéciale au CEDA. Venez rencontrer les artistes qui participent à l’expo et jeter un premier coup d’oeil à l’édition de cette année.

Cet événement marquera l’ouverture de l’Art et Anarchie, mais sera aussi un moment de rencontre pour les artistes, les animatrices et animateurs d’ateliers, les groupes de distribution, les volontaires et les membres du collectif impliquées avec le Salon du livre anarchiste de Montréal. Le Festival du Cinéma anarchiste présentera 1 heure de courts-métrages.

Il y aura de la nourriture, des boissons, de même que l’exposition d’art et d’autres activités. Nous serons au CEDA de 18 à 21h. Si vous voulez une soirée tardive, nous vous encourageons à vous rendre à la fête “Glamarchist Lookfair” par la suite.
—–

ART ET ANARCHIE / ART & ANARCHY
LES EXPOSITIONS / THE EXHIBITS

(Pour l’instant, nous n’avons que les descriptions originales. Les descriptions traduites seront publiées sur le site web bientôt.)
(The exhibits below include the original descriptions in English or French. Fully translated descriptions will be posted on our website shortly.)

AnarchieRueAnarchie dans la rue / Anarchy In The Streets
divers / various
photos

“Anarchie dans la rue” est un appel tout au long du mois de mai pour l’art de rue anti-oppressif à Montréal. Le Salon du livre anarchiste de Montréal mettra en vedette des photos, pochoirs, affiches, papiers collés, graffitis, slogans peinturés, autocollants, subversions de publicités commerciales, et plus! Info: www.salonanarchiste.ca/anarchie-dans-la-rue-mai-2015 / “Anarchy in the Streets” is a month-long open callout for anti-oppressive street art in Montreal. The Montreal Anarchist Bookfair will feature photos of the stencils, wheat-pasted posters, graffiti, spray-painted slogans, stickers, corporate advertising subversions and other creations on the streets of Montreal during the month of May 2015. Info: www.anarchistbookfair.ca/anarchy-in-the-streets-may-2015

consensusConsensus Did Not Form
Artivistic Collective
neon

Neon signage originally produced as part of Artivistic’s Promiscuous Infrastructures project.

Artivistic is an art collective, working on themes and questions “Beyond Critique”.

BeehiveBeehive Design Collective
various
posters, banners

The Beehive Design Collective is a wildly motivated, all-volunteer, activist arts collective dedicated to “cross-pollinating the grassroots” by creating collaborative, anti-copyright images for use as educational and organizing tools. We work as word-to-image translators of complex global stories, shared with us through conversations with affected communities. Info: www.beehivecollective.org

1-AfghanWarCarpetLa Nouvelle Croisade/The New Crusade
Judith Brisson
paintings

Artist Judith Brisson presents two recent paintings from her War Series- a twelve year artistic/activist exploration of militarism, propaganda, imperialism, and racism that have characterized the US and Canadian war aggressions in Afghanistan, Iraq and Syria.

Judith Brisson is an educator and an MFA student at the Vermont College of Fine Arts, a human rights defender and an independent multidisciplinary artist who creates, site-specific installations around ideas of peace and reconciliation. In recent years, Judith has attempted to bridge the gap between art-making and activism through a variety of means – from furtive practices, to socially-engaged visual works, to collaborations that engage with others, whether artists or the general public, to generate new ideas around creating peace.

CPH-IVAW-Promotion-WebIraq Veterans Against the War –Ten Years of Fighting for Peace and Justice
Celebrate People’s History
print portfolio

Documenting 10 years of veterans organizing against U.S. military imperialism. Coordinated by Justseeds Artist Cooperative along with Booklyn Artists Alliance, Civilian-Solider Alliance, Iraq Veterans Against the War, and Repetitive Press.

Les immigré(e)s espagnol(es) avec les miliciennes anarchistes
Colectivo de inmigrantes españoles en Montreal (CIEM)
affiche

Une affiche avec trois miliciennes et une phrase de Durruti en espagnol et en français. Ce sont des ouvrages faits à la main à Ste-Emilie Skillshare par el Colectivo de inmigrantes españoles en Montreal (CIEM).

collins_engsIn celebration of Peter Collins
Peter Collins / Termite Collective
live art visioning and radio recording session

Currently serving his 32nd year of a life sentence in Bath Penitentiary (Bath, Ontario), Peter Collins is a frequent contributor to the Journal of Prisoners on Prison (JPP) and Upping The Anti, a regular commentator for Canadian Prison Radio shows, and a renowned and prolific political artist. Expected to live only months since his cancer has progressed, his friends and family have requested that those who have been touched by his contributions over the years to share their thoughts. The Termite Collective is organizing a live art visioning and recording session as part of the Montreal Anarchist Bookfair’s Art and Anarchy Exhibit. We invite attendees to come share their thoughts on Peter Collins’ artwork.

The Termite Collective is a group of creative and concerned people who want to expose the ever increasing repressive nature of prison through writing, workshops, political parody, and criminal cabaret.

ferguson_0The People Demand, and other works
Nidal El-Khairy
poster reproductions

Art & Anarchy will again present paper and poster reproductions of selected works of Palestinian artist Nidal El-Khairy.

Nidal is a Palestinian artist based in Amman, Jordan. He lived and organized in Montreal for four years before moving back to the Middle East in 2006. His art practice is based in disciplines and techniques such as drawing, stencil, illustration, comics and muralism. His work has been featured in art spaces and websites such as Electronic Intifada, in newspapers in Lebanon, as well as on a Noam Chomsky book cover. He has participated in group shows such as Artists Against the Israeli Occupation, in both Montreal and Tokyo, as well at Caracas, Toronto, Oakland, Beirut and Amman. Info: http://electronicintifada.net/blogs/nidal-el-khairy

StrikeJustseeds Artists’ Cooperative
various
posters and prints

Justseeds Artists’ Cooperative is a decentralized network of 24 artists committed to making print and design work that reflects a radical social, environmental, and political stance. With members working from the U.S., Canada, and Mexico, Justseeds operates both as a unified collaboration of similarly minded printmakers and as a loose collection of creative individuals with unique viewpoints and working methods. We believe in the transformative power of personal expression in concert with collective action. To this end, we produce collective portfolios, contribute graphics to grassroots struggles for justice, work collaboratively both in- and outside the co-op, build large sculptural installations in galleries, and wheatpaste on the streets – all while offering each other daily support as allies and friends. Info: www.justseeds.org/

lokifuckersDon’t Let the Fuckers Get You Down
Kevin Yuen Kit Lo / LOKI
poster diptych

A series of posters produced during the uprising in Ferguson, as a critique of the liberal media, and in solidarity with the riots.

Kevin Lo is a graphic designer, educator and community organizer. He runs the design studio LOKI, creating images that empower, engage, and oppose. Info: http://www.lokidesign.net/

tournesolLes oeuvres de Tournesol Plante
Tournesol Plante
collage-peintures, sculptures, peintures

Depuis plusieurs années, Tournesol a exposé son travail artistique au Salon du livre anarchiste et vous présente cette année ses meilleurs oeuvres, et quelques nouveautés, ses peintures-collages.

Les oeuvres de Tournesol Plante sont fortement inspirées des mouvements artistiques et politiquement contestataires tel l’expressionnisme allemand, DadA, les situationnistes et l’esthétisme punk.

DecolonizeFeminism#DecolonizeFeminism
Radical Indigenous Survivance & Empowerment / Demian DinéYazhi’
print

#DecolonizeFeminism is a poster project initiated by R.I.S.E.: Radical Indigenous Survivance & Empowerment in 2014. The poster series highlights Indigenous women as prominent figures in the mainstream feminist movement, while appropriating images of Indigenous women that have created a romanticized, sexualized, and stereotyped perspective of the Indigenous body in post-colonial Native america. Lastly, it deconstructs the flag of the U.S. and re-contextualizes it in a mock Native design. The posters are inspired by « Indigenous Feminism Without Apology », written by Indigenous Cherokee intellectual/warrior Andrea Smith. In the piece she challenges the mainstream white, liberal feminist movement and posits what the movement would look like if one were to re-center the movement around the struggles of women of colour. The term’s « No Wave », “Decolonize”, and “Proto” become terms of resistance to the various waves of feminism that postdate hetero-patriarchal resistance enacted by Native matriarchal societies since 1492.

R.I.S.E. is a Native founded & operated artist/activist/warrior collective. We are dedicated to the education & perseverance of Native art & culture. R.I.S.E. is Demian DinéYazhi’, Kaila Farrell-Smith, & Thomas GreyEyes. Info: http://burymyart.tumblr.com/

SidetracksScreenprinting for the revolution
Sidetracks
printing station, screenprints

Print the word! Bring a shirt, a patch, your denim vest, your agenda, cardboard, stickers, banners etc. and print some images for yourself and/or upcoming demos and actions. We will have a set of images ready for you to print yourself! This printing station is presented by Sidetracks, and will be operational between 12pm-3pm on May 23 & 24 (outdoors, or the 3rd floor of CEDA in case of rain).

Sidetracks is a collective whose mandate is to make screenprinting accessible to projects and organizations working for social change, especially those that work around self-representation, self-expression, anti-racism and queer liberation. Info: https://steemiliesidetracks.wordpress.com/about/

Toxic Tour 2015
Swarm
painting

Chemical Valley (located outside of Sarnia, Ontario) has the highest concentration of petrochemical plants in the nation. The pollution from these plants disproportionately affects members of the Aamjiwnaang First Nation community. Every year Aamjiwnaang & Sarnia Against Pipelines (ASAP) hosts Toxic Tours to raise awareness of the chemical valley and the impacts of resource extraction on their community. Aamjiwnaang is surrouned by 40% of Canada’s petrochemical industry, with refineries such as Suncor, Shell, DOW Chemicals, and Lanxess as neighbours. This piece was originally live painted by Swarm for Nuit Blanche in collaboration and consultation with Aamjiwnaang & Sarnia Against Pipelines. The goal of the piece is to promote the issue and the Toxic Tour coming up in September 2015.

Swarm is a street artist who started in Toronto and is now currently based in Montréal. Info: www.facebook.com/swarmstreetart

Enclosure, Contact, Carbon Bubble, Plan Nord
David Whiteside
acrylic, chalk pastel, and china marker on paper

I repeat the image of a four-sided wall imposed on the landscape, enclosing a tree or sometimes a smokestack, as a reflection on capitalist concepts of land ownership and how it facilitates colonialism and the expansion of the global industrial system.

About David Whiteside; I am a recovering fine artist. Painting and making prints for non-commercial, non-professional reasons has become one of my acts of resistance in a dehumanized, productivity-oriented society. Info: http://davidwhitesideart.com/

tablessuredeflicTa blessure de flic
divers
photographie

Né pendant le Printemps2015, « Ta blessure de flic » se veut un projet d’art collectif permettant aux personnes qui ont été blessées par les forces policières de se réapproprier leurs corps en rendant visible les résultats de ce qu’elles ont vécu. La consigne est simple : suite à un événement malheureux, nous encourageons ceux et celles qui le désirent à nous envoyer une photographie des traces de la violence qu’illes ont subi.es avec une courte description du contexte. Un titre est ajouté à la photographie et elle est publiée sur un tumblr et Facebook. Lorsque c’était désiré, les participant.es ont aussi reçu un soutien moral ainsi que le nom de différentes ressources qui pourraient leur venir en aide. À ce jour, une soixantaine de personnes ont participé au projet. Info : http://tablessuredeflic.tumblr.com/

ZolaUQAML’UQAM c’est la grève
Zola
banner

This banner was made as a solidarity gesture and empowerment act for the striking students at Université du Québec à Montréal facing heavy repression in the Spring of 2015.

Zola does street art on unceded Kanienkéhá:ka and Anishinabe territories. Her work focuses around the iconic character of the masked protester as a romantic allegory for anti-oppressive politics. Info: zolamtl.tumblr.com

Festival 2015

webimage-festFR-green-01

1er MAI au 7 JUIN 2014

Le Festival de l’Anarchie prendra place au mois de mai et durant les deux premières semaines de juin, avec des événements reliés à l’anarchisme, dans plusieurs lieux publics de Montréal. Le Festival de l’anarchie, dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal (24-25 mai) est l’un des plus importants événements du genre en Amérique du Nord.

HORAIRE D’ÉVÉNEMENTS

Des informations plus détaillées ci-dessous.

—–

((( a )))

AnarchieRueAnarchie dans la rue !
Tout le mois de mai !
Les rues de Montréal !

Anarchie dans la rue” est un appel tout au long du mois de mai pour l’art de rue anti-oppressif à Montréal.

Info : www.salonanarchiste.ca/anarchie-dans-la-rue-mai-2015
fb : www.facebook.com/events/958636447493160/
—–

((( b )))

ContingentsOsti de grosse manif anticapitaliste
Vendredi le 1er mai

Contingents du quartier, 17h30
Rendez-vous: métro Frontenac, métro Mt-Royal, métro Place-St-Henri

Osti de grosse manif anticapitaliste du 1er mai, 19h
Trois points de rassemblement :
– Union/Sainte-Catherine (Square Phillips)
– McGill College/Sainte-Catherine
– McGill College/MaisonneuveOrganisé par la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC).

EN PLUS de nombreuses autres activités à travers Montréal.
Info: www.clac-montreal.net/1mai2015
—-

((( c )))

Journée contre les prisons :
Dimanche le 3 mai, à partir de 14h
La Déferle, 1407 Valois

Après-midi de réseautage, d’information et de diffusion anarchiste contre les prisons et en solidarité avec les prisonniers/prisonnières.

Info: http://au1407.org/
fb: www.facebook.com/events/1568028926783476
—–

((( d )))

GenderChinaLe genre et le capitalisme en Chine aujourd’hui
Jeudi le 7 mai, 19h
au GRIP Concordia, 1500 de Maisonneuve Ouest, #204
(métro Guy-Concordia)

Une présentation au sujet du rôle que le genre joue dans l’exploitation des travailleuses et travailleurs ainsi que leur résistance dans la Chine actuelle. Ce conférence sera présenté par MEI LEUNG, une militante ouvrière de Hong Kong qui a travaillé autour des luttes ouvrières en Chine.

Une présentation co-organisé par Kersplebedeb Publishing et Personne n’est Illégale-Montréal, avec l’appui du GRIP Concordia.

Info : www.kersplebedeb.com / www.nooneisillegal.org
fb : www.facebook.com/events/1584288588485521/
—–

((( e )))

ForumResistancesForum des résistances – Assemblée publique Printemps 2015
Samedi le 9 mai, 10h à 19h30
Parc Charles-S.- Campbell (coin Alexandre de Sève/Gareau)
et Centre St-Pierre, 1212 rue Panet (métro Beaudry)

Le 1er mai n’est qu’une étape de la mobilisation massive de la militance et de l’organisation de la société civile québécoise. Afin de réfléchir collectivement à la mobilisation des prochains mois, vous êtes invité.e.s à participer au Forum des résistances du Printemps 2015 qui aura lieu le 9 mai. Profitons de cette rencontre pour rassembler nos différents réseaux en un même lieu en invitant des personnes de tous les secteurs à réfléchir collectivement aux stratégies de lutte contre l’austérité et les hydrocarbures.

Info: http://printemps2015.org
fb: www.facebook.com/events/602519866551189/611801285623047/
—–

((( f )))

MothersDayFête des mères contre les frontières
Samedi le 10 mai, 13h
Parc Jarry (métro de Castelnau), près du kiosque

À l’occasion de la fête des mères, le Comité Ramenons Daniel organise un pique-nique pour célébrer la mère de Daniel et d’autres mères courageuses qui ont traversé les frontières et défié les frontières pour leurs enfants. Bouffe, ateliers artistiques, activités pour les enfants.

Organisé par le Comité Ramenons Daniel et Solidarité sans frontières.

Info: www.solidarityacrossborders.org/fr/mothers-against-borders-mothers-day-picnic
fb: www.facebook.com/events/102494350082374/
—–

((( g )))

NormanLancement du livre : “No Masters! No Gods! Dare to dream”
Mercredi le 13 mai, 19h
Casa del popolo, 4873 Boulevard St-Laurent

Une nouvelle édition de sa grande collection épuisée de classiques sur la pensée subversive et la créativité. Bobards, fiction, rêves, comptines et coups de gueule pour les rebelles du 21e siècle. Merveilleusement illustrée par Philtre. Norman lira et arrachera son loop de violon échantillonné, Philtre va marteler sa basse, puis Anne-Marie ajoutera son drum aux pièces de leur band Crocodile.

Info : www.nothingness.org/music/rhythm/fr/index.html
fb: www.facebook.com/events/1589958221288411/
—–

((( h )))

Tournée de projection du film « Kanehsatake: 270 Years of Resistance »
Dimanche le 17 mai, 19h15
Coop la Maison Verte, 5785 rue Sherbrooke Ouest

Montréal, cela fait fait maintenant 25 ans qu’à eu lieu le siège de Kanehsatà:ke, aussi connu sous le nom de crise d’Oka. Les causes de ce conflit – vol de terres, déni de droits – sont toujours présentes. Sommes-nous prêt-e-s à parler de ce qui s’est passé et du genre de voisin-e-s que nous voulons être pour les 25 prochaines années ? Il y aura des projections au Plateau/Mile-End et Ste-Anne-de-Bellevue au mois de mai (details à confirmer).

Cette tournée est organisée par Climate Justice Montreal – Justice Climatique Montréal et Cinema Politica

Info: http://climatejusticemontreal.ca/
fb: www.facebook.com/events/957035224340954/961102937267516/
—–

((( i )))

OutrageSoirée d’entraide juridique pour les militants et militantes
mardi le 19 mai 2015, 18h
au GRIP Concordia, 1500 de Maisonneuve Ouest, #204
(métro Guy-Concordia)

« Outrage au Tribunal : clinique juridique pour et par les militantes et militants » vous invite à la prochaine soirée d’entraide juridique! Si vous faites face à des accusations ou contraventions, à des poursuites civiles, à des injonctions et autres; si vous faites des plaintes en déontologie, si vous poursuivez la ville ou si vous voulez entamer des démarches dans ce sens; si vous avez eu ces expériences dans le passé et aimeriez venir partager celles-ci : Venez à cette soirée pour discuter, partager, poser des questions et rechercher de l’information!

Organisé par Outrage au Tribunal : clinique juridique pour et par les militantes et militants
Info: www.outrageautribunal.net
fb: www.facebook.com/events/429898160468801/
—–

((( j )))

FitamDixième festival International de Théâtre Anarchiste de Montréal,
les 19 et 20 mai, 19h30
La Sala Rossa, 4848 boul. St-Laurent

Pour sa dixième édition, le Festival International de Théâtre Anarchiste de Montréal (FITAM), seul festival au monde consacré au théâtre anarchiste, présentera des artistes en provenance de la Belgique et de Montréal pour deux soirées de théâtre engagé, de défense de la liberté et de la prise de parole, de refus de la passivité et pour une certaine vision du monde.

Mardi le 19 mai :
Au nom du fils, Collectif 1984 (Belgique).
Le Joueur, La commune du joueurs (Mtl).
La Nef des Sorcières (extraits), Collectif du Geste Gauche (Mtl).
Sining Laya Projet, Pinay (Philippines/Mtl).

Mercredi le 20 mai :
Le réfractaire, Collectif 1984 (Belgique).
Périscopes en ébauches (danse-théâtre), Collectif du Geste Gauche (Mtl).
Daniel et Martine à la plage, Collectif des fonds d’ruelle (Mtl).

Les billets pour le 19 ou le 20 mai sont disponibles au coût de 12$ à la librairie anarchiste L’Insoumise située au 2033, boul. St-Laurent (514- 313-3489) ou à la porte et en ligne sur le site de la Sala Rossa. Pas de sièges réservés. http://casadelpopolo.com/calendar-events/

Info: http://anarchistetheatrefestival.com/fr/
—–

((( k )))

glamarchist2015!GLAMARCHIST LOOKFAIR! Party de danse queer
Vendredi le 22 mai, 22h
L’Alizé – 900 rue Ontario est (métro Berri-UQAM)

Presented by the Prisoner Correspondence Project (PCP) Party Collective. Suggested donation: $5 / no one turned away. More details about performances, dj’s & accessibility to come! Questions? Email info@prisonercorrespondenceproject.com

A fundraiser for the Montreal Anarchist Bookfair Accessibility Fund and the Prisoner Correspondence Project.

Info: www.prisonercorrespondenceproject.com
fb: www.facebook.com/events/647963655336855/
—–

((( l )))

IdareyouSoirée d’ouverture du Salon du livre anarchiste / Lancement de l’Art et Anarchie
Vendredi le 22 mai, 18h à 21h
Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (CEDA)
2515 rue Delisle (métro Lionel-Groulx)

Vendredi, joignez-vous à nous pour une soirée spéciale au CEDA. Cet événement marquera l’ouverture de Art & Anarchie, mais sera aussi un moment de rencontre pour les artistes, les animatrices et animateurs d’ateliers, les groupes de distribution, les volontaires et les membres du collectif impliquées avec le Salon du livre anarchiste de Montréal. Il y aura de la nourriture, des boissons, de même que l’exposition d’art et d’autres activités. Nous serons au CEDA de 18 à 21h. Si vous voulez une soirée tardive, nous vous encourageons à vous rendre à la fête « Glamarchist Lookfair » par la suite.

Info: www.salonanarchiste.ca
—–

((( m )))

fb_avataraltLE SALON DU LIVRE ANARCHISTE DE MONTRÉAL 2015
samedi le 23 mai & dimanche le 24 mai
de 10h à 17h les deux jours

Notez bien :  les tables d’exposition prendront  place seulement une journée, samedi le 23 mai. Les ateliers, films et oeuvres d’art prendront place les deux journées.

Le Salon du livre anarchiste se tiendra dans deux bâtiments situés l’un en face de l’autre autour du Parc Vinet:
– Au Centre culturel Georges-Vanier (CCGV), 2450 rue Workman
– Au Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (CEDA), 2515 rue Delisle
C’est à une courte distance de marche du métro Lionel-Groulx.
CARTE : www.salonanarchiste.ca/contactez-nous/situation-et-carte

Ni dieu, ni maître; ni patron, ni frontière.
GRATUIT. Bienvenue à tous et toutes.
Pour les personnes curieuses de l’anarchisme.

-> Des participantEs venant de partout au Québec et en Amérique du Nord : des libraires, éditeurs, ateliers, films, discussions, activités pour enfants, expositions d’arts et plus!
-> Dans le cadre du Festival de l’Anarchie se déroulant tout le long du mois de mai 2015 et offrant des activités dans différents lieux de Montréal.
-> Lors du Salon du livre les tables d’exposition prendront place seulement UNE JOURNÉE : le 23 mai entre 10h et 17h. Les ateliers, salle thématiques, films et oeuvres d’art prendront place les deux journées.
-> Les tables seront placées dans les auditoriums principaux des deux bâtiments : au CEDA et au Centre culturel Georges-Vanier.

Info : www.salonanarchiste.ca
fb : www.facebook.com/events/783546595053823/
—–

((( n )))

SelfRepSe représenter soi-même en cour : Atelier/Discussion
mardi le 26 mai, 18h
1500 de Maisonneuve ouest, #204 (métro Guy-Concordia)

De plus en plus de militantEs veulent s’auto-représenter en court, pour différentes raisons, lorsqu’ils ou elles ont des accusations criminelles ou contestent des contraventions (des P-6 en particulier). Cet atelier-discussion sera un espace pour les personnes qui veulent se représenter elles-mêmes et qui veulent en apprendre plus avec des personnes qui l’ont déjà fait et aussi qui veulent discuter collectivement de comment nous pouvons nous entraider dans notre choix de se représenter sans avocatE.

Organisé par Outrage au Tribunal : clinique juridique pour et par les militantes et militants

Info: www.outrageautribunal.net
fb: www.facebook.com/events/683303665132331/
—–

((( o )))

Migration« NOS TERRAINS DE LUTTE » : Lutter contre le capitalisme, l’Apartheid mondial et les frontières
Jeudi le 28 mai, 19h
1500 de Maisonneuve Ouest, #204
(métro Guy-Concordia)

Cet atelier multimédia parcourra la recherche et les expériences servant de base pour une analyse dite « personne n’est illégale » ou « no border ». Parmi ses conclusions : tous les contrôles frontaliers sont fondamentalement racistes; tous les états-nations sont oppressifs par nature; tout être humain détient le droit autonome de migrer, de résister aux déplacements et de revenir. Par opposition aux notions imposées de « race » ou de « communauté », nous luttons pour revendiquer des identités auto-définies. Dans un contexte d’Apartheid mondial, de réels défis sont posés à la pratique du militantisme libertaire, situé sur un « terrain de lutte » qui est enraciné dans une réalité de résistance à l’oppression vécue au quotidien.

Organisé par Personne n’est illégal-Montréal

Info: www.nooneisillegal.org
fb: www.facebook.com/events/435202943315001/
—–

((( p )))

s4all-FRARRÊTONS LES DÉPORTATIONS ! UN STATUT POUR TOUS ET TOUTES !
DIMANCHE 31 MAI 2015
Marche pour la justice et la dignité pour tous les immigrants et les réfugiés

14h : RASSEMBLEMENT / POINT DE DÉPART
métro St-Michel (au nord de Jean-Talon et St-Michel, au sud de la rue Everett)

16h : CONVERGENCE / PIQUE-NIQUE
Parc Jarry (près du coin St-Laurent et Villeray, métro de Castelnau)

Nous marcherons à travers les quartiers St-Michel et Villeray et terminerons notre marche au parc Jarry dans Parc-Extension.
Cette manif est familiale, amenez vos enfants !
Veuillez communiquer avec nous pour toute question d’accessibilité.

Info: www.solidarityacrossborders.org
fb: www.facebook.com/events/1585476314997722/
—–

((( q )))

Concert de musique Football Antiraciste Montréal
Mardi le 2 juin, 20h
Coop Katacombes, 1633, boul. Saint-Laurent
(métro St-Laurent)

Soirée Antiraciste Montréal – Show musique aux Katakombes.
Concert de solidarité au profit de la 2ième édition du tournoi de Footbal Antiraciste Montréal. Courriel : montrealsportantiraciste@gmail.com

Info : www.facebook.com/pages/Football-Antiraciste-Antiracist-Football-Montreal/804614852899168
—–

((( r )))

FootballAntiRaciste2ème Édition Tournoi Football Antiraciste Montréal
les 5-6-7 juin
Parc Jos-Montferrand
2560, boulevard de Maisonneuve est
(métro Frontenac)

Le collectif d’organisation a pour but de diffuser une culture fondée sur la solidarité, l’antiraciste et l’antifascisme. Aujourd’hui, face à aux politiques d’austérité, qui pèsent toujours davantage sur les exploitéEs, de par leurs discriminations et leurs appauvrissements systématiques, le sport devient davantage un bon moyen pour rejoindre les marginalisés du système capitaliste. Courriel : montrealsportantiraciste@gmail.com

Info : www.facebook.com/pages/Football-Antiraciste-Antiracist-Football-Montreal/804614852899168
—–

Téléchargements 2015

AFFICHE-FRL’affiche et les visuels du Salon du livre anarchiste 2015 sont maintenant disponibles! Pour télécharger les images, cliquez à droite et choisissez « enregistrer le lien sous »:

Nous vous invitons à télécharger les affiches et les tracts pour les imprimer, les afficher et les distribuer dans votre quartier. Il vous est possible également d’utiliser l’icône et les bannières sur votre site web, ou de créer des annonces dans vos publications.

Les affiches et les tracts sont également disponible pour distribution aux locaux suivants:

* QPIRG Concordia
1500 de Maisonneuve Ouest, #204
métro Guy-Concordia
(lundi à jeudi: 12h-18h)

* La Librairie Anarchiste L’Insoumise
2033 boulevard St-Laurent
métro St-Laurent
(mardi-mercredi: 12h-18h; jeudi-vendredi: 12h-20h; samedi-dimanche: 13h-17h)

* DIRA Bibliothèque Anarchiste
2035 boulevard St-Laurent
métro St-Laurent
(tél: 514-843-2018)

Si vous êtes en mesure de donner un coup de main côté diffusion, particulièrement avec la distribution de tracts et l’affichage dans divers quartiers de la région de Montréal, contactez-nous par courriel: info@salonanarchiste.ca

Cette année, l’affiche et les visuels ont été créés par Vincent Giard et Nicolas Lachapelle.

Zone des enfants 2015

image-web-frAvez-vous envie de profiter du Salon du livre anarchiste sans vos enfants? Ont-ils surtout envie de jouer, de participer à des activités amusantes et de manger des collations? Avez-vous juste besoin d’un endroit calme pour relaxer?

La Zone des enfants offre des tonnes de plaisir radical à vos bambins! Jeux à l’intérieur et à l’extérieur, une salle de bricolage avec sérigraphie, fabrication de macarons et une tonne d’activités amusantes pour les enfants intéressés. Parents et camarades sont les bienvenus!

La Zone d’Enfants est ouverte de 10h jusqu’ à 17h le samedi (23 mai) et le dimanche (24 mai). L’entrée est située au fond de la grande salle, à droit de la scène (Café Mozaik). Assurez-vous d’inscrire vos jeunes avant de nous les confier!

+++++

APPEL AUX BÉNÉVOLES

Ceci est un appel à ceux et celles qui seraient intéresséEs à participer à la garde d’enfants et aux activités de la Zone des enfants durant Le Salon
du Livre Anarchiste <http://www.salonanarchiste.ca/>. Il y aura une grande sélection d’activités radicales pour les jeunes (des activités de plein air, des sports, une salle de repos et d’artisanat, et des ateliers pour les enfants curieux et curieuses).

Si vous désirez plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante: childcarecollective@riseup.net

Si vous être intéresséE à être bénévole, veuillez répondre en indiquant vos disponibilités et préférences (selon les plages-horaire ci-dessous) ainsi que les langues que vous parlez. Merci!

(ceci peut être flexible, en fonction de vos disponibilités)

Samedi le 23 mai et dimanche le 24 mai
10:00-12:30
12:30-15:00
15:00-17:00

childcarecollective@riseup.net

Espace « chill » 2015

ESPACE “CHILL”
au Salon du livre anarchiste de Montréal
Samedi, 23 mai, 11h à 17h
Salle 2,140
Centre-Culturel Georges-Vanier (CCGV)
2450, rue Workman (accessible en fauteuil roulant)

L’espace en question a été développé en reconnaissance du fait que le salon peut parfois devenir très intense et chargé pour plusieurs raisons. L’idée, c’est d’offrir un espace à l’écart des activités principales du salon, pour décompresser, sans qu’on se sente forcé.e de quitter le salon pour accéder à un peu de calme.

L’Espace chill sera au Centre-Culturel Georges-Vanier (CCGV) à 2450, rue Workman (Salle 2,140).

Dans l’Espace chill, il y aura de quoi lire, de l’eau, des collations, et du monde disponible, à qui parler au besoin. L’Espace chill sera aussi un lieu où on pourra partager des stratégies pour naviguer l’intensité du salon ainsi que l’inaccessibilité de certains aspects de cet évènement.

Ateliers et présentations 2015

workshopsDurant les deux jours du Salon du livre anarchiste de Montréal vous pourrez assister à des ateliers qui abordent en profondeur des sujets liés à l’anarchisme ainsi que des ateliers d’introduction. Vous pouvez consulter ici l’horaire en version abrégée suivi d’une description plus détaillée des ateliers.

À l’affiche cette année: 4 introductions à l’anarchisme (2 en français et 2 en anglais), la Salle des médias autonomes (samedi, 23 mai), la Salle anti-Canada (dimanche, 24 mai), ainsi que 18 ateliers d’approfondissement traitant de différents sujets liés à l’anarchisme.

Tous les ateliers seront présentés en traduction chuchotée vers le français ou l’anglais.

CCGV = Centre Culturel Georges-Vanier (2450, rue Workman)
CEDA = Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (2515, rue Delisle)
—–

HORAIRE EN RÉSUMÉ

SAMEDI LE 23 MAI, 11h

Luttes antiautoritaire en Palestine et dans le monde arabe: Un modèle d’organisation horizontale et d’autogestion (Budour Hassan, via skype de Jerusalem occupée) – CEDA, Salle #123 (EN)
(Salle des médias autonomes) Reportages indymedia lors des manifs de rue (CKUT) – CEDA, Salle #125 (FR/EN)
Rencontre des auteur-e-s anarchistes (Bloc des auteur-e-s anarchistes) – CCGV, Salle 2,100 (FR/EN)

SAMEDI LE 23 MAI, 13h

(INTRODUCTION À L’ANARCHISME) Anarchisme et anticolonialisme (Ni Québec, Ni Canada) – CEDA, Salle #123 (FR)
(Salle des médias autonomes) FemCrypt (FemHack et Koumbit) – CEDA, Salle #125 (FR/EN)
Perspectives anarchistes anti-racistes contre l’Islamophobie au Québec (Mary Foster, Nargess Mustapha et Jaggi Singh) – CCGV, Salle 2,100 (FR)
Stratégies et tactiques pratiques pour une écriture anarchiste (Alexis Shotwell) – CCGV, Salle 1,100 (EN)

SAMEDI LE 23 MAI, 15h

(INTRODUCTION À L’ANARCHISME) Les grandes idées anarchistes explorées dans de grands livres (Christine Renaud) – CEDA, Salle #123 (EN)
(Salle des médias autonomes) Atelier de construction d’émetteur FM (CKUT) – CEDA, Salle #125 (EN/FR)
Des lendemains qui chantent (Jacques Esnault) – CCGV, Salle 2,100 (FR)
Espaces sécuritaires et autres problèmes (Virgil Addison, Estelle Davis, Kristin Li) – CCGV, Salle 1,100 (EN)

DIMANCHE LE 24 MAI, 11h

La Glamarchie: les personnes féminines autochtones, noires, et racisées dans les espaces anti-autoritaires dominés par des hommes (Kama La Mackerel, An Li, & Yun Ching) – CEDA, Salle #119 (FR/EN)
Pour le long terme : Prise en charge, dessein et stabilité dans l’organisation radicale (Chris Dixon) – CEDA, Salle #123 (EN)
(Salle anti-Canada) Le Canada comme État d’apartheid : mythes et réalités (les films de Clifton Arihwakehte Nicholas) – CEDA, Salle #125 (FR)
Le théâtre d’intervention comme outil de changements et d’expérimentations (PASC) – CCGV, Salle 2,140 (FR)
Il faut qu’on parle de Facebook (DIRA) – CCGV, Salle 1,110 (FR)

DIMANCHE LE 24 MAI, 13h

Confronter le racisme anti-noirEs dans les communautés anarchistes et apprendre du mouvement Black Lives Matter (Raissa Simone) – CEDA, Salle principale (EN)
Sobriété radicale : Perspectives anarchistes sur la dépendance et la guérison (RadSob) – CEDA, Salle #119 (EN)
(INTRODUCTION À L’ANARCHISME) L’unité dans la diversité: portrait de l’anarchisme contemporain au Québec (Rachel Sarrasin) – CEDA, Salle #123 (FR)
(Salle Anti-Canada) La défense autochtone de la terre contre le colonialisme (Kanahus Manuel) – CEDA, Salle #125 (EN)
Soutien péri-carcéral (ancien-nes détenu-es) – CCGV, Salle 2,100 (FR)
1er mai et anarchisme à Montréal: une histoire fragmentaire (Carl Robichaud) – CCGV, Salle 1,110 (FR)

DIMANCHE LE 24 MAI, 15h

Organisation versus mobilisation: Rendre notre activisme pertinent pour le peuple (Réseau pour l’élimination de la violence policière) – CEDA, Salle principale (EN)
Les ONG et le néo-colonialisme (Andres, Iléana et Robert) – CEDA, Salle #119 (FR)
(INTRODUCTION À L’ANARCHISME) L’anarchisme au quotidien (Cindy Milstein) – CEDA, Salle #123 (EN)
(Salle anti-Canada) Construire la résistance au 150e du Canada (trois personnes militantes anti-Canada) – CEDA, Salle #125 (FR/EN)
Anarchie et insurrection: Perspective du conflit permanent (trois anarchistes) – CCGV, Salle 2,100 (FR)
Là où vont les choses sauvages: Savoir et pratique anarchiste (Layla AbdelRahim) – CCGV, Salle 1,100 (EN)
—–

DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES

– Tous les ateliers sont présentés en français (FR) ou en anglais (EN), avec une traduction chuchotée vers l’anglais et/ou le français.
– Tous les ateliers sont présentés dans des salles accessibles aux fauteuils roulants. Arrivez tôt car les places assises et l’espace sont limités!

CCGV = Centre Culturel Georges-Vanier (2450, rue Workman)
CEDA = Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (2515, rue Delisle)
—–

Luttes antiautoritaire en Palestine et dans le monde arabe: Un modèle d’organisation horizontale et d’autogestion (Budour Hassan, via skype) – EN

Samedi le 23 mai, 11h à 12h45
CEDA – Room #123

Ce vaste exposé et discussion permettra d’explorer la résistance quotidienne au colonialisme et à l’apartheid dans une perspective anti-étatique. Du siège de Gaza en 2014 aux présents actes de défiances et à la survie dans Jérusalem en passant par une critique de la réponse humanitaire et caritative à l’auto-détermination palestinienne et la crise actuelle en Syrie, l’exposé, présenté via Skype, mettra en lumière l’analyse et le point de vue d’une militante de la base impliqué dans les luttes contre le colonialisme et l’impérialisme occidental.

Budour Hassan est une anarchiste palestinienne qui réside dans la ville occupée de Jérusalem. Elle est diplômée en droit et une collaboratrice régulière à Electronic Intifada.

(Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.)
—–

(Salle des médias autonomes) Reportages indymedia lors des manifs de rue (CKUT) – FR/EN

Samedi le 23 mai, 11h à 12h45
CEDA – Room #125

Dans cet atelier pratique avec le collectif des nouvelles de CKUT, nous allons partager nos expériences de reportages dans des manifs de Montréal. En utilisant des outils accessibles tels que des cellulaires, des enregistreuses numériques, et des logiciels libres, nous démontrons comment rapidement produire des reportages de qualité. Nous allons aussi parler de la sécurité face à la violence policière, et comment respecter l’anonimité des manifestants. Organisé dans le cadre de la Salle des médias autonomes.

(Cet atelier sera présenté en anglais et en français.)
—–

Rencontre des auteur-e-s anarchistes (Bloc des auteur-e-s anarchistes) – FR/EN

Samedi le 23 mai, 11h à 12h45
CCGV – Salle 2,100

Les auteur-e-s qui participent au Salon du livre anarchiste sont invités à se joindre à une rencontre informelle afin d’échanger avec d’autres auteur-e-s anarchistes de fiction, poésie, théâtre, etc. La rencontre sera bilingue (anglais-français)

Animé par le Bloc des auteur-e-s anarchistes qui existent depuis 4 ans. Ce dernier a déjà publié 3 anthologies de fictions anarchistes, « Subversions 1, 2 et 3. »

(Cette discussion sera en anglais et en français.)
—–

(INTRODUCTION À L’ANARCHISME) Anarchisme et anticolonialisme (Ni Québec, Ni Canada) – FR

Samedi le 23 mai, 13h à 14h45
CEDA – Salle #123

En tant que philosophie née en Europe, l’anarchisme se fait parfois à son insu le véhicule de privilèges blancs, coloniaux, patriarcaux. De nombreux-ses militantEs se réclamant des principes anarchistes ont tenté d’y remédier en voulant élaborer un anarchisme d’ici, en terre colonisée, afin de faire en sorte qu’il puisse tenir ses promesses de lutte contre toute forme d’oppression. Cet atelier vise à explorer ces questionnements à travers la présentation de voix divergentes à ce sujet.

Présenté par Ni Québec, ni Canada, un collectif et une tournée anticolonialiste. Info: http://niquebecnicanada.anarkhia.org

(Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.)
—–

(Salle des médias autonomes) FemCrypt, présentée par FemHack et Koumbit (FemHack et Koumbit) – FR/EN

Samedi le 23 mai, 13h à 14h45
CEDA – Room #125

L’objectif de cet atelier est de vous introduire aux concepts de chiffrement et du cryptage des communications électroniques (encryption, en anglais) et de vous initier à la pratique de cryptage pour la messagerie chat et les courriels selon une pédagogie anarcha-féministe et dans un environnement anti-oppressif et politisé. Dans le cadre de la Salle des médias autonomes.

FemHack est un groupe Montréalais autonome dont la mission est de créer un environnement inspirant et énergisant pour des militant.e.s (particulièrement queers, féministes, trans et personnes racisées) afin d’expérimenter avec la technologie pour hacker le patriarcat, le capitalisme et les autres systèmes d’oppression. Koumbit fournit des services web, basé sur des valeurs d’autogestion, d’ouverture et de solidarité. Info: www.koumbit.org

(Cet atelier sera présenté en anglais et en français.)
—–

Perspectives anarchistes et anti-racistes contre l’islamophobie au Québec (Mary Foster, Nargess Mustapha et Jaggi Singh) – FR

Samedi le 23 mai, 13h à 14h45
CCGV – Salle 2,100

Cet atelier va se pencher sur la montée de l’islamophobie au Québec, et sur la complicité d’une grande portion de la gauche (y compris la gauche anarchiste). Nous allons faire l’analyse de la conjoncture politique actuelle au Québec entourant l’islamophobie. Bien que la Charte de valeurs xénophobe ait été mise de côté, une montée de l’islamophobie encore plus pernicieuse se manifeste de plusieurs façon par une violence physique, verbale et médiatique subie par les communautés musulmanes. Nous voulons créer un espace pour discuter de moyens de résister à cette islamophobie, et de ce que cela veut dire pour nos pratiques anti-oppressives, anti-racistes, d’entraide et de solidarité.

Cet atelier sera animé par Mary Foster, Nargess Mustapha et Jaggi Singh, trois anti-autoritaires et organisateurs communautaires, actifs l’an dernier avec Ensemble contre la Charte xénophobe, et plus récemment avec des mobilisations anti-islamophobie et anti-racistes.

(Cette discussion sera en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.)
—–

Stratégies et tactiques pratiques pour une écriture anarchiste (Alexis Shotwell) – EN

Samedi le 23 mai, 13h à 14h45
CCGV – Salle 1,100

Notre capacité d’écrire avec aisance, joie et fluidité est écrasée: cela rend bien service aux relations sociales oppressives actuelles. L’écriture est néanmoins un outil vital pour la lutte. Dans cet atelier j’offrirai quelques stratégies et tactiques pour l’écriture. Les enjeux couverts incluent: gérer l’anxiété, la procrastination et la panique face à l’écriture: organiser les réalités matérielles du processus d’écriture, arrêter d’écrire, bien communiquer avec des gens qui peuvent vous donner du feedback, mettre en place des structures de support pour l’écriture.

Présentée par Alexis Shotvell. Alexis est une militante et enseignante à Ottawa, Ontario, un territoire algonquin non-cédé.

(Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.)
—–

(INTRODUCTION À L’ANARCHISME) Les grandes idées anarchistes explorées dans de grands livres (Christine Renaud) – EN

Samedi le 23 mai, 15h à 16h45
CEDA – Salle #123

Un atelier proposé aux personnes qui font leurs premiers pas au sein de la pensée anarchiste et qui cherchent les meilleurs livres pour comprendre ce qu’est l’anarchisme, son histoire, pour répondre aux questions fréquentes ou pour réfléchir sur des thèmes précis. Ensemble, nous tenterons de trouver le livre qui convient le mieux à votre champ d’intérêt en lien avec l’anarchisme. Vous aurez aussi l’occasion de partager vos propres découvertes avec le groupe.

Atelier présenté par Christine Renaud. Christine travaille dans les bibliothèques publiques et s’implique dans la communauté, notamment dans Food Not Bombs.

(Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.)
—–

(Salle des médias autonomes) Atelier de construction d’émetteur FM (CKUT)- EN/FR

Samedi le 23 mai, 15h à 16h45
CEDA – Salle #125

Venez découvrir les secrets de la transmission radio et des communications de masse en fabriquant votre propre émetteur radio FM. Nous allons sortir nos fer à souder et assembler tous les morceaux essentiels à débuter une émission en direct. Il y aura un coût de $10 pour chaque kit d’émetteur. Ce coût peut être partagé parmi les participantEs, et les participantEs pourront garder les émetteurs après l’atelier. Dans le cadre de la Salle des médias autonomes.

(Cet atelier sera présenté en anglais et en français.)
—–

Des lendemains qui chantent (Jacques Esnault) – FR

Samedi le 23 mai, 15h à 16h45
CCGV – Salle 2,100

Nous n’avons pas toujours vécu à genoux. En fait, notre classe sociale n’a jamais cessé de lutter. Jamais complètement. Des chants innombrables, parfois anonymes, ont accompagné ces combats. Retrouvons-les, redressons-nous de nouveau… et qu’advienne, enfin, des lendemains qui chantent ! Jacques Esnault du Collectif 1984 présentera quelques exemples de luttes sociales et leurs chants qui nous sont parvenues, en particulier les grandes luttes sous le drapeau anarchiste.

Une présentation de Jacques Esnault du Collectif 1984 (Bruxelles – Belgique). Info: www.collectif1984.net

(Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.)
—–

Espaces sécuritaires et autres problèmes (Virgil Addison, Estelle Davis, Kristin Li) – EN

Samedi le 23 mai, 15h à 16h45
CCGV – Salle 1,100

Durant cet atelier, nous allons explorer les problèmes et les contradictions retrouvés dans les espaces (plus) sécuritaires et discuter des alternatives pour organiser des espaces sociaux. Bien que nous partageons le désir d’avoir un endroit sans comportements oppressifs où aller, nous reconnaissons les limites de l’idéal des espaces sécuritaires. En tant qu’anti-autoritaires, comment pouvons nous créer des espaces sans reproduire les formes d’oppression que nous rejetons?

Présenté par Virgil Addison, Estelle Davis et Kristin Li. Virgil a organisé des événements anti-autoritaires pour Aspace, Midnight Kitchen, QPIRG et divers espaces DIY. Estelle Davis a été impliquée au sein de plusieurs espaces DIY et de groupes d’entraide communautaires qui ont fonctionné avec des politiques d’espaces (plus) sécuritaires. Kristin Li milite et fait des choses à Montréal.

(Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.)
—–

La Glamarchie: les personnes féminines autochtones, noires, et racisées dans les espaces anti-autoritaires dominés par des hommes (Kama La Mackerel, An Li, & Yun Ching) – FR/EN

Dimanche le 24 mai, 11h à 12h45
CEDA – Salle #119

Ceci est un espace non-mixte pour des personnes qui s’identifient comme féminines/à la féminité, et qui sont noires, autochtones ou racisées. Cet espace de discussion sera centré à l’intersection de la race, de l’ethnicité, et de la féminité en tant qu’identités.

Modéré par Kama La Mackerel, An Li & Yun Ching, un trio de personnes féminines qui se soucient de leur communauté plus que tout au monde!​

(Cette discussion sera en anglais et en français.)
—–

Pour le long terme : Prise en charge, dessein et stabilité dans l’organisation radicale (Chris Dixon) – EN

Dimanche le 24 mai, 11h à 12h45
CEDA – Salle #123

Partout en Amérique du Nord, les anti-autoritaires font face à plusieurs défis similaires en travaillant à bâtir des mouvements capable de transformer le monde : Comment pouvons-nous mettre en pratique nos valeurs tout en militant ? Comment pouvons-nous élargir nos horizons hors du cercle fermé des activistes ? Comment pouvons-nous nous sortir des impasses de nos façons de faire ? En s’appuyant sur des entrevues avec des militantEs d’expérience, cet atelier est un condensé de leçons pour développer des mouvements efficaces et visionnaires et sera un espace de discussions sur ce que nous avons appris ensemble.

Présenté par Chris Dixon. Chris, originaire d’Alaska, est un militant anarchiste depuis longtemps, un écrivain et un éducateur qui vit présentement à Ottawa, en territoire algonquin non-cédé.

(Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.)
—–

(Salle anti-Canada) Le Canada comme État d’apartheid : mythes et réalités (les films de Clifton Arihwakehte Nicholas) – FR

Dimanche le 24 mai, 11h à 12h45
CEDA – Salle #125

[MISE À JOUR : Clifton regrets that he is unable to attend this workshop. However, his films – Elsipogtog No Fracking Way! et Karistatsi Onienre: The Iron Snake – will be screened] Dans le cadre de la Salle anti-Canada.

Présenté par Clifton Arihwakehte Nicholas. Clifton est un membre de la communauté Kanien’kehá:ka de Kanehsatake. Il a fait partie de la résistance à Kanehsatake en tant que jeune Warrior en 1990. Il est actif dans la résistance à la mine Niocan et au passage du pipeline East Energy sur son territoire. En tant que cinéaste-militant, Clifton mène sa propre compagnie de production cinématographique appelée Devil Dog Productions. Ses films incluent Karistatsi Onienre: The Iron Snake, une oeuvre consacrée à la résistance aux pipelines.

(Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.)
—–

Le théâtre d’intervention comme outil de changements et d’expérimentations (PASC) – FR

Dimanche le 24 mai, 11h à 12h45
CCGV – Salle 2,140

Trous de mémoire est un projet de théâtre d’intervention qui aborde les enjeux liés à l’extraction pétrolière et minière, à la défense du territoire et aux rapports Nord/Sud. En mettant en scène l’agissement d’une compagnie extractive au Québec et en Colombie, la pièce illustre la dynamique coloniale d’appropriation et d’exploitation des territoires, des ressources et des populations. Nous vous proposons une présentation adaptée de la pièce, dans laquelle nous partagerons nos expériences et souhaitons échanger sur les pratiques d’éducation populaire permettant d’apporter des analyses radicales au sein de débats écologiques souvent posés dans des cadres très restreints (citoyennisme, développement capitaliste, légalisme, etc).

Présenté par le Projet Accompagnement Solidarité Colombie (PASC). Le PASC est un collectif qui depuis 2003 réalise de l’accompagnement auprès de communautés et organisations colombiennes et organise des ateliers d’éducation populaire au Québec qui font les liens entre les mouvements sociaux d’ici et de Colombie notamment en dénonçant les intérêts canadiens impliqués dans le conflit social et armé en Colombie.

(Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.)
—–

Il faut qu’on parle de Facebook (DIRA) – FR

Dimanche le 24 mai, 11h à 12h45
CCGV – Salle 1,110

Le saviez-vous? Le monde sans Facebook a réellement existé. Il a disparu il y a 10 ans à peine. Cet atelier proposé par la bibliothèque DIRA se propose d’évaluer, pendant qu’il en est encore temps, l’importance que Facebook a acquis dans nos vies. La question du flicage est évidemment dans toutes les têtes, mais combien pèse-t-elle face aux succès tactiques à court terme, comme les manifs éclairs ou les actions de perturbation, parfois rendus possibles par Facebook ? Nous n’avons pas ici de réponse toute faite, mais entendons entamer une réflexion critique, alimentée par vos témoignages et vos connaissances. Combien de fois par jour consultes-tu ton profil ? Pourquoi t’es-tu inscrit-e ? Quel usage en fais-tu ? En tant qu’anarchiste ou anticapitaliste, comment t’accommodes-tu que tes actions en ligne profitent à une poignée de libertariens célébrés comme des génies par les médias ? Et comment t’accommodes-tu qu’en étant présent-e sur Facebook, tu encourages d’autres personnes à y être aussi ? Nous aimerions en discuter. Nous proposerons aussi un service de désinscription personnalisé. Les désinscriptions pourront être entreprises sur place.

Cet atelier est organisé par des bénévoles de la bibliothèque DIRA. Info: https://bibliothequedira.wordpress.com

(Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.)
—–

Confronter le racisme anti-noirEs dans les communautés anarchistes et apprendre du mouvement Black Lives Matter (Raissa Simone) – EN

Dimanche le 24 mai, 13h à 14h45
CEDA – Salle principale

Cet atelier va présenter les histoires de résistance des NoirEs sur l’Île de la Tortue, en mettant l’emphase sur les mouvements Black Power et Black Lives Matter. Les participantEs pourront apprendre comment les principes anarchistes ont été et peuvent continuer à être utilisés au sein de Black Lives Matter et dans le cadre d’autres moments semblables d’indignation anti-raciste. L’atelier va explorer les façons de combattre le racisme anti-noirEs dans les cercles anarchistes, en fournissant des ressources pour lutter efficacement contre la suprémacie blanche et comprendre la résistance des NoirEs en tant que partie intégrante de l’action anarchiste.

Présentée par Raissa Simone. Raissa est une poète, musicienne et activiste vivant à Kingston. Elle complète maintenant son doctorat à l’Université Concordia.

(Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.)
—–

Sobriété radicale : Perspectives anarchistes sur la dépendance et la guérison (RadSob) – EN

Dimanche le 24 mai, 13h à 14h45
CEDA – Salle #119

Radical Sobriety (RadSob) est un groupe de guérison populaire, fondé par des anarchistes. Nous considérons nos politiques radicales comme étant directement liées à nos dépendances et à notre guérison. Nous voulons fournir une analyse politique et des perspectives anarchistes sur la culture d’intoxication et les attitudes culturelles face à la dépendance et à la guérison. Il y a une immense isolation qui vient avec la dépendance, particulièrment si une personne ne peut pas ou ne veut pas utiliser les services de guérison traditionnels. Des incompréhensions et des stéréotypes majeurs à propos de la dépendance et de la guérison continuent à circuler dans la scène radicale, ainsi que dans la société en général. Nous croyons qu’il est crucial de lutter contre cela et qu’il est crucial de le faire dans une perspective populaire, orientée vers la communauté et non-institutionnelle.

Présenté par RadSob. RadSob est un groupe populaire de guérison par et pour des anarchistes, queers, punks et weirdos.

(Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.)
—–

(INTRODUCTION À L’ANARCHISME) L’unité dans la diversité: portrait de l’anarchisme contemporain au Québec (Rachel Sarrasin) – FR

Dimanche le 24 mai, 13h à 14h45
CEDA – Salle #123

La perspective anarchiste est aujourd’hui articulée par les militantes et les militants autour d’une grande variété d’enjeux de lutte, allant de la question de la gentrification de nos quartiers et des enjeux féministes, aux questions relatives à l’exploitation des ressources naturelles ici et ailleurs dans le monde, ou encore aux enjeux reliés à l’éducation. En dépit de cette diversité, il est possible d’identifier des caractéristiques communes qui nous permettent de mieux cerner les contours de l’anarchisme contemporain tel qu’il s’est développé au Québec au tournant du XXIe siècle. Quelles sont les particularités de cette perspective anarchiste? Les idées et les pratiques anarchistes sont-elles uniquement portées par les militantes et les militants qui se revendiquent explicitement de cette idéologie? Cet atelier aura pour but de démystifier l’anarchisme contemporain au Québec à travers une approche interactive. La présentation sera basée sur les outils d’éducation populaire élaborés par le Collectif de recherche sur l’autonomie collective (CRAC), qui a mené des recherches entre 2006 et 2012 sur l’anarchisme au Québec.

Animée par Rachel Sarrasin. Rachel a été membre du CRAC (Collectif de recherche sur l’autonomie collective) de 2009 jusqu’à sa dissolution en 2012. Elle est une alliée du mouvement anarchiste depuis la mobilisation contre le Sommet des Amériques en 2001 avec la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC).

(Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.)
—–

(Salle anti-Canada) La défense autochtone de la terre contre le colonialisme (Kanahus Manuel)- EN

Dimanche le 24 mai, 13h à 14h45
CEDA – Salle #125

Un point de vue venant du front sur la résistance au contrôle étatique ainsi que la résistance au colonialisme sous ses différentes formes. Dans le cadre de la Salle anti-Canada.

Présenté par Kanahus Manuel. Kahanus est une mère et une guerrière venant de la Nation Secwpemc dans la région de Shuswap en « Colombie-Britannique ». Elle a été active dans la lutte aux projets de développement et aux corporations comme le centre de ski Sun Peaks et Imperial Metals. Elle a récemment été impliquée dans les efforts de sensibilisation concernant les déversements de déchets de la mine d’or Mount Polley, possiblement la pire catastrophe de pollution minière de l’histoire canadienne. Elle a ainsi été ciblée par une injonction déposée par Imperial Metals afin de faire cesser le blocage des opérations de la compagnie minière.

(Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.)
—–

Soutien péri-carcéral (ancien-nes détenu-es) – FR

Dimanche le 24 mai, 13h à 14h45
CCGV, Salle 2,100

Des sentences d’emprisonnement découlent parfois de la répression étatique et il importe de pouvoir s’organiser pour mettre en place un support efficace pour ces situations. En quoi consiste un support complet, avant, pendant et après l’incarcération? C’est en saluant toutes les initiatives et les ressources présentes et passées que nous vous proposons cette réflexion collective qui pourra nous permettre de repousser les limites de nos moyens face à cette problématique.

Organisé par un groupe d’ancien-nes détenu-es et d’autres personnes ayant travaillé au soutien carcéral, souhaitant consolider les différentes ressources en la matière pour palier à certains aspects manquants.

(Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.)
—–

1er mai et anarchisme à Montréal: une histoire fragmentaire (Carl Robichaud) – FR

Dimanche le 24 mai, 13h à 14h45
CCGV – Salle 1,110

Le 1er mai fait partie de la tradition anarchiste. Au-delà de la fête et de la commémauration des luttes passées, cette journée est souvent un point d’ancrage pour ceux et celles qui luttent pour l’émancipation. À Montréal, la tradition du 1er mai est plus que centenaire donnant lieu à une multitude d’évènements. Nous souhaitons en partager son histoire.

Présenté par Carl Robichaud, étudiant en histoire et militant anarchiste. Carl s’intéresse beaucoup aux questions urbaines. Son implication s’est aussi faite de manière affinitaire que se soit au sein des luttes de quartier ou encore durant la grève étudiante de 2012.

(Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.)
—–

Organisation versus mobilisation: Rendre notre activisme pertinent pour le peuple (Réseau pour l’élimination de la violence policière) – EN

Dimanche le 24 mai, 15h à 16h45
CEDA – Salle principale

Le but général de cet atelier est d’encourager une meilleure compréhension de la différence entre organisation et mobilisation, ainsi que d’envisager et de discuter de ce à quoi l’organisation pourrait ressembler dans nos communautés/régions si nous décidions de nous engager sur cette voie. Cet atelier sera fortement interactif et participatif. Nous devrions quitter cet atelier avec une meilleure idée de ce qui devrait être fait pour rendre notre activisme plus pertinent dans la vie des gens.

Animé par Kelly Rose Pflug-Back, Ellie Adekur Carlson et Ajamu Nangwaya, membres du Réseau pour l’élimination de la violence policière (Network for the Elimination of Police Violence) basé à Toronto. Kelly est une auteure primée, étudiante et activiste sociale. Ellie est une activiste syndicale, étudiante et organisatrice. Ajamu est un éducateur, anarchiste, auteur et organisateur engagé.

(Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.)
—–

Les ONG et le néo-colonialisme (Andres, Iléana et Robert) – FR

Dimanche le 24 mai, 15h à 16h45
CEDA – Salle #119

L’anarchisme est évidemment intimement lié à l’opposition au colonialisme et à l’impérialisme. Les ONG sont une nouvelle forme de colonialisme. Nous proposons un atelier détaillé sur l’idéologie humanitaire, la déconstruction de ses publicités, les vraies intérêts des organisations et leurs liens avec l’état. Nous explorerons aussi comment la promesse de la démocratisation à l’étranger, surtout en Colombie, est liée à l’implantation du capitalisme, l’exploitation des ressources et finalement la destruction de l’auto-détermination des peuples.

Animé par Andres, Iléana et Robert, des finissant.e.s en Anthropologie, des activistes anti-colonialistes, anarchistes et des fucking cool personnes!

(Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.)
—–

(INTRODUCTION À L’ANARCHISME) L’anarchisme au quotidien (Cindy Milstein) – EN

Dimanche le 24 mai, 15h à 16h45
CEDA – Salle #123

Cet atelier présentera un bref aperçu de diverses éthiques anarchistes afin d’entamer une conversation sur des expériences contemporaines d’auto-détermination et d’auto-organisation anarchistes. Examinant à travers ce que James C. Scott a récemment nommé des “lunettes anarchistes” révélant des exemples d’actions concrètes, nous considèrerons les impulsions anti-autoritaires au sein de récents moments de résistance et de révolte, puis nous concentrerons plus spécifiquement sur l’anarchisme tel qu’il apparaît au quotidien dans des pratiques en apparence banales.

Présenté par Cindy Milstein. Cindy est activement engagée dans la résistance contre les évictions, incluant la sienne (Station 40, un espace anarchiste collectif; station40.org ), ainsi que dans l’organisation anti-policière dans le quartier Mission de San Francisco. Auteure de Anarchism and Its Aspirations (IAS/AK Press) et co-auteure avec Erik Ruin de Paths Toward Utopia (PM Press).

(Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.)
—–

(Salle anti-Canada) Construire la résistance au 150e du Canada (trois personnes militantes anti-Canada) – FR/EN

Dimanche le 24 mai, 15h à 16h45
CEDA – Salle #125

Trois personnes militantes contre le Canada basées à Ottawa/Gatineau, au sud de l’Ontario et à Montréal échangeront sur le contexte entourant l’organisation contre Canada 2017. La discussion portera aussi sur la construction de campagnes coordonnées et décentralisées afin de saper les célébrations du Canada. Les raisons sous-jacentes à une opposition publique et concertées seront aussi discutées. Cette séance mettra l’accent sur la création d’un potentiel réseau pour l’organisation contre le Canada.

Animé par Mandy Hiscocks (Guelph), Dan Sawyer (Ottawa/Gatineau) et Jaggi Singh (Montréal, via Toronto). Une discussion dans le cadre de la Salle anti-Canada.

(Cette discussion sera en anglais et en français.)
—–

Anarchie et insurrection: Perspective du conflit permanent (trois anarchistes) – FR

Dimanche le 24 mai, 15h à 16h45
CCGV – Salle 2,100

Le but de cette présentation sera de mieux définir la tendance anarchiste informelle, de mettre de l’avant les concepts, sensibilités et ruptures qui lui donnent son souffle. Nous aborderons des idées qui nous paraissent centrales à cette tendance : l’affinité, l’informel, la liberté, l’insurrection, la projectualité, le conflit permanant, la société, la civilisation, l’individu, l’État. Nous tenterons de contextualiser ces théories dans notre époque et dans la réalité d’ici, c’est à dire en Amérique du Nord, sur des territoires volés et colonisés. De plus, nous exposerons les auteur.e.s qui continuent de nous inspirer.

Présentée par trois anarchistes de Montréal, se réclamant de la tendance insurrectionniste/informelle.

(Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.)
—–

Là où vont les choses sauvages: Savoir et pratique anarchiste (Layla AbdelRahim) – EN

Dimanche le 24 mai, 15h à 16h45
CCGV – Salle 1,100

Cet atelier examine le rôle du savoir et de l’éducation dans l’économie civilisée de même que les façons dont ceux-ci sabotent la résistance et la révolution. Nous discuterons à la fois des succès temporaires et des raisons derrière l’échec des plus récentes révolutions, systématiquement récupérées par une culture de stratification et d’exploitation au cours du dernier millénaire, s’inspirant de ces expériences pour envisager un changement durable et une planète viable sur laquelle la diversité prospèrera.

Présenté par Layla AbdelRahim. Layla est une anthropologue anarchiste, auteure de deux livres: Wild Children – Domesticated Dreams: Civilization and the Birth of Education (Fernwood 2013) et Children’s Literature, Domestication and Social Foundation: Narratives of Civilization and Wilderness (Routledge 2015).

(Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.)

Kiosques 2015

Bookfair11tabling2Il y aura des tables d’exposition où se trouvent les tables des libraires, des distributeurs, des journaux indépendants et des groupes politiques de partout à Montréal, du Québec, de l’Amérique du Nord et de l’étranger.

RAPPEL : Cette année, les kiosques auront lieu durant UN JOUR seulement : samedi le 23 mai, entre 10h et 17h, avec l’installation à 9h. Il y aura des activités durant toute la fin de semaine (23 et 24 mai) – films, expositions d’arts, ateliers – mais les kiosques auront lieu SEULEMENT le samedi. Nous espérons que les groupes qui tiendront des kiosques le samedi participeront à des activités dimanche le 24 mai.

Une partie des tables sera au Centre culturel Georges-Vanier (CCGV) à 2450 rue Workman et une autre au CÉDA à 2515 rue Delisle.

De MONTRÉAL

De l’extérieur de Montréal :

Politique d’exclusions

– Sans exception, le collectif responsable pour le déroulement du Salon du livre anarchiste de Montréal communiquera avec des gens qui avaient été identifiées à nous comme abusifs ou abusives qu’ales sont exclues de notre évènement.

– En tant que bénévoles qui préparent un salon du livre, nous n’avons pas les ressources ni à fournir une médiation entre côtés ni à chercher une résolution aux conflits.

– Si la partie qui a originalement demandé l’exclusion nous informe afin lâcher cette demande, le collectif discutera l’enjeu et peut-être il communiquera avec la partie exclue que son exclusion a terminé.

Appel à contributions

Lire la suite sur comment faire une proposition pour le prochain Salon du livre anarchiste de Montréal (23 & 24 mai, 2015) et le Festival de l’anarchie

La date limite pour soumettre des demandes d’ateliers, de salles thématiques et de kiosques pour l’édition 2015 du Salon du livre anarchiste était le 9 avril. Nous ne pouvons désormais plus accepter de demandes supplémentaires. La date limite pour les soumissions pour Art & Anarchie, le Festival de films et le Festival de l’anarchie est le 19 avril, avant 23h.

Oeuvres d’art

Art & Anarchie réunit les créations de douzaines d’organisateurs et d’organisatrices et d’artistes inspiréEs par l’anarchisme. Au cours des années précédentes, les expositions ont présenté des sculptures, peintures, affiches, bannières, dessins ainsi que d’autres formes d’art multimédia.

–> S’il-vous-plaît consultez le lien suivant pour plus de détails sur les propositions d’oeuvres d’art : www.salonanarchiste.ca/appel-a-contributions/artpropositions

La date limite pour toutes les propositions d’ateliers est prolongée jusqu’au 19 avril 2015, avant 23h.

 

Films

Le Salon du livre anarchiste de Montréal présente une salle de cinéma, où sont diffusés des films liés à l’anarchisme ou à des luttes appuyées par les mouvements anarchistes.

–> S’il-vous-plaît consultez le lien suivant pour plus de détails sur les propositions de films : www.salonanarchiste.ca/appel-a-contributions/proposition-de-films

La date limite pour toutes les propositions d’ateliers est prolongée jusqu’au 19 avril 2015, avant 23h.

 

Festival de l’anarchie

Le mois de mai en entier est consacré au Festival de l’Anarchie, un festival présentant différents événements à thématique anarchiste se produisant dans différents lieux de Montréal. Le Collectif du Salon du livre fait la compilation d’un calendrier du Festival de l’Anarchie, mais nous comptons sur vous pour organiser véritablement les événements du Festival de l’Anarchie. Contactez-nous pour réserver une date pour votre événement se tenant au mois de mai (les dates du calendrier sont réparties au « premier arrivé, premier servi »).

–> S’il-vous-plaît consultez le lien suivant pour plus de détails : www.salonanarchiste.ca/appel-a-contributions/festivalpropositions

La date limite pour soumettre un événement pour le Festival et pour être inclut dans le calendrier qui sera diffusé est le 19 avril 2015.

Salle des médias autonomes 2014

Salle des médias autonomes au Salon du livre anarchiste de Montréal
Documenter, diffuser, et célébrer les histoires orales anarchistes
présenté par la Radio CKUT

Samedi, le 24 mai
11h-17h, CEDA, 2515 rue Delisle – métro Lionel-Groulx
Salle #125 (accessible en fauteuil roulant) (suite…)

Salon du livre anarchiste 2014

Ateliers & Présentations 2014
Kiosques/Diffuseurs 2014
Art & Anarchie 2014
Salle des médias autonomes 2014
Zone des enfants 2014
Espace Chill 2014
Festival de l’anarchie 2014
Cabaret Anarchiste 2014
Téléchargements 2014

Espace Chill 2014

ESPACE “CHILL”
au Salon du livre anarchiste de Montréal
Samedi, 24 mai & dimanche 25 mai
11h à 17h
CCGV – Salle 2,140 (accessible en fauteuil roulant)

L’espace en question a été développé en reconnaissance du fait que le salon peut parfois devenir très intense et chargé pour plusieurs raisons. L’idée, c’est d’offrir un espace à l’écart des activités principales du salon, pour décompresser, sans qu’on se sente forcé.e de quitter le salon pour accéder à un peu de calme.

L’Espace chill sera à la salle 2,140 au Centre-Culturel Georges-Vanier (CCGV) à 2450, rue Workman.

Dans l’Espace chill, il y aura de quoi lire, de l’eau, des collations, et du monde disponible, à qui parler au besoin. L’Espace chill sera aussi un lieu où on pourra partager des stratégies pour naviguer l’intensité du salon ainsi que l’inaccessibilité de certains aspects de cet évènement.

Art et Anarchie 2014

VERNISSAGE DE L’EXPOSITION ART ET ANARCHIE
Vendredi le 23 mai, de 17h à 21h
Au Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (CEDA)
3e étage, 2515 rue Delisle (métro Lionel-Groulx)

Musique – Bouffe

Performance: « Kessé que j’fais icitte, câlisse?: un opéra anti-folk à propos des anarchistes et de la grève étudiante de 2012 »

Venez rencontrer les artistes participant-es à Art & Anarchie et jeter un premier coup d’oeil à l’expo de cette année!

– Gratuit – Bienvenues à tout-es!
– Bienvenue aux enfants; service de garde disponible sur place.
– Nous regrettons que l’exposition Art & Anarchie ne soit pas accessible aux fauteuils roulants.

Joignez-vous à nous pour le vernissage de l’exposition Art & Anarchie, l’un des multiples évènements du Festival de l’Anarchie et du Salon du livre anarchiste de Montréal.

Cette année, l’exposition Art & Anarchie comprend des illustrations, des peintures, des affiches sérigraphiées, des photographies, des performances et plus encore! En plus du vernissage le vendredi 23 mai, Art & Anarchie est accessible durant tout le week-end du Salon du livre anarchiste de Montréal (samedi le 24 et dimanche le 25 mai, de 10am à 5pm).

Le vernissage de l’exposition Art & Anarchie comprendra aussi une performance de « Kessé que j’fais icitte, câlisse?: un opéra anti-folk à propos des anarchistes et de la grève étudiante de 2012 ».
« Kessé que j’fais icitte, câlisse? » est un opéra anti-folk à propos des anarchistes et de la grève étudiante de 2012 au Québec, composé et interprété par Caytee Lush. La performance relate des hauts et des bas du mouvement de grève, exprime le sentiment de trahison vécu par l’auteure face à la cooptation, et nous rappelle que cette révolte « n’était pas le commencement et ne sera pas la fin ». Le spectacle sera suivit par une discussion à propos de l’implication anarchiste au sein du mouvement de grève. Info: whatthefuckamidoinghere.com. La performance aura lieu au 3e étage du CEDA le vendredi 23 mai à 7pm. En anglais, avec traduction vers le français disponible.

Cabaret 2014

Zone des enfants 2014

Avez-vous envie de profiter du Salon du livre anarchiste sans vos enfants? Ont-ils surtout envie de jouer, de participer à des activités amusantes et de manger des collations? Avez-vous juste besoin d’un endroit calme pour relaxer?

La Zone des enfants offre des tonnes de plaisir radical à vos bambins! Jeux à l’intérieur et à l’extérieur, une salle de bricolage avec sérigraphie, fabrication de macarons et une tonne d’activités amusantes pour les enfants intéressés. Parents et camarades sont les bienvenus! En plus, nous avons un parachute!!

La Zone d’Enfants est ouverte de 10h jusqu’ à 17h le samedi (24 mai) et le dimanche (25 mai). L’entrée est située au fond de la grande salle, à droit de la scène (Café Mozaik). Assurez-vous d’inscrire vos jeunes avant de nous les confier!

Téléchargements 2014

L’affiche et les visuels du Salon du livre anarchiste 2014 sont maintenant disponibles! Pour télécharger les images, cliquez à droite et choisissez « enregistrer le lien sous »:

Nous vous invitons à télécharger les affiches et les tracts pour les imprimer, les afficher et les distribuer dans votre quartier. Il vous est possible également d’utiliser l’icône et les bannières sur votre site web, ou de créer des annonces dans vos publications.

Les affiches et les tracts sont également disponible pour distribution aux locaux suivants:

* QPIRG Concordia
1500 de Maisonneuve Ouest, #204
métro Guy-Concordia
(lundi à jeudi: 12h-18h)

* La Librairie Anarchiste L’Insoumise
2033 boulevard St-Laurent
métro St-Laurent
(mardi-mercredi: 12h-18h; jeudi-vendredi: 12h-20h; samedi-dimanche: 13h-17h)

* DIRA Bibliothèque Anarchiste
2035 boulevard St-Laurent
métro St-Laurent
(tél: 514-843-2018)

Si vous êtes en mesure de donner un coup de main côté diffusion, particulièrement avec la distribution de tracts et l’affichage dans divers quartiers de la région de Montréal, contactez-nous par courriel: info@salonanarchiste.ca

Cette année, l’affiche et les visuels ont été créés par Emma Lightstone et Dan Thagard.

Kiosques 2014

Le coeur du Salon du livre sont les salles de kiosques où se trouvent les tables des libraires, des distributeurs, des journaux indépendants et des groupes politiques de partout à Montréal, du Québec, de l’Amérique du Nord et de l’étranger. Il y aura des tables d’exposition pendant DEUX JOURS : les 24 (samedi) et 25 (dimanche) mai, entre 10h et 17h. Une partie des tables sera au Centre culturel Georges-Vanier (CCGV) à 2450 rue Workman et une autre au CÉDA à 2515 rue Delisle.

De/From Montréal

De l’extérieur de Montréal / From outside Montréal

Festival de l’anarchie 2014

1er MAI au 15 JUIN 2014 – MONTRÉAL

Le Festival de l’Anarchie prendra place au mois de mai et durant les deux premières semaines de juin, avec des événements reliés à l’anarchisme, dans plusieurs lieux publics de Montréal. Le Festival de l’anarchie, dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal (24-25 mai) est l’un des plus importants événements du genre en Amérique du Nord.

HORAIRE D’ÉVÉNEMENTS PENDANT LE FESTIVAL DE L’ANARCHIE

Des informations plus détaillées ci-dessous.

((( a )))

Manifestation anticapitaliste du 1er mai
Jeudi, 1er mai, 18h pile
Parc des Faubourgs, coin Delorimier et Ontario (métro Papineau ou Frontenac)

Le capitalisme détruit, détruisons le capitalisme!
Organisée par la Convergence des luttes anti-capitalistes (CLAC)
Info: www.clac-montreal.net/1er-mai-2014
—–

((( b )))

Projection du film Wal-Town
Jeudi, 1er mai, 20h
1400 de Maisonneuve West, salle J.A. de Sève Cinema (métro Guy-Concordia)

Cette projection est co-présentée par Concordia Documentary Centre et Cinéma Politica Concordia, avec la participation du réalisateur, Sergeo Kirby et de cinq des protagonistes.
info: www.cinemapolitica.org/screening/concordia/wal-town-film
—–

((( c )))

!er MAI Party de rue
Jeudi, 1er mai
(C’est du bouche à oreille alors… demandez à vos potes et n’informez que vos potes!)
(La date et le lieu n’est pas la même que l’année dernière!)

Manif de soir anticapitaliste festive
Apportez vos masques – Pomponnez-vous!
Info: vimeo.com/92102995 & www.facebook.com/events/494109324049097
—–

((( d )))

Journée de soins post-MayDay
Samedi, 3 mai, 12h-18h
Ste-Émilie Skillshare, 3942, rue Ste-Émilie

Nourriture-Boissons-Musique-Espace de Tranquillité-Groupe de soutien
info: http://steemilieskillshare.org/
—–

((( e )))

Exposition Occuprint chez Ste-Émilie
3 mai au 31 mai, heures d’ouverture: www.facebook.com/SteEmilieSkillshare/info
Ste-Émilie Skillshare, 3942, rue Ste-Émilie, terre occupée des Kanienkehaka

Une présentation d’affiches produits par des membres du collectif Occuprint à
Brooklyn, NY pendant la première année de Occupy
info: http://steemilieskillshare.org/
—–

((( f )))

À qui la ville? Assemblée montréalaise d’organisation contre la gentrification
Dimanche, 4 mai, 12h à 17h
CEDA, 2515, rue Delisle (métro Lionel-Groulx)

Atelier et discussion sur les stratégies possibles de lutte contre la gentrification
info: www.aquilaville.net
—–

((( g )))

Soirée de films radicaux
Jeudi, 8 mai, 18h
L’Alizé, 900, rue Ontario est (métro Berri-UQAM)

Joignez-nous pour une première soirée d’une série de projections mensuelles qui mettront en lumière différents foyers de lutte contre le capitalisme, le colonialisme et autres systèmes d’oppression !
Organisée par Submedia.tv et Medi@ Libre
info: www.submedia.tv ou www.grip-uqam.org/M@L
—–

((( h )))

Brunch Mères contre les frontières
Dimanche, 10 mai, 11h
Centre Lorne, 2390, rue Ryde (métro Charlevoix)

À la veille de la fête des mères, le Comité Justice pour Ivonne organise un brunch dans le but de célébrer la lutte d’Ivonne Hernandez et d’autres mères courageuses qui ont traversé et défié les frontières pour leurs enfants.
Organisé par le Comité Justice pour Ivonne
info: www.justicepourivonne.org
—–

((( i )))

Lancement du livre Le Cirque Diabolique et lectures sur le désir
Jeudi, 15 mai, 19h
Bar Populaire, 6584, boul. St-Laurent (métro Beaubien)

Organisé par les Éditions Bruno Massé et Sabotart
info: www.brunomasse.com
—–

((( j )))

Le Surréalisme au cinéma I
Jeudi, 15 mai, 19h30
DIRA, 2035 St-Laurent, entre Sherbrooke et Ontario (métro St-Laurent)

Programme de projections mensuelles concernant le surréalisme
info: potlatch@cheerful.com
—–

((( k )))

Journée contre la civilisation
Dimanche, 18 mai, à partir de 13h
La Déferle, 1407, rue Valois

Ateliers, conférences, projection et lancement de La Mauvaise Herbe
info: layla.miltsov.org, anarchieverte.ch40s.net/la-mauvaise-herbe ou contrelacivilisation.anarkhia.org
—–

((( l )))

Défendre La Terre: Résistance autochtone contre les extractions
Jeudi, 22 mai, 18h
Centre d’Amitié autochtone, 2001 Boul. Saint Laurent (métro St-Laurent)

Repas communautaire et présentation de Mel Bazil (autochtone Gitxsan et Wet’suwet’en)
Cet évènement fait partie de la série Under the Weather: Recherches et conférences sur les changements climatiques à CKUT 90.3 FM, en collaboration avec le Salon du livre anarchiste de Montréal, Justice climatique Montréal, GRIP-Concordia, le Collectif de Solidarité Anti-Coloniale, Solidarité sans frontières et Personne n’est illégale Montréal.
info: undertheweather.ckut.ca
—–

((( m )))

Cabaret du Salon du livre anarchiste

Jeudi, 22 mai, ouverture de portes à 20h30, spectacle à 21h30
Bar L’Alizé, 900, rue Ontario est (métro Berri-UQAM)

Avec Caytee Lush, ShowMe, Stella Jetté, une performance de Gumboots, Brassmob, Viva Bertaga, avec une prestation de feu par Bobette
info: www.salonanarchiste.ca/cabaret-anarchiste-22-mai-a-lalize
—–

((( n )))

Vernissage de l’exposition Art et Anarchie

Vendredi, 23 mai de 17h à 21h
Au Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (CEDA)
3e étage, 2515 rue Delisle (métro Lionel-Groulx)

Musique – Bouffe – Performances. Venez rencontrer les artistes participant-es à Art & Anarchie et jeter un premier coup d’oeil à l’expo de cette année!
info: www.salonanarchiste.ca/vernissage-de-lexposition-art-et-anarchie-23-mai
—–

((( o )))

Salon du livre anarchiste de Montréal

Deux journées : samedi le 24 mai & dimanche le 25 mai
De 10h à 17h les deux jours
Au Centre culturel Georges-Vanier (CCGV), 2450 rue Workman et au Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (CEDA), 2515 rue Delisle
C’est à une courte distance de marche du métro Lionel-Groulx.

Ni dieu, ni maître; ni patron, ni frontière.
GRATUIT. Bienvenue à tous et toutes.
Pour les anarchistes et pour les personnes curieuses de l’anarchisme.

-> Des participantEs venant de partout au Québec et en Amérique du Nord : des libraires, éditeurs, ateliers, films, discussions, activités pour enfants, expositions d’arts et plus!
-> Dans le cadre du Festival de l’Anarchie se déroulant en mai et juin 2014 et offrant des activités dans différents lieux de Montréal.
-> Ateliers et présentations: www.salonanarchiste.ca/ateliers-presentations-2014
info: www.salonanarchiste.ca
—–

((( p ))))

Glamarchist Lookfair
Vendredi, 23 mai, ouverture des portes à 20h
Il Motore, 179 Jean-Talon Ouest (métro Parc ou de Castelnau)

Party de danse queer. Bands! DJs! Glamarchie! Soirée annuelle de financement de Queer Between the Covers.
info: queerbetweenthecovers.org
—–

((( q ))))

BBQ de la Bibliothèque DIRA
Samedi, 24 mai, 18h
Bibliothèque DIRA (cour arrière), 2035 St-Laurent, entre Sherbrooke et Ontario (métro St-Laurent)

On ne présente plus le traditionnel BBQ de DIRA, chaque samedi soir du salon du
livre. Cette année, on a invité Éric Duhaime pour faire une piñata avec lui.
info: bibliodira.org
—–

((( r )))

Potluck annuel APOC (Anarchist People of Colour/Anarchistes racisé.e.s)
Samedi, 24 mai, 18h-22h
Ste-Emilie Skillshare, 3942, rue Ste-Emilie

Potluck pour les anarchistes s’identifiant comme personnes racisées ou autochtones.
info: http://steemilieskillshare.org/
—–

((( s )))

Soirée infos et souper-bénéfice pour les prisonnier.e.s anarchistes Carlos, Fallon et Amélie
Dimanche, 25 mai, 18h30
La Déferle, 1407 rue Valoi (Métro Pie-IX)

Nous préparons une soirée détendue de mises à jour sur la situation juridique actuel de trois anarchistes emprisonnés dans la ville de Mexico, dont deux d’origine Montréalaise, avec de la bouffe de type latino-américan disponible comme levée de fonds.

Fallon, Amélie, et Carlos ont été arrêté.e.s au début de cette année, ont étés détenu.e.s pendant quarante jours sans accusations et ont été enfin giflé.e.s avec deux accusations qui se traduisent à des dommages à la proprieté privée et attaque à la paix publique dans un groupe. Ils restent actuellement en pirson. Au cours de la soirée, nous présenterons quelques mises à jour sur leur situation juridique ainsi que le contexte et l’histoire de l’espace anarchiste à Mexico.

Tous les fonds reçus lors de la soirée contribueront directement au soutien des anarchistes en prison ou en clandestinité au Mexique. Nous ne pouvons pas attendre de vous y voir!
—-

((( s )))

Learning from an unimportant minority: Race politics beyond the official white/black paradigm
Lundi, 26 mai, 18h30
QPIRG Concordia, 1500 de Maisonneuve ouest, local 204 (métro Guy-Concordia)

Conférence avec J. Sakai. En anglais avec traduction chuchotée vers le français.
info: www.kersplebedeb.com
—–

((( t )))

Lancement du livre Déjeuner pour anarchistes
Mardi, 27 mai, 21h
Casa del popolo, 4873 boulevard St-Laurent

Lancement du livre avec Norman Nawrocki et son band Crocodile. Gratuit!
info: sabotart@riseup.net
—–

((( u )))

Tribunal permanent des peuples, session sur l’industrie minière canadiennes: Audience sur l’amérique latine
29 mai au 3 juin
CEDA, 2515, rue Delisle (métro Lionel-Groulx)

Notre coalition se propose d’examiner les tendances qui font aujourd’hui des activités extractives une cause majeure deviolations des droits et de dommages environnementaux dans le monde. Organisé par TPP Canada.
info: www.tppcanada.org
—–

((( v )))

Journées contre les déportations: Deux semaines d’événements, d’activités et d’actions dans le cadre de la campagne un Statut pour tous et toutes
1 juin au 15 juin
partout Montréal

Les Journées contre les déportations sont organisées et coordonnées par la Coalition un Statut pour tous et toutes (incluant Mexicains Unis pour la Régularisation, Solidarité Sans Frontières, Personne n’est Illégal-Montréal, avec le soutien de Dignidad Migrante et le Centre des Travailleurs et travailleuses immigrant.e.s).
info: www.unStatutPourTousetToutes.org
—–

((( w )))

Le Festival international de théâtre anarchiste de Montréal
Lundi 2 juin et mardi 3 juin, 19h30
La Sala Rossa, 4848 boulevard St-Laurent

« Petit festival sans prétention…qui fait quand même de petits miracles »
info: www.anarchistetheatrefestival.com
—–

((( x )))

Le théâtre anarchiste de la Belle Époque et sur les femmes pacifistes pendant la première guerre
Jeudi, 5 juin, 18h à 20h
Bar Populaire, 6584, boul. St-Laurent

Le festival international de théâtre anarchiste de Montréal et la troupe de théâtre La Balancelle présentent une causerie sur le théâtre anarchiste de la Belle Époque et sur les femmes pacifistes pendant la première guerre mondiale.
info: www.anarchistetheatrefestival.com
—–

((( y )))

Manifestation: Non aux déportations! Un statut pour toutes et tous!
Samedi, 7 juin, 14h
Rassemblement: Carré Bethune, Guy et De Maisonneuve Ouest (métro Guy-Concordia)

Nous marchons ensemble pour exiger la fin des déportations et des détentions, et nous dénonçons également la double peine dont sont victimes les immigrant-es qui ont des dossiers criminels. Nous demandons Un Statut pour Toutes et Tous, et voulons faire de Montréal une « Cité sans frontières » dans laquelle toute la population peut vivre dans la justice et la dignité. Organisée par la coalition Un Statut pour Toutes et Tous (Mexicains unis pour la régularisation, Personne n’est illégal – Montréal et Solidarité sans frontières, avec le soutien de Dignidad Migrante & le Centre des travailleurs et travailleuses immigrants
info: www.UnStatutpourTousetToutes.org
—–

((( z )))

Groupe de soutien: Se soutenir les un-e-s et les autres lorsqu’il n’y a pas de “post”-trauma
mai et juin
Réunions hebdomadaires en fonction du temps préféré

Co-animé.e par Parneet et Noah.
info: radicalsafespaces@gmail.com
—–

LE FESTIVAL DE L’ANARCHIE – 1er MAI au 15 JUIN 2014 – MONTRÉAL
info: www.salonanarchiste.ca

Ateliers & Présentations 2014

Durant les deux jours du Salon du livre anarchiste de Montréal vous pourrez assister à des ateliers qui abordent en profondeur des sujets liés à l’anarchisme ainsi que des ateliers d’introduction. Vous pouvez consulter ici l’horaire en version abrégée suivi d’une description plus détaillée des ateliers. Cet année, quatre ateliers d’introduction seront présentés en plus des 18 ateliers d’approfondissement traitant de différents sujets liés à l’anarchisme.

HORAIRE EN RÉSUMÉ

SAMEDI, 24 MAI, 2014

11h-12h45

13h-14h45

15h-16h45

Dès 11h jusqu’à 17h le samedi 24 mai, vous pourrez aussi participez à des ateliers dans la Salle des médias autonomes situé dans le local 125 du CEDA. Pour plus de détails au sujet de la Salle des médias autonomes, cliquez ICI.

DIMANCHE, 25 MAI 2014

11h-12h45

13h-14h45

15h-16h45

– Tous les ateliers sont présentés en français (FR) ou en anglais (EN), avec une traduction chuchotée vers l’anglais et/ou le français.

– Tous les ateliers sont présentés dans des salles accessibles aux fauteuils roulants. Arrivez tôt car les places assises et l’espace sont limités!

CCGV = Centre Culturel Georges-Vanier (2450, rue Workman)
CEDA = Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (2515, rue Delisle)

DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES

Le squat est une pratique politique. Voyage dans les centres sociaux occupés autogérés italiens (FR)
Samedi, 24 mai 11h -12h45
CEDA – Salle 119

Les Centres Sociaux Occupés Autogérés sont des lieux de résistance matérielle et immatérielle qui agissent comme de véritables acteurs politiques. Ce sont des espaces où se concentre un grand potentiel de mouvements sociaux qui s’exprime par le biais d’une syntaxe qui doit rester anti-autoritaire, anti-impérialiste et antifasciste. Comment se décline cette pratique à l’intérieur des mouvements libertaires italiens? Quelle est la réflexion que nous pouvons développer à Montréal?

Animé par Davide Pilizzotto. Davide est né en Italie et s’est installé à Montréal pour une histoire d’amour. Il complète actuellement un doctorat en sémiologie à l’UQAM, sans toutefois perdre ses convictions politiques.

Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.

—–

Décès dans la collectivité: S’occuper de la maladie et de la mort dans nos communautés (EN)
Samedi, 24 mai 11h-12h45
CEDA – Salle 123

L’industrie (psycho)pharmaceutique est l’une des seules en expansion au sein de l’économie capitaliste. Elle tire son profit à même nos corps et réduit les soins et la mort à l’état de marchandise. En utilisant une grille d’analyse politique ainsi qu’en se basant sur des expériences vécues, nous explorons comment il est possible de mourir dans la dignité, même dans le cadre institutionnel des hôpitaux et des hospices. En développant des pratiques basées sur des principes anarchistes de soutien mutuel et de soins qu’on se donne à soi-même, il est possible de contrecarrer la marchandisation de la santé et du bien-être telle que promue par le système de santé.

Cindy Milstein est membre de l’Institut de recherche anarchiste (www.anarchiststudies.org) et de Station 40 (centre social) en plus d’être active dans le mouvement contre les vagues d’évictions à San Francisco. Elle a aussi écrit Anarchism and Its Aspiration (IAS/AK Press), co-écrit, avec Erik Ruin, Paths toward Utopia (PM Press) en plus d’alimenter le blog cbmilstein.wordpress.com.

Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.

—–

(INTRODUCTION À L’ANARCHISME) L’unité dans la diversité: portrait de l’anarchisme contemporain au Québec (FR)
Samedi, 24 mai 11h-12h45
CCGV – Salle 1.100

La perspective anarchiste est aujourd’hui articulée par les militantes et les militants autour d’une grande variété d’enjeux de lutte, allant de la question de la gentrification de nos quartiers et des enjeux féministes, aux questions relatives à l’exploitation des ressources naturelles ici et ailleurs dans le monde, ou encore aux enjeux reliés à l’éducation. En dépit de cette diversité, il est possible d’identifier des caractéristiques communes qui nous permettent de mieux cerner les contours de l’anarchisme contemporain tel qu’il s’est développé au Québec au tournant du XXIe siècle. Quelles sont les particularités de cette perspective anarchiste? Les idées et les pratiques anarchistes sont-elles uniquement portées par les militantes et les militants qui se revendiquent explicitement de cette idéologie? Cet atelier aura pour but de démystifier l’anarchisme contemporain au Québec à travers une approche interactive. La présentation sera basée sur les outils d’éducation populaire élaborés par le Collectif de recherche sur l’autonomie collective (CRAC), qui a mené des recherches entre 2006 et 2012 sur l’anarchisme au Québec.

Animé par Rachel Sarrasin. Rachel a été membre du CRAC (Collectif de recherche sur l’autonomie collective) de 2009 jusqu’à sa dissolution en 2012. Elle est une alliée du mouvement anarchiste depuis la mobilisation contre le Sommet des Amériques en 2001 avec la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC).

Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.

—–

Anarchisme, souveraineté autochtone et décolonisation (EN)
Samedi, 24 mai 11h-12h45
CCGV – Salle 2.100

Depuis 2010, le blocus orchestré par le camp Unis’tot’en, érigé dans le nord de la “Colombie-Britannique” occupée, a permis d’empêcher sept compagnies de transporter les sables bitumineux et le gaz naturel depuis l’Alberta vers les côtes du Pacifique. Les Unis’tot’en appliquent maintenant un protocole “Free, Prior and Informed consent”; le droit d’accepter ou de refuser tout projet qui pourrait affecter leur territoire. Dans une action inspirante, la communauté a aussi installé, directement sur le tracé des pipelines, un jardin où est pratiquée la permaculture ainsi qu’une “pit-house” (construction traditionnelle servant à entreposer la nourriture et à s’abriter). Mel Bazil est membre du camp et se définit comme anarchiste. Dans son exposé, il discutera des avenues possibles pour l’anarchisme et des liens avec le mouvement de décolonisation mené par les autochtones. Il souhaite ainsi briser les frontières qui nous séparent et partager une autre version de l’histoire. L’objectif étant de déconstruire les idées reçues et de reconnaitre l’histoire coloniale.

Animé par Mel Bazil. Mel est un autochtone Gitxsan et Wet’suwet’en, un homme de famille, un souverainiste, un anarchiste et un membre du camp Unis’tot’en.

Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.

—–

1er mai 2015: Vers la grève générale contre l’austérité (FR)
Samedi, 24 mai 13h-14h45
CEDA – Salle 119

Actuellement, nous subissons de toutes parts les mesures d’austérité et leurs conséquences sur notre qualité de vie. Le gouvernement fédéral est le fer de lance de ces mesures : chômage, privatisations, règlements liberticides, conditions de travail, environnement, tout y passe. Les conséquences sont nombreuses : montée du racisme, de la xénophobie, du populisme, des mesures sécuritaires, etc.. Nous ne réussissons pas à gagner nos luttes contre ce gouvernement. L’heure est à l’unité, à la mobilisation et à l’action si nous voulons gagner.

Animé par des membres de l’IWW et le Collectif Libertaire.

Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.

—–

(INTRODUCTION À L’ANARCHISME) Anarchie 101 (EN)
Samedi, 24 mai 13h-14h45
CEDA – Salle 123

L’anarchie, qu’est-ce que ça veut dire? Vous avez envie d’échanger au sujet des idées radicales qui ont inspiré et modelé des soulèvements et des luttes de libération partout à travers le monde? Dans cet atelier d’introduction, nous nous concentrerons sur la pertinence de l’anarchisme au quotidien plus que sur ses racines historiques. Nous échangerons aussi sur les idéaux tels que l’anti-autoritarisme, l’auto-représentation et les volontés révolutionnaires qui guident les anarchistes dans leurs actions, leurs pratiques d’entraide et de solidarité, et dans leur définition de la communauté et de la libération. Si tous ces termes vous semblent confus, ne soyez pas intimidés! Le tout sera expliqué le plus simplement possible et encré dans le contexte montréalais.

Animé par Dylan. Dylan est anarchiste genderqueer et habite Montréal depuis six ans.

Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.

—–

Atelier de création littéraire anarchiste (FR)
Samedi, 24 mai 13h-14h45
CCGV – Salle 1.100

Cet atelier de création littéraire absurde et rebelle a l’objectif irréaliste de déconstruire entièrement le langage en moins de deux heures, par des activités de création totalement impertinentes. Que vous ayez une « belle plume » ou non, que vous soyez « écrivain-e » ou pas, vous êtes les bienvenu-e-s.

Le Bloc des Auteur.e.s Anarchistes est un collectif multilingue formé d’écrivain.e.s libertaires de toutes les tendances.

Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.

—–

Caucus des anarchistes autochtones et racisé.e.s (EN)
Samedi, 24 mai 13h-14h45
CCGV – Salle 2.100

Au sein du caucus, nous souhaitons reconnaître la pluralité de nos expériences et les multiples façons qui font de nous des personnes racisées. Nous voulons aussi discuter des limites à se réclamer de l’AIPOC (Anarchist and Indigenous People of Colour) comme base d’un groupe identitaire. Comment l’AIPOC peut-il devenir l’engagement politique à la base d’une réelle solidarité – une solidarité les uns envers les autres et envers nos luttes? Comment nous assurer que nous nous sentions responsables de rendre des comptes? Comment confronter les problématiques telles que le racisme envers les noirs et le colonialisme qui nous affaiblissent et par lesquelles nous contribuons à notre propre oppression? Ce caucus est réservé aux gens s’identifiant comme autochtones et/ou personnes de couleur!

Le Caucus des personnes racisées, autochtones et anarchistes est organisé par des personnes de couleur habitant la région de Montréal et s’auto-identifiant en tant que queers, transexuels, anti-autoritaires et anarchistes. Le caucus cherche à créer des espaces d’échange pour toutes les personnes racisées et autochtones.

Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.

—–

Appuyer les luttes des immigrants pour obtenir justice: Une table-ronde pour les anarchistes (EN)
Samedi, 24 mai 15h-16h45
CEDA – Salle 119

Des militant-e-s anarchistes impliqué-e-s dans Resist the Raids (Boston) et Personne n’est illégale (Montréal) vont animer une discussion sur la solidarité et l’appui aux luttes des personnes immigrantes. S’organiser pour abolir les frontières et s’opposer aux déportations est une question centrale pour tout groupe aux tendances anti-autoritaires. Tout comme devrait l’être le soutien direct offert aux familles et aux individus qui résistent à leur déportation et à leur détention. Pour les personnes qui s’impliquent dans ce travail, celui-ci soulève d’importantes questions en lien avec leur pratique anarchiste. Le travail de solidarité et de soutien direct aux personnes en difficulté est une forme tangible et importante de cette “pratique anarchiste”. Cette table ronde sera l’occasion de partager nos expériences et analyses autour de cette idée.

Organisé et animé par des anarchistes impliqués dans Resist the Raids à Boston (www.facebook.com/resisttheraids) et Personne n’est illégal à Montréal (www.nooneisillegal.org).

Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.

—–

La mouvance anarchiste a-t-elle un avenir en dehors de Montréal? (FR)
Samedi, 24 mai 15h-16h45
CEDA – Salle 123

Maintenant que nous avons suscité votre attention avec un titre provocateur, voici la description de notre atelier. Nous avions tout d’abord pensé à un titre comme : 5 ans d’anarchisme au Saguenay. Mais le fait de souligner les 5 ans d’un collectif à l’extérieur de Montréal comme étant un exploit nous apparaissait davantage révélateur sur l’état de notre mouvement. Nous souhaitons créer une occasion de réflexion et d’échange sur les raisons pour lesquelles l’anarchisme peine à se répandre et durer hors de l’île de Montréal, tout en présentant les différentes réalités vécues par les anarchistes en région.

Le Collectif anarchiste Emma Goldman est une organisation communiste libertaire active dans la région saguenéenne depuis 2008.

Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.

—–

Le trauma tel qu’abordé dans les textes de science-fiction et le récit (EN)
Samedi, 24 mai 15h-16h45
CCGV – Salle 1.100

Comment la lecture et l’écriture de textes de science-fiction et de récits contribuent à soulager nos souffrances, à nous soigner et à nous inspirer? Dans cet atelier, nous explorons comment les auteurs utilisent la science-fiction et le récit afin de guérir leurs traumas, en particulier la souffrance occasionnée par les violences intergénérationnelles. Nous explorons aussi comment la lecture de ces oeuvres peut nous permettre d’en faire de même, en plus d’être des espaces où nous pouvons nous reconnaitre. Nous considérons que les traumatismes sont le résultat d’oppressions systémiques, du racisme, du colonialisme et de la lutte des classes. Nous nous concentrerons sur les ouvrages réalisés entre autres par Toni Cade Bambara, James Baldwin et Octavia Butler.

Animé par Mel Gayle et Sarah Mangle. Mel est queer, Noire, handicapée et parfois Femme. C’est une poète, une étudiante et une militante engagée dans sa communauté. Sarah est une écrivaine, une artiste, une créatrice de zines, une organisatrice d’évènements, blanche et queer.

Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.

—–

La lutte contre la répression policière dans une perspective anarchiste (FR)
Samedi, 24 mai 15h-16h45
CCGV – Salle 2.100

Plus que jamais, le mouvement et les idées anarchistes sont la cible de l’État sur l’île de la Tortue. Cette répression doit être combattue. Le Collectif Opposé à la Brutalité Policière (COBP) désire approfondir la réflexion et développer des pistes de solution et des alternatives afin de faire de la rue un espace libéré de la répression sous toutes ses formes.

Le Collectif Opposé à la Brutalité Policière (COBP) est un groupe autonome qui regroupe des personnes victimes, témoins et/ou concernées par la brutalité policière et tout autre abus perpétré par la police. Face à l’ampleur de la répression, du nettoyage social et de l’impunité toujours croissante sévissant à Montréal, le COBP a décidé de s’organiser sur une base permanente pour continuer sa lutte contre la brutalité policière.

Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.

—–

Mouvement révolutionnaire noir et anarchisme (EN)
Dimanche, 25 mai 11h-12h45
CEDA – Salle 119

Lorenzo Komboa Ervin est un auteur, un militant et un anarchiste Noir. Il est un ancien membre du parti Black Panther. Il est né à Chattanooga, Tennessee, et habite maintenant à Memphis. En prison, Ervin a écrit le classique “Anarchism and the Black Revolution”. Il demeure très engagé dans sa communauté au sein de groupes tels que Black Autonomy et Copwatch et n’hésite pas à critiquer publiquement le système électoral et les partis politiques, encore plus depuis l’élection de Barack Obama. Comme Lorenzo ne peut passer la frontière, sa présentation se fera via Skype. Cet exposé couvrira l’histoire des organisations jeunesse au Tennessee durant la ségrégation, le Black Panther, les mouvements d’autonomie des Noirs et de surveillance des forces policières, et abordera l’importance du soutien aux prisonniers politiques, de la démocratie directe, de la culture hip-hop et de bien d’autres sujets.

Veuillez noter que cet atelier s’adresse aux personnes s’identifiant comme anarchistes racisées et/ou autochtones (AIPOC) afin qu’elles puissent en apprendre plus et échanger avec une figure importante du mouvement révolutionnaire noir. Nous enregistrerons l’exposé et nous le rendrons disponible après le Salon, via notre site web et notre liste de distribution.

Lorenzo Komboa Ervin a été engagé dans des initiatives contre la ségrégation; après un bref passage dans l’armée, il devient un militant anti-guerre. En février 1969 (au sommet de la Cointelpro du FBI qui ciblait des organisations politiques locales et a mené à l’arrestation, l’incarcération et même l’éllimination de plusieurs militant-e-s) Lorenzo a détourné un avion vers Cuba afin de résister à son procès pour des allégations de tentative de meurtre d’un leader du KKK. Désillusionné par le socialisme d’État, il finit par être extradé aux États-Unis où il est condamné à la prison à vie. Il demeure un militant actif entre les murs de la prison et avec le support du groupe de soutien aux prisonniers du Anarchist Black Cross, il est finalement libéré après avoir purgé une peine de 15 ans.

Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.

—–

Réponses collectives aux violences intimes et partage du travail émotif dans le milieu anarchiste: comment créer des communautés fortes? (FR et EN)
Dimanche, 25 mai 11h-12h45
CEDA – Salle 123

Les violences intimes continuent de se perpétuer dans les communautés anarchistes. Conséquences de l’oppression patriarcale, la présence de ses violences détruit l’idée qu’on se fait de nos milieux qu’on voudraient exempts de tout rapports d’oppressions. Malheureusement, nous sommes peu/pas/mal outillé pour y faire face et souvent le travail affectif que ces situations entrainent est porté par les survivant.e.s et leurs allié.e.s. En s’inspirant des processus de responsabilisation collective (community accountability process) qui ont été mis en place dans diverses communautés, particulièrement à l’initiative des femmes autochtones et racisées, nous réfléchirons à comment retisser les liens qui nous unissent et créer des espaces où les survivant.e.s peuvent avoir Justice.

Animée par Danielle Holyk, Dani, Pascale Brunet et Maude Chalvin qui sont à leur tour féministes, anarchistes, queer et surtout intéressées à penser nos communautés.

Cet atelier sera présenté en français et en anglais avec une traduction chuchotée.

—–

Pour une pratique anarchiste de l’histoire de l’art (FR)
Dimanche, 25 mai 11h-12h45
CEDA – Salle 125

Piloté par les membres du Collectif Raccords, cet atelier-discussion a pour objectif d’introduire les participant-e-s aux rapports entre art et anarchisme, le tout s’inscrivant dans une remise en question de l’histoire de l’art traditionnel. L’atelier se déroulera autour de la question suivante : si l’anarchisme est omniprésent en art, peut-on développer une pratique anarchiste de l’histoire de l’art?

Animé par le collectif Raccords. Dans l’esprit de la grève étudiante, le collectif Raccords amorce une réconciliation entre les modes de militantisme activistes et la pratique de l’histoire de l’art. Le collectif interroge, au moyen d’ateliers, de rencontres et d’interventions ciblées, l’état actuel de la discipline et sa contribution à la communauté montréalaise. Le Collectif Raccords sera représenté, à l’occasion de cet atelier-discussion, par Alexandre Poulin et Gina Cortopassi.

Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.

—-

(INTRODUCTION À L’ANARCHISME) ABC de l’anarchisme (FR)
Dimanche, 25 mai 13h-2h45
CEDA – Salle 119

L’affaire semble déjà entendue : depuis 1968, et davantage au XXIe siècle, une nouvelle façon de vivre l’anarchisme émerge. Il s’est complexifié au même titre que la société. Cependant, l’idée même d’un anarchisme classique ou orthodoxe est un stéréotype à déconstruire à l’aide d’une perspective historique et sociologique plus complexe que celle suggérée dans les manuels d’introduction à l’anarchisme. Nous proposons aux participant.es d’explorer l’univers de l’anarchisme dans toute sa complexité sans en rejeter ni sa diversité, ni ses divergences: luttes contre le colonialisme, éducation libertaire, autogestion, syndicalisme révolutionnaire, insurrection, etc. L’atelier sera d’une part magistral et d’autre part interactif.

Par Albert, militant libertaire de Québec. Albert a milité dans le milieu étudiant avant de s’engager dans des organisations affinitaires et des coalitions anticapitalistes antiautoritaires dont la Coalition Guerre à la Guerre et l’Union communiste libertaire. Il milite actuellement dans le Collectif Subvercité, un collectif anticapitaliste de Québec.

Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.

—–

Perspectives anarchistes anti-racistes contre la Charte des valeurs québécoises : Bilan critique et discussion (FR)
Dimanche, 25 mai 13h-14h45
CEDA – Salle 123

Cet atelier de présentation et de discussion, animé par des anarchistes impliqués dans un travail d’éducation populaire et de mobilisation contre la « Charte des valeurs québécoises », permettra de discuter, de réfléchir et de débattre au sujet des obstacles à la lutte anti-raciste au Québec. La Charte des valeurs québécoises était clairement une manœuvre électoraliste et xénophobe. Elle révèle aussi cependant les limites d’une perspective politique progressiste ou « laïciste » lorsqu’il s’agit d’appuyer les luttes pour l’auto-détermination de la classe ouvrière et des collectivités marginalisées. Le débat sur la Charte des valeurs soulève des questions essentielles, qui sont au cœur même de la théorie et des pratiques anarchistes, notamment en ce qui a trait à la religion et à la laïcité, ainsi qu’à l’instrumentalisation des mouvements féministes, anti-racistes et LGBTQ en appui à l’État. Comment créer, en tant qu’anarchistes, un contexte dans lequel on oppose l’État et le capitalisme, tout en appuyant l’auto-détermination des membres de nos diverses communautés?

Animé par Joel Pedneault et Jaggi Singh, anarchistes et organisateurs avec Ensemble contre la Charte xénophobe.

Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.

—–

Brève incursion dans le mouvement anarchiste polonais (EN)
Dimanche, 25 mai 13h-14h45
CEDA – Salle 125

Deux anarchistes, membres de quelques collectifs anarchistes en Pologne, vous invitent à faire une petite incursion au sein du mouvement anarchiste polonais. Nous discuterons de la forme que prend la pratique anarchiste en Pologne. En expliquant leurs origines et le contexte actuel d’organisation, les thèmes suivants seront abordés; l’anarcho punx, le mouvement des squats, la Fédération anarchiste, le mouvement antifasciste et LGBTQ, et la lutte contre l’extraction des gaz de schiste… Une tentative de construire des ponts au-dessus de ce gros océan qui nous sépare.

Animé par Olga et Kuba. Olga habite à Poznan, une grosse ville où se trouvent deux squats. Kuba est membre du collectif Tektura, du Centre social autogéré “Cicha4” et de Rhythms of Resistance Lublin.

Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.

—–

Anarchistes et forums sociaux : comment créer les conditions pour décâlisser l’État ? (FR)
Dimanche, 25 mai 15h-16h45
CEDA – Salle 119

En août 2014, Ottawa sera l’hôte du Forum Social des Peuples, auquel est attendu plus d’un millier de militant-e-s de groupes sociaux en provenance de partout au Canada. En 2016, ce sera au tour de Montréal d’accueillir le Forum Social Mondial et ses milliers de participant-e-s « progressistes », cette fois en provenance des quatre coins du globe. Les deux évènements, que d’aucuns surnomment parfois «les Olympiques ONG », sont organisés par des organismes non gouvernementaux et de grandes organisations syndicales. Dans cet atelier, nous souhaitons entamer une réflexion critique avec les anarchistes en vue d’articuler une réaction conséquente à la venue des forums sociaux dans nos collectivités. Ces forums, ainsi que d’autres projets semblables à tendance sociale-démocrate, existent et se développent en parallèle du mouvement anticapitaliste et anticolonial depuis des décennies. Des anarchistes ont orchestré diverses interventions, parfois dans le cadre même des forums sociaux, d’autres fois en parallèle, mais ils et elles les ont aussi parfois ignorés complètement. Pour les anarchistes impliqués activement dans le travail militant de base – en solidarité avec les peuples autochtones, les personnes (im)migrantes et les luttes queers, contre la pauvreté, l’embourgeoisement et le capitalisme, pour la solidarité internationale, la justice sociale et environnementale, etc. – la question des forums sociaux présente un défi intéressant. D’un côté, ces événements relèguent dans l’ombre l’organisation militante radicale à l’échelle locale, mais ils présentent également l’occasion de promouvoir largement les idées libertaires et d’ouvrir de nouvelles possibilités radicales. Le milieu anarchiste montréalais devrait-il faire preuve d’initiative et s’organiser en marge ou en parallèle (ou même à l’intérieur) des forums sociaux, selon nos propres conditions ? Quelle est l’intervention la plus appropriée ?

Présenté par Patrick Cadorette et Jaggi Singh, tous deux anarchistes montréalais actifs au sein de l’actuelle Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC), recréée en 2010 pour mobiliser contre le sommet du G20 à Toronto. Ils ont aussi été impliqués dans l’ancienne CLAC, formée en 2000.

Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.

—–

(INTRODUCTION À L’ANARCHISME) L’anarchisme au quotidien (EN)
Dimanche, 25 mai 15h-16h45
CEDA – Salle 123

Un bref portrait de l’éthique anarchiste dans le but de la mettre en dialogue avec une pratique actuelle de l’anarchisme qui s’exprime notamment dans les concepts tels que l’autodétermination et l’auto-organisation. À travers la lorgnette de ce que James C. Scott appelle la “lunette anarchiste”, nous découvrirons que l’anarchisme est une impulsion réellement vécue, tant dans les récents soulèvements, que dans une pratique quotidienne.

Animé par Cindy Milstein. Cindy est membre de l’Institut de recherche anarchiste (www.anarchiststudies.org) et de Station 40 (centre social) en plus d’être active dans le mouvement contre les vagues d’évictions à San Francisco. Elle a aussi écrit Anarchism and Its Aspiration (IAS/AK Press), co-écrit, avec Erik Ruin, Paths toward Utopia (PM Press) en plus d’alimenter le blog cbmilstein.wordpress.com.

Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.

—–

L’anarchisme “Lifestyle”: De la culture anarchiste à la culture du conflit (EN)
Dimanche, 25 mai 15h-16h45
CEDA – Salle 125

Tatouage, zines, salles de spectacles autogérées, jardins communautaires… Voici quelques exemples de ce que l’on peut qualifier de “lifestyle” (mode de vie). Par cet atelier, nous discuterons du rôle du lifestyle dans la construction de réseaux, la réponse à nos besoins et la fabrication de tout un tas de choses significatives malgré et contre le capitalisme. Nous nous pencherons sur certains projets DIY (Do It Yourself- Fais le toi-même) afin de réfléchir à leur pertinence dans une perspective révolutionnaire. Comment la résistance exprimé à travers nos projets créatifs peut-elle surpasser les dynamiques de pouvoir que nous subissons au quotidien?

Animé par Virgil Addison et Morgan Peni. Virgil est impliqué dans des projets DIY depuis des décennies, individuellement, informellement, et au sein de collectifs tels que Walking Distance Distro. Morgan est une anarchiste de Montréal qui a contribué à la création et à la destruction de plusieurs projets collectifs à travers le temps, de galeries DIY aux maisons de punks, en passant par des groupes de musique et des jardins.

Cet atelier sera présenté en anglais avec une traduction chuchotée vers le français.

—–

Quinze ans du Salon du livre anarchiste de Montréal: bilan critique (FR)
Dimanche, 25 mai 15h-16h45
CCGV – Salle 1.100

Cette année marque le quinzième anniversaire du Salon du livre anarchiste de Montréal. Le salon est l’un des plus importants évènements anarchistes au monde et un espace reconnu de réseautage et d’échange des idées et des pratiques anarchistes. Cet atelier est l’occasion de faire un bilan critique du Salon du livre anarchiste et du modèle des salons en général. En discutant avec les participant-e-s du Salon du livre, nous poserons entre autres les questions suivantes: Comment améliorer les prochaines éditions du Salon du livre? Existe-t-il d’autres façons de diffuser largement les idées et pratiques anarchistes? Le Salon du livre est-il un espace pertinent de réseautage pour le milieu anarchiste? Nous souhaitons animer une discussion critique et ouverte dont les conclusions serviront à organiser les prochaines éditions du Salon du livre anarchiste de Montréal.

Cet atelier sera animé par des membres du collectif du Salon du livre anarchiste de Montréal.

Cet atelier sera présenté en français avec une traduction chuchotée vers l’anglais.

—–

– Tous les ateliers sont présentés en français (FR) ou en anglais (EN), avec une traduction chuchotée vers l’anglais et/ou le français.

– Tous les ateliers sont présentés dans des salles accessibles aux fauteuils roulants. Arrivez tôt car les places assises et l’espace sont limités!

CCGV = Centre Culturel Georges-Vanier (2450, rue Workman)
CEDA = Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (2515, rue Delisle)

Téléchargements 2014

L’affiche et les visuels du Salon du livre anarchiste 2014 sont maintenant disponibles! Pour télécharger les images, cliquez à droite et choisissez « enregistrer le lien sous »:

Nous vous invitons à télécharger les affiches et les tracts pour les imprimer, les afficher et les distribuer dans votre quartier. Il vous est possible également d’utiliser l’icône et les bannières sur votre site web, ou de créer des annonces dans vos publications.

Les affiches et les tracts sont également disponible pour distribution aux locaux suivants:

* QPIRG Concordia
1500 de Maisonneuve Ouest, #204
métro Guy-Concordia
(lundi à jeudi: 12h-18h)

* La Librairie Anarchiste L’Insoumise
2033 boulevard St-Laurent
métro St-Laurent
(mardi-mercredi: 12h-18h; jeudi-vendredi: 12h-20h; samedi-dimanche: 13h-17h)

* DIRA Bibliothèque Anarchiste
2035 boulevard St-Laurent
métro St-Laurent
(tél: 514-843-2018)

Si vous êtes en mesure de donner un coup de main côté diffusion, particulièrement avec la distribution de tracts et l’affichage dans divers quartiers de la région de Montréal, contactez-nous par courriel: info@salonanarchiste.ca

Cette année, l’affiche et les visuels ont été créés par Emma Lightstone et Dan Thagard.

Remerciements! 2013

Le collectif du Salon du livre anarchiste de Montréal aimerait remercier toutes celles et ceux qui apportent leur soutien au Salon du livre anarchiste 2013. Nous aimerions remercier les gens qui ont performé au Cabaret, les artistes de l’Art & Anarchie ainsi que tout-es nos bénévoles. Nous aimerions remercier celles et ceux qui contribuent à l’affichage et à la promotion de l’événement. Nous aimerions souligner la contribution de nos ami-es du CEDA et du quartier de la Petite-Bourgogne, du Centre Culturel Georges-Vanier, de la radio CKUT 90.3, du GRIP Concordia, le Midnight Kitchen Collective, le Collectif Ras-le-Bol, le Childcare Collective et Équipe Sonore.

Un gros merci à Sara S,  Maxence, Zach, Jeanne, Helen, Philippe, Jenny, Graham, Annabelle, Marie-Christine, Cera, Andrea, Otto, Noah, Kayle, Christian S, Maya, Chang, Marianne, Marie-Anne, Lucien, Noémie, Mélissa, Maria, Thaninna, Anne H, Alex T, Joss, Vanesa, Charli, Taylor, Cee, Sara, Dave Z, Heidi, Akki, Bee, Jacqueline, Caroline, Elizabeth, Dylan, Dominique, Fanny, Jean-Christophe, Claire A, Sunny, Anais, Danielle, Sophie S, Guillaume B, Matt, Thien, Joel, Karine, Aaron L, Maxime, Floriane, Daria, JP, Pierre-Luc, Farrah, Maria F, Justine, Amber, Gabriella et tous les autres qui nous ont donné un coup de main (nous avons oublié les noms de quelques personnes).

Le Salon du livre est organisé par un Collectif de bénévoles. Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux membres. Contactez-nous pour participer à l’organisation du Salon du livre 2014 (info@salonanarchiste.ca)

Cette année le Collectif du Salon du livre anarchiste de Montréal était composé de Adrienne, Alastriona, Audrey, Dan, Dave, Fred, Jaggi, Thomas et Valérie.

Salon du livre anarchiste 2013

Ateliers & Présentations 2013
Introductions à l’anarchisme 2013
Kiosques/Diffuseurs 2011
Art & Anarchie 2013
Salle de cinéma anarchiste 2013
Enfants, parents et camarades 2013
Zone des enfants 2013
Festival de l’anarchie 2013
Cabaret Anarchiste 2013
Téléchargements 2013
Dons 2013
Remerciements 2013

Kiosques 2013

Le coeur du Salon du livre sont les salles de kiosques où se trouvent les tables des libraires, des distributeurs, des journaux indépendants et des groupes politiques de partout à Montréal, du Québec, de l’Amérique du Nord et de l’étranger. Cette année, il y aura des tables d’exposition pendant DEUX JOURS : les 25 (samedi) et 26 (dimanche) mai, entre 10h et 17h. Une partie des tables sera au Centre culturel Georges-Vanier (CCGV) à 2450 rue Workman et une autre au CÉDA à 2515 rue Delisle.

De/From Montréal

  • A la dégrise
  • Anarchist People of Colour Distro
  • Anti Racist Action
  • Association libre expression
  • Association Québécoise pour la Promotion de la Santé des personnes Utilisatrices de drogues
  • B&D press
  • Bibliothèque anarchiste DIRA
  • Bloc des auteur-e-s anarchistes / Anarchist Writers Bloc
  • Bruno Massé, auteur
  • Cinema PoliticaCholoula
  • CKUT Radio
  • Centre de prévention des agressions de Montréal
  • COBP (Collectif Opposé à la Brutalité Policière)
  • Coco Riot
  • Collectif de solidarité anti-coloniale – Montréal
  • Collectif Rebelles Montréal
  • Comité femmes CGI
  • Convergence des luttes AntiCapitalistes
  • Coop coup de griffe
  • Coop édition en jachère
  • Coop média de Montréal/Montreal Media Coop
  • Crooked fagazine
  • Distroboto/ Archive Montreal
  • Éditions Écosociété
  • Editions remue-ménage
  • Festival international de théâtre anarchiste de Montréal
  • Fight Boredom Distro
  • 1407 valois
  • Guano distro
  • How ! Arts collective
  • Imaging apartheid
  • Infringement Festival
  • Into Rebellion Distro
  • Justice for Missing and Murdered Indigenous Women
  • Kersplebedeb Leftwingbooks.net
  • La Mauvaise Herbe / Diffusion MH
  • La Mitrailleuse
  • La Pointe libertaire
  • La Sociale
  • L’École-Libre Radicale de Mtl Rad School
  • Le réseau de solidarité du sud-ouest
  • Les Éditions Rodrigol
  • Les pages noires
  • Librairie Anarchiste L’Insoumise
  • Libre et autonome de Montréal
  • LUX éditeur
  • Mad pride
  • M éditeur
  • Maikan
  • Medi@s libres
  • Mexicans United for Regularization
  • Montreal Sisterhood
  • Moult Éditions / La Conspiration dépressionniste
  • My skinny heart (zines)
  • New Escapologist
  • No One Is Illegal-Montreal
  • Open door books
  • Philip Amsel
  • [P(re)] occupations : The living archive
  • Prisoner Correspondence Project
  • Projet d’Accompagnement Solidarité Colombie (PASC)
  • QPIRG Concordia
  • Queer between the covers
  • Radical Montreal
  • RASH (Red and Anarchist SkinHeads)
  • Sabotart
  • Sophie Yanow et Georgia Webber (auteures de bande-dessinées)
  • Solidarity Across Borders
  • Squid-Gee
  • Ste. Emilie Skillshare
  • Submedia.tv
  • Sunshinable comics
  • Stella
  • Tadamon!
  • The Saint Henri Walking Distance Distro
  • underthepavement distro
  • Union Communiste Libertaire
  • Wall of femmes collective

De l’extérieur de Montréal / From outside Montréal

  • Agent T books and zines (Libbytown, QC)
  • AK Press (Oakland , Edinburg, Baltimore)
  • Beehive Design Collective (Machias, ME)
  • Blue heron books and zines (Kingston, ON)
  • Canadian Dimension (Winnipeg, MB)
  • Charles H.Kerr Publishing (Chicago, IL)
  • Coalition justice for levi (Peterborough, ON)
  • Common Cause (Ontario)
  • Denver anarchist black cross (Denver, CO, USA)
  • Earth first et root force (Tucson, USA)
  • Editions Agone (Marseille, FRANCE)
  • Editions entremonde (Suisse)
  • Editions textuel (Paris, France)
  • Elm City Infoshop (New Haven, CT)
  • Emily Kane-ocean made (Nouvelle Ecosse)
  • End the prison industrial complex (Kingston, ON)
  • Epidemic Clothing (Kingston, ON)
  • Fédération anarchiste (Paris, FRANCE)
  • Fuse (Toronto, ON)
  • go it alone (together) (Halifax, NS)
  • Great Worm Express Distro (Toronto, ON)
  • Iconoclast (Toronto, ON)
  • Industrial workers of the world Ottawa-Outaouais (Ottawa, ON)
  • Industrial workers of the world General defense committee local (Ottawa, ON)
  • Inteference Archive (Brooklyn, NY)
  • Institute for Anarchist Studies (USA & Canada)
  • Just Seeds! (Amérique du Nord)
  • La Page noire (Québec, QC)
  • Little Black Cart (Berkeley, CA)
  • “Look Mum!” distro (Guelph, ON)
  • Make total distro
  • No pasaran (France)
  • Notes From Underground (Toronto, ON)
  • OCAP – Ontario Coalition Against Poverty (Ontario)
  • Of Course You Can! Distro (Manitoba)
  • Offensive (France)
  • On our own authority ! (Atlanta, Georgia, USA)
  • PM Press (Oakland, CA)
  • Re-Build printing (Ontario)
  • Sirens of a violent storm (Guelph, ON)
  • Stick and stones distro(Toronto, ON)
  • Trans pestilence distro (Halifax, NS)
  • The Peak (Guelph, ON)
  • The Women’s Coordinating Committee for a Free Wallmapu (Toronto, ON)
  • thoughtcrime ink / Black Cat Press (Edmonton, AB)
  • Toronto Anarchist Black Cross (ABC) (Toronto, ON)
  • Warrior publications (Vancouver, Coast Salish Territories)

Salle de cinéma 2013

SALLE DE CINÉMA ANARCHISTE
SAMEDI LE 25 MAI, 11h-17h
Salle 119 au CÉDA (2515 rue Delisle)
accesible aux fauteuils roulants – gratuit

La Salle de cinéma du Salon du livre anarchiste de Montréal sera ouverte le 25 mai. On y présentera des courts et longs métrages portant sur l’anarchisme ou sur des luttes soutenues par des anarchistes. Les places sont limitées dans la Salle de Cinéma Anarchiste, donc s’il vous plaît arriver quelques minutes avant chaque projection.

11h00-12h15:
Notre dame des luttes
(Jean-François Castell/52 min/FR/2012/France)

Le documentariste Jean-François Castell a passé trois semaines au cœur de la lutte des opposants à la construction de l’ aéroport de Notre-Dame-des-Landes en France. Cette vision interne du conflit illustre le combat entre les militants écologistes et les forces politiques et policières et rassemble de nombreux témoignages où les forces s’unissent pour attirer une solidarité nationale.

12h30-14h15:
Courts métrages sur la grève générale illimitée
(suivi par une discussion/débat)

Présenté par Matias Ollivier et Victoria Saravia : qui ont fiait la grève caméra à l’épaule (avec UniversiTV). En allant des manifestations des élèves du secondaire, en passant par les injonctions universitaires, le plan mort, l’appui international et des casseroles, on revisite le mouvement à travers des images qui parlent d’elles-mêmes..

Court métrages:

– Manif-Action du 28 mars: Bloquage économique du port de Montréal par des étudiants de CEGEP et université (8’08 min)

– Manifestation du secondaires contre la hausse le 15 avril (3’29 min)

– Occupation symbolique du pavillon Roger Gaudry à l’Udem le 12 avril, en réponse à l’injonction imposée par le recteur – radicalisation des étudiants (2’42 min)

– Manifestation contre le plan nord le 20 avril (étudiants + activistes) (9’14 min)

– État policier, nuit du 22 mai – application de la loi 78 après une manie ayant regroupé ce même jour plus de 200 000 personnes (12’08 min)

– Manif de casseroles à Villeray (25-26-27 mai) en réaction à la loi 78 (4’29 min)

– Journée mondiale de soutien au peuple Québécois le 24 juin à Paris (appui international) (5’36 min)

– Université policière jour 1 (8’34 min) et jour 2 (6’09), injonction gouvernementale du 27 et 28 août, où tout est mis en oeuvre pour bâillonner la lutte et ficher, neutraliser les étudiants engagés, par la police et des « surveillants mercenaires » engagés par l’université

Nous sommes à vomir
(Pierre Luc Junet/16 min/FR/Québec/2013)

Essai vidéo qui a pris forme lors de la dernière conférence publique en période de grève de la CLASSE, alors que les élections provinciales étaient déjà prévues et que le mouvement cherchait d’un côté une piste de sortie et de l’autre des moyens variés afin de continuer une lutte qui quelques jours plus tard, finissait par se faire avaler par la machine électorale, les bureaucraties syndicales et leurs alliés. Le film est un pamphlet contre le mauvais tombé du rideau qui se profilait pourtant depuis quelques temps déjà, et un moyen d’expression subjectif choisi par l’auteur pour provoquer des réactions plus ou moins outragées sur la question.

14h30-16h45:
Le premier rasta
(Hélène Lee/86 min/FR/France/2011)

Au début du XXème siècle, les marins sont le medium de diffusion de toutes les nouvelles idées: anarchisme, marxisme, pacifisme, anti-colonialisme et luttes identitaires, médecines alternatives etc. etc… L’un de ces marins porteurs de messages s’appelle Leonard Percival Howell, il est né en Jamaïque en 1898, il a fait plusieurs tours du monde et vécu 8 ans à New York, en pleine Harlem Renaissance. En 1932 il rentre en Jamaïque et tente d’y mettre en pratique les idées dont il s’est imprégné. Il fonde une commune, le Pinnacle, d’où naîtra le mouvement rasta. Fondamentalement opposés au système capitaliste, qu’ils identifient à « Babylone », les Rastas sont persécutés par les autorités coloniales et néo-coloniales. Mais dans les années 70 l’industrie musicale réussit à récupérer l’image rasta et à défigurer son message… Un retour aux sources rebelles du mouvement, en images d’archives et interviews des derniers survivants du Pinnacle.

16h-17h:
Submedia: une décennie de subversion

En 2003, submedia.tv a réalisé son premier film anarchiste : « rejoins la résistance : tombe amoureux ! » inspiré par les écrits de « crimethink » . Dix ans et des centaines de films plus tard, submedia.tv poursuit sa production prolifique d’agitations anarchistes, de montages et reportages journalistiques.

Venez à cette célébration tapageuse où nous projetterons quelques unes des meilleures vidéos de submedia.tv, notamment des extraits de « It’s the end of the world as we know it », court métrage sur le vol à l’étalage, des reportages sur la scène anarchiste grecque, les blocus des autochtones sur la côte ouest, et oui, une bonne dose de « porn riot »

– « The action camp », 2012, 9 min, Anglais sous-titré français
Les anarchistes et leurs alliés sur le terrain répondent à l’appel des autochtones pour la défense de leurs terres dans la soi-disant Colombie britannique afin de mettre en place un blocage permanent des gazoducs et oléoducs.

– « It’s the end of the world as we know it and i feel fine », 2006-2013, 10 min, Anglais sous-titré français.
Une sélection parmis les « news shows » les plus subversifs de la planète. Le « stimulator » vous propose une mise à jour de la résistance et du meilleur « riot porn »…

– « Steal something from work day », 2012, 25 min ; Anglais sous-titré français
Faites tomber les barrières qui vous séparent de vos collègues. Travaillez ensemble pour accroître vos intérêts communs clandestins ; développez suffisamment de confiance en vous pour passer  du « taking things from work » à prendre le contrôle de son lieu de travail en soi.

– « This is athens », 2012, 11 min, Anglais sous-titré français
Un reportage vidéo sur la réaction et l’organisation des anarchistes grec.ques autour de la crise économique, l’afflux massif d’immigrants et la montée des néo-nazis.

– « Why i love shoplifting from Big corporations », 2005, 5 min, Anglais sous-titré français
Gender bending punk rock crime spree dans une grosse chaîne de magasins. Voler n’a jamais bending fun ! Inspriré de « days of war, Nights of love » par crimethinc.

– « Je pense que je suis Emma goldman », 2013, 3,5 min, Anglais
Montage vidéo de l’hommage par MC Sole à la légendaire anarcha-féministe américaine Emma Goldman.

Enfants, parents et camarades 2013

Salle thématique: ENFANTS, PARENTS ET CAMARADES
DIMANCHE LE 26 MAI, 11h à 17h
Salle #119 au CEDA (2515 rue Delisle)
accessible aux fauteuils roulants / gratuit

Cette année, en plus de la Zone des enfants, le Salon du livre organise, durant la journée de dimanche, une salle thématique « Enfants, parents et camarades ». Vous pourrez participer à une discussion avec les auteures du livre Don’t Leave Your Friends Behind, sur comment les personnes qui n’ont pas d’enfants peuvent soutenir les parents et les enfants. Il y aura aussi une projection de films sur les alternatives en éducation ainsi qu’un caucus pour les parents et les personnes impliquées auprès des parents et des enfants. Lisez plus bas afin de connaître l’horaire complet et une description plus détaillée des ateliers.

11h: Ne laissez pas tomber vos ami-e-s (ANG)

Participez à une discussion avec Vikki Law et China Martens sur comment les personnes sans enfants peuvent soutenir les parents et les enfants dans leur communauté, mouvements et processus collectifs.

Comment pouvons-nous créer de nouvelles formes de soutien et d’entraide non-hiérarchiques et comment inclure les personnes de tous âges dans la lutte pour la justice sociale? Ne laissez pas tomber vos ami-e-s permettra d’échanger des idées, suggestions et expériences afin de trouver comment les non-parents peuvent soutenir les parents, les enfants et les personnes impliquées auprès d’eux, au sein de leur communauté, mouvements et processus collectif. L’atelier s’adresse aux personnes qui sont curieuses et aimeraient en apprendre plus sur la question de la parentalité et des enfants ainsi qu’à ceux et celles qui sont plus expérimenté-e-s. Construisons une révolution avec les personnes de tous âges! Ne laissons personne derrière!

Victoria Law est mère, photographe et auteure. Elle est l’auteure du livre Resistance Behind Bars: The Struggles of Incarcerated Women.

Connu comme la grand-maman de la scène des fanzines sur la maternité et pionnière dans les écrits sur la parentalité radicale, China Martens publie le fanzine The Future Generation depuis 1990.

13h: Caucus des parents et des personnes qui soutiennent des parents et des enfants (FR & ANG)

Ce caucus est ouvert aux parents et aux personnes qui soutiennent des parents et des enfants et qui désirent discuter les sujets qui les préoccupent, partager leurs frustrations, échanger des conseils et des stratégies et qui aimeraient créer des liens avec d’autres personnes qui vivent une situation similaire. Une personne animera la discussion mais le contenu de la discussion sera décidé par les personnes présentes.

15h: L’éducation anarchiste (FR)

Vous vous interroger sur l’éducation? Venez partager vos réflexions et questionnements. Cet atelier débutera avec le visionnement de deux courts métrages sur l’éducation anarchiste jamais projetés au Québec, suivi d’un espace de discussion et de partage.

Animé par Marike Reid-Gaudet et Mubeenah Mughal. Marike s’intéresse à l’éducation libertaire, milite au sein de l’École-Libre Radicale de MTL Rad School, fais l’école à la maison avec son fils et est présidente de l’Association Québécoise pour l’Éducation à Domicile.

La Zone des enfants! 2013

Avez-vous envie de profiter du Salon du livre anarchiste sans vos enfants? Ont-ils surtout envie de jouer, de participer à des activités amusantes et de manger des collations? Avez-vous juste besoin d’un endroit calme pour relaxer?

La Zone des enfants offre des tonnes de plaisir radical à vos bambins! Jeux à l’intérieur et à l’extérieur, une salle de bricolage avec sérigraphie, fabrication de macarons et une tonne d’activités amusantes pour les enfants intéressés. Parents et camarades sont les bienvenus! En plus, nous avons un parachute!!

La Zone d’Enfants est ouverte de 10h jusqu’ à 17h le samedi (25 mai) et le dimanche (26 mai). L’entrée est située au fond de la grande salle, à droit de la scène (Café Mozaik). Assurez-vous d’inscrire vos jeunes avant de nous les confier!

Et ce n’est pas tout!

Cette année, en plus de la Zone Enfants, le Salon du livre organise, durant la journée de dimanche, une salle thématique « Enfants, parents et camarades ». Vous pourrez participer à une discussion avec les auteures du livre Don’t Leave Your Friends Behind, sur comment les personnes qui n’ont pas d’enfants peuvent soutenir les parents et les enfants. Il y aura aussi une projection de films sur les alternatives en éducation ainsi qu’un caucus pour les parents et les personnes impliquées auprès des parents et des enfants. 

De plus, nous avons concocté un atelier spécialement pour les jeunes : un atelier d’introduction à l’anarchisme axé sur l’école secondaire présenté dimanche à 15h00 (samedi le 25 mai).

Cabaret 2013

CABARET ANARCHISTE
Jeudi le
 23 mai, 21h
à l’Alizée, 900 Ontario est (métro Berri-UQÀM)

Sur scène :
* Caïd Braque (ex-Die Sashiko) (diesashiko.bandcamp.com)
* Studfinder (facebook.com/pages/Studfinder/166180693530628?fref=ts)
* Fatal Flaw (myspace.com/fatalflawhotmailcom)
* Silentbones (silentbones.bandcamp.com)5$ ou contribution volontaire

avec DJ Aaron Maiden

accessible aux fauteuils roulants

info: www.salonanarchiste.ca
facebook: https://www.facebook.com/events/433529233408966/

Art et anarchie 2013

ART & ANARCHIE !
Une exposition créative dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal

Du 24 au 26 mai 2013
Au Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (CEDA)
Au 3e étage, 2515 rue Delisle (métro Lionel-Groulx)

Heures d’ouverture:
* Vendredi le 24 mai de 17h à 21h
Venez rencontrer les artistes qui participent à l’expo et jeter un premier coup d’oeil à l’édition de cette année. Il y aura sur place de la musique live, de la bouffe et des breuvages. Le vernissage inclura de courtes présentations par les artistes ainsi que le dévoilement de la bannière/murale Mesoamerica Resiste par le Beehive Design Collective.

* Samedi le 25 & Dimanche le 26 mai, de 10h à 17h
Tout au long du Salon du livre anarchiste de Montréal

Art & Anarchie rassemble les créations d’artistes et de militant-es dont la pratique s’inspire de l’anarchie. L’édition 2013 comprend de la peinture, des illustrations, des affiches, des impressions, des sculptures, du théâtre et bien plus.

Artistes et groupes participant-es: Art Ache Collective * Artivistic Collective * Beehive Design Collective * karen b * Bird Bone Theatre * Convergencia Gráfica “Malla” * Emily Yee Clare * Colectivo De Arte Independiente (CAIN) * CultureStrike * Dinette * Nidal El-Khairy * La Escuela de Cultura Popular “Martires 68” * La section québecoise des Esprits solubles * Stefany Girard * collectif The Hidden Eye/L’Oeil Caché * Imaging Apartheid * Barbara Iperciel * Justseeds * Alexis Kolesnikoff * Maille à Part * Cassandra Marsillo * Isa Pardi * Tournesol Plante * Radical Design School * Ezra Winton * Yoshiwaku/Zone fusION

Gratuit – Bienvenue à toutes et tous
Service de garde disponible sur place
Nous regrettons que l’expo Art & Anarchie ne soit pas accessible aux fauteuils roulants

—–

PERFORMANCES ET THÉATRE
Ci-dessous, l’horaire des performances et des pièces de théâtre de l’expo Art & Anarchie:

– Performance sonore, improvisation expérimentale et projection du film “Aidez-nous: Détruisez vous”, restauré par le collectif Zone fusION
par Yoshimaku
Samedi le 25 mai de 11h à 16h, salle 305 du CEDA

– TOUR GUIDÉ // Performance interactive anti-capitaliste
par le collectif Art Ache
Rendez-vous: Dimanche le 26 mai à 13h au métro Place St-Henri

Le collectif Art Ache vous propose un tour guidé, bilingue, mi-performatif, mi-interactif d’une durée d’environ 45 minutes. Venez revisiter un endroit à travers de sketchs anti-capitalistes à saveur ironique, pour ensuite être invités à intervenir dans l’espace afin d’infiltrer les méchanismes de ce système hautement critiqué. Le lieu précis de la performance vous sera dévoilé sur place.

– A ballad for the brave new world (en anglais)
par le Bird Bone Theatre
Dimanche le 26 mai à midi. Salle 302 du CEDA
Théâtre d’ombres et de marionnettes d’une durée de 45 minutes

L’épopée d’un héros à travers les profondeurs de la fantaisie et du politique, explorant l’obscurité et la lumière de notre épidémie systémique de la pauvreté du coeur. Drôle et poignant, pour tous les âges, pas spécifiquement pour les enfants. Marionnettes d’ombres, théâtre d’objets, accordéon, dance, chant et actions qui défient la mort!!

– On arrête tout, on réfléchit et c’est pas triste
par La section québécoise des Esprits solubles
Dimanche à 15h. Salle 305 du CEDA
Pièce de théâtre de 40 à 45 minutes

Théâtre !
Utopie !
On arrête tout : stop ! On arrête les machines, les activités. On garde
tout en état, des fois que ça serve pour plus tard.
On réfléchit : tout le monde prend le temps de souffler. On se réunit, on
discute, et on décide ensemble de la suite à donner aux choses. Surtout,
surtout, ne pas se précipiter.
Et c’est pas triste : ben, en fait c’est la fête ! Plus de travail
salarié, plus de justice, plus de police : on a autre chose à faire !

 

info:
www.salonanarchiste.ca
514-679- 5800
montrealanarchistbookfair@gmail.com

(Graphisme tiré de Autonomía es la vida, sumisión es muerte par Convergencia Gráfica “Malla” )

Festival de l’anarchie 2013

LE FESTIVAL DE L’ANARCHIE

1er MAI au 1er JUIN 2013 – MONTRÉAL


Le Festival de l’Anarchie prendra place au mois de mai, avec des événements reliés à l’anarchisme, dans plusieurs lieux publics de Montréal. Le Festival de l’anarchie, dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal (25-26 mai) est l’un des plus importants événements du genre en Amérique du Nord. info: www.salonanarchiste.ca

HORAIRE D’ÉVÉNEMENTS PENDANT LE FESTIVAL DE L’ANARCHIE:

Plus d’informations ci-dessous. (suite…)

Ateliers et Présentations 2013

Le Salon du livre anarchiste inclut tant des introductions à l’anarchisme que des ateliers d’approfondissement (samedi le 25 mai ET dimanche le 26 mai). Pour les introductions à l’anarchisme, clickez ICI. Il y a plus d’information ci-dessous à propos des ateliers d’approfondissement s du Salon du livre anarchiste de Montréal.

HORAIRE EN BREF

SAMEDI LE 25 MAI

  • 11h:  Bâtir une cité sans frontière : la pratique de l’anarchisme à Montréal (ANG/FR) – Solidarité sans frontières
    11h: Un anarchiste employé de l’État: cheval de Troie? (FR) – David Gagnon
  • 11h:  L’archivage autonome : L’histoire entre nos mains (ANG)
  • 11h: Femmes et antifascisme (FR) – Montreal Sisterhood
  • 13h: Ni frontières, ni nations, Écrasons le suprémacisme blanc!: Les luttes des personnes racisées et anarchistes en Amérique du Nord (ANG/FR) — Personne n’est illégale-Montréal
    13h: Nous sommes ingouvernables livre sur l’anarchisme contemporain au Québec (FR)
  • 13h: Écrivons de la fiction anarchiste! – Rencontre avec le Bloc des auteur-e-s anarchistes (ANG/FR)
  • 13h: Abolissons le système, mais pas l’écosystème : Earth First! Et l’anarchisme (ANG) – Lori Warbler et Kevin Nobo
  • 15h: Caucus des personnes racisées anarchistes : Prendre soin les un-e-s des autres afin d’être dangereux et dangereuses (ANG/FR)
    15h: Démocratie directe : un projet par et pour les hommes blancs? (FR)
Myriam et Camille de l’Union des communistes libertaires
  • 15h: Aéroport Notre Dame des Landes (Nantes) en France : inutile, couteux, anti-écologique et anti-social (FR) – No Pasaran
  • 15h:  Stratégies de solidarité avec les femmes prisonnières (ANG)Gully Good, Kelly Rose Pflug-Back et Claudia Medina

DIMANCHE LE 26 MAI

  • 11h: Femmes, prisons et État (FR) – Clara et Josée
  • 11h:  L’anarchie après Fukushima (ANG)Ayumi Hirai, Yoko K, Sabu Kohso et Norihito Nakata
  • 11h: Ne laissez pas tomber vos ami-e-s (ANG)Vikki Law et China Martens
  • 13h: « On s’en câlisse » une autre histoire du soulèvement du printemps 2012 au Québec (FR)Collectif de débrayage
  • 13h: RASTA: l’anarchisme du pauvre? (FR) – Hélène Lee
  • 13h:  Décolonisation, anarchisme et répondre à  la violence envers les femmes autochtones (ANG)Candice Cascanette
  • 13h: Caucus des parents et des personnes qui soutiennent des parents et des enfants (FR/ANG)
  • 15h:  Résistances anarchistes contre le fascisme et l’extrême-droite : l’exemple grec (ANG)Christina Xydous et. al.
  • 15h: Le privé est-il politique? (FR)
Maille à Part
  • 15h: Brutalité policière et profilage politique (FR)Francis Dupuis-Déri et Marc-André Cyr
  • 15h: L’éducation anarchiste (FR) – Marike Reid-Gaudet et Mubeenah Mughal

(Vous trouverez ci-dessous une présentation détaillée des ateliers) (suite…)

Introductions à l’anarchisme 2013

Venez découvrir les idées et pratiques anarchistes. Pour toute personne curieuse et intéressée par l’anarchisme. Les ateliers sont pour le moment indiqués dans la langue utilisée lors de leurs propositions. Des traductions en anglais et français seront publiées rapidement.

SAMEDI LE 25 MAI 2013

  • 11h: L’unité dans la diversité: portrait de l’anarchisme contemporain au Québec (FR), avec Rachel Sarrasin, Fernando Garcia Blanes & Karine Rosso
  • 13h: S’organiser contre l’autorité : introduction à l’anarchisme (FR), avec Simon & Thomas de l’Union Communiste Libertaire
  • 15h: L’école secondaire nous prépare à quoi en fait? Une introduction à l’anarchisme (ANG)

    DIMANCHE LE 26 MAI 2013

    • 13h: Découvrir collectivement l’anarchisme par la chanson (FR), avec Philippe Morin
    • 15h: «Exiger l’impossible»: Pratique et pertinence de l’anarchisme (ANG)
       avec Jaggi Singh

    [Vous trouverez ci-dessous une présentation détaillée des ateliers …]

    Tous les ateliers d’introduction à l’anarchisme auront lieu au Centre culturel Georges-Vanier (CCGV) au 2450 rue Workman, accessible aux fauteuils roulants. Les ateliers ont des places limitées, alors merci d’arriver en avance !

    Chaque atelier a lieu en français (FR) ou en anglais (ANG) et est accompagné de traduction chuchotée vers l’anglais ou le français.

    DESCRIPTIONS DÉTAILLÉS:

    L’unité dans la diversité: portrait de l’anarchisme contemporain au Québec (FR)
    Samedi le 25 mai, 11h
    Salle 1.100 – Centre culturel Georges-Vanier (CCGV) au 2450 rue Workman

    Qui sont les anarchistes au Québec aujourd’hui? Quels enjeux les préoccupent et comment les abordent-ils? Contrairement à la vision chaotique et violente souvent attribuée à cette tendance politique, les anarchistes forment un mouvement varié, dynamique et en pleine expansion. Abordant une variété de thématiques de lutte, les initiatives militantes qui forment ce mouvement partagent une façon originale de faire de la politique, à l’extérieur des voies institutionnalisées. Cet atelier propose de discuter ensemble des caractéristiques communes de ce mouvement inspiré d’un renouveau de la pensée politique libertaire, à partir de la présentation d’un extrait de film sur la mouvance anarchiste au Québec et d’une présentation synthèse sur le sujet.

    Discussion animé par Rachel Sarrasin, alliée du mouvement et ancienne membre du Collectif de recherche sur l’autonomie collective (CRAC, aujourd’hui dissous) et par Fernando Garcia Blanes et Karine Rosso, réalisateur/réalisatrice du film «AnarChroniques: Chroniques d’une mouvance libertaire» et membres du comité Médi@s libres du GRIP UQAM.

    S’organiser contre l’autorité : introduction à l’anarchisme (FR)
    Samedi le 25 mai, 13h
    Salle 1.100 – Centre culturel Georges-Vanier (CCGV) au 2450 rue Workman

    Ce qui distingue l’anarchisme des autres idéologies est son refus catégorique des hiérarchies et des privilèges. Pour mettre à mal et abattre ces pouvoirs, les anarchistes privilégient l’organisation : c’est à travers des formes d’entraide et de collaboration exigeantes qu’ils et elles pourront remplacer les systèmes construits et coriaces que sont entre autres le patriarcat, l’État et le capitalisme. L’atelier se propose d’introduire aux principes, stratégies et tactiques privilégiés par les différentes organisations anarchistes. Les obstacles auxquels elles font face dans leurs luttes seront ensuite discutés.

    Animé par Simon et Thomas, membres de l’Union communiste libertaire, une fédération de collectifs et d’individus provenant de différents mouvements de résistance et qui s’identifient à la tradition communiste dans l’anarchisme.

    L’école secondaire nous prépare à quoi en fait? Une introduction à l’anarchisme (ANG)
    Samedi le 25 mai, 15h
    Salle 1.100 – Centre culturel Georges-Vanier (CCGV) au 2450 rue Workman

    À quoi nous prépare l’école? Cet atelier permet aux participantes et aux participants de découvrir les idées anarchistes dans le but de réfléchir au sens de l’école secondaire en particulier. Nous discuterons des raisons qui font que l’école peut être si difficile ainsi que les devoirs et leçons typiques qui sont peu inspirants, méprisants et même carrément nuisibles. L’atelier s’adresse aux personnes qui vont aux écoles secondaires et alternatives ainsi qu’à celles qui font l’école à la maison ou qui ne vont plus à l’école.

    Animé par Adrienne Hurley, une membre du Collectif du Salon du livre, professeure en Études Est Asiatique à l’Université McGill.

    Découvrir collectivement l’anarchisme par la chanson (FR)
    Dimanche le 26 mai, 13h
    Salle 1.100 – Centre culturel Georges-Vanier (CCGV) au 2450 rue Workman

    Anarchisme. Anarchistes. Libertaires. Antiautoritaires. Révolutionnaires du grand
soir ou du petit matin. Écoutons ou réécoutons des chansons dont les textes nous
permettent de saisir l’histoire, les valeurs, la radicalité mais aussi les
fragilités des mouvements libertaires et révolutionnaires d’hier et d’aujourd’hui.
L’atelier se veut participatif : on écoute une chanson et les participant-e-s
identifient collectivement ce qui les a marqués. Une intro musicale avant de plonger dans la cohue des exposants du Salon.

    Atelier animé par Philippe Morin, ami du Salon du livre anarchiste de Montréal.

    «Exiger l’impossible»: Pratique et pertinence de l’anarchisme (ANG)
    Dimanche le 26 mai, 15h
    Salle 1.100 – Centre culturel Georges-Vanier (CCGV) au 2450 rue Workman

    Cet atelier présente les principes de base de l’anarchisme en partant de son histoire, ses origines  et des divers mouvements et cultures qui l’ont précédé et inspiré. Du soutien des prisonniers et prisonnières, des personnes migrantes et des victimes de brutalité policière jusqu’aux insurrections inspirantes et soulèvements qui se produisent à travers le monde, nous explorerons des exemples tangibles de la pratique des valeurs anarchistes d’auto-organisation, de soutien mutuel, de solidarité et d’actions autonomes. Nous observerons des exemples significatifs d’auto-organisation et de résistance de la Kabylie et du Chiapas en passant par les territoires Mapuche et la Confédération iroquoise. Nous insisterons sur les aspects de l’anarchisme qui ébranlent la société dominante. Cet atelier s’adresse aux participantes et participants du Salon du livre qui sont curieux et curieuses ou qui ne sont pas familiers avec les idées et pratiques anarchistes (ne s’adresse pas aux personnes qui connaissent déjà bien l’anarchisme).

    Présenté par Jaggi Singh. Jaggi est un organisateur avec No One Is Illegal, Solidarité Sans Frontière et la Convergence des luttes anti-capitaliste (CLAC) et est aussi membre du Collectif du Salon du livre et de l’Assemblée populaire autonome de Villeray.


Téléchargements 2013

L’affiche et les visuels du Salon du livre anarchiste 2013 sont maintenant disponibles! Parmi les nouveaux visuels, vous trouverez l’icône du Salon du livre anarchiste, de même qu’une bannière web. Pour télécharger les images, cliquez à droite et choisissez « enregistrer le lien sous »:

Nous vous invitons à télécharger les affiches et les tracts pour les imprimer, les afficher et les distribuer dans votre quartier. Il vous est possible également d’utiliser l’icône et les bannières sur votre site web, ou de créer des annonces dans vos publications.

Les affiches et les tracts sont également disponible pour distribution aux locaux suivants:

* QPIRG Concordia
1500 de Maisonneuve Ouest, #204
métro Guy-Concordia
(lundi à jeudi: 12h-18h)

* La Librairie Anarchiste L’Insoumise
2033 boulevard St-Laurent
métro St-Laurent
(mardi-mercredi: 12h-18h; jeudi-vendredi: 12h-20h; samedi-dimanche: 13h-17h)

* DIRA Bibliothèque Anarchiste
2035 boulevard St-Laurent
métro St-Laurent
(tél: 514-843-2018)

Si vous êtes en mesure de donner un coup de main côté diffusion, particulièrement avec la distribution de tracts et l’affichage dans divers quartiers de la région de Montréal, contactez-nous par courriel: info@salonanarchiste.ca

Cette année, l’affiche et les visuels ont été créés par Jennifer Galewski.

Remerciements! 2012

Le collectif aimerait remercier toutes celles et ceux qui apportent leur soutien au Salon du livre anarchiste 2012. Nous aimerions remercier les gens qui ont performé au Cabaret, les artistes ainsi que tout-es nos bénévoles. Nous aimerions remercier celles et ceux qui contribuent à l’affichage et à la promotion de l’événement. Nous aimerions souligner la contribution de nos ami-es du CEDA et du quartier de la Petite-Bourgogne, du Centre Culturel Georges-Vanier, de la radio CKUT 90.3,CHOQ.fm, du GRIP Concordia, le Midnight Kitchen Collective, le Childcare Collective et Équipe Sonore.

Un gros merci à Laura, Noah, Dylan, Charli, Steps, Kayle, Siji, Julie, Aaron, Alastriona, Anabelle, Antoine, Marieke, Anaïs, Graham, Jennifer, Emma, Charles, Daria et tous nos bénévoles, notamment Sari, Frederik, Sofie, Maggie, Emily, Faiz, Tristan, Marc-André, Marie-Pier, Thomas, Cameron, Eric, Dave, Sam, Jonne, Marissa, Eric, Cédric, Camille, Thaninna, Marie-Laure, Noémie, Camille, Frédéric, Jean-Philippe, Olivier, Mary et tous les autres qui nous ont donné un coup de main.

Le Salon du livre anarchiste ayant lieu cette année en plein cœur d’une des luttes sociales et politiques les plus imposante et radicale depuis un bon bout de temps, nous nous devons de remercier et de souhaiter un prompt rétablissement à Maxence, un bénévole du Salon dont la motivation et le dynamisme continue de nous inspirer. Bonne chance Maxence!

Le Salon du livre est organisé par un Collectif de bénévoles. Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux membres. Contactez-nous pour participer à l’organisation du Salon du livre 2013 (info@salonanarchiste.ca)

Cette année le Collectif du Salon du livre anarchiste de Montréal était composé de Fred, Helen, Jaggi, Jeanne, Philippe, Sara et Zach.

Cabaret Anarchiste 2012

Cabaret Anarchiste
VENDREDI/FRIDAY 18 mai, 20h
à l’Alizée, 900 Ontario est

Le vendredi 18 mai c’est le Cabaret d’ouverture du Salon du livre anarchiste de Montréal.

Sur scène:

5$ ou contribution volontaire
accessible aux fauteuils roulants
info@salonanarchiste.ca

La Zone des enfants! 2012

LA ZONE DES ENFANTS!

Avez-vous envie de profiter du Salon du livre anarchiste sans vos enfants? Ont-ils surtout envie de jouer, de participer à des activités amusantes et de collationner? Alternativement, avez-vous besoin d’un endroit calme pour relaxer? La Zone des enfants offre des tonnes de plaisir radical à vos bambins! Il y aura des jeux extérieurs, une salle de bricolage plus calme et des activités amusantes pour tous les enfants qui seront intéressés. Les parents sont les bienvenus! (suite…)

Salle pour parents anarchistes et enfants allumés 2012

Dimanche 20 mai, 11h-17h
CEDA, 2515 rue Delisle (métro Lionel-Groulx)
Salle 125 (accessible en fauteuil roulant

À l’École-Libre Radicale de Montréal, les enfants sont libres de poursuivre leurs propres intérêts, d’explorer à leur rythme et ils participent à une communauté démocratique. Les enfants sont considérés capables de s’auto-diriger et d’apprendre par eux-mêmes, ils sont encouragés à découvrir leurs propres désirs d’apprentissage, ils sont encouragés à explorer, questionner, découvrir et grandir! Les adultes impliqués ont une fonction de mentor, de guide et servent de personnes ressources pour faciliter les projets des enfants.

La salle thématique pour parents anarchistes et enfants allumés, une initiative de l’École-Libre Radicale de Montréal, inclut des ateliers animés par et pour des enfants, ados, et parents.

11h-13h: La simplicité volontaire et les enfants, partie 1, pour enfants (FR)

Tuyaux de plomberie recyclés, cire d’abeille, mayonnaise, ketchup, épices, moutarde, papier, corde de jute… Tu as des doigts, de l’imagination, de la débrouillardise, c’est tout ce dont tu as besoin pour t’amuser. Viens fabriquer ton didgeridoo, ton fanzine, ton oeuvre d’art à base de peinture trouvées dans ta cuisine.

PS Apporte une image/photo de ton animal préféré.

Animé par Loïc, Olivier, et Camille (membres de l’École-Libre Radicale de Montréal)

13h-15h: La simplicité volontaire et les enfants, partie 2, pour parents (BIL)

Philosophie, astuces et suggestions pratiques pour les parents désireux de s’armer contre l’idéologie d’une société de consommation inhérente au système capitaliste. A bas le consumérisme sur le dos de nos enfants! Venez échanger dans cet espace de discussion.

Seront entres autres abordés:
– L’hygiène naturelle infantile; appliquée dans bien des cultures à travers la planète. Le mythe de la nécessité des couches pour bébé déboulonné.
– Parentage proximal: co-dodo, allaitement, portage traditionnel.

Animé par Caroline Quinn, Martine Quimper, et Mathieu Côté-Desjardins (membres de l’École-Libre Radicale de Montréal)

15h-17h: Introduction aux pédagogies libertaires, pour adultes (FR)

Les anarchistes ont compris depuis longtemps l’enjeu crucial de l’éducation pour le système capitaliste. Nous explorerons dans cet atelier diverses réponses libertaires en matière d’éducation avec Godwin, Stirner, Robin, Faure, Ferrer et Proudhon.

Animé par Marike Reid-Gaudet et Olivier Chabot (membres de l’École-Libre Radicale de Montréal)

Salle des médias autonomes 2012

SAMEDI 19 mai, 11h-17h
@ Salon du livre anarchiste de Montréal 2012
CEDA — 2515 rue Delisle — (Métro Lionel-Groulx)
Salle #125 (accessible en fauteuil roulant)

Cette salle incluera des ateliers pratiques, bilingues et pour tous les âges. La SALLE DES MÉDIAS AUTONOMES est consacrée au partage des compétences et des connaissances sur les différents médias tels que déployés par les anarchistes – comme la radio pirate, la sérigraphie, sécurité informatique … (suite…)

Dons 2012

Les dons recueillis lors du Salon du livre anarchiste édition 2012 ont été versés: à: i)  la bibliothèque anarchiste DIRA (Montréal); ii) le Fonds d’accessibilité au Salon du livre anarchiste; iii) le Fonds d’entraide mutuelle de Solidarité sans frontières

DIRA BIBLIOTHÈQUE ANARCHISTE (MONTRÉAL): DIRA est un local de diffusion pour les idées anarchistes et alternatives à celles véhiculées par les médias de masse et la classe dominante. À DIRA, vous pouvez emprunter ou consulter des centaines de livres, journaux, zines, document d’archives, etc. Nous avons une structure de fonctionnement non hiérarchique, égalitaire et anti-autoritaire et nous diffusions l’information gratuitement pour quelle soit accessible à touTEs : parce que les idées ne se vendent pas, elles se partagent! INFO: http://bibliothequedira.wordpress.com/

FONDS D’ACCESSIBILITÉ DU SALON DU LIVRE ANARCHISTE : Le fond d’accessibilité du Salon du livre anarchiste de Montréal a débuté en 2010 pour aider à rendre le Salon plus accessible de diverses manières.  Par exemple, le fond a déjà servi à assurer une traduction en langue des signes durant les ateliers ainsi que pour accroître le nombre d’espaces accessibles en fauteuil roulant en nous permettant de couvrir les frais reliés aux pièces accessibles au Centre culturel Georges Vanier. Ce fond aide le collectif du Salon du livre anarchiste à rencontrer ses objectifs en matière d’accessibilité et de contrer la discrimination basée sur la capacité. INFO : www.salonanarchiste.ca/accessibilite/fonds-daccessibilite

FOND D’ENTRAIDE MUTUELLE DE SOLIDARITÉ SANS FRONTIÈRES : L’initiative de ce fonds d’entraide est née des expériences de travail de soutien et de mobilisation au sein de Solidarité sans frontières et des réseaux alliés. Ce fonds est aussi issu de notre volonté de répondre aux besoins matériels immédiats des gens avec lesquels nous travaillons – les sans-papiers – tout en respectant nos principes de solidarité et d’entraide mutuelle (en opposition à une approche de « services » ou de charité). Solidarité Sans Frontières est un réseau impliqué dans les luttes immigrantes, actif à Montréal depuis 2003. Nous sommes des immigrant(e)s et des allié(e)s et ensemble nous appuyons des individus et des familles qui font face au système injuste d’immigration et de détermination du statut de réfugié(e). INFO : www.solidaritesansfrontieres.org

Fond d’accessibilité

Le fond d’accessibilité du Salon du livre anarchiste de Montréal a débuté en 2010 pour aider à rendre le Salon plus accessible de diverses manières.  Par exemple, le fond a déjà servi à assurer une traduction en langue des signes durant les ateliers ainsi que pour accroître le nombre d’espaces accessibles en fauteuil roulant en nous permettant de couvrir les frais reliés aux pièces accessibles au Centre culturel Georges Vanier. Ce fond aide le collectif du Salon du livre anarchiste à rencontrer ses objectifs en matière d’accessibilité et de contrer la discrimination basée sur la capacité.

Veuillez nous contacter pour toutes demande touchant à l’accessibilité

Si vous avez tout « feedback » qui soit concernant ce fond, ne vous gênez pas de nous en faire part à n’importe quel moment.

Vous serez aussi peut-être intéressé à la politique plus large visant l’accessibilité du Salon du livre anarchiste.

Art & Anarchie 2012

ART & ANARCHIE
Le samedi 19 mai et le dimanche 20 mai, 10h-17h
Au 2e & 3e étages et dans les cages d’escaliers du CÉDA
(2515, rue Delisle, métro Lionel-Groulx)

Dans le cadre du Salon du livre anarchiste de MontréalArt & Anarchie rassemble les créations d’artistes et de militant-es dont la pratique s’inspire de l’anarchie. Cette année, l’exposition comprend des sculptures, peintures, affiches, bannières, dessins, installations, ainsi que d’autres médias.

Art & Anarchie sera exposée pendant deux jours au CÉDA, un centre d’éducation pour adultes dans le Sud-Ouest de Montréal. Les différentes oeuvres de l’exposition Art & Anarchie pourront être vues sur les murs des cages d’escaliers et des 2e et 3e étages. Ces murs seront transformés en une exposition témoignant de notre créativité et de notre résistance collectives. Nous encourageons les participantEs du Salon du livre à s’aventurer au 3e étage et dans les cages d’escaliers pour jeter un coup d’oeil aux différentes oeuvres que comprend Art & Anarchie.

La Zone des enfants!

LA ZONE DES ENFANTS!

Avez-vous envie de profiter du Salon du livre anarchiste sans vos enfants? Ont-ils surtout envie de jouer, de participer à des activités amusantes et de collationner? Alternativement, avez-vous besoin d’un endroit calme pour relaxer? La Zone des enfants offre des tonnes de plaisir radical à vos bambins! Il y aura des jeux extérieurs, une salle de bricolage plus calme et des activités amusantes pour tous les enfants qui seront intéressés. Les parents sont les bienvenus!

La Zone d’Enfants est ouverte de 10h jusqu’ à 17h le samedi (19 mai) et le dimanche (20 mai). L’entrée est située au fond de la grande salle, à droit de la scène (Café Mozaik). Assurez-vous d’inscrire vos jeunes avant de nous les confier!

 

BÉNÉVOLES POUR LA ZONE DES ENFANTS

Ceci est un appel à ceux et celles qui seraient intéresséEs à participer à la garde d’enfants et aux activités de la Zone des enfants durant le Salon du Livre Anarchiste. Il y aura une grande sélection d’activités radicales pour les jeunes (des activités de plein air, des sports, une salle de repos et d’artisanat, et des ateliers pour les enfants curieux et curieuses).

Si vous désirez plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante: childcarecollective@riseup.net

Si vous être intéresséE à être bénévole, veuillez répondre en indiquant vos disponibilités et préférences (selon les plages-horaire ci-dessous) ainsi que les langues que vous parlez. Merci!

(ceci peut être flexible, en fonction de vos disponibilités)

samedi (19 mai): 10h-13h, 13h-15h, 15h-17h
dimanche (20 mai): 10h-13h, 13h-15h, 15h-17h

childcarecollective@riseup.net

Hébergement et covoiturage

Babillard Hébergement & Transport

Le Collectif du Salon du livre anarchiste de Montréal n’a pas la capacité de coordonner ou d’organiser l’hébergement ou le transport pour des participants de l’extérieur de Montréal. Cette année nous prenons cependant des mesures afin de vous aider à vous organiser. Nous avons créé un babillard Hébergement & Transport, afin d’offrir et de demander de l’hébergement et du covoiturage.

-> Visitez le babillard ici: www.salonanarchiste.ca/transport-housing

Adopter unE anarchiste!

Le Salon du livre anarchiste de Montréal a lieu le 19 et 20 mai 2012 (info: www.salonanarchiste.ca. Nous attendons un grand nombre de visiteurs et nous avons besoin de votre coopération pour assurer un hébergement aux participant-e-s du Salon. Merci de considérer cette « demande d’adoption »: http://www.salonanarchiste.ca/adoptez-un-e-anarchiste

Couchsurfing

Le Salon du livre anarchiste de Montréal a aussi créé un groupe sur couchsurfing.com pour les personnes utilisant cette communauté virtuelle pour trouver ou offrir de l’hébergement: si vous êtes membres de couchsurfing veuillez visiter le lien suivant pour offrir ou demander de l’hébergement :http://www.couchsurfing.org/group.html?gid=51955

Veuillez noter : Le Collectif du Salon du livre ne peut se porter garant pour quiconque offrant ou demandant de l’hébergement ou du transport.

Adoptez un-e anarchiste!

Le Salon du livre anarchiste de Montréal a lieu le 19 et 20 mai 2012. Nous attendons un grand nombre de visiteurs et nous avons besoin de votre coopération pour assurer un hébergement aux participant-e-s du Salon. Merci de considérer cette « demande d’adoption ».

Si vous pouvez offrir un hébergement, veuillez visiter notre babillard en ligne se trouvant ici : www.salonanarchiste.ca/transport-housing

– Veuillez cliquer ICI.

– Entrez votre nom et courriel (votre courriel ne sera pas publié. Entrez aussi un titre clair)

– Dans la description, inscrivez les détails de votre offre d’hébergement. Certains détails importants à inclure sont i) combien de personnes peuvent rester chez vous; ii) pouvez-vous offrir un lit, un divan ou un plancher; iii) si vous préférez des non-fumeurs; iv) si vous avez des animaux de compagnie, v) si votre appartement est accessible aux fauteuils roulants; vii) toute autre restriction; vii) toute autre information qui pourrait aider en terme d’accessibilité; viii) des informations pour vous contacter.

VEUILLEZ NOTER : ceci est un babillard public. N’y incluez que des informations de contact que vous êtes confortables de rendre publiques. Il peut être préférable de ne pas y inclure votre adresse et de communiquer celle-ci une fois qu’une personne de l’extérieur de Montréal a pris contact avec vous.

Vous pouvez aussi jeter un coup d’œil à la section « Demandes d’hébergement » du babillard et entrez ensuite directement en contact avec les personnes cherchant de l’hébergement lors du Salon du livre. La section « Demandes d’hébergement » se trouve ICI

Si vous le préférez, vous pouvez envoyer vos offres d’hébergement à info@salonanarchiste.ca. Nous l’ajouterons ensuite au babillard au fur et à mesure que le Collectif trouve le temps. Il est donc préférable d’entrer l’information sur le babillard vous-même.

Le Collectif du Salon du livre ne peut se porter garant pour quiconque offrant ou demandant de l’hébergement ou du transport.

 

Couchsurfing:

Le Salon du livre anarchiste de Montréal a aussi créé un groupe sur couchsurfing.com pour les personnes utilisant cette communauté virtuelle pour trouver ou offrir de l’hébergement: si vous êtes membres de couchsurfing veuillez visiter le lien suivant pour offrir ou demander de l’hébergement : http://www.couchsurfing.org/group.html?gid=51955

 

Merci de votre appui!

Ateliers 2012

Le Salon du livre anarchiste inclut tant des introductions à l’anarchisme que des ateliers d’approfondissement (samedi le 19 mai ET dimanche le 20 mai). Cette année, le Salon aura deux salles thématiques : La salle des médias autonomes et la Salle des Parents et Enfants.

Pour plus d’information sur la Salle des médias autonomes, cliquez ICI.
Pour plus d’information sur la Salle des Parents et Enfants, cliquez ICI.

Plus d’information ci-dessous à propos des ateliers du Salon du livre anarchiste de Montréal. Les ateliers ont lieu dans trois salles au Centre Culturel Georges-Vanier et salle 123 au CEDA. Les deux bâtiments sont en face de l’autre, et toutes les salles d’ateliers sont accessibles en fauteuil roulant.

Chaque atelier a lieu en français, en anglais ou bilingue et est accompagné de traduction chuchotée vers l’anglais ou le français.

De même, lorsque pertinent, nous avons indiqué si ces ateliers ont été conçus par les animateurs et animatrices comme étant « pour tous âges ».

ATELIERS AU SALON DU LIVRE ANARCHISTE DE MONTRÉAL

HORAIRE EN BREF

SAMEDI 19 MAI

Salle 2.100 — Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)

  • 11h: Luttes étudiantes, luttes libertaires? Une table-ronde sur la grève étudiante au Salon du livre anarchiste de Montréal (fr.)
  • 13h: (INTRODUCTION) Occupons l’anarchisme (en.)
  • 15h: S’organiser en tant qu’anarchistes et personnes de couleur/autochtones (bil.)

Salle 1.000 — Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)

  • 11h: Pratiques libertaires et luttes anti-impérialistes (fr.)
  • 13h: (Re)vivre dans la nuit – atelier de réflexion autour d’une marche nocturne (fr.; pour tous âges)
  • 15h: Atelier anti-colonial sur l’histoire du Québec dans le contexte de la lutte contre le Plan Nord (fr.; pour tous âges)

Salle 0.100 (rez-de-chaussée) — Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)

  • 11h: La lute des autochtones Mapuche et leurs alliés anarchistes: criminalisation, prisons politiques et résistance (au soi-disant Chili) (en.)
  • 13h: Les Anarchistes français et la Révolution de libération nationale algérienne : la rupture et sa pertinence aujourd’hui (en.)
  • 15h: Les contradictions du communisme et de l’autonomie: une étude de cas du « Sojourner Truth Organization » (en.)

Salle 123 — CEDA (2515 rue Delisle)

  • 11h: Alternatives anarchistes en actes: Université populaire, AMAP, etc. L’autogestion au quotidien (fr.)
  • 13h: (INTRODUCTION) Découvrir l’anarchisme par la chanson (fr.)
  • 15h: (INTRODUCTION) Anti-autoritaire 101: démystifier l’anarchisme contemporain au Québec (fr.)

Salle 202 — CEDA (2515 rue Delisle)

  • 12h: Réunion du Bloc des auteurEs anarchistes (bil.) (Cette discussion d’une durée d’une heure est prévue dans une salle non-accessible aux fauteuils roulants mais pourra être déplacée afin d’y permettre l’accès aux fauteuils roulants.)

DIMANCHE 20 MAI

Salle 0.100 (rez-de-chaussée) — Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)

  • 11h: Le Bien commun, pas le capitalisme: Cultiver l’idée Occupy (en.)
  • 13h: L’anarchisme sans anarchistes / L’anarchisme avec des anarchistes : la pratique et la pertinence de l’anarchisme (en.)
  • 15h: Parlons leadership: Approches antiautoritaires de prise d’initiative et de développement des capacités (en.)

Salle 1.000 — Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)

  • 11h: Anarchistes yiddish, flics salauds et pirates queers: construisons des histoires collectives de la lutte anarchiste à Montréal (fr)
  • 13h: L’extrême droite au Québec, comment combattre l’antithèse de l’anarchisme? (fr)
  • 15h: L’importance de la critique et de la curiosité dans le développement du mouvement anarchiste (fr.; pour tous âges)

Salle SS-110 (sous-sol) — Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)

  • 11h: Création de bandes dessinées féministes anarchistes (fr. & en.)
  • 13h: Homos pour l’abolition des prisons: Bâtir un mouvement solidaire avec des détenues Queer et Trans (en.)
  • 15h: Parole sans parole: La prequel : les vautours (en; pour tous âges)

Salle 123 — CEDA (2515 rue Delisle)

  • 11h: La sécurité pour les anarchistes (fr; pour tous âges)
  • 13h: (INTRODUCTION) Black Flame: une introduction à l’anarchisme de masse (fr; pour tous âges)
  • 15h: Écrire et écrier sa révolte (fr; pour tous âges)

DESCRIPTIONS DÉTAILLÉ

[Note: Les traductions françaises des descriptions d’ateliers en anglais sera disponible bientôt; il y aura traduction chuchotée vers le français pour chaque atelier en anglais.]

Luttes étudiantes, luttes libertaires? Une table-ronde sur la grève étudiante au Salon du livre anarchiste de Montréal (fr.)
Samedi 19 mai, Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)
11h-12h45 –Salle 2.100

Une discussion avec des invitéEs impliquéEs dans la lutte étudiante actuelle et s’identifiant à différentes tendances de l’anarchisme. Questions thématiques: Quel a été, et est encore aujourd’hui, le rôle des anarchistes dans l’organisation de la grève? Quelle est la place des perturbations économiques dans la construction d’un rapport de force efficace? Quelle est la stratégie utilisée par les médias de masse et l’État en distinguant les anarchistes des étudiants? La CLASSE se fait-elle prendre au jeu de la conciliation en acceptant de condamner la violence? La CLASSE témoigne-t-elle d’une réelle démocratie directe? Quels sont les dangers associés aux négociations en cours? Le syndicalisme de combat cède-t-il tranquillement la place à une bureaucratie concertationniste? Comment concilier la lutte contre la hausse des frais de scolarité avec une vision libertaire de l’éducation? A-t-on négligé d’élaborer une réflexion sur son contenu au profit d’une critique de l’accessibilité?

Avec: Eva-Loan Ponton-Pham, Camille Robert, Dominique Bordeleau, Pierre-Luc Junet, Alan Gilbert, David Clément, Janie Durand, Maxence L. Valade, et autres. Animée par Anna Kruzynski

Occupons l’anarchisme (ANG) – Introduction à l’anarchisme
Samedi 19 mai, Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)
13h-14h45 –Salle 2.100

Tel que le démontrent les mouvements de résistance autogérés qui ont balayé la planète de l’Égypte à l’Amérique du Nord, l’organisation autonome est non seulement efficace pour la résistance mais peut aussi servir de base potentielle pour un nouveau monde en commun. Les pratiques éthiques que soutiennent les anarchistes deviennent des expériences quotidiennes formatrices, de l’autogestion aux assemblées générales, en passant par  la récupération des «déchets». À travers la lentille «occupons», nous explorerons l’idéal anarchiste d’une société libre constituée d’individus libres.

Cindy Milstein, impliquée depuis longtemps dans des espaces anarchistes, des projets d’éducation populaire et des efforts d’organisation anti-capitaliste, est une membre du collectif  «Institute for Anarchist Studies», une participante active dans le mouvement Occupons Philly, et l’auteure des livres Anarchism and Its Aspirations (AK Press, 2010) et Paths toward Utopia (co-écrit avec Erik Ruin, PM Press), qui sera publié sous peu.

S’organiser en tant qu’anarchistes et personnes de couleur/autochtones (BIL)
Samedi 19 mai– Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)
15h-16h45—Salle 2.100 – pour tous âges

Cet atelier consistera en une discussion entre anarchistes de couleurs et autochtones pour tenter de cerner l’anarchisme dans nos expériences vécues. Par cette discussion, nous tenterons de répondre à des questions pertinentes telles que «Pourquoi nous identifions nous en tant qu’anarchistes?» et «Comment pourrions-nous bâtir une solidarité entre nous?»  Pour les besoins de la cause, cet atelier est un espace réservé aux participantEs s’identifiant en tant que personne de couleur ou autochtone.

Le « No One Is Illegal Anarchist People of Colour and Indigenous Peoples’ Caucus Crew» est un sous-groupe de NOII Montréal.

Pratiques libertaires et luttes anti-impérialistes (FR)
Samedi 19 mai – Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)
11h-12h45  — Salle 1.000 – pour tous âges

Atelier de réflexion sur les pratiques libertaires et les lutes anti-impérialistes donné par des membres du PASC (Projet d’accompagnement solidarité Colombie). À partir d’exemples tirés des expériences de solidarité en Colombie, nous discuterons de différentes pistes d’action et de façons de dénoncer l’État et les compagnies Canadiennes en tant qu’acteurs d’un système colonial qui génère et repose sur la guerre.

Animé par PASC – Projet d’accompagnement solidarité Colombie

(Re)vivre dans la nuit – atelier de réflexion autour d’une marche nocturne (FR)
Samedi 19 mai – Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)
13h-14h45  — Salle 1.000 – pour tous âges

Après une première expérience de marche nocturne lors de la journée internationale des femmes, (RE)VIVRE DANS LA NUIT souhaite récidiver cet été. L’atelier se veut un brassage d’idées afin d’étoffer les prises de positions qui sous-tendront cette deuxième édition. Nous cherchons tout particulièrement à créer un espace de réflexion sur la façon dont les différents systèmes d’oppressio (hétéropatriarcat, sexisme, homophobie, transphobie, putophobie, racisme, colonialisme, capitalisme) créent et perpétuent des violences dans la rue, la nuit.

(RE)VIVRE DANS LA NUIT est un collectif féministe, queer et noctambule.

Atelier anti-colonial sur l’histoire du Québec dans le contexte de la lutte contre le Plan Nord (FR)
Samedi 19 mai – Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)
15h-16h45 — Salle 1.000 – pour tous âges

Le Québec est une partie de l’État du Canada. Depuis des décennies, un movement indépendantiste au Québec a prétendu lutter contre l’oppression coloniale du Canada. Bien que le Canada soit bel et bien cet État colonial, le Québec s’est aussi construit en tant qu’État colonial dans l’oppression des autochtones. La bataille des Québécois contre la colonisation a été perçue par certainEs comme une lutte de libération. Mais une lecture anti-coloniale de l’histoire du Québec permet d’appréhender que les colonialismes anglais et français y sont fondateurs et que c’est encore dans ce contexte que nos batailles s’inscrivent.  Cet atelier multimédia permettra de déconstruire nos points de vue en tant que participantEs de cette colonisation et d’appréhender l’importance du mouvement de décolonisation dans nos luttes anarchistes contre la domination en général. Cette bataille fondamentale devient encore plus cruciale de nos jours dans l’organisationde notre opposition au Plan Nord.

Animé par Christian, un anarchiste impliqué dans différentes luttes anti-capitalistes, anti-coloniales et anti-patriarcales. Il fut et est impliqué dans l’organisation de plusieurs mouvements sociaux. Il est aussi producteur à CKUT.

La lutte des autochtones Mapuche et leurs alliés anarchistes: criminalisation, prisons politiques et résistance (au soi-disant Chili) (ANG)
Samedi 19 mai– Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)
11h-12h45–Salle 0.100 (plancher principal)

Un atelier explorant la récente répression issue du présent gouvernement Pinera par la criminalisation du mouvement souverain des autochtones Mapuche, incluant la militarisation des communautés en résistance et les mouvements anarchistes. L’application de la Loi Anti-terroriste de Pinochet et de la loi interdisant le port du masque contre des prisonniers politiques Mapuche et dans le cas de Luciano Pitronello, entre autres, seront abordés. Les courts-métrages Johnny Cariqueo : The Permanent Riot

(traitant du cas de l’anarchiste Mapuche abattu par la police en mars 2008 et du mouvement anarchiste insurrectionnel) et The Rebirth of Lemun (traitant du cas du combattant Mapuche de 17 ans abattu par la police en 2002) en espagnol avec sous-titres anglais seront présentés.

Le «Women’s Coordinating Committee for a Free Wallmapu» de Toroto est une organisation autochtone Mapuche visant à établir des liens entre les luttes autochtones, anti-capitalistes, anti-colonialistes et communautaires en créant une visibilité à l’aide d’événements, de manifestations, de publications, etc.

Les Anarchistes français et la Révolution de libération nationale algérienne : la rupture et sa pertinence aujourd’hui (EN)

Samedi 19 mai– Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)
13h-14h45 – Salle 0.100 (plancher principal)

La question de supporter ou de travailler avec des mouvements de libération nationale est un débat qui divise encore les anarchistes aujourd’hui. Le mouvement anarchiste français a supporté et combattu au cœur de la violente lutte d’indépendance algérienne (1954-1962) en élaborant une grande variété de positions. Au sein du mouvement anarchiste, cette variété a ultimement provoqué des points vue diversifiés quant au nationalisme, à la révolution, à la violence, à la libération et aux collaborations politiques avec des forces étatiques. Les différentes orientations de ces questions sont encore sujets de discussion dans le mouvement anarchiste contemporain.

Présenté par David Porter et Sandy. David Porter est l’auteur d’un nouveau livre sur les anarchistes français et l’Algérie. Sandy est une anarchiste montréalaise qui participe activement à différents projets.

 

Les contradictions du communisme et de l’autonomie: une étude de cas du « Sojourner Truth Organization » (EN)

15h-16h45— Salle 0.100 (plancher principal) – pour tous âges

Le Sojourner Truth Organization (STO) était un groupe de Léninistes non-orthodoxes, actif lors des années 1970 et 80. En s’engageant  dans l’organisation d’usines et dans la lutte anti-fasciste, ils ont su accorder théorie et pratique, puis développer de complexes théories au sujet de la conscience des classes et des privilèges octroyés à l’homme blanc. Michael Staudenmaier fera une lecture de passages de son nouveau livre, Truth and Revolution:  A History of the Sojourner Truth Organization (1969-1986 (AK Press)) et discutera des contradictions entre le communisme et l’autonomie. La discussion sera enrichie par les expériences du STO.

Michael Staudenmaier est un anarchiste de Chicago, ainsi qu’un mari et un père de deux jeunes enfants. Après plusieurs années comme historien indépendant, il complète sa première année comme étudiant en cycle supérieur du Département d’histoire à l’Université d’Illonois à Urbana/Champaign. Il est l’auteur de Truth and Revolution:  A History of the Sojourner Truth Organization (1969-1986 (AK Press, 2012)).

Alternatives en actes: Université populaire,  Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne (FR)
Samedi 19 mai – CEDA (2515 rue Delisle)
11h-12h45 — Salle 123

Les alternatives ne manquent pas. Les anarchistes doivent bien évidemment s’investir dans ces alternatives mais souvent le cadre politique existant ne permet pas l’appropriation de pratiques libertaires par le plus grand nombre. C’est pourquoi il est important que les anarchistes en soient également les intiateurs car beaucoup d’aspects du fonctionnement à venir se jouent lors de la création. Nous illustrerons cela notamment au travers d’expériences que nous avons pu mettre en oeuvre à un niveau local : Université populaire, AMAP, etc… »

L’atelier sera animé par des membres de la Fédération Anarchiste française.

Découvrir l’anarchisme par la chanson (FR) – Introduction à l’anarchisme
Samedi 19 mai – CEDA (2515 rue Delisle)
13h-14h45 — Salle 123

Cet atelier est destiné à des personnes curieuses mais pas nécessairement très familières avec l’anarchisme. L’objectif est d’utiliser des chansons d’expression française pour faire découvrir l’origine, des idées centrales et des mouvements et figures historiques de ce courant politique.

Animé par Philippe Morin, membre du Collectif du Salon du livre anarchiste.

Anti-autoritaire 101: démystifier l’anarchisme contemporain au Québec (FR) – Introduction à l’anarchisme
Samedi 19 mai – CEDA (2515 rue Delisle)
15h-16h45 — Salle 123

Anarchiste, anti-capitaliste, féministe, queer, anti-colonial, anti-raciste: ces termes vous sont familiers mais vous souhaitez approfondir votre connaissance de ce à quoi ils réfèrent? Le Collectif de recherche sur l’autonomie collective vous propose un atelier de découverte de la mouvance anti-autoritaire contemporaine au Québec. L’atelier permettra de mieux comprendre les enjeux, les stratégies d’action et les façons de s’organiser des groupes et réseaux  militant pour la justice sociale selon une perspective anti-autoritaire.

Animé par le CRAC. Composé de militant.es (pro)féministes du milieu anti-autoritaire, le Collectif de recherche sur l’autonomie (CRAC) collective vise à documenter les initiatives de son propre mouvement, en particulier la ré-émergence d’une mouvance anti-autoritaire vers le tournant des années 2000 au Québec, et son évolution au cours de la dernière décennie.

Réunion du Bloc des auteurEs anarchistes (BIL)
Samedi, 19 mai– CEDA (2515 rue Delisle)
12h – 13h— Salle 202

Une opportunité pour les auteurEs participant au Salon du livre de se rencontrer et de discuter. Les participantEs pourront présenter leur œuvre écrite, échanger leurs courriels et envisager des collaborations possibles, tant au niveau local qu’international.

(Cette discussion d’une durée d’une heure est prévue dans une salle non-accessible aux fauteuils roulants mais pourra être déplacée afin d’y permettre l’accès aux fauteuils roulants.)

Le Bien commun, pas le capitalisme: Cultiver l’idée Occupy (EN)

Dimanche 20 mai — Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)
11h-12h45 – Salle 0.100 (rez-de-chaussée)

Tandis-que les occupations « do it yourself » parcourent le globe, la démocratie directe et la coopération deviennent de puissantes expériences pour des millions de personnes. Cette expérience fascinante et originale qui frôle parfois la désorganisation a ouvert une brèche dans l’histoire. Dans un monde de projets et de réalisations collectifs, elle laisse désormais la chance aux soulèvements populaires de s’étendre. Cette discussion portera sur les promesses et sur les difficultés rencontrées par le mouvement Occupy.

Cindy Milstein, impliquée dans des projets anarchistes pendant de longues années, (éducation populaire, organisations anticapitalistes), est une membre du collectif Institute of Anarchist Studies, une participante active d’Occupy Philly, et auteure de Anarchism and Its Aspirations (AK Press, 2010) et Paths toward Utopia (coauteure avec Erik Ruin, PM Press, 2012)

L’anarchisme sans anarchistes / L’anarchisme avec des anarchistes : la pratique et la pertinence de l’anarchisme (ang.)

Dimanche 20 mai — Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)
13h-14h45 – Salle 0.100 (rez-de-chaussée)

Cet atelier soulignera les principes de base de l’anarchisme, à partir de ses origines historiques aux inspirations et antécédents de différentes cultures et mouvements. Du travail de solidarité avec des prisonniers, migrants et victimes de la brutalité policière, en passant par les insurrections et soulèvement inspirants ayant eu lieu un peu partout à travers le globe, nous explorerons la pratique tangible des valeurs anarchistes que sont l’auto-organisation, l’aide mutuelle, la solidarité et l’action autonome. Nous examinerons des exemples significatifs d’auto-organisation et de résistance de la Kabylie aux territoires Mapuches et au Chiapas et à la Confédération Iroquoise, incluant des exemples locaux de Montréal. Que ce soit grâce à l’anarchisme exercé par des personnes s’identifiant comme anarchistes ou « l’anarchisme sans anarchistes » qui pratique les valeurs de l’anarchisme sur une base quotidienne, cet atelier entend fournir un portrait de base des idées et de la pratique anarchiste, et de la lutte sans compromis contre le capitalisme, l’État et toutes les formes d’oppression.

Animé par Jaggi Singh. Jaggi est un organisateur avec Personne n’est Illégal, Solidarité sans Frontières et la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC) ainsi qu’un membre du Collectif du Salon du livre anarchiste de Montréal.

Parlons leadership: Approches antiautoritaires de prise d’initiative et de développement des capacités (EN)

Dimanche 20 mai — Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)
15h-15h45 – Salle 0.100 (rez-de-chaussée)

Le leadership est l’une des grandes questions non résolues de l’anarchisme. Étantantiautoritaires, nous formulons d’importantes critiques du leadership hiérarchique conventionnel. Toutefois, notre rejet du leadership – ou notre silence – a créé des problèmes significatifs quant à l’organisation, particulièrement en ce qui concerne nos responsabilités et le développement de nos capacités organisationnelles. Cet atelier sera un espace pour parler de ces dilemmes et pour explorer de nouvelles approches dont les organisateurs antiautoritaires font usage afin de comprendre, promulguer et bâtir le leadership.

Chris Dixon est un organisateur, écrivain, éducateur et anarchiste de longue date qui habite Sudbury (Ontario), en Territoire Atikameksheng Anishawbek. Il siège sur le conseil d’admistration de l’Institute for Anarchist Studies et actif au sein du Sudbury Coalition Against Poverty.

Anarchistes yiddish, flics salauds et pirates queers: construisons des histoires collectives de la lutte anarchiste à Montréal (FR)
Dimanche 20 mai — Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)
11h-12h45 — Salle 1.000

Il fut souvent dit que l’histoire a été écrite par les vainqueurs. Mais fuck that! Nous écrivons notre propre histoire, tous les jours. Dans cet atelier, nous aborderons l’histoire anarchiste comme certains moments particuliers où les opprimés se soulevèrent par les actions directes dans le but d’amélioration de leurs propres vies et leurs communautés.  En première partie de l’atelier, le conférencier présentera quelques «moments d’ancrage » spécifiques de l’histoire anarchiste à Montréal, autour desquels il nous est possible de construire une base afin d’élaborer nos propres histoires. Dans la seconde partie, les participants seront invites à partager leurs idées, moments et héros, faisant partie de leur histoire anarchiste à eux. Finalement, une histoire anarchiste est incomplète sans future anarchiste. En partant de nos histoires collectives, nous discuterons d’où nous pourrions aller dans les années et générations à venir. L’animateur de l’atelier demande que chaque participantE ammène un morceau de l’histoire radicale montréalaise à partager avec tout le monde, ou une question sur le même sujet. L’atelier incluera une partie pratique où nous allons construire notre propre chronologie de l’histoire anarchiste.

Atelier présenté par Aaron Lakoff. Aaron a fait des recherches et organize des randonnées piétonnes dans la ville portant sur l’histoire anarchiste Montréalaise au cours des trois dernières années. Et surtout, il est obsédé par l’histoire anarchiste juive et les bagels.

L’extrême droite au Québec, comment  ombattre l’antithèse de l’anarchisme? (FR)
Dimanche 20 mai — Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)
13h-14h45 — Salle 1.000

Les groupes d’extrême droite ont beaucoup fait jaser cette année au Québec. Cette atelier constitue un portrait actuel de l’ensemble de l’extrême droite au Québec en partant des populistes grand public (Radio poubelles, Réseau Liberté Québec) j’usqu’aux groupuscules néo-nazis qui sont actifs dans la province. Une brève présentation de différentes actions récentes de résistance à cette droite viendra clore l’atelier avant de laisser place à une discussion sur la stratégie à adopter face à l’extrême droite.

L’atelier sera animé par Justin Duval, Militant anarchiste impliqué au sein de RASH-Montréal.

L’importance de la critique et de la curiosité dans le développement du mouvement anarchiste (FR)
Dimanche 20 mai — Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)
15h-16h45pm — Salle 1.000 – pour tous âges

L’anarchisme a plusieurs visages souvent peu définis et mal compris pour les personnes s’intéressant à l’anarchisme comme pour les anarchistes elleux-mêmes. Entre contradictions, cohérences et spéculations, on s’y perd rapidement et on y perd collectivement. Cet atelier abordera l’importance de la curiosité et de la critique pour le développement du mouvement anarchiste. Pour les fins de l’atelier, on invite les personnes participant à apporter un texte ou un livre – à donner – qui les a inspiré dans leur parcours anarchiste.

Animé par Sophie, Eddy et Thomas, impliqué-e-s dans plusieurs projets et groups anarchistes, notamment la Mauvaise Herbe et l’Union communiste libertaire.

Création de bandes dessinées féministes anarchistes (FR & EN)
Dimanche 20 mai — Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)
11h-12h45 — Salle SS-110 (basement)– pour tous âges

Dans une classe du CEDA, des anarchistes pourraient créer sur papier (crayons, revues pour des collages fournis) ou sur Internet, grâce à une liste de logiciels gratuits, des bandes dessinées féministes, anarchistes. Puis, le collectif s’organisera après le salon du livre pour publier, soit sur le web soit autrement,les oeuvres recueillies.

L’atelier sera animé par le Collectif Rebelles Montréal.

Homos pour l’abolition des prisons: Bâtir un mouvement solidaire avec des détenues Queer et Trans (EN)

Dimanche 20 mai — Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)
13h-14h45 – Salle SS-110 (sous-sol)

Lorsqu’un nombre important d’individus queer et trans sont violemment expulsés des communautés par la police, la criminalisation et l’emprisonnement, ces précieux-ses membres deviennent mis-es de côté et exclus-es. Bâtissons des stratégies pour remettre les luttes des prisonniers-ères queer et trans sur le radar et sur les fronts de notre organisation. Nous élaborerons des stratégies pour élargir nos réseaux et nos systèmes de support contre  les prisons industrielles. Aussi tenterons-nous d’analyser les alternatives possibles quant au rôle que les prisons jouent dans les communautés.

Le Prisoner Correspondence Project est une initiative collective basée à Montréal. Elle coordonne un programme de correspondances directes pour détenu-e-s gays, lesbiennes, transsexuel-les, transgenres, gendervariants, bispirituels, intersex, bisexuel-les et queers au Canada et aux Etats-Unis, unissant ces détenus-es avec des gens des mêmes communautés hors des milieux carcéraux.

Parole sans parole: La prequel : les vautours (EN)
Dimanche 20 mai — Centre Culturel Georges-Vanier (2450 rue Workman)
15h-16h45 — Salle SS-110 (sous-sol) – pour tous âges

Le Termite Collective présentera une pièce multimédia explorant la réalité quotidienne de la vie à l’intérieur d’une prison, les contrôles absurdes, dévastateurs et exagérés que les détenus doivent subir et les impact des nouvelles lois et de la rhétorique de « dureté face au crime ». La pièce consiste en des discours du gouvernement conservateur, du chef du Service correctionnel du Canada et quelques chansons et sketchs. La plupart des histoires et des sketchs sont véridiques, ce sont des histoires que l’on nous a contées et que nous avons vécues, seulement les noms et les visages ont été changés.

Présenté par le Termite Collective, un groupe de personnes créatives et intéressées qui veulent rendre public la nature de plus en plus répressive des prisons par le biais de la parodie politique et du « cabaret criminel ».

La sécurité pour les anarchistes (FR)
Dimanche 20 mai — CEDA (2515 rue Delisle)
11h-12h45 – Salle 123 – pour tous âges

Des décisions éclairées par rapport à leur sécurité, tant sur internet que hors ligne. Seront couvert les pratiques de sécurité de base, la culture de sécurité ainsi qu’un aperçu du fonctionnement d’internet. La présentation se veut interactive et axée sur les besoins des participants. Aucun ordinateur n’est nécessaire pour la formation.

Animé par Antoine, un administrateur de système avec une solide expérience de vulgarisation dans la communauté activiste de Montréal.

Black Flame: une introduction à l’anarchisme de masse (FR) – Introduction à l’anarchisme
Dimanche 20 mai — CEDA (2515 rue Delisle)
13h-14h45 – Salle 123 – pour tous âges

Dans leur essai historique Black Flame, Michael Schmidt et Lucien Van Der Walt utilisent l’expression «anarchisme de masse» pour introduire et rassembler de façon cohérente des principes, stratégies et tactiques privilégiés par de nombreuses organisations anarchistes. L’atelier se propose de présenter, puis de débattre collectivement les réflexions et questions soulevées par les auteurs.

Presenté par L’Union communiste libertaire, une fédération de collectifs et d’individus provenant de différents mouvements de résistance et qui s’identifient à la tradition communiste (ou de masse!) dans l’anarchisme.

Écrire et écrier sa révolte (FR)
Dimanche 20 mai — CEDA (2515 rue Delisle)
15h-16h45 – Salle 123 – pour tous âges

Atelier pratique sur l’écriture et la prise de parole où nous nous inspirerons des poètes-ses et paroliers-ères révoltéEs qui marquèrent l’Histoire par leurs paroles et leur poésie pour nous aussi écrire et dire ce qui nous brûle la gorge. L’idée est de créer un espace de respect propice à l’écoute, la création et la prise de parole qui culminera vers une action/création collective. La rage est une énergie créatrice. L’écriture, une lutte perpétuelle contre le silence. La parole, une prise de la Bastille.

Animé par Frank Poule, un artiste multidisciplinaire, surtout reconnu pour sa poésie publique scandée, qui pratique l’art comme moyen de subversion, d’inspiration et d’éducation.

Salle de cinéma anarchiste 2012

DEUX JOURS! SAMEDI 19 MAI & DIMANCHE 20 MAI
12h-17h – SALLE 119 au CÉDA (2515 rue Delisle)
accesible aux fauteuils roulants – gratuit

La Salle de cinéma du Salon du livre anarchiste de Montréal sera ouverte les 19-20 mai. On y présentera des courts et longs métrages portant sur l’anarchisme ou sur des luttes soutenues par des anarchistes. Les places sont limitées dans la Salle de Cinéma Anarchiste, donc s’il vous plaît arriver quelques minutes avant chaque projection.

SAMEDI 19 MAI
12h-13h: RFID: la police totale
(Pièces et main d’oeuvre / Websubterfuge / 28 min / FR, sous-titrés en anglais / France / 2011)

Peu de gens encore, hors des laboratoires, des services vétérinaires et de logistique, connaissent les RFID (Radio Frequency Identification), aussi nommées « étiquettes électroniques », « intelligentes », « smart tags », « transpondeurs », « puces à radiofréquences ». Ces mouchards nés durant la seconde guerre mondiale supplantent les codes-barres, avant d’envahir tous les objets de consommation, les animaux, les titres de transport et d’identité, les livres des bibliothèques, les arbres des villes, toutes choses de proche en proche, et même de plus en plus d’êtres humains. Sans les nanotechnologies, qui permettent de réduire leur taille et leur prix, les puces RFID n’infesteraient pas nos vies. Bientôt il sera criminel d’extraire de son corps sa puce d’identité. Suivi par une discussion.

SAMEDI 19 MAI
13h-14h30:  ATTENTION FEMINISTES!
(Rozenn Potin / 50 min / FR / Québec / 2011)

Attention Féministes! offre un nouveau point de vue sur le féminisme à travers l’engagement personnel et social de 5 jeunes des générations X et Y. Dans ce documentaire, Rozenn Potin accole de nouveaux visages au féminisme de façon accessible, attrayante, sensible, drôle, pertinente et audacieuse. Un film qui renouvelle efficacement l’image et le discours sur le féminisme. Suivi par une discussion avec les participantEs.

SAMEDI 19 MAI
14h30-15h30: Cinq courts métrages de Kandis Friesen & Brescia Bloodbeard

– trade (Kandis Friesen / 5 min / texte en ANG & FR / 2011)
trade est un court-métrage expérimental qui explore les concepts des frontières et du commerce et leur rapport à l’histoire collective et aux identités nationales en Amérique du nord colonialiste. Ce film cherche à déconstruire les histoires autochtones et coloniales en les superposant, de manière abstraite, étudiant les frontières (visibles et invisibles) présentes dans nos communautés, nos villes, nos économies et nos nations.

Par Brescia Bloodbeard:
– Sharp Like a Knife (Brescia Bloodbeard / 3:43 min / ANG)
– The Skinning Song (Brescia Bloodbeard / 1:20 min / ANG)
– Everything is Trivial (Brescia Bloodbeard / 2:50min / ANG)
– Galore: Investing in the Trivial (Brescia Bloodbeard / 10:42 min / ANG)

SAMEDI 19 MAI
15h30-17h: Why I Am An Anarchist / Pourquoi je suis un anarchiste
(Caitlin Hewitt-White / 45 min / ANG / Toronto / 2012)

Un portrait de six anarchistes basé à Toronto, qui répond à la question: Pourquoi je suis un anarchiste? Filmé aprés les manifestations contre le G20 en juin 2010. Suivi avec une discussion avec le cinéaste.

DIMANCHE 20 MAI
12h-14h: Anarchroniques. Chroniques d’une  mouvance libertaire
(Coop Media Libre / 83 min / FR / Québec / 2012
)

Documentaire qui se lance sur les traces de la mouvance libertaire au Québec et qui tente de dresser un portrait de certains groupes anarchistes contemporains. Suivi par une discussion avec les cinéastes: Fernando Garcia Blanes et Karine Rosso.

DIMANCHE 20 MAI
14h-14h30: Banca Rota
(Full Instinct Productions / 14 min / FR / Catalonia / 2011)

« Banque Brisée », « banqueroute », ainsi pourrais se traduire le titre de ce court manifeste tourné à Barcelone suite au soulèvement dit du 15-M (15/05/11). Il ne s’agit pas d’un reportage sur le mouvement ou une sélection des moments les plus chauds…Il s’agit plutôt d’un fleuve, une rivière de gens et de mots qui défilent dans ces rues historiques qui ont déjà vu naître et mourir une autre révolution. La révolution en cours, c’est celle des financiers, des capitalistes qui ont momentanément réussi à faire oublier au peuple que c’est toujours lui qui a le dernier mot. Ce mot, ces mots, la population l’a crié haut et fort : « no nos representan » (vous ne nous représentez pas). Les agences de notations déclarent des pays, des peuples entiers, des individus « en faillite ». C’est maintenant à nous de déclarer la faillite de ce système injuste et violent.

DIMANCHE 20 MAI
14h30-15h: Memento Mori
(Pierre-Luc Junet / 7 min / FR / Québec / 2012)

Court-métrage critique sur la grève étudiante alors à son commencement. La réflexion porte ici sur l’étendue des tâches qu’il reste à accomplir pour transformer cette colère limitée aux seuls étudiants et étudiantes à une révolte généralisée contre le système qui génère ces tensions et ces perturbations. Suivi par une discussion.

DIMANCHE 20 MAI
15h-16h30: Noise and Resistance
(Francesca Araiza Andrade, Julia Ostertag / 87 min / ANG / Europe / 2011)

Un film sur les mouvements alternative/punk en Europe, avec des exemples de Barcelone, Moscou, les Pays-Bas, Angleterre et plus. Une exploration des cultures alternatives.

DIMANCHE 20 MAI
16h30-17h: Guerre d’Algérie: Une resistance oubliée
(Daniel Goude et Guillaume Lenormant / 30 min / FR / France / 2001)

Histoire de l’action de la Fédération communiste libertaire (FCL) et du Mouvement libertaire nord-africain (MLNA), qui formèrent dès 1954 les premiers réseaux de porteurs de valises, en soutien à la résistance algérienne. La répression policière liquida les deux organisations en 1957. Le film donne la parole à six acteurs et actrices de cet épisode méconnu de la guerre d’Algérie.

Festival de l’anarchie 2012

LE FESTIVAL DE L’ANARCHIEFESTIVAL OF ANARCHY

MAI 2012 MONTRÉAL


Ni dieu ni maître! Ni patron ni frontière!
 No gods, no masters; no bosses, no borders!

Le Festival de l’Anarchie prendra place au mois de mai, avec des événements reliés à l’anarchisme, dans plusieurs lieux publics de Montréal. Le Festival de l’anarchie, dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal (19-20 mai) est l’un des plus importants événements du genre en Amérique du Nord. info: www.salonanarchiste.ca

The entire month of May in Montreal is part of the Festival of Anarchy, with diverse anarchist-themed events occurring at different venues all over the island of Montreal. The Festival of Anarchy is organized as part of the Montreal Anarchist Bookfair (May 19-20). info: www.anarchistbookfair.ca

FAITS SAILLANTS / HIGHLIGHTS:

-> MANIFESTATIONS/DEMONSTRATIONS:
1er MAI Anticapitaliste / Anti Capitalist Mayday * Un statut pour toutes/tous! Marche pour la justice et la dignité pour tout-es les immigrant-es et les réfugié-es

-> LANCEMENTS DE LIVRES/BOOK LAUNCHES:
Subversions * Decolonizing Anarchism * Nightcap for Nihilists * Disability Politics and Theory * Fire and Flames

-> FILMS, PANELS & PRÉSENTATIONS:
Médias libres * Film: Anarchroniques * Montreal Community Bike Tour * Résistances au développement industriel * La lutte contre le développement de pipelines * Profiles, Prison & Resistance: From Solitary to Guantanamo North to House Arrest
* Discussion: Communisme, communisation, anarchie * Pelican Bay One Year After the Strikes

-> THÉÂTRE:
Septième Festival international de théâtre anarchiste de Montréal * Théâtre au DIRA ! L’homme approximatif, de Tristan Tzara

-> SHOW, PARTY, POTLUCK & BBQ:

Anarchist Cabaret Anarchiste * Party et BBQ bénéfice de DIRA Bibliothèque Anarchiste * Glamarchist Lookfair * La Belle Époque BBQ & Open House * Anarcho-Indigenists & APOC Potluck / Souper communautaire anarcho-autochtone et APOC
—–

LIEUX/LOCATIONS
les rues & les quartiers de Montréal * Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (CEDA) * Centre Culturel Georges-Vanier (CCGV) * L’Alizée * La Belle Époque * Casa del Popolo * Carrefour d’éducation populaire de Point-St-Charles * L’Achoppe * Centre St-Pierre * La Sala Rossa * DIRA Bibliothèque Anarchiste * Il Motore * Café l’Artère * the streets & neighborhoods of Montreal

FESTIVAL DE L’ANARCHIE / FESTIVAL OF ANARCHY (MAI 2012)
CALENDRIER/CALENDAR
Plus d’infos ci-dessous / More info below

a) 1er MAI: 1er mai anticapitaliste
b) 3 MAI: Lancement/Book Launch/Bloc des auteur-e-s anarchistes/Anarchist Writers Bloc
c) 4 MAI: 5 à 7 du CSA : Médias libres
d) 7 MAI: Projection du film: Anarchroniques, Chroniques d’un mouvement libertaire
e) MAY 11: Montreal Community Bike Tour / Tour Guidé de la communauté … à vélo
f) MAY 17: La Belle Époque Open House and Backyard BBQ
g) 12 MAI: Résistances au développement industriel et à la civilisation occidentale.
h) 12 MAI: Lancement de la Mauvaise Herbe, vol.11 n.1
i) 13 MAI: Projection et téléconférence sur la lutte contre le développement de pipelinesen Colombie-Britannique
j) MAY 14: Profiles, Prison & Resistance: From Solitary to Guantanamo North to House Arrest
k) 15-16 MAI: Septième Festival international de théâtre anarchiste de Montréal
l) 18 MAI: Cabaret Anarchiste
m) 19-20 MAI: Salon du livre anarchiste de Montréal/Montreal Anarchist Bookfair
n) MAY 19: Anarcho-Indigenists & APOC Potluck / Souper communautaire anarcho-autochtone et APOC
o) 19 MAI: Party et BBQ bénéfice de DIRA Bibliothèque Anarchiste
p) MAY 20: Glamarchist Lookfair
q) 21 MAI: Discussion: Communisme, communisation, anarchie…
r) MAY 21: Book Launch and Panel: “Decolonizing Anarchism”
s) MAY 22: Norman Nawrocki’s “Nightcap for Nihilists” Book Launch
t) 24 MAI: Théâtre au DIRA ! L’homme approximatif, de Tristan Tzara
u) MAY 24: “Disability Politics and Theory”: Book Launch and Panel
v) 24-26 MAI: OFF – Festival de l’anarchie À QUÉBEC
w) 26 MAI: Un statut pour toutes/tous! Marche pour la justice et la dignité pour tout-es les immigrant-es et les réfugié-es
x) MAY 28: Fire and Flames: A History of the German Autonomist Movement Book Launch
y) MAY 31: Pelican Bay One Year After the Strikes

Plus d’infos ci-dessous / More info below
———-

((a))

1er mai anticapitaliste
1er mai 2012, 16 h 30
Champ-de-Mars, Montréal (derrière l’Hôtel de ville)

(métro Champ-de-Mars, ligne orange)

info: www.clac-montreal.net
facebook: https://www.facebook.com/events/324635217571613/

((b))

Lancement/Book Launch/Bloc des auteur-e-s anarchistes/Anarchist Writers Bloc
May 3/3 mai/jeudi/Thursday, 17H/5PM – 19h/7pm
Casa del Popolo, 4873 boul St-Laurent

Launching the second volume of the world’s only anthology of anarchist short stories, SUBVERSIONS vol II, with some 30 authors (English, French & Italian).

Live music & performance. Bilingue, anglais-français. Accessible aux fauteuils roulants

info: awb.daemonflower.com

((c))

5 à 7 du CSA : Médias libres
vendredi le 4 mai, 17h
La Belle Époque (1984 rue Wellington)

Le Centre Social Autogéré vous invite à venir parler MÉDIAS le 4 mai dans le cadre d’un 5à7, entre le formel et l’informel; entre la réunion et la discussion de salon. Nous continuons à avancer vers l’ouverture du Centre et nous vous invitons à venir parler des différents projets médias au CSA : vidéo, radio, stencil, sérigraphie, anti-pub, local, international,… Apportez vos idées pour développer ensemble notre centre de médias ! En français. Accessible aux fauteuils roulants

info: www.centresocialautogere.org

((d))

Projection du film ANARCHRONIQUES, Chroniques d’un mouvement libertaire
de Karine Rosso et Fernando Garcia Blanes
lundi 7 mai, 18h
Carrefour d’éducation populaire (2356 rue Centre)

Les médias de masses nous présentent souvent une vision de l’anarchie reliée à la violence et au chaos. Mais encore, vous êtes-vous déjà demandés ce qu’est exactement l’Anarchie? Qui sont les hommes et les femmes qui s’en proclament? Quelles sont les initiatives libertaires au Québec?Quoique peuvent nous dire ces grands médias, les anarchistes se retrouvent au peu partout au Québec et les principes de l’anarchisme se retrouvent souvent dans notre quotidien, sans que l’on s’en rende compte. En français. Accessible aux fauteuils roulants.

info: fernandogarciablanes.wordpress.com/long-metrage/

((e))

Montreal Community Bike Tour / Tour Guidé de la communauté … à vélo!
Monday, May 11, 1pm (sharp!)
Rendez-Vous @ Norman Bethune Statue
(corner of Guy and de Maisonneuve, in front of the Tim Horton’s)

[en français: http://www.qpirgconcordia.org/?p=3243&lang=fr]

Rain or shine! Bring your bike, borrow a bike!
Traduction chuchotée pendant le tour, vers le français et anglais.
Whisper translation during the tour, towards both French and English.

An interactive tour of the neighborhoods near Concordia, including Little Burgundy, Shaughnessy Village, St-Henri, Griffintown and Point-St-Charles (and possibly Verdun!). Come learn more about popular, queer, and working class struggles in our community, as well as current campaigns against gentrification, car culture and poverty. We’ll discuss historical struggles for social and environmental justice in Montreal, as well as contemporary campaigns related to accessible public spaces. This tour will last approximately 3 hours. This event is free. If you can, please reserve in advance at: info@qpirgconcordia.org

info: www.qpirgconcordia.org
facebook: https://www.facebook.com/events/419524971409717/

((f))

La Belle Époque Open House and Backyard BBQ
Thursday, May 17, 4pm-late
1984 rue Wellington

Stop by La Belle Époque for a spring meet-and-greet, with bbq foods and drinks. Meet the neighbours and other active groups and individuals in
Montreal. Bilingual, English-French. Wheelchair accessible

info: http://epoquemtl.org

((g))

Atelier-discussion : Résistances au développement industriel et à la civilisation occidentale.
Dans le cadre de la fin de semaine contre la civilisation
samedi le 12 mai, 14h
L’Achoppe, 1800 Létourneux (métro Pie-IX)

Dans le contexte actuel du plus grand projet industriel de l’histoire du Québec (Plan Nord), projet qui s’insère lui-même dans un contexte d’exploitation industrielle de vastes territoires à travers le monde, de perte de la biodiversité et de la diversité culturelle, nous vous proposons une discussion entre écologistes et anarchistes sur comment le développement industriel et la civilisation occidentale affectent nos communautés et les milieux naturels qui nous permettent de vivre ainsi que sur comment nous défendre efficacement contre les projets qui cherchent à soumettre la vie et notre liberté.En français. Accessible aux fauteuils roulants (svp contacter les organisateurs/trices).

info: contrelacivilisation.anarkhia.org

((h))

Lancement de la Mauvaise Herbe, vol.11 n.1
samedi 12 mai, 19h
L’Achoppe, 1800 Létourneux (métro Pie-IX)En français
Accessible aux fauteuils roulants (svp contacter les organisateurs/trices)
contrelacivilisation.anarkhia.org
info:http://contrelacivilisation.anarkhia.org/fds_mai2012.html

((i))

Projection et téléconférence sur la lutte contre le développement de pipelines en Colombie-Britannique
dimanche 13 mai, 15h
L’Achoppe, 1800 Létourneux (métro Pie-IX)

Présentation sur les luttes cruciales contre le développement de pipelines sur les territoires occupés non-cédés de la nation Wet’suwet’en par Toghestiy et Freda Huson, précédée de la projection de la première partie du nouveau projet de film de Franklin Lòpez appelé Stop the Flows.Pour plus d’information sur la lutte aborigène en C-B, visitez https://unistotencamp. wordpress.com/ (en anglais seulement). Bilingue anglais-français. Accessible aux fauteuils roulants (svp contacter les organisateurs/trices).

info: http://contrelacivilisation.anarkhia.org/fds_mai2012.html

((j))

Profiles, Prisons & Resistance
From Solitary to Guantanamo North to House Arrest
Surviving 12 years of detention without charge in Canada
Monday, 14 May 2012, 7pm
Centre St. Pierre, 1212 Panet (Beaudry Metro), Montreal

Speaking event with Mohammad Mahjoub, with Adil Charkaoui reading his prison poetry.
Adil Charkaoui is a Montrealer who won his case against a security certificate in 2009.
Free childcare. Whisper translation. Wheel-chair accessible.

For almost twelve long years, Mohammad Mahjoub, a torture survivor from Egypt’s Mubarak regime, has been detained without charge in Canada. All on the basis of secret information which the Canadian Security Intelligence Service (CSIS) has admitted was likely obtained under torture. Mr. Mahjoub remains under heavily intrusive control orders and is still on “deportation row”. However, for the first time in twelve years, he is permitted to travel outside Toronto. Mr. Mahjoub is one of five Muslim men who have been struggling for justice in Canada against so-called security certificates. Security certificates allow the government to indefinitely detain or deport people on the basis of their profile. Mr. Mahjoub will tell his story in a six-city speaking tour, as the Justice for Mahjoub Network gears up for a day of protest to mark the 12th anniversary of his arrest on June 26th.

info: www.peoplescommission.org

((k))

Septième Festival international de théâtre anarchiste de Montréal

mardi 15 et mercredi 16 mai à La Sala Rossa
4848 boul. St-Laurent, 19h30.

Pour sa septième édition, le Festival international de théâtre anarchiste de Montréal (FITAM), le seul festival au monde dédié au théâtre anarchiste, présentera une trentaine d’artistes en provenance des Philippines, France, USA & Montréal pour deux soirées de théâtre socialement engagé et provocant, en français et en anglais, Les billets sont disponibles au coût de 12$ à la librairie anarchiste «L’Insoumise » située au 2033, boul. St-Laurent, (514- 313-3489) ou à la porte. Pas de sièges réservés. 
Désolé-e-s, pas accessible aux fauteuils roulants

info: www.anarchistetheatrefestival.com

((l))

CABARET ANARCHISTE

VENDREDI/FRIDAY 18 mai, 20h
à l’Alizée, 900 Ontario est

Le vendredi 18 mai c’est le Cabaret d’ouverture du Salon du livre anarchiste de Montréal. Sur scène:

Monk.E (http://monk-e.bandcamp.com/)
Webster (http://www.myspace.com/websterls)
FrankPoule (http://www.youtube.com/watch?v=tuZ76cHpVtU)
Action Sédition (https://www.facebook.com/actionsedition)
Mise en demeure (www.miseendemeure.org)
Les Sofilanthropes (http://lessofilanthropes.bandcamp.com)
Brass Band de Grève

5$ ou contribution volontaire
accessible aux fauteuils roulants

info: www.salonanarchiste.ca
facebook: https://www.facebook.com/events/145364115588628/

((m))

SALON DU LIVRE ANARCHISTE DE MONTRÉAL
MONTREAL ANARCHIST BOOKFAIR

Deux jours/Two days ::
samedi/Saturday, le 19 mai/May 19 & dimanche le 20 mai/Sunday, May 20
10h-17h les deux jours/10am-5pm on both days/

Le Salon du livre anarchiste de Montréal sera les 19-20 mai et se tiendra dans deux bâtiments autour du Parc Vinet (CEDA & CCGV) / The Anarchist Bookfair will take place in two buildings across from each other in Parc Vinet ::
– Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (CEDA), 2515 rue Delisle
– Centre Culturel Georges-Vanier (CCGV), 2450 rue Workman

GRATUIT. Bienvenue à tous et toutes.
Pour les anarchistes et pour les personnes curieuses de l’anarchisme.

Des participants venant de partout au Québec et en Amérique du Nord : des libraires, éditeurs, ateliers, films, discussions, activités pour enfants, expositions d’arts et plus!

FREE. Welcome to all!
 For anarchists, and people curious about anarchism.
Participants from all over Quebec and North America, booksellers and vendors, workshops, films, discussions, kids activities, art exhibits and more!

info: www.salonanarchiste.ca / www.anarchistbookfair.ca
facebook: https://www.facebook.com/events/113251495449843/

((n))

Anarcho-Indigenists & APOC Potluck / Souper communautaire anarcho-autochtone et APOC / Comida informal anarcho-indigenista y gente de color anarquista
Saturday May 19, 7-11pm
Ste- Emilie Skillshare, 3942 rue Ste. Emilie

At the previous Montreal Anarchist Bookfair (www.anarchistbookfair.ca) we identified a need for us as Anarchist People of Colour (APOC) as well as anarcho-indigenists to know each other work together share experiences and show each other love. Come hang out and share food with us after the Bookfair and before heading out to a Bookfair party. This potluck is open to people who self-identify as Anarchists and People of Colour or Indigenous + our friends/cats. Bilingue, anglais-français. Sorry, not wheelchair accessible.

info: http://steemilieskillshare.org/

((o))

Party et BBQ bénéfice de DIRA Bibliothèque Anarchiste
samedi, le 19 mai, 18h.
Dans la cour de DIRA au 2035 St-Laurent

Joignez-vous à nous pour le BBQ traditionnel du samedi soir du Salon du livre,
bénéfice pour la bibliothèque DIRA!

info: http://bibliothequedira.wordpress.com/

((p))

Glamarchist Lookfair
dimanche le 20 mai, 23h
Il Motore, 179 rue Jean-Talon ouest

info: http://www.qteam.org/

((q))

Communisme, communisation, anarchie…
lundi 21 mai, 19h
1984 rue Wellington
La Belle Époque

Présentations et discussion.

Notre besoin du communisme s’exprime non comme une nouvelle gestion étatique du même, mais plutôt comme manière de déjouer les dispositifs de contrôle qui nous cernent et même nous font être comme identités cernées et séparées. La Société voudrait nous réduire à nos propriétés et nos identités. Nous voulons bien jouer avec, mais d’une manière qui sabote cette Société, qui désactive ses dispositifs. Les systèmes d’oppression qui nous font, nous traversent et existent, forment la réalité de notre existence. Se donner le pouvoir de les éviter veut dire que ce pas de côté ne peut être qu’accompagné d’un art du sabotage. Nous sommes en guerre. La guerre n’est pas qu’extérieure à nous, nous sommes aussi cette guerre. Cette guerre nous traverse. Vivre le communisme est alors vécu comme un mouvement d’insurgéEs où les formes de vie existent indomptables et se partagent dans leurs puissances d’anéantissement, mais aussi d’affirmation. «D’un côté, nous voulons vivre le communisme ; de l’autre, nous voulons répandre l’anarchie.» À partir de cette proposition, plusieurs dispositions se révèlent. Cet atelier mettra en dialogue deux présentations et sera suivi d’une discussion collective

En français (avec traduction vers anglais). Accessible aux fauteuils roulants.

info: www.epoquemtl.org

((r))
Book Launch & Panel: “Decolonizing Anarchism”
An Anti-colonial Victoria Day!

Monday, May 21, 4pm-6pm
Café l’Artère, 7000 Parc ave. (métro Parc)

Free! Welcome to all!
The venue is wheelchair accessible, but the bathrooms are not.
Childcare available on request (phone 514-848-7585 to reserve)
Présentation en anglais avec traduction chuchotée en français.

Book launch: “Decolonizing Anarchism: An antiauthoritarian history of India’s liberation struggle”
Panel discussion “Anarchism and anti-colonial struggles from South Asia to Turtle Island”

Participants:
– Clifton Nicholas – Mohawk anarchist activist from Kanehsatake
– Ponni Arasau- Queer feminist organizer from New Delhi, India
– Maia Ramnath- Author of “Decolonizing Anarchism”
Moderated by Indu Vashist

info: http://www.qpirgconcordia.org/?p=3345
facebook: https://www.facebook.com/events/258632980901703/

((s))

“Nightcap for Nihilists” Book Launch
Tuesday, May 22, 5pm-7pm
CASA DEL POPOLO, 4873 boul St-Laurent

Norman launches his newest collection of anarchist-inspired poetry with readings & live music. English. Wheelchair accessible.

info: www.nothingness.org/music/rhythm

((t))

Théâtre au DIRA ! L’homme approximatif, de Tristan Tzara
jeudi 24 mai, 20h
Bibliothèque DIRA 2035 St-Laurent
métro St-Laurent ou Berri

Spectacle adapté du poème de Tristan TZARA
Durée 1h

Cocktails, rafraîchissements, ballons et autres avantages.Ecrit entre 1925 et 1930, ce poème de Tristan Tzara se trouve à la croisée de l’insoumission dadaïste qui s’achève et de la révolte des surréalistes qui commence (dans le journal desquels est publié le poème pour la première fois). Il nous dévoile l’image d’un homme, jeté au hasard dans le monde, inaccessible à lui-même comme aux autres, incertain du sens de sa vie et néanmoins passionné par celle-ci. Petit homme, minuscule, réduit à des approximation de sens toujours fluctuant, soumis aux à-peu-près du destin, ballotté par l’incertitude de ses pas.

En français. Désolé-e-s, pas accessible aux fauteuils roulants

info: dira@riseup.net – 514 843-2018 – bibliothequedira.wordpress.com

((u))

“Disability Politics and Theory”:
Book Launch and Panel (with AJ Withers, Anna Malla & Laurence Parent)
THURSDAY, MAY 24, 6pm
at the Centre Culturel Georges-Vanier, 2450 rue Workman (métro Lionel-Groulx)

The venue is wheelchair accessible.
Childcare available on request (phone 514-848-7585to reserve)
Whisper translation into English & French
Get in touch about access needs and requests (info@qpirgconcordia.org)

About “Disability Politics and Theory”:
An accessible introduction to disability studies,Disability Politics and Theory provides a concise survey of disability history, exploring the concept of disability as it has been conceived from the late 19th century to the present. Further, A.J. Withers examines when, how and why new categories of disability are created and describes how capitalism benefits from and enforces disabled people’s oppression. Critiquing the model that currently dominates the discipline, the social model of disability, this book offers an alternative: the radical disability model. This model builds on the social model but draws from more recent schools of radical thought, particularly feminism and critical race theory, to emphasize the role of intersecting oppressions in the marginalization of disabled people and the importance of addressing disability both independently and in conjunction with other oppressions. Intertwining theoretical and historical analysis with personal experience this book is a poignant portrayal of disabled people in Canada and the U.S. — and a radical call for social and economic justice.

info: http://www.qpirgconcordia.org/?p=3351
facebook: https://www.facebook.com/events/329844997082804/

((v))

24-26 MAI: OFF – Festival de l’anarchie À QUÉBEC

– Jeudi 24 mai : film et soirée dansante
-Vendredi 25 mai : livre et débats
– Samedi 26 mai : Conférences et ateliers

info: http://quebec-libertaire.blogspot.ca/

((w))

UN STATUT POUR TOUTES ET TOUS!
Marche pour la justice et la dignité pour tout-es les immigrant-es et les réfugié-es
SAMEDI LE 26 MAI 2012 à MIDI (rassemblement: Jean-Talon & Boyer, métro Jean-Talon)

STATUS FOR ALL!
March for justice and dignity for all migrants and refugees
SATURDAY, MAY 26, 2012 at NOON (gathering at Jean-Talon & Boyer, métro Jean-Talon)

info: www.solidarityacrossborders.org
facebook: https://www.facebook.com/events/283830635038763/

((x))

Fire and Flames: A History of the German Autonomist Movement Book Launch
Monday May 28, 7pm
1984 rue Wellington

Fire and Flames was the first comprehensive study of the German autonomous movement ever published. Released in 1990, it reached its fifth edition by 1997, with the legendary German Konkret journal concluding that “the movement had produced its own classic.” The author, writing under the pseudonym of Geronimo, has been an autonomous activist since the movement burst onto the scene in 1980-81. In this book, he traces its origins in the Italian Autonomia project and the German social movements of the 1970s, before describing the battles for squats, “free spaces,” and alternative forms of living that defined the first decade of the autonomous movement. Tactics of the “Autonome” were militant, including the construction of barricades or throwing molotov cocktails at the police. Because of their outfit (heavy black clothing, ski masks, helmets), the Autonome were dubbed the “Black Bloc” by the German media, and their tactics have been successfully adopted and employed at anti-capitalist protests worldwide.

Fire and Flames is no detached academic study, but a passionate, hands-on, and engaging account of the beginnings of one of Europe’s most intriguing protest movements of the last thirty years. The book is being released by PM Press in April 2012, and this will be the official Montreal book launch. Copies of the book will be available at a discounted price for $15 (regular price $20). English (with translation to French). Wheelchair accessible.

info: http://epoquemtl.org

((y))

Pelican Bay one year after the strikes
Thursday May 31, 7pm
La Belle Époque – 1984 rue Wellington

Almost a year after the start of historic hunger strikes across California, we will present an update on the situation at Pelican and other California prisons, share reflections on the strike from voices from the inside and the outside, and write letters to strikers.

Dinner will be served.
English (with translation to French)
Wheelchair accessible.

info: http://epoquemtl.org

Kiosques 2012

Le coeur du Salon du livre sont les salles de kiosques où se trouvent les tables des libraires, des distributeurs, des journaux indépendants et des groupes politiques de partout à Montréal, du Québec, de l’Amérique du Nord et de l’étranger. Cette année, il y aura des tables d’exposition pendant DEUX JOURS : les 19 (samedi) et 20 (dimanche) mai, entre 10h et 17h.

Une partie des tables sera au Centre culturel Georges-Vanier (CCGV) et une autre au CÉDA.

Carte des kiosques du CCGV.

Carte des kiosques du CÉDA.

 

Pour visualiser une carte de la provenance des différents exposants, cliquer sur Carte de l’origine des kiosques.

Un ☀ signifie que l’exposant distribue entre autres du matériel destiné aux enfants

De Montréal

Anarchist People of Colour Distro
Anarchistes pour des technologies solidaires / Anarchist Tech Support
Anti Raciste Action
Association Québécoise pour la Promotion de la Santé des personnes Utilisatrices
Bibliothèque anarchiste DIRA
Bloc des auteur-e-s anarchistes / Anarchist Writers Bloc
Brokeass, Timmy Gibbler, Situology
Bruno Massé, auteur
Chloé Germain-Thérien
Cinema Politica
CKUT Radio
COBP (Collectif Opposé à la Brutalité Policière)
Coco Riot
Collectif de solidarité anti-coloniale – Montréal
Collectif Rebelles Montréal
Concordia Community Solidarity Co-op Bookstore- ☀
Convergence des luttes AntiCapitalistes
Coop média de Montréal/Montreal Media Coop
Coups de Tête
Dignidad Migrante
Distroboto/ Archive Montreal
École Hors-les-murs ☀
Éditions Écosociété
Elisha Lim ☀
Festival international de théâtre anarchiste de Montréal
Fight Boredom Distro
Four Minutes to Midnight
Haiti Action Montreal
HardCopy Distro
Hors d’Oeuvre
Immigrant Workers Center
Infringement Festival
Into Rebellion Distro
Justice for Missing and Murdered Indigenous Women
Kate Lavut Books and Comics
Kersplebedeb Leftwingbooks.net
Kolumbia Tuotanto
La Otra Montréal
La Mauvaise Herbe / Diffusion MH
La Mitrailleuse
La Pointe libertaire
La Sociale/CDL
Le Frigo Vert
Le Groupe internationaliste ouvrier
L’École-Libre Radicale de Mtl Rad School
Les Éditions Rodrigol
Les Sorcières
Librairie Anarchiste L’Insoumise ☀
LUX éditeur
M éditeur
Maikan
Meow, Pow Now!
Mexicans United for Regularization
Montreal Sisterhood
Moult Éditions / La Conspiration dépressionniste
New Escapologist
No One Is Illegal-Montreal
Open Door Books
Paved with Good Intentions
Philip Amsel
PolitiQ – queers solidaires
Prisoner Correspondence Project
PRO-CAN comics ☀
Projet d’Accompagnement Solidarité Colombie (PASC)
QPIRG Concordia
Qteam
Radical Montreal
RASH (Red and Anarchist SkinHeads)
Réseau de la Commission populaire
Skunk Dog Distro ☀
Solidarity Across Borders
Ste. Emilie Skillshare
Syndicat industriel des travailleurs et des travailleuses (IWW Montréal)
Tadamon!
The People’s Potato Collective
The Saint Henri Walking Distance Distro
underthepavement distro
Union Communiste Libertaire

De l’extérieur de Montréal

AK Press  (Oakland , Edinburg, Baltimore) ☀
Anemone Distro (Guelph, ON)
Autonomedia (New York City, NY)
Beehive Design Collective (Machias, ME) ☀
BenderGear (Sudbury, ON)
Bread and Puppet Theater (Glover, VT) ☀
brescia bloodbeard (Toronto, ON)
Canadian Dimension (Winnipeg, MB)
Certain Days:Freedom for Political Prisoners Calendar (Toronto, ON)
Charles H.Kerr Publishing (Chicago, IL)
CIRA (Centre international de recherches sur l’anarchisme) (Lauzanne, SUISSE)
Combustion Books (New York City, NY)
Common Cause (Ontario)
Editions Agone (Marseille, FRANCE)
Elm City Infoshop (New Haven, CT)
Epidemic Clothing (Kingston, ON)
Fédération anarchiste (Paris, FRANCE)
Fierce n’ Fabulous (Guelph, ON)
Fire to the Prisons (USA)
go it alone (together) (Halifax, NS)
Great Worm Express Distro (Toronto, ON)
Guelph ABC (Guelph, ON)
Iconoclast (Toronto, ON)
If I Can’t Dance is it Still My Revolution (Toronto, ON)
Industrial workers of the world Ottawa-Outaouais (Ottawa, ON)
Institute for Anarchist Studies (USA & Canada)
Just Seeds! (Amérique du Nord)
KW Infoshop Project (Kitchener, ON)
La Page noire (Québec, QC)
Le monde à l’envers (Grenoble, FRANCE)
Little Black Cart (Berkeley, CA)
“Look Mum!” distro (Guelph, ON)
Love and Rage Liberation Collective (Toronto, ON)
MAMAFESTO: Issue #1- A Zine for Mamas by Mamas (Sault Ste-Marie, ON)
Notes From Underground (Toronto, ON)
OCAP – Ontario Coalition Against Poverty (Ontario)
Of Course You Can! Distro (Manitoba)
Pétroleuse Press (Brooklyn, NY & Oakland, CA)
PM Press (Oakland, CA)☀
Rebel Time Records (Hamilton, ON)
Sluts and Goddesses (Kitchener, ON)
The Women’s Coordinating Committee for a Free Wallmapu (Toronto, ON)
thoughtcrime ink / Black Cat Press (Edmonton, AB)
Toronto Anarchist Black Cross (ABC) (Toronto, ON)
twelveohtwo zine distro (Toronto, ON)
Upping The Anti: A Journal of Theory and Action (Toronto, ON)

Téléchargements 2012

L’affiche et les visuels du Salon du livre anarchiste 2012 sont maintenant disponibles! Parmi les nouveaux visuels, vous trouverez l’icône du Salon du livre anarchiste, de même qu’une bannière web. Pour télécharger les images, cliquez à droite et choisissez « enregistrer le lien sous »:

Nous vous invitons à télécharger les affiches et les tracts pour les imprimer, les afficher et les distribuer dans votre quartier. Il vous est possible également d’utiliser l’icône et les bannières sur votre site web, ou de créer des annonces dans vos publications.

Les affiches et les tracts sont également disponible pour distribution aux locaux suivants:

* QPIRG Concordia
1500 de Maisonneuve Ouest, #204
métro Guy-Concordia
(lundi à jeudi: 12h-18h)

* La Librairie Anarchiste L’Insoumise
2033 boulevard St-Laurent
métro St-Laurent
(mardi-mercredi: 12h-18h; jeudi-vendredi: 12h-20h; samedi-dimanche: 13h-17h)

 

* DIRA Bibliothèque Anarchiste
2035 boulevard St-Laurent
métro St-Laurent
(tél: 514-843-2018)

Si vous êtes en mesure de donner un coup de main côté diffusion, particulièrement avec la distribution de tracts et l’affichage dans divers quartiers de la région de Montréal, contactez-nous par courriel: info@salonanarchiste.ca

Cette année, l’affiche et les visuels ont été créés par Jennifer Galewski.

Message de Jenny: « Je travaille en temps normal à Koumbit à faire du webdesign pour différentes obnl du Québec, je prête aussi mes compétences artistiques pour supporter des causes et des valeurs qui me tiennent à cœur. J’ai profité de l’appel pour une affiche du Salon du livre anarchiste de Montréal pour faire une illustration, j’en ai rarement l’occasion dans mon travail quotidien. Mon projet original était une foule, une fille en avant, tous soulevés par un livre au dessus d’une ville puis j’ai croisé Catho, qui m’a exprimé avoir une super idée qu’elle ne pouvait réaliser parce qu’elle ne dessine pas. J’ai donc été sa main et ses yeux pour réaliser la petite famille et son inséparable chat qui a été sélectionné. Comme tout cordonnier mal chaussé, je n’ai pas de site internet mais vous pouvez me joindre à jenny at koumbit.org. ! »

Merci à tous et toutes les artistes et designers qui ont soumis une affiche pour le Salon du livre de cette année. Toutes les soumissions seront exposées au Salon du livre anarchiste dans le cadre de l’exposition Art et Anarchie.

Promotion de notre Appel à contributions

Promotion de notre Appel à Contributions

Nous vous invitons à publier et promovoir notre Appel à contributions (ateliers, kiosques, exposition d’art, film, Festival de l’anarchie): http://www.salonanarchiste.ca/appel-a-contributions

La date limite pour la réception des propositions est le 1er mars (pour les ateliers, exposition d’art et film) et le 1er avril (pour les tables et le Festival d’anarchie).

Annoncez dans votre publication

Publiez-vous un magazine, un journal, une revue ou une autre publication? Aurez-vous un numéro d’ici au 1er mai 2012?

Si oui, nous vous invitons à publier une annonce pour le prochain Salon du livre anarchiste. Nous pouvons vous envoyer une annonce spécifiquement pour votre publication. Le Salon du livre anarchiste dispose d’un très mince budget et est organisé par un colllectif composé entièrement de bénévoles. Nous ne pouvons donc pas payer pour une publicité. Dans un esprit d’aide mutuelle, nous pouvons cependant mettre un lien vers votre publication sur notre site web.

Veuillez nous écrire à info@salonanarchiste.ca si vous êtes en mesure d’ajouter une de nos annonces dans votre publication.

Liens web

Si vous avez un site web, nous vous invitons à mettre un lien avec le notre. Notre site est www.salonanarchiste.ca (en français) et www.anarchistbookfair.ca (en anglais).

Promotion par facebook

Le Salon du livre anarchiste de Montréal a un page facebook: https://www.facebook.com/SalonduLivreAnarchisteMontrealAnarchistBookfair

Nous avons aussi créé un événement facebook pour le prochain Salon du livre: https://www.facebook.com/events/113251495449843/

Si vous êtes sur facebook, nous vous invitons à faire la promotion de ces liens facebook sur votre mur ainsi qu’en invitant vos amiEs.

Twitter

Si vous êtes aussi sur twitter, nous vous invitons à faire la promotion de notre feed: http://twitter.com/BookfairAnarMTL

Affichage/Tractage

Si vous souhaitez contribuer à la promotion du Salon du livre anarchiste et/ou du Festival de l’Anarchie dans votre quartier, votre école ou votre communauté, communiquez avec nous (info@salonanarchiste.ca). Nous ferons la promotion du Salon du livre anarchiste dans la région de Montréal. Avertissez-nous si vous pouver faire de l’affichage et du tractage. Si vous résidez à l’extérieur de Montréal, communiquez avec nous si vous désirez recevoir des affiches, prospectus et dépliants. Le matériel de promotion sera aussi disponible pour téléchargement sur notre site Internet.

Merci de nous appuyer!

– Le collectif du Salon du livre anarchiste de Montréal

Bénévoles !

Le Salon du livre anarchiste est à la recherche de bénévoles pouvant aider à l’organisation et à la promotion du Salon et du Festival de l’Anarchie.

L’éventail de tâches liées au Salon du livre est diversifié. Nous avons besoin d’un coup de main pour la planification et la préparation du service de garde et d’activités pour enfants, l’expo art et anarchie, les ateliers et les présentations, l’organisation des kiosques et des distributeurs, de nombreuses tâches logistique concernant la nourriture, la traduction et davantage. Nous avons aussi besoin d’aide pour la promotion du Salon du livre en tant que tel, ce qui inclut l’affichage, la distribution de tracts, la publicité en ligne et bien plus.

Si vous pouvez donner un coup de main pour une de ces tâches, contactez-nous par téléphone ou par courriel. Si vous avez un talent ou une habileté particulière pour l’organisation du Salon, contactez-nous!
Le collectif du Salon du livre organise des réunions de bénévoles pour que nous puissions nous rencontrer en personne et ainsi faire savoir à tous et toutes les manières possibles de s’impliquer.

Les réunions de bénévoles auront lieu :

  • MARDI LE 29 AVRIL de 18h à 19h ou 21h à 21h30 (suivi de tractage/affichage)
  • MARDI LE 6 MAI de 18h à 19h ou 21h à 21h30 (suivi de tractage/affichage)
  • MARDI LE 13 MAI de 18h à 19h ou 21h à 21h30 (suivi de tractage/affichage)
  • MARDI LE 20 MAI de 18h à 19h ou 21h à 21h30 (suivi de tractage/affichage)

Ces réunions auront lieu au 1500 de Maisonneuve Ouest, #204 (metro Guy-Concordia). L’endroit est accessible aux fauteuils roulants. Vous pouvez assister pour 15 minutes ou plus, à n’importe quel moment aux heures ci-haut.

Nous encourageons tous les bénévoles potentiel-le-s à consulter les documents suivants :
– Principes du Salon du livre: http://www.salonanarchiste.ca/presentation/principes
– Énoncé d’accessibilité : http://www.salonanarchiste.ca/presentation/accessibilite

Pour rester en contact:
Téléphone: 514-679-5800
Courriel: info@salonanarchiste.ca

Festival de l’anarchie : Appel à contributions

 

(La date limite pour soumettre un événement pour le Festival (et pour être inclut dans le calendrier qui sera diffusé avant mai) est le 19 avril 2015, avant 23h heure de Montréal.)

Le Festival de l’Anarchie a lieu tout au long du mois de mai (2014). Ce festival, ayant lieu un peu partout à Montréal, met en vedette différents événements liés aux thématiques anarchistes. Le Collectif du Salon du livre compile et publie un calendrier du Festival de l’Anarchie mais nous comptons sur vous pour organiser les événements du Festival. Prenez contact avec nous pour réserver une date au mois de mai pour votre événement.

Veuillez utiliser le formulaire en ligne pour nous proposer un événement dans le cadre du Festival de l’Anarchie. La date limite pour qu’un un événement du Festival de l’Anarchie paraisse dans notre calendrier est le 19 AVRIL 2015 avant 23h, heure de Montréal.

a) Un titre pour l’événement (exactement comme vous souhaitez que cela apparaisse dans notre publicité).

b) La date et l’heure de l’événement (exactement comme vous souhaitez que cela apparaisse dans notre publicité).

c) Le lieu de l’événement (exactement comme vous souhaitez que cela apparaisse dans notre publicité).

d) Indiquez si le lieu de l’événement est accessible aux chaises roulantes.

e) Indiquez si l’événement est en français ou en anglais (ou dans une autre langue) et si de la traduction sera disponible.

f) Incluez une courte description de l’événement (exactement comme vous souhaitez que cela apparaisse dans notre publicité).

g) Incluez des coordonnées publiques (courriel, téléphone, site web, exactement comme vous souhaitez que cela apparaisse dans notre publicité).

h) Les coordonnées d’une personne dans l’organisation de votre événement (téléphone et courriel; ces coordonnées ne seront utilisées que pour des communications internes avec le Collectif du Salon du livre).

i) Si cela est pertinent, veuillez indiquer si votre événement s’adresse à des enfants ou un public de tous âges.

j) RÉCIPROCITÉ: Nous demandons à ce que tous les événements qui font partie du Festival de l’Anarchie : i) fournissent un espace lors de votre événement pour de l’information liée au Salon du livre et au Festival; ii) fassent deux annonces (une au début et une à la fin de l’événement) à propos du Salon du livre ainsi que de d’autres événements du Festival à venir; iii) fassent la promotion du Salon du livre et du Festival de l’Anarchie sur votre site web, blog et/ou listes d’annonces si vous en avez et, dans la mesure du possible, aider à distribuer des tracts et afficher. Veuillez indiquer ici comment vous pouvez aider à faire la promotion du Salon du livre.

k) Y a-t-il quoi que ce soit que vous souhaitez ajouter?

Merci d’avoir complété ce formulaire. Nous enverrons un message de confirmation à l’adresse courriel que vous nous avez fourni pour vous signifier que nous avons bien reçu votre proposition.

captcha
Avant de soumettre votre application, veuillez entrer, dans la boîte qui suit, la combination de lettres et de chiffres indiqués ci-haut.

Salle de la résistance anticapitaliste 2010

[NOTE: L’information qui suit provient du Salon du livre anarchiste de Montréal édition 2010.]

DIMANCHE 30 MAI de 11h à 17h
Salle #302 du CEDA, 2515 rue Delisle (métro Lionel-Groulx)


À la veille des mobilisations prochaines contre les rencontres du G8 à Huntsville en Ontario et les rencontres du G20 à Toronto, à la fin juin, cette salle servira d’endroit où analyser et discuter de résistance anticapitaliste – le tout dans une perspective anarchiste. Elle servira aussi d’espace propice à réseauter et à s’informer quant aux mobilisations qui se tiendront à Montréal comme à Toronto.

La Salle de la résistance anticapitaliste est organisée par des membres de la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC2010) de Montréal, et sera l’hôte de présentations données par le Réseau de mobilisation communautaire de Toronto, la Résistance anarchiste du sud de l’Ontario (SOAR), la Coalition féministe radicale contre le G20 et par le Regroupement anti-G20 étudiant (RAGE).

Les murs de la Salle de la résistance anticapitaliste seront décorés d’affiches et de tracts des mobilisations anticapitalistes de la dernière décennie (un gros merci aux archives de la Librairie Anarchiste DIRA). Ça n’a pas commencé à Québec et ça ne se terminera pas à Toronto!

Horaire :

11h-12h45 : Réseau de mobilisation communautaire de Toronto/Résistance anarchiste du sud de l’Ontario (SOAR)

Présentation et discussion des mobilisations anticapitalistes contre le G20 à Toronto, avec des membres du Réseau de mobilisation communautaire de Toronto et de la Résistance anarchiste du sud de l’Ontario (SOAR). Présentations en anglais avec traduction chuchotée vers le français.

13h-13h45 : Patriarcat, féminisme et G20

G20, pouvoir et crise économique … mais quelle crise au juste? Dans les médias de masse, on entend parler de santé des femmes et de santé maternelle : mais qu’en est-il au juste? Quels sont les impacts réels sur la vie des femmes? Veulent-ils vraiment le bien-être et la santé des femmes? N’est-ce pas, encore une fois, un autre moyen pour maintenir les privilèges des hommes blancs occidentaux hétérosexuels? Et pourquoi pas une crise du patriarcat? …. Cet atelier est ouvert à toutes et à tous. Cependant la dernière partie de l’atelier sera réservée aux femmes. Présentation de la coalition féministe radicale contre le G20.

14h-14h45 : Résistance étudiante au G20

Une présentation des membres du Regroupememt Anti-G20 Étudiant (RAGE), qui se penchera en particulier sur les réponses d’étudiantEs et de jeunes à la mondialisation capitaliste et au G20.

15h-15h45 : La crise économique et écologique du capitalisme

Un atelier présenté par le comité d’éducation populaire de la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC2010), portant sur une analyse du G8 et du G20 dans le contexte de la prétendue crise du capitalisme.

16h-16h45 : Espace de réseautage

Un espace ouvert aux personnes participant au Salon du livre afin de se rencontrer et de créer des réseaux, en vue de l’effort régional contre le G8 et le G20 qui se tiendront en juin à Huntsville et à Toronto.

Salle de solidarité autochtone 2010

[NOTE: L’information qui suit provient du Salon du livre anarchiste de Montréal édition 2010.]

co-organisé par le Comité de Solidarité Autochtone (Montréal) & le Mouvement de Solidarité avec les Peuples Autochtones (Ottawa)


SAMEDI, 29 MAI 2010, 11h à 17h
Salle 302 du CEDA, 2515 rue Delisle (métro Lionel-Groulx)

Mettant à profit l’expérience accumulée lors d’espaces de solidarité organisés antérieurement dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal, l’Espace de solidarité autochtone 2010 soulignera les luttes autochtones pour le territoire, la dignité et l’autodétermination en donnant directement la parole aux militants et militantes autochtones.

11h à 12h45 : 500 ans de Résistance autochtone

Le livre « 500 Years of Resistance Comic Book » publié chez Arsenal Pulp Press dresse un portrait imagé, puissant et historiquement véridique des résistances autochtones à la colonisation européenne des Amériques, débutant avec l’invasion espagnole sous Christophe Colomb et se concluant avec la réclamation territoriale des Six Nations en 2006. Gord Hill a passé deux ans à dénicher des images et à chercher de l’information historique afin de créer cette publication qui présente l’histoire de la résistance autochtone dans un format accessible. Il lancera ce livre avec une présentation visuelle au Salon du livre anarchiste de Montréal.

Gord Hill (Kwakwaka’wakw) est un artiste et un organisateur autochtone qui a été actif, entre autres groupes, avec le Native Youth Movement. Il est un des contributeurs principaux du site www.no2010.com ainsi que de Warriors Publications et a été actif dans le Réseau de Résistance aux Olympiques (Olympic Resistance Network) des Coast Salish Territories.

13h à 14h45 : Justice en Attente (Justice pour les femmes autochtones disparues et assassinées)

Selon des sources autochtones, plus de 3000 femmes autochtones sont portées disparues ou ont été assassinées au Canada depuis 1980. L’existence de centaines de femmes autochtones disparues et assassinées au Canada, et l’absence de responsabilisation face à ce phénomène et d’octroi des ressources nécessaires afin de chercher la vérité et la justice sont des manifestations des fondements racistes et sexistes de la société canadienne. Cet atelier explorera cette réalité grâce à Bridget Tolley, une personne-ressource, qui partagera son expérience et ses connaissances.

Bridget Tolley est une Algonquine de Kitigan Zibi Anishinabeg. Le 5 octobre 2001, sa mère, Gladys Tolley, a été mortellement happée par une voiture de patrouille de la Sûreté du Québec (SQ) sur la route 105, près de Maniwaki, au Québec. Bridget lutte pour qu’une enquête indépendante se penche sur le décès de sa mère.

15h à 17h: 20 ans après Oka: les communautés Kanienkehaka en résistance

Il y a aura 20 ans ce mois de juillet, les peuples de Kanehsatake et de Kahnawake se soulevaient pour défendre leurs territoires ancestraux, affrontant ainsi les fonctionnaires, la police et l’armée canadienne. Les communautés Kanienkehaka (Mohawk) ont été au front de la résistance contre le colonialisme au Canada. Les événements de Kanehsatake et de Kahnawake furent des jalons cruciaux dans l’histoire de la résistance autochtone au colonialisme et de l’affirmation de l’autodétermination autochtone. Cet atelier, avec la participation de Clifton Arihwakehte, se penchera sur les événements de 1990 et approfondira notre compréhension des luttes actuelels, particulièrement celle de Kanehsatake contre la compagnie minière Niocan.

Clifton Arihwakehte est un membre de la communauté Mohawk de Kanehsatake et un participant aux événements de 1990.

Ateliers & Présentations 2010

[NOTE: Les ateliers qui suivent ont été présentés lors du Salon du livre anarchiste de Montréal édition 2010.]

Plus d’information ci-dessous concernant les présentations suivantes :

Ateliers d’introduction à l’anarchisme – SAMEDI 29 MAI

  • 13h: Un ABC de l’anarchisme (Anna Kruzynski & Marco Silvestro)
  • 1pm: Anarchism and Its Aspirations (Cindy Milstein)

Ateliers d’introduction à l’anarchisme – DIMANCHE 30 MAI

  • 13h: Sur les traces de l’anarchisme au Québec (Mathieu Houle-Courcelles)
  • 1pm: Anarchism without Anarchists / Anarchism with Anarchists: The Practice and Relevance of Anarchism (Jaggi Singh)

ATELIERS – SAMEDI 29 MAI

  • 11am: Refusing to Be Abused: Histories and Present Realities of Copwatch as a Tool Against Police Repression (Copwatch Montreal & Winnipeg)
  • 11h : Autogestion versus gestion capitaliste (Nicolas van Caloen)
  • 1pm: Building land defence and anti-colonial resistance movements: Becoming a force to be reckoned with (Shabina Lafleur-Gangji & Matt Soltys)
  • 15h : Cité sans frontières : La justice en matière de migration et la pratique quotidienne d’entraide et d’action directe (Solidarité sans frontières)
  • 15h : La One Big Union et le syndicalisme révolutionnaire au Québec et au Canada (Mathieu Houle-Courcelles)
  • 3pm : Practical strategies for anarchist writing (Alexis Shotwell)

ATELIERS – DIMANCHE 30 MAI

  • 11h: Les émeutes et l’anarchie (fr.) (Marc-André Cyr)
  • 11am: Panel: Taking Ourselves Seriously: Developing Strategy for Social – Transformation (Chris Dixon, Cindy Milstein and Maia Ramnath)
  • 12pm: Anarchist Writers of Fiction Meeting (bil.) (facilitated by Norman Nawrocki)
  • 13h: Sécurité informatique : comment évaluer les solutions? (fr.) (le réseau Koumbit)
  • 3pm: Eugenics in Anarchism and Feminism (AJ Withers & Griffin Epstein)
  • 3pm: Capitalist Authority versus Anti-Colonial Breakout: The example of the militant direct-action Civil Rights movement in one Northern u.s. city, 1960-1965 (J. Sakai)
  • 15h: Piraterie maritime et Anarchisme, au-delà des idées reçues (fr.) (Marco Silvestro)

Pour les descriptions des ateliers, svp lire ci-dessous :

Ateliers d’introduction à l’anarchisme – SAMEDI 29 MAI

(Les ateliers se déroulent, soit en français (fr,), soit en anglais (eng.). La traduction chuchotée vers l’anglais ou le français est disponible pour tous les ateliers.)

13h-14h45h Un ABC de l’anarchisme (fr.)

Salle 125 au CEDA

Ecologie sociale, anarchisme individualiste, autogestion, anarcha-féminisme, horizontalité… Vous avez toujours voulu savoir ce que ça veut dire? Cet atelier est pour vous! Dans cet atelier d’introduction aux idées anarchistes, on passe en revue les grands concepts et les idées qui sous-tendent la lutte anarchiste, dans le but d’offrir un portrait de la richesse et de la diversité des idées anti-autoritaires.

Avec Anna Kruzynski et Marco Silvestro, du collectif La Pointe libertaire. Anna Kruzynski est une militante de longue date des luttes étudiantes, féministes et anarchistes. Elle est professeure à l’École des Affaires publiques et communautaires à l’Université Concordia et membre de la Pointe libertaire et du Centre social autogéré de Pointe-Saint-Charles. Marco Silvestro est sociologue, spécialiste de l’agroalimentaire et des mouvements sociaux. Il est actuellement membre de la Pointe libertaire et du Centre social autogéré de Pointe-Saint-Charles et milite dans son quartier.

—–

1pm-2:45pm: Anarchism and Its Aspirations (eng.)

Georges-Vanier Cultural Center (across from CEDA) – Room A

From nineteenth-century newspaper publishers to the participants in the recent Greek uprising, « occupy everything » milieu, and No Olympics on Stolen Native Lands convergence, anarchists have been inspired by the ideal of a free society of free individuals–a world without hierarchy or domination. But what exactly would that look like, and how can we get there?

Presented by Cindy Milstein: Cindy Milstein is an Institute for Anarchist Studies board member and author of Anarchism and Its Aspirations (AK Press, 2010).

—–

Ateliers d’introduction à l’anarchisme – DIMANCHE 30 MAI

13h-14h45: Sur les traces de l’anarchisme au Québec (fr.)

Salle 125 au CEDA

Un tour d’horizon sur l’histoire des idées et des pratiques anarchistes au Québec, des réfugiés de la Commune de Paris jusqu’aux peintres et poètes issus de la mouvance automatiste, en passant par les militant-e-s anticléricaux de l’Université ouvrière et les révolutionnaires juifs du Yiddishland montréalais.

Présenté par Mathieu Houle-Courcelles, membre du Collectif anarchiste La Nuit (UCL-Québec) et auteur du livre « Sur les traces de l’anarchisme au Québec (1860-1960) » publié chez Lux en 2008.

—–

1pm-2:45pm Anarchism without Anarchists / Anarchism with Anarchists: The Practice and Relevance of Anarchism (eng.)

Georges-Vanier Cultural Center (across from CEDA) – Room A

This workshop serves as an introduction to the thought, history and practice of anarchism, with an emphasis on diverse contemporary organizing examples. It is intended for Bookfair participants who are new to, or curious about, anarchist ideas and practice (not for people already quite familiar with anarchism). In a multimedia presentation and discussion format this workshop will outline the basic principles of anarchism, from its historical origins, to inspirations and antecedents from diverse cultures and movements. The relevance of anarchist ideas and practice to contemporary movements for self-determination and social justice will be emphasized, as well as the influence of anarchism in day-to-day life. Whether through anarchism by self-identified anarchists, or “anarchism without anarchists” who practice the values of anarchism, this introductory workshop will provide a basic overview of anarchist ideas and practice.

Presented by Jaggi Singh. Jaggi is an organizer with the No One Is Illegal and Solidarity Across Borders, a member of the Montreal Anarchist Bookfair collective, and part of the Anarchist People of Colour (APOC) network.

ATELIERS – SAMEDI 29 MAI

(Les ateliers se déroulent, soit en français (fr.), soit en anglais (eng.). La traduction chuchotée vers l’anglais ou le français est disponible pour tous les ateliers.)

11am-12:45pm: Refusing to Be Abused: Histories and Present Realities of Copwatch as a Tool Against Police Repression (eng.)

Georges-Vanier Cultural Center (across from CEDA) – Room A

This workshop will provide a historical account of Copwatch from its inception in Berkeley, California, to current local struggles to monitor the police, and publicize acts of police misconduct. Copwatch is organized around anti-state, anti-authoritarian principles. The historical reasons for how Copwatch groups originated and how they have been helpful in combating police repression will be explored. From the first Copwatch group’s inception in Berkeley, California, in 1990, to present realities faced by organizers, different generations of Copwatch organizers will share their respective struggles and strategies in employing police surveillance as a tool against police violence. The continuing and expanding efforts of Montreal organizers following the Forum Against Police Violence and Impunity provides the context for this workshop’s role in local community building.

Presented by members of Winnipeg Copwatch as well as Montreal-based anti-police brutality organizers. Winnipeg Copwatch has been struggling since 2006 against police misconduct, by witnessing and documenting abuses and doing Know Your Rights education.

—–

11h-12:45h: Autogestion versus gestion capitaliste (fr.)

Centre Culturel Georges-Vanier (à côté du CEDA) – Salle B

En Argentine, des entreprises considérées non rentables dans la gestion capitaliste faite par les patrons et les actionnaires deviennent rentables lorsqu’elles se sortent de la gestion capitaliste et sont autogérées par les travailleuses et travailleuses. Le but de la présentation et de voir quelles sont les dynamiques économiques et politiques qui sont à l’origine du fait qu’un appareil productif identique passe de non rentable à rentable lorsque celui-ci est autogéré. Et de voir aussi quels sont les impacts sociaux de l’autogestion.

Présenté par Nicolas van Caloen. Nicolas est en train de monter un documentaire sur des solutions et réflexions présentes dans les bases de la société en Amérique (du Canada à l’Argentine)

—–

1pm-2:45pm: Building land defence and anti-colonial resistance movements: Becoming a force to be reckoned with (eng.)

Georges-Vanier Cultural Center (across from CEDA) – Room B

Direct action-based environmental justice and anti-colonial movements have been combining forces in Southern Ontario. Two Guelph, Ontario-based non-Native participants in land defence struggles, in particular a three-week occupation that shut down an industrial park last summer, will be discussing recent land defence struggles and advances in strategy. The focus will be on engaging people in strategizing about how to become a more effective threat to colonialism and industrial civilization.

Presented by Shabina Lafleur-Gangji and Matt Soltys. Shabina is an anarchist from Guelph who organizes around a lot of anti-colonial issues, is part of the Guelph Fierce & Fabulous Krew and is really into Southern Ontario. Matt has lived in Guelph since 2001 and worked in food security, anti-colonial, and radical environmental movements, and has produced Healing the Earth Radio since 2005. Both Shabina and Matt are defending against a $5 million lawsuit by the City of Guelph for their participation in occupying and shutting down the Hanlon Creek Business Park.

—–

15h-16h45: La One Big Union et le syndicalisme révolutionnaire au Québec et au Canada (fr.)

Salle 125 au CEDA

La grève générale de Winnipeg (1919) est considérée à juste titre comme l’un des épisodes les plus importants de l’histoire ouvrière canadienne. Dans une large mesure, la One Big Union (OBU) a été associée à ces événements. Ce qu’on sait moins, c’est que l’OBU a poursuivi ses activités bien après la fin de ce soulèvement populaire. À travers cet atelier, nous verrons comment l’OBU s’est développée au Québec et au Canada entre 1919 et 1929, en essayant de comprendre pourquoi et comment son projet politique a pu avoir un impact réel au sein de la classe ouvrière. Nous essaierons également de faire le point sur les possibilités concrètes de voir réapparaître un courant syndicaliste révolutionnaire aujourd’hui au Québec.

Présenté par Mathieu Houle-Courcelles, membre du Collectif anarchiste La Nuit (UCL-Québec) et auteur du livre « Sur les traces de l’anarchisme au Québec (1860-1960) » publié chez Lux en 2008.

—–

15h-16h45: Cité sans frontières : La justice en matière de migration et la pratique quotidienne d’entraide et d’action directe (fr.)

Centre Culturel Georges-Vanier (à côté du CEDA) – Salle A

Cet atelier explore l’idée de s’organiser pour une « Cité sans frontières », un modèle d’entraide et d’action pour les migrant-e-s et réfugié-e-s. Nous allons présenter un court historique des luttes pour la justice migrante à Montréal, et discuter de comment les migrant-e-s et leurs allié-e-s construisent des réseaux de support pour les migrant-e-s sans papiers. Une attention particulière sera portée aux campagnes de « Santé pour tou-te-s » et « Éducation pour tou-te-s », ainsi qu’aux étapes d’organisation pour parvenir à bâtir la «Cité sans frontières », tout en supportant concrètement les personnes considérées comme clandestines. Nous allons également explorer, théoriquement, comment le concept de « Cité sans frontière » est une pratique anarchiste, en réfléchissant aux similitudes et différences avec d’autres modèles d’intervention et de pratique anarchiste. À travers l’action directe dans différents lieux de combats – les écoles, les hôpitaux, les refuges, les lieux de travail, les quartiers – et en construisant des réseaux de support, Cité sans frontières confronte l’État et les frontières, en se battant pour la dignité de tou-te-s, sans égard au statut de migration.

Présenté par des membres de Solidarité sans frontières impliqués dans la campagne “Cité sans frontières » (incluant Sophie Schoen, Anne-Marie Gallant, Sarita Ahooja & Jaggi Singh).

—–

3pm-4:45pm: Practical strategies for anarchist writing (eng.)

Georges-Vanier Cultural Center (across from CEDA) – Room B

The capacity to write with ease, joy, and fluidity is crushed in us; this serves current oppressive social relations well. Still, writing is a vital tool for struggle. In this workshop, I offer some strategies and tactics for writing. Topics include: dealing with anxiety, procrastination, and panic about writing; organizing the material realities of the writing process; stopping writing; communicating well with people who can give you feedback; setting up support structures for writing.

Presented by Alexis Shotwell, an activist and teacher based in Sudbury, Ontario.

—–

ATELIERS – DIMANCHE 30 MAI

(Les ateliers se déroulent, soit en français (fr,), soit en anglais (eng.). La traduction chuchotée vers l’anglais ou le français est disponible pour tous les ateliers.)

11h-12 :45h: Les émeutes et l’anarchie (fr.)

Centre Culturel Georges-Vanier (à côté du CEDA) – Salle A

Au mieux considérée comme un mode d’action illégitime répondant à une injustice sociale, au pire comme une pathologie collective totalement incompréhensible, l’émeute généralement vue comme intégralement étrangère à toute cohérence et à toute profondeur. Elle n’a par conséquent aucun représentant pour défendre sa légitimité. Aucun ? Enfin… presque. Il n’y a que les socialistes révolutionnaires et les anarchistes, ceux et celles qui désirent transformer radicalement le cours de l’histoire qui ne condamnent pas à priori l’émeute. C’est de cette analyse dont il sera question dans cet atelier.

Présenté par Marc-André Cyr. Marc-André est un étudiant en science politique à l’UQAM et membre de l’U.C.L. (Union communiste libertaire).

—–

11am-12:45pm: Panel: Taking Ourselves Seriously: Developing Strategy for Social Transformation (eng.)

Georges-Vanier Cultural Center (across from CEDA) – Room B

The question of strategy – how we might win in the near and long term as we struggle against domination, exploitation, and oppression – is pressing. As anarchists, however, we frequently face particular barriers to thinking, planning, and acting strategically. This panel will discuss these barriers, and potential ways we can move past them toward developing effective anarchist strategies for the long haul of social transformation.

Panelists include Chris Dixon, Cindy Milstein and Maia Ramnath. Chris is a longtime anarchist organizer and writer who currently lives in Sudbury, Ontario, Atikameksheng Anishnawbek Territory. Cindy is an Institute for Anarchist Studies board member and author of Anarchism and Its Aspirations (AK Press, 2010). Maia is a NYC-based teacher, writer, organizer and Institute for Anarchist Studies board member.

—–

12pm-1pm: Anarchist Writers of Fiction Meeting (bil.)

Room 125 at the CEDA

An open invitation to anarchist writers of fiction poetry, literature, theatre, film scripts, etc., to come together in a short, informal first gathering to meet each other, exchange contact info, and possibly discuss future events of mutual interest. This is an opportunity for a face-to-face meeting of anarchist writers – published and unpublished – from Montreal and beyond. Writers often work alone and rarely get to meet each other and just talk, let alone think of collaborative projects. The bilingual discussion (English and French) will take advantage of the presence of many individual authors who often attend the Bookfair to sell their work, yet have no time or place to meet others doing similar work. Possible topics of discussion: writing workshops for future bookfairs; literary events beyond bookfairs; joint publishing and distribution projects, etc.

Facilitated by Montreal author Norman Nawrocki

—–

13h-14h45: Sécurité informatique : comment évaluer les solutions? (fr.)

Centre Culturel Georges-Vanier (à côté du CEDA) – Salle B

Notre objectif est de familariser les gens avec les concepts de sécurité informatique, en présentant une méthode pour évaluer les problématiques liés aux choix que toute personne doit faire dans l’utilisation des technologies. Nous aborderons la question de vie privée et Facebook, et celle de la centralisation d’informations personnelles par Google et nous regarderons également comment notre utilisation grandissante de la technologie affecte notre sécurité en général.

Présenté par des membres du réseau Koumbit. Le réseau Koumbit oeuvres depuis 5 ans à l’appropriation des technologies par et pour les groupes communautaires et/ou militants.

—–

3pm-4:45pm: Eugenics in Anarchism and Feminism (eng.)

Room 125 at the CEDA

The Left conveniently erases its eugenic past, attributing this philosophy to the right-wing. This workshop delves into the eugenic foundations of feminism as well as its influence on anarchists and socialists. It will discuss some of the subtle ways that eugenics plays out today and how anarchists, feminists and others on the left relate to it. It is important to understand this so we can learn from it and not repeat some of the same mistakes radicals of generations past made.

Presented by AJ Withers and Griffin Epstein. AJ and Griffin have done research and writing on disability and stumbled across this history.

—–

3pm-4:45pm: Capitalist Authority versus Anti-Colonial Breakout: The example of the militant direct-action Civil Rights movement in one Northern u.s. city, 1960-1965 (eng.)

Georges-Vanier Cultural Center (across from CEDA) – Room A

Starting from the famous 1960 Woolworth’s lunch counter sit-in, the small direct-action civil rights movement confronted u.s. capitalist rule with new forms of political struggle. Yet today its image and story have been co-opted by that same capitalism, and the real features of that anti-authoritarian struggle hidden within patriotic propaganda. This workshop is aimed at a radical re-discovery and evaluation of the lessons of this spontaneous movement.

Presented by J. Sakai. J. Sakai is an Asian-American radical activist, who is also the author of the anti-racist history, « Settlers ».

—–

15h-16h45: Piraterie maritime et Anarchisme, au-delà des idées reçues (fr.)

Centre Culturel Georges-Vanier (à côté du CEDA) – Salle B

On associe souvent les pirates des 17e et 18e siècle à une pensée révolutionnaire ou même libertaire. On glorifie leur fonctionnement égalitaire et leurs aventures sanglantes. Cet atelier voudrait aller au-delà des idées reçues et expliquer d’un point de vue historique ce que furent réellement les « pirates des caraïbes »: des rebelles, des bandits sociaux, certes, mais certainement pas des révolutionnaires ou des anarchistes.

Avec Marco Silvestro, du collectif la Pointe libertaire Marco est sociologue, spécialiste de l’agroalimentaire et des mouvements sociaux. Il a longtemps milité avec l’Union paysanne, un syndicat d’agriculteurs. Il est actuellement membre de la Pointe libertaire et du Centre social autogéré de Pointe-Saint-Charles et milite dans son quartier.

Cabaret Anarchiste 2011

CABARET ANARCHISTE

VENDREDI LE 20 MAI, 20h à 1h

À L’Alizé, 900 Ontario est

(métro Berri-UQÀM)

Accessible en fauteuil roulant

Une soirée de musique et performances au profit du Salon du livre anarchiste de Montréal!

5$ ou contribution volontaire

Jeunesse Apatride
The Facials
Stéphane Robitaille
Chorale libertaire de Pointe-St-Charles
et plus!

19 mai: Show et lancement du nouvel album de Test Their Logik

Show et lancement du nouvel album de Test Their Logik

20h

Jeudi Mai 19 2011

au Death Church (3067 Wellington, Metro Lasalle)

pas accessible en fauteuil roulant

Remerciements! 2011

Le Collectif du Salon du livre anarchiste de Montréal (édition 2011) souhaite remercier tous ceux et celles qui ont appuyé le Salon du livre anarchiste 2011, notamment les artistes au Cabaret, les artistes d’Art & Anarchie, tous ceux et celles qui ont proposé des designs d’affiches, les traducteurs et traductrices, tous nos bénévoles, tout le monde qui a affiché et a aidé à faire connaître l’événement, les organisateurs et organisatrices de la Zone des enfants, le CEDA, le Centre culturel Georges-Vanier ainsi que le quartier, CKUT 90.3 FM, le GRIP à Concordia, Midnight Kitchen, le Montreal Childcare Collective et tous les groupes et individuEs qui ont partagé généreusement leurs ressources avec nous. Un merci spécial à Siji, Aaron, Benjamin, Alain, Delphine et Emma. MERCI! – De la part de votre Collectif du Salon du livre anarchiste 2011 : Fred, Helen, Jaggi, Jeanne, Laura Boo, Philippe et Sara.

Salle de cinéma 2011

SALLE DE CINÉMA DU SALON DU LIVRE ANARCHISTE
Le DIMANCHE 22 MAI, de 11 H à 17 h
SALLE 305 — CEDA (2515 rue Delisle, métro Lionel-Groulx)

La Salle de cinéma du Salon du livre anarchiste de Montréal sera ouverte toute la journée du dimanche 22 mai. On y présentera des courts et longs métrages portant sur l’anarchisme ou sur des luttes soutenues par des anarchistes.

Cette année, le programme inclura entre autres les premières de « In the Land of the Free » (USA 2010), « Tales from the G20 » (Toronto 2011) et « Bastards of Utopia » (en croate, sous-titres anglais). Nous présenterons également le long métrage « De la servitude volontaire » (France 2009) et des courts métrages de Emmanuelle Lippé, Nicolas Van Caloen & Juan Pablo Lepore, Andréann Cossette Viau, Micky Morin, Sofi Périard, Hugo Le Bleu-Tadros, Sara Dupéré et bien d’autres. Plus de détails ci-dessous.

11h-12h:

De La Servitude Moderne

Jean-François Brient et Victor León Fuentes / 53 min / FR / France / 2009

De la servitude moderne est un livre et un film documentaire de 52 minutes produits de manière totalement indépendante. L’objectif central de ce film est de mettre à jour la condition de l’esclave moderne dans le cadre du système totalitaire marchand et de rendre visible les formes de mystification qui occultent cette condition servile. Il a été fait dans le seul but d’attaquer frontalement l’organisation dominante du monde.

12h-13h30

In the Land of the Free

Vadim, Jean / 84 min. /  Anglais  / 2010

Raconte l’histoire incroyable et bouleversante de Herman Wallace, Albert Woodfox et Robert King, trois hommes afro-américains issus de la Louisiane rurale qui ont passé plusieurs décennies en isolement cellulaire dans la plus grosse prison des États-Unis, une ancienne plantation de 18 000 acres connue sous le nom d’Angola. Woodfox et Wallace, cofondateurs du tout premier chapitre carcéral du Black Panther Party, ont travaillé avec King pour dénoncer la ségrégation raciale et les traitements inhumains réservés aux détenus dans cette prison. King a été remis en liberté en 2001 après presque 30 ans de détention en isolement cellulaire. Woodfox et Wallace, qui ont été trouvés coupables du meurtre du gardien (blanc) Brent Miller, sont toujours détenus à Angola, où ils sont restés plus de 36 ans en isolement cellulaire. Ce documentaire raconte l’histoire de ces trois hommes extraordinaires.

13h30-14h

Dehors

Emmanuelle Lippé / Full Instinct productions / 28 min / Montréal / FR & ENG / 2010

Lundi matin, j’ai le goût de sacrer mon camp, le métro est plein, surchauffé, le monde va trop vite nulle part. La vie est en promotion, mais on a pas le temps de vivre. On va tenir combien de temps comme ça? Dehors nous sort du quotidien et ramène sur la table la fameuse question: Comment peux t-on vivre autrement?

14h-14h20

IMPA, Usine récupérée, cité culturelle

Nicolas van Caloen & Juan Pablo Lepore / 17 min / Argentine / español, sous-titré en français / 2009

Ce court documentaire raconte l’histoire de la lutte de la première usine récupérée de l’Argentine. En 1998, alors que les gérants de la IMPA essaie de transformer la coopérative en société anonyme pour faire fermer l’entreprise et garder l’argent, les travailleurs décident de récupérer leur usine et d’en faire une coopérative autogérée. Cette usine est le point de départ du Mouvement National d’Entreprises Récupérées de l’Argentine. Il s’agit d’un puissant exemple d’une alternative anti-capitaliste autogérée! Tourné en Argentine en juillet et septembre 2009 durant une mobilisation majeure. Ce court documentaire fait partie du projet documentaire Semences dans lequel nous diffusons l’important travail que font plusieurs mouvements sociaux horizontaux et anti-capitaliste en Amérique.

14h20-15h

Courts métrages de Télé sans Frontières

Nous présenterons une série de courts métrages de Télé sans Frontières portant sur divers thèmes et sujets de l’underground montréalais.

– Paroles d’un oublié d’Hochelag’Andréann Cossette Viau / 8 min / FR /Québec / 2010
Court documentaire sur la réalité vécu par un oublié d’Hochelaga
– Chienne de vie8 min / FR  /  Québec / 2010
Court documentaire sur les jeunes de la rue et leur chien.
– THCMicky Morin / 5 min / FR / Québec / 2009
Traitement hautement controversé.
– Marre de tout ce trop qui m’engloutitSofi Périard / 6 min / FR / Québec / 2009
Elle fume, boit, confinée à son lit, en attendant une réponse, à tout ce trop qui l’engloutit, la paralyse.
– Injection SuperviséHugo Le Bleu-Tadros / 8 min / FR / Québec / 2009
Court documentaire sur les sites d’injection supervisés, tel que celui du Insite, à Vancouver, et l’urgence d’en ouvrir un au Québec.
– Joyeux festinSara Dupéré / 2 min / FR / Québec / 2009
Orgie sanglante  de sauce à spag sur un lit de vidanges.

15h-16h
Tales from the G20
Open Media Initiative / 55 min. / Anglais / Canada / 2011

En juin 2010, les dirigeants des 20 plus grandes économies mondiales se sont réunies à Toronto avec les représentants du monde économique et financier pour discuter des politiques qui détermineront l’avenir de la population mondiale. Des zones d’exclusion, plusieurs couches de clôtures de sécurité et quelque 25 000 policiers et soldats ont transformé le centre-ville de Toronto en zone militarisée. Plus de 1,3 milliards de dollars ont été dépensés pour les mesures de sécurité, davantage que toutes les autres rencontres du G8/G20 combinées. Ce documentaire décrit la suspension des libertés civiques lors du sommet, des camionnettes banalisées remplies de policiers en civil chargés de kidnapper des manifestantEs aux arrestations préventives d’organisateurs qui risquent maintenant plusieurs années d’emprisonnement. Combinant des images captées dans la rue avec des entrevues menées auprès d’organisateurs et de résidents de Toronto, les réalisateurs ont recueilli des histoires du côté citoyen de la clôture et exploré les tactiques orwelliennes qui dominent de plus en plus les méthodes policières dans les démocraties occidentales.

16h-17h
Bastards of Utopia
Maple Razsa & Pacho Velez / 54 min. / Croate avec sous-titres anglais / 2010

Trois militants croates se battent pour changer le monde. Dans leur enfance, ils ont vécu l’effondrement brutal de la Yougoslavie. Mais maintenant, dans les ruines du socialisme, ils se battent à leur façon pour construire une nouvelle gauche. Au coeur de la lutte, un américain sceptique est gagné à leur cause et se fait même emprisonné avec eux. Les militants, qu’ils se frottent à la police ou qu’il squattent une vieille usine, risquent tout pour mettre en pratique leurs idéaux politiques. Mais alors que les épreuves s’accumulent, seront-ils forcés d’abandonner la lutte ? Le film a été tourné au fil de plusieurs années passées en compagnie d’un collectif anarchiste croate. EnMasseFilm combine l’observation, la participation directe et la réflexion critique pour examiner ce mouvement politique mal compris. Leur illustration du militantisme est à la fois compréhensive et sans complaisance. C’est une méditation engagée et élégante sur la lutte, la réinvention de la gauche et la force de la jeunesse dans ce pays.

Salle des médias autonomes 2011

SALLE DES MÉDIAS ET TECHNOLOGIES AUTONOMES
10h00-17h00 —  SAMEDI 21 mai
CEDA — 2515 rue Delisle (métro Lionel-Groulx), salle #125
accessible aux fauteuils roulants

Cette salle incluera des ateliers pratiques, bilingues et pour tous les âges. La SALLE DES MÉDIAS ET TECHNOLOGIES AUTONOMES est consacrée au partage des compétences et des connaissances sur les différents médias tels que déployés par les anarchistes – comme la radio pirate, la sérigraphie, sécurité informatique … (Dans les ateliers présentés dans une seule langue, il y aura de la traduction chuchotée en français et anglais.)

Une collaboration de: Radio CKUT, Anarchistes pour des technologies solidaires, et L’équipe sonnore de Montréal

HORAIRE

Bloc 1 (10h00-11h30)

* “Formation Sécurité Théorique: Introduction aux concepts de base en sécurité informatique” avec Koumbit (FR)
Une introduction aux concepts de base en sécurité informatique, et démonstration des menaces et enjeux principaux. L’objectif est d’être capable de faire des choix éclairés en sécurité informatique et se tenir au courant des principales menaces et meilleures pratiques. Le public cible est des personnes ayant une expérience minimale en informatique.

* “Comment construire un système de son” avec l’Équipe sonore de Montréal (FR, ANG)
La sonorisation c’est super le fun et une habileté hyper utile à maitriser, mais c’est aussi important que plus du monde dans nos communautés puisse être en mesure d’accomplire cette tâche trops souvent négligé. Jusqu’ici, seulement quelques individus dans les milieux militants ont fait cette tâche pour des manifs et autres évenements. Mais quoi faire quand ces personnes ne sont plus disponibles ou sont surchargés? Partageons la connaisance! Joignez-vous à l’Équipe Sonore pour cet atelier …

Bloc 2 (11h45-13h15)

* La Radio en direct: Un atelier avec la radio CKUT 90,3FM (FR/ANG)
Un atelier pour préparer la diffusion en direct sur les ondes de CKUT du salon du livre (la diffusion aura lieu entre 14h-16h). Cet atelier sera présenté dans le corridor du premier étage.

* La Sécurité technologique de base, avec Anarchistes pour des technologies solidaires (ANG)
De nos jours, la récolte d’informations est universel et automatique. Même si vous n’êtes pas un individu d’intérêt pour ceux qui occupent des positions de pouvoir, vos courriels, conversations de messagerie instantanée, et historique de recherche sur l’internet sont sauvegardées de façon permanente par des compagnies comme Bell et Google. L’information recueillie par ces compagnies à but lucratif peut être accédée par des agents de l’état à n’importe quel moment, soit par l’action légale ou (la plupart du temps) par simple requête. Dans un contexte de lutte, il est primordial que l’on garde le contrôle sur nos informations car elles peuvent facilement être utilisées contre nous. En même temps, on ne doit pas abandonner une de nos meilleures armes: la capacité de communiquer rapidement et efficacement par les moyens électroniques que nous possédons. Cet atelier a pour but de sécuriser les communications sans renoncer à l’efficacité, de se mettre nous-mêmes ainsi que nos communautés à l’abri des fouilles de données et de la surveillance, et rendre nos luttes plus efficaces.

* Atelier de construction d’émetteur – Avec Radios Populares de Chicago (FR, ANG, ESP)
Venez découvrir les secrets de la transmission radio et des communications de masse en fabriquant votre propre émetteur radio FM. Nous allons sortir nos fer à souder et assembler tous les morceaux essentiels à débuter une émission en direct.

Bloc 3 (13h30-15h)

* Sérigraphie pour la révolution, présenté par Sidetracks et le Ste-Émilie Skillshare («partage d’habilités») (EN/FR)
Venez à cet atelier intensif de sérigraphie pour apprendre comment utiliser l’impression sur textile aux fins de la révolution. Nous apprendrons tout ce qu’il faut savoir sur les écrans et les émulsions, la préparation d’images et l’impression sur papier et textile, ainsi que l’enregistrement de base des images et tous les projets radicaux que vous et votre groupe d’affinité pourrez réaliser.

Bloc 4 (15h15-17h)

* Radio et résistance : un modèle de solidarité d’Amérique latine (ANG), avec Radios Populares de Chicago
À travers l’Amérique latine, les «radios populares» oeuvrent en solidarité avec les communautés qui luttent pour la justice sociale, servant à amplifier les voix qui appellent et réalisent les changements sociaux. Nous allons discuter de l’importance, pour les communautés, de décider des modalités de leur propre développement, en harmonie avec leurs besoins et priorités, ainsi que d’employer les médias de terrain, en marge des communications de masse, pour diffuser l’information et (re)donner du pouvoir aux communautés.

Art & Anarchie 2011

ART & ANARCHIE
Le samedi 21 mai, 10h-17h, et le dimanche 22 mai, 10h-17h
Au 3e étage et dans les cages d’escaliers du CEDA
(2515, rue Delisle, métro Lionel-Groulx)

Dans le cadre du Salon du livre anarchiste de MontréalArt & Anarchie rassemble les créations d’artistes et de militant-es dont la pratique s’inspire de l’anarchie. Cette année, l’exposition comprend des sculptures, peintures, affiches, bannières, dessins, installations, ainsi que d’autres médias. Plus de 10 expositions individuelles seront présentées au total.

Art & Anarchie sera exposée pendant deux jours au CEDA, un centre d’éducation pour adultes dans le Sud-Est de Montréal. Les différentes oeuvres de l’exposition Art & Anarchie pourront être vues sur les murs des cages d’escaliers et du 3e étage. Ces murs seront transformés en une exposition témoignant de notre créativité et de notre résistance collectives. Nous encourageons les participantEs du Salon du livre à s’aventurer au 3e étage et dans les cages d’escaliers pour jeter un coup d’oeil aux différentes oeuvres que comprend Art & Anarchie.

Artistes & Présentations:

  • Beehive Design Collective — bannières et affiches originales
  • Antoine Cloutier-Bélisle — mix média
  • Karen Boyles — dessin
  • Barbara Mendoza Denis — performance
  • Sam Ectoplasm — dessins
  • Nidal Elkhairy — reproductions papier d’affiches
  • Justseeds Artists’ Cooperative — impressions à la main
  • Tournesol Plante — peintures
  • Ben Stewart-Smith — dessin à l’encre
  • Shannon Willmott — acrylique sur toile

Aussi/Also:

  • Affiche(s) pour le Salon du livre anarchiste 2011
  • Retrospective: Onze ans des affiches du Salon du livre anarchiste (2000-2010)

Plus de détails ci-dessous …


Banners & Posters by the Beehive Design Collective

bannières et affiches originales

Le Salon du livre de cette année présente à nouveau les bannières et affiches originales du collectif Beehive, dont “Free Trade Area of the Americas”, “Plan Colombia”,  “The True Cost of Coal” ainsi que des oeuvres récentes et des surprises.

Le collectif Beehive a acquis une reconnaissance internationale pour ses “campagnes graphiques”, illustrant les interconnections entre la mondialisation, la pauvreté, les histoires coloniales et celles de résistance. The Hive (la ruche, en français) a développé une approche unique de ‘cross-pollinating the grassroots’ (“pollinisation croisée de la base”, en français) en construisant des campagnes autour de graphiques et en les utilisant pour attirer un public. Le collectif entièrement bénévole est installé dans l’Est du Main depuis… Ces abeilles (Bees) ont également conçues des graphiques et des ateliers axés sur les sommets du G8 et du G20 à Toronto en juin 2010. Toutes leurs oeuvres sont sans droits d’auteur.

Outils de travail (Antoine Cloutier-Bélisle)

mix média

Cette œuvre raconte à travers des faux documents médicaux, les histoires de différents objets utilisés pour le travail de bureau. En rompant ainsi les trajectoires de vies de ces objets, il leur est désormais possible de devenir les principaux acteurs de leur existence artistique.

À travers une œuvre multidisciplinaire, Antoine Cloutier-Bélisle projette, hors de la banalité, des objets du quotidien et révèle ainsi leur beauté, leur fragilité et leur humanité. Ce faisant, il cherche à provoquer un questionnement plus large sur les modes de fonctionnements de la société.

I had that dream you told me about (Karen Boyles)

dessin

Cette oeuvre explore la notion et la perpétration de l’échelle de la violence. Enracinée dans des paysages dystopiques de la consommation, de la production de masse et de l’exploitation implacable de la nature, l’oeuvre décrit l’échelle de la violence et la culture d’aliénation qu’elle engendre.

Karen Boyles est une artiste, ébéniste et  productrice de produits bio montréalaise. Elle tient mordicus à la création d’art qui ait une signification, dans un monde rempli d’art apathique.

Barbara signe des autographes (Barbara Mendoza Denis)

performance + cartes de papier fabriquées par l’artiste

Performance réalisée dans l’espace d’exposition art et anarchie où je signe des autographes afin de questionner la notion d’identité. En passant par une interrogation sur ma célébrité, je pointe la hiérarchie qui classe les individu(e)s.

Barbara Mendoza Denis exprime, à travers une œuvre soignée, sa révolte et son désir d’ouvrir les horizons et les frontières. Elle produit des œuvres séduisantes et chargées de sens afin d’amener le spectateur à se questionner sur son bien être et sur sa position en tant qu’acteur social.

Cinq œuvres de Sam Ectoplasm

dessins

Sister Bike / I don’t give a fuck / Kool Thing / L’Idole des connes / Shewolf

Illustratrice, designer de mode et zinester française, Ectoplasm dessine des icônes feminines à l’encre de chine et pastel gras. Son travail, matiné de références punk et urbaines, interroge la féminité, ses carcans et ses paradoxes.

The People Demand … (Nidal Elkhairy)

reproductions papier d’affiches

L’exposition Art & Anarchie de cette année présente les reproductions, en couleur et en noir & blanc, des affiches originales de Nidal Elkhairy aborde différents thèmes, tel que les déplacements et la résistance du peuple palestinien, la critique de l’impérialisme américain et des régimes arabes dictatoriaux, la justice pour les migrantEs et la solidarité autochtone. Tout au long du récent soulèvement au Moyen-Orient, NIdal a produit des images originales qui critique de manière perspicace les événements d’actualité. Son oeuvre est profondément enraciné dans la dignité inhérente à la survie de l’homme et de la résistance.

Nidal Elkhairy  est un artiste palestinien, installé à Amman en Jordanie. Il a vécu et s’est impliqué à Montréal pendant quatre avant de retourner au Moyen-Orient en 2006. Sa pratique artistique mélange plusieurs disciplines et technique tels que le dessin, le pochoir, l’illustration, la bande dessinée et la murale. Son travail a été présenté dans des espaces d’art et des sites web tel que dans Electronic Intifada, dans des journaux comme Al Akhbar et Ak Safeer au Liban, ainsi que sur la page couverture d’un livre de Noam Chomsky. Il a participé à des expositions collectives avec, entre autres, Artists Against the Israeli Occupation (Artistes contre l’occupation israélienne), à Montréal et à Tokyo ainsi que Caracas, Toronto, Beirut et Amman. Plus d’infos à: http://nidalelkhairy.blogspot.com/ et http://www.nidal48.net

Resourced (Justseeds Artists’ Cooperative)

impressions à la main

RESOURCED est un porte-folio d’impressions faites à la main et créées par la coopérative d’artistes Justseeds en 2010. Le porte-folio s’intéresse à l’extraction de ressources et aux questions climatiques, et comprend les impressions de 26 artistes. Plus d’infos à: justseeds.org/resourced

La coopérative d’artistes Justseeds est un réseau décentralisé de 26 artistes engagés à faire de l’impressions et du graphisme qui reflète une position sociale et politique radicale. Avec des membres aux États-Unis, au Canada et au Mexique, Justseeds existe en tant que collaboration entre artistes ainsi que comme un ensemble mouvant d’individus créatifs ayant des points de vue et des méthodes de travail uniques. Nous croyons à la puissance transformatrice de l’expression personnelle jumelée à l’action collective. Plus d’infos à justseeds.org

Peintures par Tournesol Plante

peintures sur collages et toile avec médiums mixtes et matières recyclés

Les impératifs économiques nous mèneront à la guerre / 40 Heures Semaine / Ma ville, mes chairs

Tournesol Plante, artiste peintre, mais également sculpteur à ses heures, offre des toiles denses et texturés, aux paysages urbains et industriels, décriant une société en déroute vers la consommation, la misère et la guerre.

Guy-André Kieffer (Ben-Stewart-Smith)

dessin à l’encre

Guy-André Kieffer est la représentation visuelle chaotique des éléments cachés de la production moderne. Le dessin à l’encre porte le nom du journaliste canadien-français kidnappé en Côte-d’Ivoire alors qu’il travaillait sur une histoire critique de son gouvernement. Son kidnapping semble être la conséquence de son ienquête sur le commerce local du cacao.

Ben Stewart-Smith griffonne et sculpte depuis qu’il est petit. Consultez son site web à www.benstewartsmith.com .

Informant (Shannon Willmott)

acrylique sur toile

Le sujet de cette peinture est la surveillance. L’emprisonnement, l’assignation à domicile mais aussi les manifestations et la solidarité dans un contexte d’état policier bien financé.

Shannon Willmott est une artiste d’Ottawa. Elle sera à Halifax au Robert’s Street Social Centre à la fin du mois de mai pour sa première résidence artistique. Venez lui rendre visite là-bas le 2 juin pour voir ce sur quoi elle travaille.

Affiche(s) pour le Salon du livre anarchiste 2011

Cette année, l’affiche et les visuels ont été créés par Benjamin Mege. Benjamin est un artiste originaire de Clermont-Ferrand, France. Il vit et travaille actuellement à Montréal. Les créations de Benjamin prennent des formes diverses, du graffiti au dessin, de la musique à la vidéo. Pour des informations supplémentaires, consultez son site web: http://www.stereobnm.net/ Merci à tous et toutes les artistes et designers qui ont soumis une affiche pour le Salon du livre de cette année. Les soumissions sont exposées au Salon du livre anarchiste dans le cadre de l’exposition Art et Anarchie.

Retrospective: Onze ans des affiches du Salon du livre anarchiste (2000-2010)

Des chats noirs aux roses anarchistes, des arbres aux poings, une retrospective des affiches des onze dernières années du Salon du livre anarchiste de Montréal.

Un projet de Christina Xydous et Jaggi; autres artistes et graphistes comprenant: Eric Drooker, Kristen Braun, Kandis Friesen et Jesse Purcell.

Kiosques 2011

Le coeur du Salon du livre est l’auditorium principal où se trouvent les tables des libraires, des distributeurs, des journaux indépendant et des groupes politiques de partout à Montréal, du Québec, de l’Amérique du Nord et de l’étranger. Cette année, il y aura des tables d’exposition pendant DEUX JOURS : les 21 (samedi) et 22 (dimanche) mai, entre 10h et 17h.

Hors de Montréal

  • AKA Autonomous Social Centre, Kingston, ON
  • AK Press, Oakland, Edinburgh, Baltimore
  • Agone, France
  • Autonomedia, New York
  • Beehive Design Collective, Machias, ME
  • Bender Gear, Kingston, ON
  • Bite Back, FL
  • Black Sheep Books, Montpelier, VT
  • brescia birdthroat bloodbeard, Toronto, ON
  • Brunswick Books, Toronto, ON
  • Canadian Dimension Magazine, Winnipeg, MB
  • Charles H. Kerr Publishing Company, Chicago, IL
  • Common Cause , ON
  • Community Solidarity Network, Toronto, ON
  • Crimethinc.
  • Editions Tahin Party, France
  • Editions du Monde libertaire, (Fédération anarchiste) France
  • Elm City Infoshop, New Haven, CT
  • Epidemic 613, Kingston, ON
  • Exile Infoshop, Ottawa, ON
  • Fierce N’ Fabulous Krew – Guelph, Ont.
  • Fire to the Prisons, New England
  • Go it alone (together), Halifax, NS
  • Great Worm Express Distro, Toronto, ON
  • Groupe de soutien aux actions contre la suprématie et les abus des multinationales, Longueuil, QC
  • Guelph Anarchist Black Cross, Guelph, ON
  • IWW Ottawa, Ottawa, ON
  • June 11th Day of Solidarity for Marie Mason and Eric McDavid, Bloomington, IN
  • Justice for Levi, Peterborough, ON
  • Justseeds, North America
  • La Page Noire, Québec, QC
  • Look Mum! Distro, Guelph, ON
  • Love & Rage, Toronto, ON
  • Make Total Distro, ON
  • Megan Speers, Toronto, ON
  • Mounting Bedlam Distro, Guelph, ON
  • No Pasaran, France
  • Notes from Underground, Toronto, ON
  • Of course you can! Distro, Halifax, NS
  • Offensive, France
  • One Way Ticket & Mountain Ash Press, Guelph, ON
  • Ontario Coalition Against Poverty, Toronto, ON
  • Organisation socialiste libertaire, Suisse
  • Pétroleuses Press, Brooklyn, NY
  • PM Press, Oakland, CA
  • Rebuild printing, Toronto, ON
  • (secret people) Distro!Destroy
  • South End Press, Cambridge, MA
  • The Molotov Rag, Toronto, ON
  • thoughtcrime ink and Black Cat Press, Edmonton, AB
  • Toronto Anarchist Black Cross, Toronto, ON
  • Trust Women, Halifax, NS
  • twelveohtwo distro, Toronto, ON
  • Upping the Anti: a journal of theory and action, Toronto, ON
  • The Women’s Coordinating Committee for a Free Wallmapu, Toronto, ON

De Montréal

  • Aboriginal Celebrations Day committee
  • ATS (Anarchist Tech Support // Anarchistes pour des technologies solidaires)
  • Barriere Lake Solidarity Collective
  • Black Rose Books
  • Bloc des Auteurs anarchistes/ Anarchist Writers Bloc
  • Bruno Massé
  • Certain Days: Freedom for Political Prisoners Calendar
  • Cinema Politica
  • Coco Riot
  • Collectif féministe radical Les Sorcières
  • Collectif de recherche sur l’autonomie collective (CRAC)
  • Collectif Opposé à la Brutalité Policière (COPB)
  • Communistes Internationalistes  – Klasbatalo! (CIM)
  • Concordia Community Solidarity Co-op Bookstore
  • Diffusion La Mitrailleuse
  • Diffusion MH Distro
  • DIRA
  • Distroboto / Archive Montreal
  • Éditions Écosociété
  • Editions de l’Impubliable
  • Éditions Sonámbula
  • Festival international de théâtre anarchiste de Montréal-Montreal International
    Anarchist Theatre Festival »
  • Four Minutes to Midnight
  • Front d’Action Stupide
  • Fun Is Free Press
  • Groupe de recherche en intérêt public (GRIP)-UQAM
  • Groupe Internationaliste Ouvrier
  • Indigenous Solidarity Committee/Comité de solidarité avec les luttes autochtones
  • Infringement Festival
  • Into Rebellion
  • IWW-SITT (Industrial Workers of the World-Syndical Industriel des Travailleurs et Travailleuses)
  • Kersplebedeb
  • L’École-Libre Radicale de Mtl Rad School
  • L’École hors les murs
  • L’Injecteur
  • La Convergence des luttes anti-capitalistes (CLAC)
  • La Mauvaise Herbe (zine)
  • La otra Montréal
  • La Pointe libertaire
  • La Sociale/ CDL
  • Le Frigo Vert
  • Les Éditions Rodrigol
  • Les Pages Noires
  • Librairie anarchiste l’Insoumise
  • Lux Editeur
  • Maikan
  • Meow, pow, now!
  • Missing Justice
  • Montreal Media Co-op / Coop média de montréal/ The Dominion
  • Montreal Sisterhood
  • Moult Éditions / La Conspiration dépressionniste
  • No One Is Illegal/Personne n’est illégal
  • Open Door Books
  • The People’s Potato Collective/ Collectif La Patate du Peuple
  • Philip Amsel
  • Prisoner Correspondence Project
  • Projet Accompagnement Solidarité Colombie (PASC)
  • Quebec public Interest Research Group at Concordia (QPIRG Concordia)/ Le Groupe de recherche d’intérêt publique à Concordia (GRIP à Concordia)
  • Quebec public Interest Research Group at Concordia (QPIRG McGill)/ Le Groupe de recherche d’intérêt publique à Concordia (GRIP à McGill)
  • Qteam
  • Radical Montreal
  • Radical Reference Montreal
  • Radio CKUT 90.3FM & CKUT Community News Collective
  • RASH (Red and Anarchist SkinHeads)
  • Réseau de la Commission populaire
  • Sabotart Édition
  • Sexual Assault Centre of McGill Student Society (SACOMSS)
  • Solidarité sans Frontières/ Solidarity Across Borders
  • Spit Vicious Distro
  • St. Henri walking distance distro
  • Ste Émilie Skillshare
  • Tadamon!
  • The Factory Line
  • The Kate Lavut – Books and Comics
  • Under the Pavement distro
  • Union communiste libertaire

Zone des Enfants! 2011

LA ZONE DES ENFANTS

Avez-vous envie de profiter du Salon du livre anarchiste sans vos enfants? Ont-ils surtout envie de jouer, de participer à des activités amusantes et de collationner? Alternativement, avez-vous besoin d’un endroit calme pour relaxer? La Zone des enfants offre des tonnes de plaisir radical à vos bambins! Il y aura des jeux extérieurs, une salle de bricolage plus calme et des activités amusantes pour tous les enfants qui seront intéressés. Les parents sont les bienvenus!

La Zone d’Enfants est ouverte de 10h jusqu’ à 17h  le samedi (21 mai) et le dimanche (22 mai). L’entrée est située au fond de la grande salle, à droit de la scène (Café Mozaik). Assurez-vous d’inscrire vos jeunes avant de nous les confier!

La philosophie : Un jeux d’enfants! (fr.)
13h-14h45, dimanche 22 mai
Salle 125 au CEDA

Cet atelier, en deux parties, s’adresse aux enfants et ados de 9 à 15 ans ainsi qu’à leurs parents et à tout les curieux. La 1er partie, « Kung-fu Anti-Sophiste », est un atelier pratique s’adressant aux 9 à 15 ans pour aider à combattre la démagogie et à mettre k-o les mauvais arguments de ceux qui cherchent à nous manipuler. La 2e partie — « Développer l’esprit critique des enfants » — est un atelier de réflexions et d’échanges s’adressant aux parents désireux d’avoir des exemples de philosophie appliquée au quotidien des enfants, ainsi que des suggestions de lecture. Le partage d’expériences est encouragé!

Animé par Louise Caroline Bergeron, Mubeenah Mughal & Marike Reid-Gaudet.


BÉNÉVOLES POUR LA ZONE DES ENFANTS

Ceci est un appel à ceux et celles qui seraient intéresséEs à participer à la garde d’enfants et aux activités de la Zone des enfants durant le Salon du Livre Anarchiste. Il y aura une grande sélection d’activités radicales pour les jeunes (des activités de plein air, des sports, une salle de repos et d’artisanat, et des ateliers pour les enfants curieux et curieuses).

Si vous désirez plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante: childcarecollective@riseup.net

Si vous être intéresséE à être bénévole, veuillez répondre en indiquant vos disponibilités et préférences (selon les plages-horaire ci-dessous) ainsi que les langues que vous parlez. Merci!

(ceci peut être flexible, en fonction de vos disponibilités)

samedi (21 mai): 10h-13h, 13h-15h, 15h-17h

dimanche (22 mai): 10h-13h, 13h-15h, 15h-17h

childcarecollective@riseup.net

Ateliers & Présentations 2011

Plus d’information ci-dessous concernant les présentations suivantes :

Ateliers d’introduction à l’anarchisme – SAMEDI 21 MAI

  • 13h: L’anarchisme sans anarchistes / L’anarchisme avec des anarchistes : la pratique et la pertinence de l’anarchisme (Jaggi Singh)
  • 13h: Découvrir l’anarchisme par la chanson (Philippe Morin)

Ateliers d’introduction à l’anarchisme – DIMANCHE 22 MAI

  • 13h: L’aliénation salariée : pour une critique anarchiste du travail (Camille Robert)
  • 13h: Épouser l’insolente paresse: une introduction à l’anarchisme (Adrienne Hurley)

Ateliers & Présentations — SAMEDI 21 MAI

  • 11h: De l’importance de lutter sur son lieu de travail (Syndical Industriel des travailleurs et travailleuses/Industrial Workers of the World)
  • 11h: Transformer le tort: appuyer les survivantEs et confronter les agressions sexuelles dans nos communautés (SACOMSS & Philly Stands Up)
  • 11h: S’opposez et proposez! Leçons de Movement for a New Society (Andrew Cornell)
  • 12h: Atelier du Bloc des auteurs anarchistes (le Bloc des auteurs anarchistes-Montreal)
  • 13h: Les anarchistes face aux mesures « d’austérité » (l’Union communiste libertaire et d’autres)
  • 13h: Les luttes sociales des communautés autochtones en Amerique du Sud (le Comité d’appui au peuple Mapuche et Nicolas Van Caloen)
  • 15h: Une introduction à la libération animale et à l’anarchisme: Comment la libération animale attaque les racines du système capitaliste (Love & Rage Liberation Collective)
  • 15h: Orwell, l’anarchiste-tory (Eric Martin)
  • 15h: Soutien et autodéfense face à la répression de l’État : L’exemple du G20 à Toronto & Montréal (La Convergence des luttes anticapitalistes, CLAC)
  • 15h: Perspectives anarchistes contemporaines : introduction aux anarchismes contemporains (Christian)

Ateliers & Présentations — DIMANCHE 22 MAI

  • 11h: Perspectives antiautoritaires sur les révolutions actuelles du Golfe à l’océan: Égypte, Tunisie, Yémen, Bahreïn, Lybie, Iran, Irak, Palestine (Tadamon! Montreal)
  • 11h: Leçons de solidarité : les rébellions de l’affaire Oscar Grant et le mouvement contre la terreur policière à Oakland, CA (Oakland 100 Support Committee)
  • 11h: Proximité physique, vie de quartier et luttes anarchistes : l’expérience de la Pointe libertaire (le collectif de La Pointe Libertaire)
  • 12h: Pour des Rencontres internationales de l’anarchisme à St Imier (Suisse) en 2012 (la coopérative Espace noir)
  • 13h: La philosophie : Un jeu d’enfants (Louise Caroline Bergeron, Mubeenah Mughal & Marike Reid-Gaudet)
  • 13h: Les luttes pour l’autonomie reproductive: des collectifs undergroup d’avortement à la lutte pour décriminaliser le travail du sexe (Emily Davidson & Kaley Kennedy) – pour femmes et personnes trans seulement
  • 13h: Table-Ronde: 10 ans après le Sommet des Amériques: quel impact sur les libertaires? (Hélène Nazon, Maxime Fortin, Sarita Ahooja et d’autres)
  • 15h: L’anarchisme, le colonialisme et la dépossession des autochtones dans l’Ouest canadien (Paul Burrows)
  • 15h: Cinquante ans de lutte contre la brutalité policière à Montréal, 15 manifestations du 15 mars, quelle stratégie face à l’État oppresseur ? (Collectif Opposé à la Brutalité Policière, COBP)
  • 15h: Todos Somos Japon et l’anarchisme planétaire (Go Hirasawa, Adrienne Hurley & Sabu Kohso)
  • 15h: Parole Sans Parole (the termite collective)
  • 15h: Notre solidarité : Un territoire à décoloniser (Projet Accompagnement Solidarité Colombie, PASC)

Les ateliers et les présentations auront lieu tant le samedi 21 mai que le dimanche 22 mai, le tout de 11h à 17h.

Les ateliers ont lieu soit en français (fr.) ou en anglais (ang.) ou sont bilingues (bil.). De la traduction chuchotée est offerte vers le français ou l’anglais pour chaque atelier.

Cette année nous présentons quatre ateliers d’introduction pour des gens qui sont nouveaux ou simplement curieux à propos de l’anarchisme, des idées et des pratiques anarchistes. Les autres ateliers (20 au total) approfondissement différents courant de l’anarchisme et des enjeux auxquels font face les anarchistes. Nous offrons aussi de l’espace au Bloc des auteurs anarchistes et une session d’information à propos des internationales de l’anarchisme de St Imier en Suisse.

Les ateliers ont lieu soit dans le bâtiment principal du Salon du livre, le CEDA situé au 2515 rue Delisle ou bien au Centre culturel Georges-Vanier qui se trouve en face du CEDA.

Les salles A et B du Centre Culturel Georges-Vanier ainsi que les salles 123 et 125 du CEDA sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Les salles 302 et 305 du CEDA ne sont pas accessibles. Nous pouvons déplacer des ateliers afin d’accomoder des personnes ayant des besoins spécifiques d’accessibilité.

SAMEDI 21 MAI 2011

De l’importance de lutter sur son lieu de travail (fr.)
11h-12h45, samedi 21 mai
Salle 123 au CEDA

À partir d’une perspective historique des mouvements syndicalistes révolutionnaires et anarcho-syndicalistes, nous présenterons la stratégie du syndicalisme de solidarité telle qu’elle est développée aujourd’hui. Nous montrerons comment des groupes qui s’inscrivent dans ces traditions mènent efficacement des luttes au travail, en harmonie avec les principes chers aux libertaires.

Animé par Andrew Fletecher et Paule Lespérance, membres du Syndical Industriel des travailleurs et travailleuses – Industrial Workers of the World.

Transformer le tort: appuyer les survivantEs et confronter les agressions sexuelles dans nos communautés (ang.)
11h-12h45, samedi 21 mai
Centre Culturel Georges-Vanier (à côté du CEDA) – Salle A

Comment pouvons-nous confronter les agressions sexuelles dans nos communautés d’une manière qui appuie tant les survivantEs de la violence et qui amène les personnes ayant causé du tort à rendre des comptes, sans avoir recours aux systèmes légaux oppressifs? Ce panel sera animé par deux membres de collectives qui oeuvrent à aborder la violence sexualisée dans leurs communautés : le Sexual Assault Centre of McGill qui se concentre sur l’appui aux survivantEs et Philly Stands Up, qui travaille aussi avec les personnes ayant causé le tort à travers d’un cadre de justice transformative.

SACOMSS (le Sexual Assault Centre of McGill Students Society) est une organisation de bénévoles qui offre du support aux survivantEs d’agressions sexuelles et à leurs alliéEs grâce à un appui direct, ainsi qu’à l’éducation et à la sensibilisation. Philly Stands Up est un collectif opérant à Philadelphie à confronter les agressions sexuelles et oeuvrant à restorer la confiance et la justice au sein de nos communautés, le tout en travaillant tant avec les survivantEs qu’avec les auteurEs d’agressions sexuelles.

S’opposez et proposez! Leçons de Movement for a New Society (ang.)
11h-12h45, samedi 21 mai
Centre Culturel Georges-Vanier (à côté du CEDA) – Salle B

Movement for a New Society (MNS), une organisation pacifiste radicale et féministe a été active aux États-Unis dans les années 1960 et 1970. Elle a été pionnière de la prise de décision par consensus, de la vie communale, de l’action directe et de l’auto-éducation qui sont maintenant des valeurs centrales aux mouvements antiautoritaires. Nous explorerons l’histoire de MNS comme afin de tirer des leçons concernant le leadership, la construction de mouvements, la contreculture et les politiques préfiguratives pertinents aux organisateurs-trices aujourd’hui.

Animé par Andrew Cornell, un éducateur, organisateur et auteur vivant à Brooklyn, NY. Il est l’auteur de Oppose and Propose! Lessons from Movement for a New Society (AK Press and Institute for Anarchist Studies, 2011).

Atelier du Bloc des auteurs anarchistes (bil.)
12h-13h, samedi 21 mai
Salle 305 au CEDA

Un atelier pour tous les auteurEs de fiction anarchistes intéresséEs (littérature, théâtre, film, poésie, etc) à se réunir, se rencontrer et discuter de projets d’intérêt commun. L’atelier de l’an dernier, par exemple, a donné lieu à la première collection de nouvelles anarchistes et au présent Bloc des auteurs anarchistes.

Animé par le Bloc des auteurs anarchistes (chapitre de Montréal) un groupe d’auteurs anarchistes s’étant rencontrés au Salon du livre de l’an dernier.

L’anarchisme sans anarchistes / L’anarchisme avec des anarchistes : la pratique et la pertinence de l’anarchisme (ang.)
13h-14h45, samedi 21 mai
Salle 123 au CEDA

Cet atelier soulignera les principes de base de l’anarchisme, à partir de ses origines historiques aux inspirations et antécédents de différentes cultures et mouvements. Du travail de solidarité avec des prisonniers, migrants et victimes de la brutalité policière, en passant par les insurrections et soulèvement inspirants ayant eu lieu un peu partout à travers le globe, nous explorerons la pratique tangible des valeurs anarchistes que sont l’auto-organisation, l’aide mutuelle, la solidarité et l’action autonome. Nous examinerons des exemples significatifs d’auto-organisation et de résistance de la Kabylie aux territoires Mapuches et au Chiapas et à la Confédération Iroquoise, incluant des exemples locaux de Montréal. Que ce soit grâce à l’anarchisme exercé par des personnes s’identifiant comme anarchistes ou « l’anarchisme sans anarchistes » qui pratique les valeurs de l’anarchisme sur une base quotidienne, cet atelier entend fournir un portrait de base des idées et de la pratique anarchiste, et de la lutte sans compromis contre le capitalisme, l’État et toutes les formes d’oppression.

Animé par Jaggi Singh. Jaggi est un organisateur avec Personne n’est Illégal, Solidarité sans Frontières et la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC) ainsi qu’un membre du Collectif du Salon du livre anarchiste de Montréal.

Découvrir l’anarchisme par la chanson (fr.)
13h-14h45, samedi 21 mai
Salle 302 au CEDA

Cet atelier est destiné à des personnes curieuses mais pas nécessairement très familières avec l’anarchisme.  L’objectif est d’utiliser des chansons d’expression française pour faire découvrir l’origine, des idées centrales  et des mouvements et figures historiques de ce courant politique.

Animé par Philippe Morin. Philippe est membre du Collectif du Salon du livre anarchiste de Montréal. Il s’implique depuis une dizaine d’années dans divers collectifs. Il veut changer la société

Les anarchistes face aux mesures « d’austérité » (bil.)
13h-14h45, samedi, 21 mai
Centre Culturel Georges-Vanier (à côté du CEDA) – Salle A

Depuis le début de la crise économique en 2008, les gouvernements ont tenté de refiler aux populations les coûts engendrés par les fermetures d’entreprises et l’effondrement des marchés boursiers. Partout, il y a eu résistance, y compris au Québec et au Canada. À travers ce panel, l’UCL souhaite faire le point sur la conjoncture, partager ses réflexions sur l’état de la mobilisation contre les mesures d’austérité imposées par le gouvernement Charest et ouvrir un espace de discussion avec des anarchistes présent-e-s ailleurs au Canada sur ces questions importantes.

Panel bilingue organisé par l’Union communiste libertaire avec la participation d’autres organisations anarchistes actives au Canada.

Les luttes sociales des communautés autochtones en Amerique du Sud (fr./esp.)
13h-14h45, samedi 21 mai
Centre Culturel Georges-Vanier (à côté du CEDA) – Salle B

La lutte des communautés autochtones s’est intensifiée depuis la création des États indépendants.  Actuellement, le combat persiste car leurs droits sont encore brimés et la lutte pour la récupération des terres est loin d’être terminée. En Amérique Latine, nous sommes témoins de la répression, autant de l’État comme des multinationales, afin de les déloger et ainsi pouvoir exploiter les ressources naturelles librement. Au Chili, l’État tente d’écraser leur revendication en les criminalisant par le biais de la loi antiterroriste.

Présenté par le Comité d’appui au peuple Mapuche et Nicolas Van Caloen. Le Comité d’appui au peuple Mapuche qui est une organisation sociale de personnes qui résident en général à Montréal et qui lutte pour la cause des Mapuche vivant au Chili. Nicolas Van Caloen est gradué en économique, documentariste et journaliste indépendant, militant écologiste et pour la justice sociale depuis 10 ans. Il a milité  avec Liberterre, Earth First, Sos-Levasseur et  milite sur le réseau de coordination anti minier Abya Yala.

Une introduction à la libération animale et à l’anarchisme: Comment la libération animale attaque les racines du système capitaliste (ang.)
15h-16h45, samedi 21 mai
Salle 123 au CEDA

Cet atelier traitera des connexions entre l’anarchisme et la libération animale. Nous examinerons comment le système capitalisme approfondit l’oppression des animaux et comment le système capitaliste actuel dépend de statut de propriété des animaux pour prospérer. En utilisant des exemples issus du passé, nous examinerons comment les mouvements de libération animale attaquent les racines du capitalisme et remettent en question le système de propriété lui-même, ceci en construisant des liens entre les mouvements de libération de la Terre, des animaux et des humains.
Animé par The Love & Rage Liberation Collective, un collective anarchiste de libération animale. Notre éducation est anticapitaliste et anti-étatique et nos actions confrontent directement les institutions qui font du tort aux animaux. Nous sommes basés à Toronto, Canada.
—-

Orwell, l’anarchiste-tory (fr.)
15h-16h45, samedi 21 mai
Salle 302 au CEDA

George Orwell aimait se dire anarchiste-tory, à la blague. Celui qui avait participé à la guerre d’Espagne dans les milices du POUM avait une conception particulière du socialisme et de l’anarchisme, dans laquelle la défense de la culture prenait une place importante. Présentation sur les idées de George Orwell.

Animé par Eric Martin. Eric est étudiant en science politique  à l’Université d’Ottawa.

Soutien et autodéfense face à la répression de l’État : L’exemple du G20 à Toronto & Montréal (fr.)
15h-16h45, samedi 21 mai
Centre Culturel Georges-Vanier (à côté du CEDA) – Salle A

Il y a eu plus de 1100 arrestations à Toronto pendant le G20 et, face à ces arrestations et à la répression de l’État en général, des groupes et des individus ont organisé un réseau de soutien pour défendre nos camarades qui ont été harceléEs, battuEs, emprisonnéEs et/ou font face à des accusations graves. À Montréal, le comité de soutien légal de la CLAC a été actif immédiatement, suite aux répercussions des manifestations du G20, pour renvoyer nos camarades à la maison et, aussi, pour fournir un soutien moral et légal concret, tout en maintenant nos campagnes publiques. Cet atelier/discussion servira à partager les expériences que nous avons vécues et les leçons desquelles nous avons appris, en nous basant sur un cadre de travail antiautoritaire/anticapitaliste/anti-oppression, quant aux moyens de répondre à la répression de l’État, incluant la perturbation et l’infiltration de nos mouvements par la police et l’État. Nous mettrons de l’avant un modèle de soutien différent de l’approche des ONG et les organisations de défense des libertés civiles, un modèle qui vise à mettre en pratique les idéaux anarchistes d’entraide et de solidarité et qui rejette les fausses dichotomies entre « innocence » et « culpabilité » ou « bon » et « mauvais » manifestant.

Présenté par des membres du comité de soutien légal de la CLAC (Convergence des luttes anticapitalistes), dont des personnes qui ont été arrêtées et détenues lors du G20 et qui sont aussi impliquées dans le travail de soutien légal. Le comité de soutien légal de la CLAC est toujours actif et continue le soutien légal aux arrêtéEs du G20, dont le soutien à des manifestants québécois qui font toujours face à des  accusations graves.

Perspectives anarchistes contemporaines : introduction aux anarchismes contemporains (fr.)
15h-16h45, samedi 21 mai
Centre Culturel Georges-Vanier (à côté du CEDA) – Salle B

Quelles sont les tendances anarchistes en rupture avec l’anarchisme classique, quels en sont les questionnements actifs qui les faient se différencer des perspectives classiques : anti-civilisation, perspectives en solidarité avec les luttes autochtones, communisation, remise en question du sujet révolutionnaire, critique du militantisme, luttes écologistes radicales, anti-patriarcat, luttes queers… Nous aborderons dans cet atelier différentes tendances des anarchismes contemporains ainsi que les discussions et les débats qui les animent. Cet atelier serait une présentation suivie d’une discussion ouverte. DifférentEs intervenantEs y seraient conviéEs.

Facilitateur, présentateur et responsable : Christian, personne impliquée dans différentes luttes anarchistes entre autres dans les derniers années dans la campagne des luttes contre les Olympiques.

DIMANCHE 22 MAI 2011

Perspectives antiautoritaires sur les révolutions actuelles du Golfe à l’océan: Égypte, Tunisie, Yémen, Bahreïn, Lybie, Iran, Irak, Palestine (ang.)
11h-12h45, dimanche 22 mai
Salle 123 au CEDA

Alors que les révolutions se propagent de la Tunisie à l’Égypte et maintenant à la Lybie, au Yémen, au Bahreïn, comment comprenons-nous, en tant qu’antiautoritaires et anarchiste, la nature de ces révolutions et comment elles comprennent un esprit antiautoritaire en ce qui a trait à leurs modes d’organisation et comment elles remettent en question les structures de pouvoir, la hiérarchie et le capitalisme et au processus continu de décolonisation de la région. Cet atelier traitera aussi de la manière dont les mouvements antiautoritaires et anarchistes sont liés à ces luttes, et comment pouvons nous situer notre solidarité avec ces luttes.

Cet atelier sera animé par des membres de Tadamon! Montréal, un collectif antiautoritaire, anticapitaliste et anticolonial qui travaille en solidarité avec les mouvements pour la justice au Moyen-Orient..

Leçons de solidarité : les rébellions de l’affaire Oscar Grant et le mouvement contre la terreur policière à Oakland, CA (ang).
11h-12h45, dimanche 22 mai
Centre Culturel Georges-Vanier (à côté du CEDA) – Salle A

En réfléchissant sur les deux dernières années d’organisation contre la terreur policière Oakland, CA, des membres du Oakland 100 Support Committee discuteront et analyseront le travail des anarchistes pour garder le momemtum et éviter d’être cooptés par des groupes libéraux et réformistes. Les sujets discutés incluront la solidarité, la communication et la race.

Animé par le Oakland 100 Support Committee, un groupe de personnes arrêtées, d’organisateurs-trices et de membres de la communautés engagéEs à identifier les personnes arrêtées, à faire tomber les accusations, et aidant à générer des fonds et des ressources pour plus de 100 personnes arrêtés pendant les rébellions de janvier; après que la police eut assassinée Oscar Grant à Oakland, CA.

Proximité physique, vie de quartier et luttes anarchistes : l’expérience de la Pointe libertaire (fr.)
11h-12h45, dimanche 22 mai
Centre Culturel Georges-Vanier (à côté du CEDA) – Salle B

Le militantisme de quartier est souvent associé dans notre milieu à des luttes micro-locales, souvent réformistes et sans grande portée. A partir de l’analyse critique de 6 ans d’organisation dans notre quartier, nous développerons l’argument contraire, que la proximité physique sur un territoire donne un sens à l’action et rend plus facile l’organisation et la diffusion d’une « culture anarchiste». Au menu : gains, défis, plaisirs, peurs, frustrations, possibilités, anarchie… et
débats!

Animé par le collectif de la Pointe Libertaire, un groupe anarchiste qui concentre son action dans le quartier de Pointe-Saint-Charles à Montréal.

Pour des Rencontres internationales de l’anarchisme à St Imier (Suisse) en 2012 (fr.)
12h-12h45, dimanche 22 mai
Salle 302 au CEDA

A l’occasion des 140 ans de l’Internationale anti-autoritaire, nous souhaitons proposer des Rencontres internationales de l’anarchisme. Nous présenterons l’histoire de la Fédération jurassienne et de l’AIT.

Animé par Michel Nemitz et May Dubuis des militants anarchistes qui participent à la vie de la coopérative Espace noir (Saint-Imier, dans le Jura bernois).

L’aliénation salariée : pour une critique anarchiste du travail (fr.)
13h-14h45, dimanche 22 mai
Salle 123 au CEDA

Le travail salarié n’a pas toujours été ; s’il apparaît aujourd’hui comme la seule manière d’exister, c’est qu’il a d’abord été instauré par la violence et la répression. Alors qu’il était dévalorisé dans pratiquement toutes les sociétés avant le 19e siècle, le travail s’est imposé en bouleversant toutes les formes de liens sociaux et de solidarités pré-capitalistes au nom du profit. Cet atelier retrace le parcours historique du travail salarié en examinant le cas plus spécifique du Québec.

Camille Robert, étudiante en Histoire, membre de l’Union Communiste Libertaire, militante du mouvement étudiant et syndical.

Épouser l’insolente paresse: une introduction à l’anarchisme (ang.)
13h-14h45, dimanche, 22 mai
Salle 302 du CEDA

On nous enseigne dès le plus jeune âge à travailler dur et que cela est en soi une vertu. Il est possible qu’on se fasse dire que le travail est le meilleur moyen ou même le seul moyen d’avoir du succès et de trouver le bonheur. La paresse, au contraire, nous est présentée comme un vice, qui ne serait pas bonne pour nous, ou même comme une forme de trahison. C’est possible que nos employeurs nous louagent lorsqu’on fait du temps supplémentaire (surtout si c’est sans être payé). Il se peut que l’on s’attende à ce que l’on en fasse. Il se peut que l’on soit réprimandé, puni ou congédié si on n’en fait pas. Si on ne travaille pas – si on est sans emploi, sous-employé ou employé de manière irrégulière-, on peut sentir que l’on est en train « d’échouer » quelque chose. On peut nous faire sentir comme si il y avait quelque chose qui cloche avec nous. Mais, en y pensant bien, il y a quelque chose d’étrange à propos de tout ce travail, de cet élan vers le travail. À quoi cela sert-il? Qu’est-ce que ça nous fait? Les participantEs au Salon du livre qui sont curieux ou nouveaux à l’anarchisme sont invités à cet atelier, qui présentera certaines des idées de base de l’anarchisme qui permettent d’avoir une réflexion différente sur le sens à donner au travail.

Animé par Adrienne Hurley, qui enseigne les études asiatiques à McGill University.

La philosophie : Un jeux d’enfants! (fr.)
13h-14h45, dimanche 22 mai
Salle 125 au CEDA

Cet atelier, en deux parties, s’adresse aux enfants et ados de 9 à 15 ans ainsi qu’à leurs parents et à tout les curieux. La 1er partie, « Kung-fu Anti-Sophiste », est un atelier pratique s’adressant aux 9 à 15 ans pour aider à combattre la démagogie et à mettre k-o les mauvais arguments de ceux qui cherchent à nous manipuler. La 2e partie sera animée par Mubeenah Mughal et Marike Reid-Gaudet. « Développer l’esprit critique des enfants » est un atelier de réflexions et d’échanges s’adressant aux parents désireux d’avoir des exemples de philosophie appliquée au quotidien des enfants, ainsi que des suggestions de lecture. Le partage d’expériences est encouragé!

Animé par Louise Caroline Bergeron, Mubeenah Mughal & Marike Reid-Gaudet.

10 ans après le Sommet des Amériques: quel impact sur les libertaires? (fr.)
13h-14h45, dimanche 22 mai
Centre Culturel Georges-Vanier (à côté du CEDA) – Salle A

Une table-ronde avec la participation de différents militants et militantes impliquéEs
lors du Sommet des Amériques. Ce n’est pas un panel: tout le monde est le bienvenue à prendre la parole et participer. Questions: Quel impact le Sommet a eu sur les mouvements libertaires du Québec? Le Sommet des Amériques: l’étincelle ou le burn-out? Chez les libertaires, peut-on parler d’un « avant » et d’un « après » Québec-2001?

Avec la participation, entre autres: Hélène Nazon, qui a milité avec la CASA (Comité d’accueil du Sommet des Amériques); Maxime « Tony » Fortin, qui a milité avec la CASA; Jaggi Singh, membre de la CLAC (la Convergence des luttes anticapitalistes); Sarita Ahooja, membre de la CLAC; Anna Kruzynski, qui a milité avec salAMI (1998-2001); Aaron Lakoff, qui a milité avec Youth for Socialist Action; et vous!

Les luttes pour l’autonomie reproductive: des collectifs undergroup d’avortement à la lutte pour décriminaliser le travail du sexe (ang.)
13h-14h45, dimanche 22 mai
Centre Culturel Georges-Vanier (à côté du CEDA) – Salle B

Cet atelier pour femmes et personnes trans seulement examinera différentes luttes autour de la santé reproductive des femmes et des personnes trans en Amérique du Nord qui vont au-delà d’une lutte avec l’état pour des droits reproductifs spécifiques. Cet atelier explorera des thèmes communs et des tensions propres à ces luttes et apportera aux participantEs un espace pour créer des stratégies visant à intégrer les luttes pour l’autonomie reproductive dans leurs luttes communautaires.

Animé par Emily Davidson et Kaley Kennedy de *go it alone (together)*, un duo créateur de zine qui fait la promotion du féminisme et du soutien des personnes de nos communautés. Vous pouvez avoir un aperçu de notre travail à www.goitalonetogether.ca.

L’anarchisme, le colonialisme et la dépossession des autochtones dans l’Ouest canadien (ang.)
15h-16h45, dimanche 22 mai
Salle 123 au CEDA

Pierre Kropotkine, Emma Goldman et Rudolf Rocker ont tous visité le Canada et voyagé à travers les Prairies, le tout débutant avec le voyage à travers le pays de Kropotkine en 1897. Cette présentation dressera un portrait de ces visites de la fin du 19e et du début du 20e siècle et explorera les visions des voyageurs concernant la colonisation et les peuples autochtones dans un effort pour saisir la relation contradictoire entretenue par ces théoriciens de l’anarchisme classique face à la colonisation.

Animé par Paul Burrows, un activiste et auteur basé à Winnipeg et un fondateur du Mondragon collective, du Winnipeg A-Zone et du Rudolf Rocker Cultural Centre. Plus d’info à www.a-zone.org

Cinquante ans de lutte contre la brutalité policière à Montréal, 15 manifestations du 15 mars, quelle stratégie face à l’État oppresseur ? (fr.)
15h-16h45, dimanche 22 mai
Salle 125 au CEDA

Le but de l’atelier est de retracer l’historique des luttes contre la brutalité policière à Montréal et de discuter des différentes stratégies et alternatives  afin de dénoncer les abus policier. Dans l’opinion publique ainsi que dans les milieux militants et anarchiste, le débat est installé. Nous voulons permettre un espace d’échange afin d’écouter les différents points de vue, discuter de la possibilité d’emprunter de nouvelles avenues dans cette lutte contre le bras armée du capitalisme, le tandem juridico policier.

Animé par Le Collectif Opposé à la Brutalité Policière (COBP), un groupe autonome et anti-autoritaire qui regroupe des personnes victimes, témoins et/ou concernés par la brutalité policière et tout abus perpétré par la police.

Todos Somos Japon et l’anarchisme planétaire (ang.)
15h-16h45, dimanche 22 mai
Salle 302 au CEDA

Ce qui se produit au Japon ne peut simplement être qualifié de situation particulière à un État-nation, mais plutôt une nouvelle phase de l’histoire humaine, ou ouverture vers un futur inconnu tant des puissances globales que des peuples. C’est une expérience universelle au sens non seulement de ses impacts économiques et environnementaux mais aussi en termes d’autodestruction de l’appareil que le monde moderne a construit à une échelle planétaire. Alors que le gouvernement japonais tente désespérément de soutenir à souveraineté, il révèle son incapacité à résoudre les problèmes accumulés. Son territoire national se voit divisé en enclaves de régions inaccessibles, l’économie nationale coule dans l’abysse, et tout cela peut résulter en un déséquilibre fondamental dont les possibilités seront discutées dans ce panel.

Les participants incluent: Go Hirasawa, une personne spécialisée dans la recherche cinématographique et l’histoire des mouvements; Adrienne Hurley, qui enseigne les études asiatiques à McGill et Sabu Kohso, une personne faisant de la traduction et basée à New York qui travaille sur la question de l’espace urbain et des mouvements sociaux.

Parole Sans Parole (ang.)
15h-16h45, dimanche 22 mai
Centre Culturel Georges-Vanier (à côté du CEDA) – Salle A

Le termite collective présentera plusieurs sketchs multi-médias qui tournent autour des enjeux de 1) la préparation pour la liberté conditionnelle, 2) l’audience de liberté conditionnelle, 3) les règles régissant la vie dans une maison de liberté conditionnelle, et 4) des témoignages de révocation de la liberté conditionnelle suivie d’une discussion de groupe. Nous tenterons d’illustrer grâce au théâtre l’énorme surveillance et les conditions sévères auxquelles les personnes en libération conditionnelles sont sujettes. Nous souhaitons que les gens ait une idée de combien il est difficile d’obtenir la liberté conditionnelle et de ne pas se faire remettre en prison une fois que la liberté conditionnelle est obtenue. Toutes ces histoires sont véridiques, seulement les noms et les visages ont été changés.

Animé par le termite collective, une initiative de personnes condamnées à perpétuité créée en 1999.

Notre solidarité : Un territoire à décoloniser (fr.)
15h-16h45, dimanche 22 mai
Centre Culturel Georges-Vanier (à côté du CEDA) – Salle B

S’adressant à des militantEs impliquéEs dans des initiatives de solidarité internationale, cet atelier vise à questionner les rapports de pouvoir et les privilèges en jeux dans les réseaux de solidarité « Nord-Sud » en adoptant la démarche du féminisme anti-coloniale.  Nous souhaitons partager avec d’autres militant-es les contradictions et dilemmes que suscitent ces actions de solidarité afin de mieux les enraciner au sein des mouvement anti-coloniaux de type internationaliste, en rupture avec les approches paternalistes (humanitaire, développement..) ou altemondialistes (stages et consommation équitable).

Presenté par le Projet Accompagnement Solidarité Colombie (PASC) qui travaille à créer un réseau de solidarité directe avec des organisations et communautés colombiennes en résistance. www.pasc.ca

Bénévoles!

Nous avons besoin de votre aide!:

– BÉNÉVOLES RECHERCHÉS POUR LE SALON DU LIVRE

– HÉBERGEZ UN OU UNE ANARCHISTE

– BÉNÉVOLES POUR LA ZONE DES ENFANTS

– AIDEZ-NOUS À CUISINER POUR LE SALON DU LIVRE ANARCHISTE

BÉNÉVOLES RECHERCHÉS POUR LE SALON DU LIVRE

La tenue du Salon du livre repose en bonne partie sur l’apport de bénévoles. Nous avons besoin d’aide pour le montage et le démontage des salles, l’accueil des participantEs et d’autres tâches le vendredi, samedi et dimanche (20-21-22 mai).

Si vous êtes de la région de Montréal et que vous souhaitez être bénévole lors du Salon du livre, veuillez vous présenter aux rencontres d’orientation des bénévoles qui auront lieu au:

mardi, 10 mai à 17h30 OU lundi 16 mai à 17h30
QPIRG-Concordia
1500 de Maisonneuve Ouest, local 204 (métro Guy-Concordia):

Veuillez confirmer votre présence à l’avance en appelant au 514-679-5800 ou en écrivant à <info@salonanarchiste.ca>.

Les rencontres d’orientation des bénévoles représentent le meilleur moyen de vous intégrer à l’équipe du Salon du livre. NÉANMOINS, si vous ne pouvez pas participer à ces rencontres, entrez tout de même en contact avec nous.

HÉBERGEZ UN OU UNE ANARCHISTE

Le Salon du livre Anarchiste de Montréal attire un nombre important de participantEs de l’extérieur de la ville.  Nous sommes présentement à la recherche de personnes habitant Montréal qui pourraient offrir l’hébergement, pour une ou quelques nuits, à des participantEs en provenance de l’extérieur. Si vous pouvez nous aider, contactez-nous le plus rapidement possible, par téléphone au 514-679-5800 ou par courriel à <info@salonanarchiste.ca> en nous mentionnant l’information suivante :

–le nombre de places disponibles et les conditions (ex: chambre avec lit, divan dans un salon, espace sur le plancher, etc.)
–quelles nuits les participantEs peuvent demeurer avec vous ?
–vos préférences quant au genre (sexe) des personnes hébergées
–votre endroit est-il accessible aux personnes à mobilité réduite (chaises roulantes) ?
–votre endroit est-il fumeur ou non-fumeur ?
–avez-vous des animaux ?
–est-ce que vous pouvez hébérger les enfants / est-ce que vous avez vous-même des enfants ?
–vous êtes prôche à quelle métro ou autobus ?

BÉNÉVOLES POUR LA ZONE DES ENFANTS

Salut Tout le Monde! — Ceci est un appel à ceux et celles qui seraient intéresséEs à participer à la garde d’enfants et aux activités de la Zone des enfants durant le Salon du Livre Anarchiste. Il y aura une grande sélection d’activités radicales pour les jeunes (des activités de plein air, des sports, une salle de repos et d’artisanat, et des ateliers pour les enfants curieux et curieuses).

Si vous désirez plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante: childcarecollective@riseup.net

Si vous être intéresséE à être bénévole, veuillez répondre en indiquant vos disponibilités et préférences (selon les plages-horaire ci-dessous) ainsi que les langues que vous parlez. Merci!

(ceci peut être flexible, en fonction de vos disponibilités)

samedi (21 mai):
10h-13h
13h-15h
15h-17h

dimanche (22 mai):
10h-13h
13h-15h
15h-17h

childcarecollective@riseup.net

AIDEZ-NOUS À CUISINER POUR LE SALON DU LIVRE ANARCHISTE

Le Midnight Kitchen, un collectif radical de bouffe à l’Université McGill, va préparer de la bouffe pour le salon du livre anarchiste de Montréal. Comme vous pouvez l’imaginer, cuisiner assez de nourriture pour des milliers de personnes prend beaucoup de travail, donc on a besoin de bénévoles pour nous aider à cuisiner et à nettoyer. Nous cuisinerons le mercredi, jeudi, et vendredi avant le salon du livre, et nous vous encourageons à venir et à nous aider. Faire du bénévolat pour le salon du livre, c’est une bonne façon de rencontre des gens intéressantEs et d’appuyer les mouvements radicaux à Montréal.

Notre cuisine se trouve dans la salle 304, au troisième étage du bâtiment de la société étudiante de McGill (3480 rue McTavish). S.V.P., envoyez un courriel à mk.bookfair@gmail.com pour nous dire à quelles tranches horaires vous pourrez venir.

Mercredi 18 mai:
9h- 12h
12h – 15h
15h – 18h
18h – 20h

Jeudi 19 mai:
9h – 12h
12h – 15h
15h – 18h

Vendredi 20 mai:
9h – 12h
12h – 15h
15h – 18h
18h – 20h

6 & 7 mai: Projections de films au Blue Sunshine

Projection d’une copie 16 mm de Massacre at Central High
Le vendredi, 6 mai
Portes : 19 h 45 ; Film : 20 h 30
Blue Sunshine, 3660 Boul. Saint-Laurent, troisième étage
Cet espace n’est pas accessible aux fauteuils roulants
En anglais seulement
(Renee Daalder, 1978) Les brutes tyranniques de Central High intimident et brutalisent les étudiants intellos, ploucs, queers, etc… jusqu’à ce le « petit nouveau » se mette à les éliminer un à un. Or, voilà que les anciens opprimés forment une nouvelle classe d’oppresseurs… alors le petit nouveau décide de faire sauter l’école !
Superbe copie 16 mm d’un classique du ciné trash des années ’70.

CHE! Un classique kitsch hollywoodien en 16 mm!
Le samedi 7 mai
Portes : 19 h 45 ; Film : 20 h 30
Blue Sunshine, 3660 Boul. Saint-Laurent, troisième étage
Cet espace n’est pas accessible aux fauteuils roulants
En anglais seulement.

(Richard Fleischer, 1969) La révolution à la sauce hollywoodienne ! Avec Omar « Dr. Zhivago »
Sharif dans le rôle de Che Guevara et Jack « City Slickers » Palance dans le rôle – à pisser de rire
– de Fidel Castro !
Absolument tout dans ce film est raté, raté, raté. Vous n’en croirez pas vos yeux. Un navet classique !

www.blue-sunshine.com
438-380-5869

8 mai: Soir&#233e de r&#233daction des lettres aux prisonnier(&#232re)s

Soirée de rédaction de letters en solidarité avec les défendeurs J18

le dimanche, 8 mai

18h30-21h30

Ste-Emilie Skillshare 3942, rue Ste-Émilie (coin St. Augustin) Métro Place-St-Henri
Pas accessible aux fauteuils roulants

Anglais (traduction chuchotée vers le français)

Open Door Books et le collectif Certain Days vous invitent à une soirée où nous allons discuter et écrire des lettres en solidarité avec diverses luttes des prisonnier(ère)s. Cet événement sera centré sur les défendeurs de 18 juin, plus particulièrement Roger Clement qui est incarcéré en ce moment après avoir plaidé coupable à l’incendie criminel d’une succursale de la RBC à Ottawa en opposition aux Jeux olympiques et au G20. Il y aura une présentation à propos de l’affaire et du soutien en cours pour Roger. Nous fournirons les matériaux pour l’écriture de lettres et les timbres, en plus de fournir de l’information plus générale à propos du soutien pour les prisonniers et prisonnières. Oh, et il y aura aussi des collations!

info@certaindays.org

12 mai: Résistance contre la “justice” coloniale: les luttes autochtones, la solidarit&#233, et la r&#233pression de l’&#233tat

Résistance contre la “justice” coloniale: les luttes autochtones, la
solidarité, et la répression de l’état

le jeudi, 12 mai
18-20h, LB 125- J.A.de Sève Cinema, Université Concordia, 1400 de Maisonneuve O
Accessible aux fauteuils roulants
Anglais (traduction chuchotée vers le français)
Dan Doreen (Tyendinaga, Territoire Mohawk) et Marylynn Poucachiche
(Lac Barrière) parleront sur le rôle de la police, les tribunaux et
les prisons pour tenter de contrôler la résistance au colonialisme.
Matt Morgan Brown (Ottawa Defense Movement) parlera de son expérience
avec la police et les tribunaux après l’incendie d’un RBC à Ottawa.
indigenoussolidaritymontreal.net indigenoussolidaritymontreal@gmail.com

14 mai: POL PELLETIER Conf&#233rence-d&#233monstration : Entre th&#233&#226tre et pauvret&#233

POL PELLETIER Conférence-démonstration : Entre théâtre et pauvreté
samedi, le 14 mai
13h-17h
Circuit Est Centre Chorégraphique 2022, rue Sherbrooke Est (coin De Lorimier, métro Sherbrooke, autobus 24 est)
Pas accessible aux fauteuils roulants
Cet événement sera en français
Conférence-démonstration de la Méthode Dojo, ou Les sept lois de la présence, que Pol Pelletier a créée au Dojo pour acteures, centre d’entraînement et de perfectionnement pour artistes de la scène à Montréal (1988-2001). Cette méthode, connue internationalement, a été enseignée dans de nombreux pays, comme la France, le Brésil, l’Australie, le Danemark, le Mexique. Dans cette présentation, Pol Pelletier fera un exercice qui permet de comprendre le passage de l’état normal à l’état de présence et les lois qui y président. Elle fera des liens entre théâtre et pauvreté: comment faire un théâtre pauvre, c’est à dire qui ne coûte pas cher, et comment offrir du théâtre aux plus démunis.

Festivaltheatreanarchiste@yahoo.ca/514-981-5483
www.anarchistetheatrefestival.com

15 mai: Le Mythe de la Maladie Mentale; Thomas Szasz et l’Antipsychiatrie

Le Mythe de la Maladie Mentale; Thomas Szasz et l’Antipsychiatrie
le dimanche, 15 mai
19h
Le Rhizome, 1800 Létourneux (coin Lafontaine, métro Pie IX), Montréal
Accessible aux fauteuils roulants (veuillez contacter les organisateurs/organisatrices)
L’ événement sera en français
Présentation de la théorie de Thomas Szasz sur l’antipsychiatrie et la manière dont le qualificatif « maladie mentale » a été utilisé à travers l’histoire pour stigmatiser les personnes marginales de la société. Comment la pharmacratie a servi à crédibiliser et rendre socialement acceptable le profilage social, racial, politique, le sexisme et la discrimination basée sur
l’orientation sexuelle. Analyse des intérêts financiers et sociaux qui motivent la pseudo-science sans fondements neurologiques qu’est la psychiatrie. Partage sur les répercutions de l’internement coercitif. Projection de documents audio-visuels.
www.szasz.com
nicolas-plamondon@hotmail.com

29 mai: la petite maison des horreurs

La petite maison des horreurs: variété freakshow
le dimanche, 29 mai
19h-minuit
Death Church, 3067 Wellington (près du métro Lasalle)
Pas accessible aux fauteuils roulants
français et un peu anglais, traduction disponible
Freakshow et soirée animé ou vos limites seront dépassées,ou vous verrez des choses inimaginables.
Au programme:
Luttes
Jonglerie
Contorsion
Suspension
Burlesque
Acrobatie
Animation
Bar freak
et plus encore!!!
5$ pour l’entré ou etre déguisé de la tete au pied, Votre sécurité mental et
physique n’est pas assurée, venez a vos risques et périls.
S’il vous plait laisser les enfants à la maison.

28 mai: UN STATUT POUR TOU(TE)S!

UN STATUT POUR TOU(TE)S! Marche pour la justice et la dignité pour tout-es les immigrant-es et les réfugié-es
le samedi, 28 mai
Rassemblement à MIDI

Jean Talon et Boyer (à quelques rues à l’est du métro Jean-Talon)
Ni frontières, ni nations, arrêtons les déportations! Nous marchons ensemble pour exiger la fin des déportations et des détentions et également
pour dénoncer la double peine dont sont victimes les immigrant-e-s qui ont un dossier criminel. Nous revendiquons Un Statut pour toutes et tous et mobilisons pour construire une Cité sans frontières dans laquelle toute la population peut vivre dans la justice et la dignité. Cette marche
est un événement familial. Amenez vos enfants!
www.solidarityacrossborders.org
solidaritesansfrontieres@gmail.com 514-848-7583

24 mai: le Merveilleux vs. le Mis&#233rabilisme

Le Merveilleux vs. le Misérabilisme—le Surréalisme et l’anarchie en Amérique du Nord
présenté par Penelope Rosemont des Éditions Charles H. Kerr
le mardi, 24 mai
19h30
Bar Populaire, 6584, boul St-Laurent, Montreal
Accessible aux fauteuils roulants
Anglais, traduction chuchotée vers le français
Le Misérabilisme, credo de la présente domination capitaliste, nous fait croire que nous sommes piégé-e-s au sein de son système d’exploitation et de guerre : il n’y a pas d’alternatives. Le surréalisme vise à rétablir les pouvoirs créatifs individuels, le merveilleux et le magique de la vie quotidienne ainsi qu’à développer la vision utopiste du futur post-capitaliste.

Infos: Librairie anarchiste l’Insoumise, 514-313-3489

21 mai: le Glamarchist Lookfair

QTEAM PRÉSENT: LE GLAMARCHIST LOOKFAIR

Le samedi, 21 mai

23h-3h

Il Motore, 170 Jean-Talon O (métro Parc)

Accessible aux fauteuils roulants

4ième soirée annuelle queer et levée de fonds.

qteam.org/qteam@riseup.net

21 mai: BBQ annuel &#224 DIRA

BBQ annuel dans la cour de la bibliothèque DIRA
le samedi, 21 mai
18h
2035 Saint-Laurent (métro Berri ou St-Laurent)
Pas accessible auc fauteuils roulants
Après le Salon du livre samedi, venez souper au BBQ traditionnel de DIRA!
Il y aura de la bonne bouffe et des rafraîchissements.
Bibliothequedira.wordpress.ca
dira@riseup.net

21 mai: Souper communautaire Anarcho-autochtone et APOC

Souper communautaire Anarcho-autochtone et APOC

le samedi, 21 mai

19-23h, 3942 Ste. Emilie (métro Place St. Henri)
Pas accessible aux fauteuils roulants
Bilingue

Venez souper avec nous après le salon du livre. Ce souper
est bienvenue aux gens qui s’identifient comme anarchiste et
autochtone ou personne de couleur + nos ami(e)s/nos chats.
steemilieskillshare.com *  mtlskillshare@gmail.com

20 mai: Cabaret Anarchiste

CABARET ANARCHISTE

VENDREDI LE 20 MAI, 20h à 1h

À L’Alizé, 900 Ontario est

(métro Berri-UQÀM)

Accessible en fauteuil roulant

Une soirée de musique et performances au profit du Salon du livre anarchiste de Montréal!

5$ ou contribution volontaire

Jeunesse Apatride
The Facials
Stéphane Robitaille
Chorale libertaire de Pointe-St-Charles
et plus!

15 mai: La voix des femmes de l’int&#233rieur des prisons: Une s&#233lection de films

La voix des femmes de l’intérieur des prisons: Une sélection de films

le dimanche, 15 mai
15-18h, salle H-762, Université Concordia, Édifice Hall, 1455 de Maisonneuve O.
Accessible aux fauteuils roulants
Anglais

Présenté par Open Door Books. Projection des extraits d’une
sélection de films mettant l’accent sur celles qui sont incarcérées
dans les prisons des femmes.
opendoorbooks.wordpress.com *  bookstoprisoners@gmail.com

11 mai: Solidarit&#233 – Prison – Solidarity

Solidarité – Prison – Solidarity
mercredi, le 11 mai
18h-20h Panel et discussion
20h à + Musique et discussion informel
Bar Populaire, 6584 St Laurent, Montréal (entre Beaubien et St. Zotique
Bilingue, traduction disponible (accessible aux fauteuils roulants, veuillez contacter les organisateurs/trices pour des renseignements spécifiques)
À l’occasion du lancement de la nouvelle brochure DVD du Projet accompagnement solidarité Colombie sur les prisonniers et prisonnières politiques colombienNEs, le PASC vous invite à une soirée de discussion sur le travail de solidarité avec les personnes emprisonnées et contre le système carcérale. Le PASC invitera plusieurs groupes de Montréal adressant les enjeux liés aux Prisons ici et ailleurs.
www.pasc.ca

7 mai: Queers & F&#233minismes anti-autoritaires: un dialogue

Queers & Féminismes anti-autoritaires: un dialogue
samedi, le 7 mai
13h30-17h30- suivi d’un souper gratuit
Carrefour d’éducation populaire de Pointe-St-Charles, 2356 Centre (métro Charlevoix)
La salle principale des ateliers est accessible aux fauteuils roulants
Garderie gratuite – SVP, confirmez au moins 48 heures à l’avance
L’événement est bilingue avec traduction chuchotée vers l’anglais et le
français
Le Collectif de recherche sur l’autonomie collective (CRAC) invite les anti-autoritaires s’identifiant comme féministes et queers à prendre part à une discussion concernant leurs pratiques et analyses. Ces militant.es s’impliquent sur divers enjeux, en plus du patriarcat qui est une base commune: l’hétéronormativité, la transphobie, le racisme, le colonialisme et le capacitisme, en particulier. Depuis plus de 4 ans, le CRAC travaille à documenter les lutes contemporaines contre différents systèmes d’oppression, notamment le patriarcat et l’hétéronormativité». Basés sur les données que nous avons recueillies auprès d’une centaine de militant.es, les deux volets de discussion que nous proposons sont les suivants : • « Intersectionnalité » et pratiques anti-oppression : quelles sont nos analyses de l’oppression et quelles pratiques en découlent?
• Compréhension du « nous-femmes » et de la non-mixité : sur quel(le)s
base(s) affinitaire(s) choisissons-nous de militer, quelles sont nos alliances, et quel impact a ce choix sur nos pratiques?

www.crac-kebec.org
info@crac-kebec.org

7 mai: Lancement du Feminism for REAL: Deconstructing the Academic Industrial Complex of Feminism (sous la direction de Jessica Yee)

Lancement du Feminism for REAL: Deconstructing the Academic Industrial
Complex of Feminism (sous la direction de Jessica Yee)

le samedi, 7 mai

19-21h, Casa del Popolo, 4873 Saint-Laurent
Cet espace est accessible aux fauteuils roulants
Anglais (traduction chuchotée vers le français)
Présenté par QPIRG Concordia. Avec Jessica Yee, Robyn Maynard, et
d’autres collaboratrices de cette anthologie passionnante.
info@qpirgconcordia.org / (514) 848-7585 / qpirgconcordia.org

6 mai: V&#233lotour guid&#233 de la communaut&#233

QPIRG-Concordia Vélotour guidé de la communauté

le vendredi, 6 mai
13 h
R.-V. à la statue de Norman Bethune, coin Guy et De Maisonneuve ouest
Pour tout besoin particulier en matière d’accessibilité, veuillez communiquer avec nous
Anglais et français
Un tour guidé interactif des quartiers environnants de Concordia, y compris la Petite-Bourgogne, Shaughnessy Village, Saint-Henri, Griffintown et Pointe Saint-Charles. Apprenez plein de détails fascinants sur l’histoire des luttes populaires, queer et ouvrières dans nos communautés, ainsi que sur les campagnes actuelles contre l’embourgeoisement, la
culture de l’automobile et la pauvreté.
Le tour durera environ deux heures. Si possible, veuillez réserver à l’avance au :
514-848-7585 or info@qpirgconcordia.org
www.qpirgconcordia.org

6 mai: Haven/Havre: Un encan d’œuvres d’art au profit du Foyer pour femmes autochtones de Montr&#233al

Haven/Havre: Un encan d’œuvres d’art au profit du Foyer pour femmes autochtones de Montréal
le vendredi, 6 mai
19 h
Ste-Emilie Skillshare 3942, rue Ste-Émilie (coin St. Augustin) Métro Place-St-Henri
Cet espace n’est pas accessible aux fauteuils roulants
Bilingue anglais/français
À l’occasion de son troisième encan, le Ste-Émilie Skillshare souhaite souligner le rôle essentiel
du travail de soutien direct au sein de nos mouvements. En soutenant sans répit les femmes et
les familles qui font face aux conséquences actuelles de la colonisation, le Foyer pour femmes
autochtones de Montréal prouve qu’il est possible de survivre et de lutter ensemble. Il y aura
des ouvres d’art de toutes les fourchettes de prix, des collations gratuites, de la musique et
d’autres activités.

www.steemilieskillshare.org
mtlskilshare@gmail.com

5-12 mai: la semaine contre la civilisation

Une semaine d’événements consacrée aux luttes anarchistes contre la civilisation. Pour plus d’infos veuillez voir:

http://contrelacivilisation.anarkhia.org/

5 mai: SUBVERSIONS: lancement du Bloc des auteurs anarchistes

SUBVERSION: Lancement du Bloc des auteurs anarchistes

jeudi, le 5 mai

17h-19h

Casa del Popolo, 4873 St. Laurent

Accessible aux fauteuils roulants

Bilingue

Lancement de la toute première anthologie de nouvelle fiction anarchiste, avec de la musique live, du théâtre live et des lectures.

awb.daemonflower.com

awb@daemonflower.com

4 mai: Arr&#234tez l’&#233talement urbain

Arrêtez l’étalement urbaine: la défense de la terre contre les banlieues

le mercredi, 4 mai

18h-20h

LB 125 JA Desève Cinema, l’Université Concordia – 1400 de Maisonneuve O.

Accessible aux fauteuils roulants

Anglais (traduction chuchotée vers le français)

Mareille Lapoint (Ardoch Algonquin) et Dan Bernard (Amikwabe, Algonquin) parleront de leur lutte contre la destruction de la fôret de Beaver Pond, un site sacré sur la terre Algonquin. Quelqu’un qui s’implique à la résistance au développement Hanlon Creek (Sud Ontario) parlera aussi.

indigenousolidaritymontreal.net

indigenoussolidaritymontreal@gmail.com

3 mai : ANTISP&#201CISME

ANTISPÉCISME : De la théorie du droit des animaux à la pratique du végétalisme et du sauvetage d’animaux (Animal Liberation Front)
mardi, le 3 mai
19h
Le Rhizome, 1800 Létourneux coin Lafontaine dans Hochelaga (Montréal), Métro Pie IX
Accessible aux fauteuils roulants (veuillez contacter les organisateurs/organisatrices)
français
Partage sur les arguments moraux, techniques, politiques et biologiques de l’activisme
antispéciste. Introduction à l’Animal Liberation Front et au site internet et magazine Bite Back qui répertorie leurs actions. Buffet végétalien et partage de recettes. Projection du documentaire Earthlings (2005) de Shaun Monson. Rédaction collective de lettres, poèmes et dessins à
envoyer aux sauveteurs d’animaux présentement en prison.
nicolas-plamondon@hotmail.com (514)255-4590

1er mai: le Baby Bloc

contingent Baby Bloc dans le cadre de la manifestation du Premier mai anticapitaliste
le dimanche, 1er mai
15 h
Place Émilie-Gamelin (Square Berri)
Metro Berri-UQÀM
Un contingent qui se rassemble sur des affinités reliées à la présence d’enfants : le souci de
leur sécurité et de leurs besoins spécifiques.Nous voulons nous soutenir mutuellement et
nous donner les mécanismes pour faire face à la possible répression. Nous voulons que les
enfants se sentent bien, aiment la marche et puissent se prononcer sur les injustices. Créons
les conditions pour sortir nous aussi dans la rue! CONCRÈTEMENT, le baby bloc sera un
contingent autonome, dans la manif, qui pourra s’en séparer SI le besoin s’en fait sentir. C’est
aussi des bannières, des slogans et de l’animation sans oublier les « pipi-manger-câlin-j’suis
fatigué d’marcher »!

http://www.lapointelibertaire.org/node/1603

lapointelibertaire@yahoo.ca

1er mai: contingent d’appui aux luttes immigrantes

contingent d’appui aux luttes immigrantes dans le cadre de la manifestation du Premier mai
anticapitaliste
dimanche le 1er mai
14h30
Coin des rues Berri et Sainte-Catherine (métro Berri-UQAM)
Nous marcherons sour le thème « Immigrant-e-s, travailleu-ses, même combat! »
solidarityacrossborders.org
(514) 848-7583
solidaritesansfrontieres@gmail.com

1er mai: 1er mai anticapitaliste

Ici comme ailleurs, on a raison de se révolter
Manifestation anticapitaliste
le dimanche, 1er mai
15 h
Place Émilie-Gamelin (Square Berri)
Metro Berri-UQÀM
http://www.clac2010.net/node/198

30 avril: Vernissage: Tout le poids du monde

Vernissage: Tout le poids du monde – In girum imus nocte et consumimur igni
le samedi, 30 avril (exposition 29 avril-6 mai)
17h
Galerie Crystal Racine – 1701 Gilford – à 10 minutes de marche des metros Laurier et Mont-Royal
Pas accessible aux fauteuils roulants
Dernière exposition du faux-peintre, poète et musicien Benoît Tremblay
www.galeriecrystalracine.com ou sabotartedition@hotmail.com

Photos 2010

Voici une selection des PHOTOS du Salon du livre anarchiste de Montréal, édition 2010.

Festival de l’anarchie 2011

Le mois de mai en entier est consacré au Festival de l’Anarchie, un festival présentant différents événements à thématique anarchiste se produisant dans différents lieux de Montréal. Les événements du Festival sont organisés de façon autonome; veuillez contacter les organisateur/trices indiquÉs sur le menu pour plus d’infos.

30 avril: Vernissage: Tout le poids du monde

1 mai: 1er mai anticapitaliste, Baby Bloc, contingent d’appui aux luttes immigrantes

3 mai: l’Antispécisme

4 mai: Arrêtez l’étalement urbain

5 mai: SUBVERSIONS

5-12 mai: la Semaine contre la civilisation

6 mai: Vélotour guidé de la communauté

6 mai: Haven/Havre: Un encan d’œuvres d’art au profit du Foyer pour femmes autochtones de Montréal

6-7 mai: Projections de films au Blue Sunshine

7 mai: Queers & Féminismes anti-autoritaires: un dialogue

7 mai: Feminism for REAL

8 mai: Soirée de rédaction des lettres aux prisonnier(ère)s

11 mai: Solidarité – Prison – Solidarity

12 mai: Résistance contre la « justice » coloniale

14 mai: Pol Pelletier

15 mai: Le Mythe de la Maladie Mentale

15 mai: La voix des femmes de l’intérieur des prisons

18 mai: Festival international de théâtre anarchiste de Montréal

20 mai: Cabaret Anarchiste

21 mai: Souper communautaire Anarcho-autochtone et APOC

21 mai: BBQ annuel à DIRA

21 mai: le GLAMARCHIST LOOKFAIR

24 mai: Le Merveilleux vs. le Misérabilisme

28 mai: UN STATUT POUR TOU(TE)S!

29 mai: la Petite maison des horreurs

Salle de cinéma : Appel à contributions

Le Salon du livre anarchiste de Montréal présente une salle de cinéma, où sont diffusés des films liés à l’anarchisme ou à des luttes appuyées par les mouvements anarchistes.

À titre informatif, la programmation présentée en 2013 dans la salle de cinéma du Salon du livre se trouve ICI,  la programmation présentée en 2012 se trouve ICIla programmation présentée en 2011 se trouve ICI, et la programmation présentée en 2010 se trouve ICI.

Veuillez vous servir du formulaire électronique suivant afin de présenter votre proposition de film dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal ou bien contactez-nous directement à l’adresse info@salonanarchiste.ca. Vous devez répondre à TOUTES les questions qui suivent. La date limite pour faire une proposition de film est le 19 avril 2015 avant 23h, heure de Montréal.

Si vous proposez un film, veuillez fournir une réponse claire concernant TOUS les points suivants :

a) Le titre du film (exactement comme vous souhaitez que cela apparaisse dans notre publicité) :

b) Une courte description (exactement comme vous souhaitez que cela apparaisse dans notre publicité) :

c) La durée du film :

d) La langue du film, ainsi que des sous-titres si pertinent :

e) Le format du film (DVD, VHS, CD, etc) :

f) Le réalisateur ou la réalisatrice/les producteurs/productrices du film :

g) Où une copie du film est disponible :

h) Vos coordonnées (téléphone et courriel; ces coordonnées ne seront utilisées que pour des communications internes avec le Collectif du Salon du livre) :

i) Si cela s’avère pertinent, veuillez indiquer si votre proposition de film est conçu pour les enfants ou pour un pour un public de tous âges.

j) Y a-t-il quoi que ce soit que vous souhaitez ajouter?

Merci d’avoir complété ce formulaire. Nous enverrons un message de confirmation à l’adresse courriel que vous nous avez fourni pour vous signifier que nous avons bien reçu votre proposition.

captcha
Avant de soumettre votre application, veuillez entrer, dans la boîte qui suit, la combination de lettres et de chiffres indiqués ci-haut.

Art & Anarchie : Appel à contributions

La date limite pour les propositions pour Art et Anarchie est prolongée jusqu’au 9 avril 2015 (avant 23h, heure de Montréal).

Art & Anarchie réunit les créations de douzaines d’organisateurs et d’organisatrices et d’artistes inspiréEs par l’anarchisme. Au cours des années précédentes, les expositions ont présenté des sculptures, peintures, affiches, bannières, dessins ainsi que d’autres formes d’art multimédia.

L’expo Art & Anarchie est présentée pendant les deux jours du Salon du livre anarchiste de Montréal, un événement se tenant au CEDA, un centre d’éducation aux adultes du sud-ouest de la ville. Les murs, corridors et escaliers du CEDA seront transformés en une exposition de notre résistance et créativité collective.

Pensez à proposer un projet pour l’expo Art & Anarchie : ça peut inclure tout ce qui, dans l’enceinte du Salon du livre, peut être placé sur un mur ou dans un coin!

Vous pouvez consulter les contributions précédentes à l’Art & Anarchie 2014 ICI, l’Art & Anarchie 2013 ICIà l’Art & Anarchie 2012 ICIà l’Art & Anarchie 2011 ICI, et à l’Art & Anarchie 2010 ICI.

Veuillez vous servir du formulaire électronique suivant afin de présenter votre proposition dans le cadre de l’Art et l’Anarchie de Montréal ou bien contactez-nous directement à l’adresse info@salonanarchiste.ca. Vous devez répondre à TOUTES les questions qui suivent. La date limite pour les propositions pour Art et Anarchie est le 9 avril 2015 (avant 23h, heure de Montréal).

Veuillez fournir une réponse claire concernant TOUS les points suivants:

a) Votre nom (exactement comme vous souhaitez que cela apparaisse dans notre publicité) :

b) Un titre pour votre exposition ou œuvre (exactement comme vous souhaitez que cela apparaisse dans notre publicité) :

c) Une courte description de votre exposition ou de vos œuvres (exactement comme vous souhaitez que cela apparaisse dans notre publicité) :

d) Le type de proposition (affiche, photo, sculpture, etc) :

e) Vos coordonnées (téléphone et courriel; ces informations ne seront utilisées que pour les communications internes du Collectif du Salon du livre anarchiste) :

f) Si pertinent, veuillez fournir des liens web vers des photos de votre œuvre :

g) RÉCIPROCITÉ: Si votre œuvre est choisie dans le cadre de l’expo Art & Anarchie, on vous demande de i) aider personnellement à l’installation de l’expo DATE A DÉTERMINÉ au cours de l’après-midi ou en début de soirée; ii) aider à démonter l’expo Art & Anarchie à 17h le 1 juin; iii) faire la promotion du Salon du livre et du Festival de l’Anarchie sur votre site web, blog, et/ou listes d’annonces si vous en avez, et, dans la mesure du possible, aider à distribuer des tracts et à afficher. Veuillez indiquer ici comment vous pouvez aider à faire la promotion du Salon du livre.

h) Y a-t-il quoi que ce soit que vous souhaitez ajouter?

Si possible, envoyez-nous une image jpg (300 dpi) de l’œuvre que vous souhaitez exposer à l'adresse suivante: montrealanarchistbookfair@gmail.com. Merci d’avoir complété ce formulaire. Nous enverrons un message de confirmation à l’adresse courriel que vous nous avez fourni pour vous signifier que nous avons bien reçu votre proposition.

captcha
Avant de soumettre votre application, veuillez entrer, dans la boîte qui suit, la combination de lettres et de chiffres indiqués ci-haut.

 


Ateliers : Appel à contributions

[NOTE: La date limite pour toutes les propositions d’ateliers est prolongée jusqu’au 9 avril 2015 avant 23h, heure de Montréal.]

Nous vous encourageons à proposer des ateliers pour les deux jours du Salon du livre de cette année (le 23 et le 24 mai 2015).

Vous pouvez proposer des ateliers qui sont: i) des introductions à l’anarchisme ou ii) des ateliers sur d’autres sujets liés à l’anarchisme qui explorent plus en profondeur une dimension de l’anarchisme.

Les ateliers d’introduction à l’anarchisme sont conçus pour être des introductions aux idées et aux pratiques anarchistes et donc à l’anarchisme en soi. Ils doivent viser des personnes qui sont curieuses ou nouvelles aux idées anarchistes et doivent être faciles à comprendre pour des non-anarchistes.

Les ateliers sur d’autres sujets liés à l’anarchisme doivent explorer des sujets liés à l’anarchisme et visent des personnes qui sont déjà familières avec l’anarchisme ou qui peuvent s’identifier comme anarchistes. Ces ateliers exploreront davantage en détail un sujet lié aux idées et aux pratiques anarchistes.

AVANT de proposer un atelier ou une présentation pour le Salon du livre anarchiste de Montréal, veuillez d’abord lire nos lignes directrices d’ateliers.

LIGNES DIRECTRICES D’ATELIERS

  • La DATE LIMITE pour toutes les propositions d’ateliers est prolongée jusqu’au 9 avril 2015 avant 23h, heure de Montréal.
  • Vous pouvez proposer des ateliers d’introduction à l’anarchisme ou des ateliers sur d’autres sujets liés à l’anarchisme.
  • Les ateliers d’introduction sont conçus pour être des introductions aux idées et aux pratiques anarchistes et donc à l’anarchisme en soi. Ils doivent viser des personnes qui sont curieuses ou nouvelles aux idées anarchistes et doivent être faciles à comprendre pour des non-anarchistes. Les ateliers d’introductions seront présentés tant samedi le 23 mai que dimanche le 24 mai.
  • Les ateliers sur d’autres sujets liés à l’anarchisme visent des personnes qui sont déjà familières avec l’anarchisme ou qui peuvent s’identifier comme anarchistes. Ces ateliers exploreront davantage en détail un sujet lié aux idées et aux pratiques anarchistes. Les ateliers d’approfondissement seront présentés dimanche le 24 mai (mais c’est possible de présenter aussi le 23 mai).
  • Il est possible de proposer des ateliers se déroulant en français, en anglais ou dans une autre langue. Le Collectif du Salon du livre s’assurera qu’au moins la moitié des ateliers seront en français seulement. Le Collectif du Salon du livre organisera de la traduction chuchotée entre l’anglais et le français pour tous les ateliers.
  • Des ateliers non-mixtes (par exemple de personnes s’identifiant comme femmes, de personnes racisées, etc.) peuvent être proposés mais ceux-ci doivent permettre aux gens d’auto-définir leurs identités en ce qui a trait aux principes du Salon du livre, à notre politique d’accessibilité et à notre engagement pour des politiques anti-oppressives.
  • Le Collectif du Salon du livre vous encourage à proposer des ateliers destinés aux enfants ou accessibles à des personnes de tous âges.
  • Cette année, les tables d’exposition prendront place seulement une journée (samedi le 23 mai), alors c’est possible de proposer des ateliers ou des discussions dans une grande salle (format assemblée).
  • Le Collectif du Salon du livre s’efforcera à ce qu’au moins la moitié de tous les ateliers soient présentés par des personnes s’identifiant comme femmes.
  • Le Collectif du Salon du livre encourage particulièrement les propositions d’ateliers par des personnes s’identifiant comme femmes, autochtones, personnes racisées, de la classe ouvrière, pauvres, personnes vivant avec un handicap, trans et/ou queer.
  • Veuillez consulter les principes du Salon du livre. Ces principes guident l’organisation du Salon du livre comme événement mais aussi la sélection des ateliers. Ces principes sont disponibles ICI.
  • Veuillez aussi consulter notre politique d’accessibilité, qui guide aussi l’organisation du Salon du livre.
  • Les ateliers d’approfondissement ayant été présentés l’an dernier ne seront pas acceptés pour une deuxième année consécutive (les ateliers d’introduction à l’anarchisme pourront l’être).
  • Les ateliers et les présentations doivent être d’une durée de 90 à 110 minutes (incluant la discussion et la période de questions). SVP notez qu’il n’y a pas un nombre limite de participantEs aux ateliers (sauf la capacité maximale de la salle)
  • Le Collectif du Salon du livre n’a pas les moyens de défrayer des coûts de transports ou d’autres dépenses.
  • Nous avons inclus les titres d’ateliers ayant été acceptés au cours d’années précédentes. Nous indiquons ces sujets pour que les personnes intéressées à proposer des ateliers puissent se faire une idée du genre d’ateliers acceptés par le passé (et qui peuvent être acceptés de nouveau) mais aussi pour indiquer des sujets d’ateliers qui n’ont toujours pas été proposés au Collectif. Vous pouvez consulter les titres des ateliers précédents ICI.
  • Vous pouvez aussi proposer un concept de Salle thématique pour le Salon du livre anarchiste. Une salle thématique réunit des ateliers et des présentations sur des sujets apparentés. Ceux-ci se déroulent donc en rafale entre 11h et 17h dans un espace unique. Les ateliers remplissent des cases horaires d’une durée d’une heure ou de deux heures. Voici quelques exemples de salles thématiques précédentes : Salle des médias autonomes (2014)Enfants, parents et camarades (2013), Salle des médias autonomes (2012), Salle des Parents et Enfants (2012), Salle des médias et technologies autonomes (2011), Salle de solidarité autochtone (2010), Salle de résistance anticapitaliste (2010), Salle de discussion pour parents anarchistes (2010)
  • Si vous proposez une Salle thématique, au moins la moitié des ateliers et des présentations de la Salle thématique doivent être en français (pour être clair, par français nous voulons dire que les ateliers doivent être présentés en français, et non PAS être des présentations traduites et/ou des ateliers bilingues). Nous pourrons envisager des exceptions pour des langues autres que l’anglais et le français.

FORMULAIRE DE PROPOSITION D’ATELIER

[Si vous souhaitez proposer une Salle thématique, veuillez cliquer ICI. Le formulaire qui suit concerne les ateliers individuelles.]

Veuillez vous servir du formulaire électronique suivant afin de présenter votre proposition d’atelier ou de présentation dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal ou bien contactez-nous directement à l’adresse info@salonanarchiste.ca. Vous devez répondre à TOUTES les questions qui suivent. La DATE LIMITE pour toutes les propositions d’ateliers est le 9 avril 2015 avant 23h, heure de Montréal.

Veuillez fournir une réponse claire concernant TOUS les points suivants, ce qui signifie de remplir toutes les sections ci-dessous:

a) Indiquez le titre de votre atelier. Choisissez un titre clair (exactement comme cela apparaîtra dans notre publicité).

b) Veuillez indiquer si votre atelier est un atelier d’introduction (c'est-à-dire une introduction à l’anarchisme pour les personnes qui sont curieuses ou nouvelles aux idées anarchistes et doivent être faciles à comprendre pour des non-anarchistes) OU un atelier d’approfondissement (c'est-à-dire un atelier qui explore en détail un sujet lié à l’anarchisme).

c) Veuillez indiquer si vous avez une préférence à propos du moment où sera présenté votre atelier, s’il est accepté (samedi le 26 mai ou dimanche le 27 mai (2018) ou bien si ça vous est égal). ATTENTION : Nous ne pouvons vous garantir que votre atelier, s’il est accepté, se tiendra le jour de votre choix..

d) Veuillez indiquer si votre atelier sera en français, en anglais ou dans une autre langue.

e) Veuillez fournir une description – aussi longue que vous le voulez- afin de décrire votre proposition. Cette description sera lue par les membres du Collectif du Salon du livre et nous aidera à décider quelles propositions accepter.

f) Veuillez fournir une courte description (75 mots max) de votre atelier (exactement comme cela apparaîtra dans notre publicité).

g) Veuillez fournir une description en une ligne de la personne ou du groupe présentant l’atelier. Si vous proposez un panel, veuillez fournir une biographie en une ligne de chaque participantE.

h) Veuillez indiquer si votre atelier est conçu pour les enfants ou pour un public de tous âges.

i) Veuillez indiquer si votre atelier nécessite un accès à internet.

j) Veuillez indiquer les coordonnées d’une personne dans l’organisation de votre événement (téléphone ET courriel; ces coordonnées ne seront utilisées que pour des communications internes avec le Collectif du Salon du livre). Veuillez donner une seule adresse de courriel que vous vérifiez régulièrement.

k) RÉCIPROCITÉ: Si votre atelier est choisi dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal, nous vous demandons de faire la promotion du Salon du livre et du Festival de l’Anarchie sur votre site web, blog, listes d’annonces si vous en avez (au moins une fois en mai), et, dans la mesure du possible, aider à distribuer des tracts et à afficher. Veuillez indiquer ici comment vous pouvez aider à faire la promotion du Salon du livre.

l) Y a-t-il quoi que ce soit que vous souhaitez ajouter?

Merci d’avoir complété ce formulaire. Nous enverrons un message de confirmation à l’adresse courriel que vous nous avez fourni pour vous signifier que nous avons bien reçu votre proposition. Si vous ne recevez pas une confirmation, svp, nous contactez à info@salonanarchiste.ca.

captcha
Avant de soumettre votre application, veuillez entrer, dans la boîte qui suit, la combination de lettres et de chiffres indiqués ci-haut.

Kiosques : Appel à contributions

[ATTENTION: La date limite pour faire une demande de table est prolongée jusqu’au 9 avril 2015 avant 23h, heure de Montréal].

Les libraires, distributeurs et distributrices, presses indépendantes et groupes politiques venant des quatre coins de Montréal, du Québec, de l’Amérique du Nord et d’ailleurs sont au coeur du Salon du livre anarchiste.

Il y aura des tables au Salon du livre seulement UNE JOURNÉE – samedi le 23 mai 2015, de 10h à 17h. La mise en place des tables débute à 9h et nous demandons aux distributeurs et distributrices de ne pas arriver plus tard que 9h30.

Les kiosques se tiennent dans DEUX endroits différents qui sont situés l’un en face de l’autre : au Centre Culturel Georges-Vanier (CCGV) au 2450 rue Workman ainsi qu’au Centre d’éducation populaire de la Petite-Bourgogne et de St-Henri (CEDA) au 2515 rue Delisle.

L’auditorium du CCGV est situé au deuxième étage du CCGV et possède un ascenseur le rendant accessible aux fauteuils roulants. Le CCGV est doté de l’air climatisée. L’auditorium du CEDA est situé au rez-de-chaussée du bâtiment du CEDA et est accessible aux fauteuils roulants. Le CEDA sera aussi l’hôte de la salle de garde pour enfants.

Le Collectif du Salon du livre déterminera l’espace attribué à chaque distributeur ainsi que l’emplacement des kiosques.

Le coût d’une table (ou d’un espace, ou de location de votre emplacement) est de 10% de vos ventes à chaque jour du Salon du livre. Si vous êtes un groupe qui ne vendra pas d’articles, nous vous demandons de faire un don pour l’espace que vous occuperez (payez ce que vous pouvez vous permettre).

Une liste des groupes, fournisseurs et organisations ayant tenu des tables lors des récentes éditions du Salon du livre se trouve ici : 201420132012, 2011, 2010.

Veuillez vous servir du formulaire électronique suivant afin de demander une table au Salon du livre anarchiste de Montréal ou bien contactez-nous directement à l’adresse info@salonanarchiste.ca. Vous devez répondre à TOUTES les questions qui suivent. La date limite pour faire une demande de table est le 9 avril 2015, avant 23h heure de Montréal.

Si vous demandez un emplacement au Salon du livre, veuillez fournir une réponse claire concernant TOUS les points suivants :

a) Le nom de votre groupe et votre position géographique (exactement comme vous souhaitez que cela apparaisse dans notre publicité)

b) Votre site web, si pertinent (nous mettrons un lien vers votre site web sur le notre)

c) Vos coordonnées (téléphone et courriel; ces coordonnées ne seront utilisées que pour des communications internes avec le Collectif du Salon du livre) Veuillez fournir une adresse courriel que vous vérifiez régulièrement

d) Êtes-vous en accord avec les principes du Salon du livre http://www.salonanarchiste.ca/presentation/principes

e) Si vous n'êtes pas un groupe qui s'identifie comme anarchiste, veuillez expliquer votre intérêt à participer au Salon du livre anarchiste.

f) Avez-vous déjà tenu une table au Salon du livre anarchiste de Montréal auparavant? Si oui, avec quel groupe ou distributeur?

g) Veuillez inclure une courte description de votre groupe et du matériel que vous souhaitez distribuer au Salon du livre; si vous êtes nouveau au Salon du livre, veuillez nous indiquer clairement comment le matériel que vous entendez distribuer cadre dans les paramètres du Salon du livre anarchiste.

h) Veuillez indiquer combien de matériel vous aimeriez diffuser, cela nous aidera à déterminer l’espace accordé à chaque distributeur. Le Collectif du Salon du livre déterminera l’espace attribué à chaque distributeur ainsi que l’emplacement des kiosques.

i) Veuillez indiquer si vous avez des besoins d'accessibilité.

j) Veuillez indiquer si vous distribuez du matériel ou des livres pour enfants.

k)Veuillez indiquer la langue principale du matériel que vous distribuez : français, anglais ou une autre langue.

l) Veuillez indiquer si vous vous tenez un kiosque le 26 mai, le 27 mai ou les deux jours.

m) RÉCIPROCITÉ: Si une table vous est attribuée dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal, nous vous demandons de faire la promotion du Salon du livre et du Festival de l’Anarchie sur votre site web, blog et/ou listes d’annonces si vous en avez, et, dans la mesure du possible, aider à distribuer des tracts et afficher. Veuillez indiquer ici comment vous pouvez aider à faire la promotion du Salon du livre.

n) Y a-t-il quoi que ce soit que vous souhaitez ajouter?

Merci d’avoir complété ce formulaire. Nous vous confirmerons la réception de votre demande à l'adresse que vous nous avez fournie. Nous vous contacterons plus tard en avril afin de vous informer si nous sommes aptes à vous offrir un kiosque au Salon du livre anarchiste de Montréal. RAPPEL: Cette année, les kiosques auront lieu durant DEUX JOURS: Samedi le 26 mai et dimanche le 27 mai, de 10h à 17h.

captcha
Avant de soumettre votre application, veuillez entrer, dans la boîte qui suit, la combination de lettres et de chiffres indiqués ci-haut.

Cabaret Anarchiste 2010

CABARET ANARCHISTE

une soirée de musique, hip hop et danse

VENDREDI/FRIDAY 28 MAI

à IL MOTORE
179 rue Jean-Talon Ouest
(métro: Parc ou de Castelnau)

ouverture des portes/doors: 8pm
5$ ou contribution volontaire/pay what you can
accessible aux fauteuils roulants/wheelchair accessible

Parmi les artistes:

* MICROS ARMÉS: hip hop/trip hop

http://www.myspace.com/microsarme

* DRAMAT!K (avec un cas): hip hop

http://www.myspace.com/dramatikmuzion

* CHAOTIC INSURRECTION ENSEMBLE: fanfare anarchiste

http://chaoticinsurrectionensemble.org

* EMRICAL: rythme et poésie rap

http://www.myspace.com/emrical

* PLEASE DON’T PUT CHARLES ON THE MONEY: punk

… et plus!

Party d’ouverture du Salon du livre Anarchiste de Montréal.

INFO: 514-679-5800 – info@salonanarchiste.ca — www.salonanarchiste.ca

No gods, no masters! No bosses, no borders!

Festival de l’anarchie 2010

[NOTE: L’information qui suit provient du Salon du livre anarchiste de Montréal 2010.]

Le Festival de l’Anarchie prendra place au mois de mai, avec des événements reliés à l’anarchisme, dans plusieurs lieux publics de Montréal. Le Festival de l’anarchie, dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal (29-30 mai) est l’un des plus importants événements du genre en Amérique du Nord.

LE FESTIVAL DE L’ANARCHIE / THE FESTIVAL OF ANARCHY
MAI 2010, MONTRÉAL
Ni dieu ni maître! Ni patron ni frontière!
No gods, no masters; no bosses, no borders!

[Calendrier d’événements ci-dessous] [Full calendar of events below]

Festival de Théâtre * Theatre Festival * Tour guidé communautaire à vélo * Community Bike Tour * Films * Présentations et kiosques * Parcours des lieux historiques * Anarchist History Walking Tour * Soirée de discussion et débat * Lancements de livre * Book Launches * Spectacles * Potluck * Cabaret Anarchiste * Salon du livre * Bookfair * Ateliers et présentations * Workshops and Presentations * et plus/and more!

HORAIRE/SCHEDULE:
1) 18-19 MAI : Cinquième Festival International de théâtre anarchiste (Sala Rossa)
2) MAY 18-19:  5th International Anarchist Theatre Festival (Sala Rossa)
3) 20 MAI : Tour guide de la communauté … à vélo (GRIP à Concordia)
4) MAY 20: Community Bike Tour (QPIRG Concordia)
5) 20 MAI : Film: « Summerhill » (L’École Libre Radical de Montréal)
6) MAY 20: Film: “Summerhill” (Montreal Rad School)
7) 21-23 MAI : Présentations et kiosques: Vivre à l’échelle locale (GRIP-UQÀM)
8) 22 MAI : Parcours des lieux historiques des luttes anarchistes à Montréal (UCL)
9) MAY 22: Anarchist History Walking Tour of Montreal (UCL)
10) 24 MAI : Soirée de discussion sur le thème de l’autonomie collective (CRAC)
11) 26 MAI : Lancement de livre: Islands of Resistance (L’Insoumise)
12) MAY 26: Book Launch: Islands of Resistance (L’Insoumise)
13) MAY 27: Criminal Queers Film Series (Ste-Émilie Skillshare)
14) 27 MAI : Show Punk, avec Realicide et autres (La Brique)

15) 28 MAI/MAY 28 : CABARET ANARCHISTE
(avec/with Micros Armés, Dramatik, Chaotic Insurrection Ensemble, Emrical et plus/and more!)
16) 29-30 MAI : SALON DU LIVRE ANARCHISTE
(Maintenant sur deux jours! 2515 rue Delisle, métro Lionel Groulx)
17) MAY 29-30: MONTREAL ANARCHIST BOOKFAIR
(Tabling for two days! 2515 rue Delisle, Lionel Groulx metro)

18) MAY 29: Anarchist People of Colour (APOC) Potluck (Ste-Émilie Skillshare)
19) 29 MAI : Glamarchist Lookfair : 3e partie de la tril-orgie (Q-Team)
20) MAY 29: Glamarchist Lookfair : 3rd part of the tril-orgy (Q-Team)
21) MAY 30: Trash on Wheels Film Party (Casa del Popolo)

NOTE: Plusieurs événements du Festival de l’Anarchie ont déjà eu lieu avant même la publication de ce calendrier: Premier Mai anticapitaliste (1er mai), lancement du livre « Lacrymos » par les Éditions Écosociété (10 mai), le panel « 20 ans depuis Oka » par le Comité de solidarité autochtone (12 mai) et la présentation du film « War on Kids » par l’École Libre Radical de Montréal (13 mai). Nous nous excusons de faire paraître ce calendrier plus tard qu’à l’habitude. Veuillez svp faire circuler les événements qui viendront au sein de vos réseaux.

Several Festival of Anarchy events have already taken place before the publication of this calendar: Anti-Capitalist May Day (May 1), the book launch of “Lacrymos” by les Éditions Écosociété (May 10), the “20 Years Since Oka” panel by the Indigenous Solidarity Committee (May 12) and the film screening of “War on Kids” by the Rad School (May 13). We apologize for publicizing this year’s calendar later than usual. Please forward this calendar widely within your networks.

———-

( ( ( ( ( 1 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 1 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 1 ) ) ) ) )


Cinquième Festival International de théâtre anarchiste de Montréal
18 et 19 mai 2010, La Sala Rossa, 4848 St-Laurent Montréal

Pour sa cinquième édition, le Festival International de Théâtre Anarchiste de Montréal (FITAM) présente deux nuits de théâtres engagés en français et en anglais mardi 18 et mercredi 19 mai à la Sala Rossa, 4848 boul St-Laurent à 19H30.
Les billets sont disponibles au coût de 10 $ à la porte ou à la librairie anarchiste «L’Insoumise » située au 2033, boul St-Laurent (tel: 514- 313-3489). Pas de réservations.

Mardi 18 mai,  Théâtre en français :
– LA DISEUSE QUELQU’UN par la Compagnie Monsieur Madame, avec Maylis Isabelle Bouffartigue (France);
– INSPIREE ET ASCENSEUR POUR LE PARADIS par le ParkerBoro Lab de Rita Parker et Fabio Fabbri (France);
– ET ON DANSERA SUR LES CENDRES par Le Théâtre du fil jaune (Montréal);
– IN-TERREUR-GATION par et avec Bruno Massé (Mtl);
– VOYAGE AU CLUB MED par Geneviève Fortin avec Emilie Monnet (Mtl);
– ORAISON par et avec Marie France Bancel  (Mtl)

Wednesday May 19th, English language theatre:
– THE BOMB, A monologue of the Haymarket Riot (based on the Frank Harris novel), by Kevin Mullins and Kevin Kordis from Flat Earth Theatre (USA);
– WORDS OF A REVOLUTIONARY, based on the writings of Kaneko Fumiko, by Cecilia Copeland (USA);
– RED RIDING HOOD & THE FREUDIAN EXPERIMENT, by Teatro Experimental del Zurdo  (Montreal);
– THE RECESSION OF EVELYN GREY, by La Bouche (Mtl)

En 2009, le FITAM avait présenté au D.B. Clarke Theatre de l’Université Concordia, la troupe mondialement connue « The Living Theatre » de New York. Le FITAM fait partie du Festival de l’Anarchie précédant le Salon du Livre Anarchiste de Montréal.

INFO: 514 -981 -5483 ou anarchistefestival@yahoo.ca
www.myspace.com/anarchisttheatre_montreal
———-

( ( ( ( ( 2 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 2 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 2 ) ) ) ) )

MONTREAL’S 5th Annual
INTERNATIONAL ANARCHIST THEATRE FESTIVAL MAY 18 + 19, 2010
with 20 performers from France, the USA and Canada

The fifth annual Montreal International Anarchist Theatre Festival (MIATF) –
the world’s only anarchist theatre festival – proudly presents two nights of provocative, socially engaged theatre in French and English, Tuesday and Wednesday, May 18 & 19, 2010 at the Sala Rossa, 4848 boul St-Laurent, 7:30pm. Tickets are $10 at the door or in advance from the Montreal anarchist bookstore L’Insoumise, 2033 boul St-Laurent (tel: 514- 313-3489). No reserved seating. (MIATF program details and photos on-line.)

French-language theatre Tuesday May 18th:
– La diseuse quelqu’un by the Compagne Monsieur Madame, with Maylis Isabelle Bouffartigue (France);
– Inspirée et Ascenseur pour le paradis by the ParkerBoro Lab of Rita Parker and Fabio Fabbri (France);
–  Et On Dancera sur les Cendres by Le Théâtre du fil jaune (Montréal);
– In-TERREUR-gation by and with Bruno Massé (Mtl)
– Voyage au Club Med by Geneviève Fortin with Émilie Monnet (Mtl);
– Oraison by and with Marie France Bancel  (Mtl).

English language theatre Wednesday May 19th :
– The Bomb, A monologue of the Haymarket Riot (based on the Frank Harris novel), by Kevin Mullins and Kevin Kordis from Flat Earth Theatre (USA);
– Words of a Revolutionary, based on the writings of Kaneko Fumiko, by Cecilia Copeland (USA);
– Red Riding Hood & the Freudian Experiment, by Teatro Experimental del Zurdo  (Montreal);
– The Recession of Evelyn Grey, by La Bouche (Mtl);

Last year, the MIATF hosted two nights at the D.B. Clarke Theatre with The Living Theatre from New York. The MIATF is part of Montreal’s annual Festival of Anarchy leading up to the eleventh annual Montreal Anarchist Bookfair, May 29 & 30, 2010.

INFO: 514-981-5483  or,  anarchistefestival@yahoo.ca
www.myspace.com/anarchisttheatre_montreal
———-

( ( ( ( ( 3 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 3 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 3 ) ) ) ) )

TOUR GUIDÉ DE LA COMMUNAUTÉ… À VÉLO!
Présenté par QPIRG Concordia

le JEUDI 20 MAI à 13h pile!
Rendez-vous à la statue de Norman Bethune
(angle Guy et de Maisonneuve, devant le Tim Horton’s)

Beau temps, mauvais temps! Apportez votre vélo ou empruntez-en un!

Ce circuit interactif ira visiter les quartiers autour de l’Université Concordia, y compris la Petite Bourgogne, Shaugnessy Village, Saint-Henri, Griffintown et la Pointe-Saint-Charles.

Venez vous informer au sujet des luttes populaires, queer et ouvrières au sein de notre communauté, et des campagnes qu’on y mène contre l’embourgeoisement, le culte de l’automobile, et la pauvreté.

Le circuit durera environ 2 heures. Gratuit.
Si possible, prière de réserver d’avance à l’adresse suivante : info@qpirgconcordia.org

QPIRG Concordia : Votre lien entre le campus et la communauté qui soutient les luttes sociales.

Nos groupes de solidarité et de travail comprennent:
La Voie Libre: http://www.rtm-lvl.org/
Les Dérailleuses: http://ldwig.wordpress.com/
Résovélo: http://velovelo.ca
Centre social autogéré: http://www.centresocialautogere.org/
Ste-Émilie Skillshare: http://steemilieskillshare.com/
Q-Team: http://www.qteam.org
et plus!: http://www.qpirgconcordia.org/Sections-article5-p1.phtml
———-

( ( ( ( ( 4 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 4 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 4 ) ) ) ) )


COMMUNITY BIKE TOUR
Presented by QPIRG Concordia

THURSDAY, MAY 20, 1pm (sharp!)
Rendez-Vous @ Norman Bethune Statue
(corner of Guy and de Maisonneuve, in front of the Tim Horton’s)

Rain or shine! Bring your bike, borrow a bike!

An interactive tour of the neighborhoods near Concordia, including Little Burgundy, Shaughnessy Village, St-Henri, Griffintown and Point-St-Charles.

Come learn more about popular, queer, and working class struggles in our community, as well as current campaigns against gentrification, car culture and poverty.

This tour will last approximately 2 hours. This event is free.
If you can, please reserve in advance at: info@qpirgconcordia.org

QPIRG Concordia: Your campus-community link for social change.

Our solidarity and working groups include:
Right to Move: http://www.rtm-lvl.org/
Women in Gear: http://ldwig.wordpress.com/
Résovélo: http://velovelo.ca
Autonomous Social Center: http://www.centresocialautogere.org/
Ste-Émilie Skillshare: http://steemilieskillshare.com/
Q-Team: http://www.qteam.org
and more!: http://www.qpirgconcordia.org/Sections-article5-p1.phtml

To stay up-to-date about QPIRG Concordia activities:
-> Follow us on twitter!: http://www.twitter.com/QPIRG_Concordia
-> Join our facebook group: http://www.facebook.com/group.php?gid=51128113822
-> Join our low-volume, moderated, e-mail announcements list: https://lists.riseup.net/www/info/qpirgsprouts

INFO: 514-848-7585 – info@qpirgconcordia.org
www.qpirgconcordia.org
———–

( ( ( ( ( 5 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 5 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 5 ) ) ) ) )

L’École Libre Radical de Montréal présente: SUMMERHILL
une fiction basée sur des faits réels, racontant le quotidien des enfants en liberté dans cette célèbre école libre existant depuis plus de 70 ans

JEUDI le 20 mai à 19h
Cinema de Sève
1400 de Maisonneuve Ouest
(métro Guy-Concordia)

GRATUIT! Bienvenue à tous et toutes.
Accessible aux fauteuils roulants.
Un service de garde des enfants sur place.

Jeudi le 20 mai, le film « SUMMERHILL » (v.o.a.) une fiction basée sur des faits réels, racontant le quotidien des enfants en liberté dans cette célèbre école libre existant depuis plus de 70 ans.

Présenté par l’École Radicale de Montréal: A l’École Libre Radicale les enfants sont libres d’explorer de jouer et d’apprendre a leurs rythmes, ils vivent et sont membres a part entière d’une communauté démocratique. Les enfants apprennent ensemble à s’auto-diriger, à développer leurs consciences sociales et leurs confiances en leurs capacités d’apprentissage. Les adultes agissent à titre de mentor, facilitent des activités apprennent et s’amusent!

INFO: 514-848-7583 – montreal@ecolelibre-freeschool.org
———-

( ( ( ( ( 6 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 6 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 6 ) ) ) ) )

The Montreal Rad School presents: SUMMERHILL
a feature drama film based on the long-standing Summerhill radical free school

THURSDAY, MAY 20, 7pm
At the De Sève Cinema
1400 de Maisonneuve Ouest
(metro Guy-Concordia)

FREE! Donations appreciated.
Welcome to all. Wheelchair accessible.
Childcare available on site.

As part of the Festival of Anarchy, the Montreal Rad School presents films highlighting the education and miseducation of children and youth:

On THURSDAY, MAY 20 we present SUMMERHILL (UK, 2008, 100 minutes), a feature drama film based on the long-standing Summerhill radical free school. From the film synopsis: “Imagine a school where you don’t have to go to lessons, you make all the rules yourself and climbing trees and building boats are definitely part of the curriculum. That school exists. It’s called Summerhill and it has been there for 70 years. Maddy and Ryan attend Summerhill and find it changes them in ways they would never imagine. But then when inspectors decide the school must close, Maddy and Ryan join forces with staff and pupils in a battle that goes to the very heart of the Government. Based on a true story, Summerhill is an enchanting drama that will captivate everyone.”

Presented by the Rad School of Montreal: At the Rad School, children freely explore their interests, play, learn, live and participate in a democratic community. Children are empowered to be self-directed, socially-conscious, lifelong learners. Adults provide mentoring, facilitate activities, learn and play!

INFO: 514-848-7583 – montreal@ecolelibre-freeschool.org
———–

( ( ( ( ( 7 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 7 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 7 ) ) ) ) )

Vivre à l’échelle locale
Présentations et kiosques pour réfléchir sur la vie à échelle humanine dans une ambiance printanière!

21-23 MAI
Coeur des sciences de l’UQÀM, 2110 Jeanne-Mance
métro Place des Arts
Pour toutes informations: http://alimentsdici.info/echelle.locale
———–

( ( ( ( ( 8 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 8 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 8 ) ) ) ) )

Parcours des lieux historiques des luttes anarchistes à Montréal
samedi, le 22 mai, 13h30
Point de rassemblement – DIRA, 2035 St-Laurent
Métro St-Laurent

Afin de mieux connître et de faire connaître l’histoire de luttes anarchistes menées ici même à Montréal, l’Union communiste libertaire (UCL) vous invite à parcourir ensemble un trajet animé qui commemora quelques évenements et endroits qui ont pour nous une significance importante, qui font de nous aujourd’hui des révolutionaires!

Des premiers 1e mai, les anciens librairies, l’université ouvrière, les émeutes de la conscription au passage d’Emma Goldman à Montréal, nous allons marcher ensemble dans un esprit festif dans le quartier des Faubourgs et ses allentours. Sortez vos plus beaux habits noirs et chapeaux!

En cas de pluie, l’évenement sera remis au lendemain, même heure et même lieu.
Un service de garde sera offert pour les enfants.

Cet évenement se passe dans le cadre du Festival de l’anarchie à Montréal!

Pour plus d’informations:
www.causecommune.net
www.salonanarchiste.ca
———-

( ( ( ( ( 9 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 9 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 9 ) ) ) ) )

Anarchist History Walking Tour of Montreal
Saturday, May 22, 1:30pm
Starting point – DIRA, 2035 St-Laurent
Metro St-Laurent

In the spirit of discovering and exposing local anarchist struggles in Montreal from the past, the Union Communiste Libertaire (UCL) invites you to take part in a guided walking tour which will commemorate some of the important places and events of significance for anarchist movements in our city. It is these places and events which are a part of our tradition, and have led us to be revolutionaries today!

From the first Mayday demonstrations, the old bookshops, the Workers’ University, the conscription riots to Emma Goldman’s visit to Montreal, we will take you on a festive walking tour of the Faubourg neighorhood and the areas around it. Bring your nicest black clothes and hats!

In case of rain, the event will be postponed until the day after (May 23), same time and place. There will be childcare offered for those who need it.

This event is part of the Festival of Anarchy in Montreal!

For more information:
www.causecommune.net
www.anarchistbookfair.ca
———-

( ( ( ( ( 10 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 10 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 10 ) ) ) ) )

Soirée de discussion et débat sur le thème de l’autonomie collective
Publication sur les jardins autogérés

Travaillant depuis plusieurs années à documenter le milieu libertaire au Québec, le Collectif de recherche sur l’autonomie collective (CRAC) vous invite à une soirée de discussion et débat sur le thème de l’autonomie collective prenant place dans le contexte du Festival de l’anarchie. L’évènement est également la soirée du lancement d’une publication sur les jardins autogérés.

24 mai au Cagibi
5490, boul. St-Laurent
18h30 à 21h00
présentations en français – Traduction chuchotée vers l’anglais

Le CRAC partagera les résultats de ses recherches, basées sur des entrevues faites auprès d’activistes s’impliquant dans des groupes diversifiés qui contribuent à la redéfinition des enjeux de leur mouvance. Le collectif travaille en effet à un vaste projet de documentation des expériences autogestionnaires liées à la mouvance libertaire au Québec depuis maintenant 4 ans!

Lors de cette soirée, des membres du CRAC feront une courte presentation des enjeux liés à l’autonomie collective dans la mouvance anti-autoritaire et un membre des Jardins de la résistance viendra partager son experience avant de laisser la place à la discussion et au débat.

Au cours des étés 2007, 2008 et 2009, trois membres du CRAC ont visité à deux jardins autogérés de la région de Montréal : les Jardins de la Résistance et les Jardins de Kanesatake.

Dans l’ouvrage «Une révolution peut commencer par un seul brin de paille», on peut lire le fruit de leurs observations et de leurs discussions avec les militantEs impliquéEs dans ces collectifs. À travers la presentation de leurs objectifs, de leurs principes et bases affinitaires, ainsi que de leurs fonctionnements internes se précisent deux portraits croisés de ces groupes. En bout de ligne, il se dégage certains défis auxquels doivent faire face ces collectifs pour continuer à utiliser le jardinage comme moyen de résistance et comme levier de transformation sociale.

Une soirée de discussion autour d’un verre ou d’un encas….

Si vous avez des besoins spécifiques ou pour plus d’informations,
n’hésitez pas à nous contacter au 514-848-2424 poste 8709 ou à
info@crac-kebec.org
Pour plus d’informations sur le collectif de recherche sur l’autonomie
collective, visitez le www.crac-kebec.org
———-

( ( ( ( ( 11 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 11 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 11 ) ) ) ) )

Lancement de livre: Islands of Resistance

5à7, mercredi le 26 mai
L’Insoumise Librairie Anarchiste
2033 St. Laurent

Un appel aux pirates de toutes obédiences :
Naviguez vers  L’insoumise Librairie Anarchiste
le 26 mai pour un 5à7 pour célébrer la  publication de :
L’anthologie Islands of Resistance : Pirate Radio in
Canada, une nouvelle publication éditée par Andrea Langlois, Ron
Sakolsky et Marian van der Zon. Andrea et Ron, avec les auteurs Kathy
Kennedy, Gretchen King et Eric Letourneau,

Ils vont apparaître sous le pavillon à tête de mort pour célébrer le lancement de cette nouvelle anthologie, publié par New Star Books.

www.islandsofresistance.ca
———-

( ( ( ( ( 12 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 12 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 12 ) ) ) ) )


Book Launch: Islands of Resistance

5-7pm, Wednesday, May 26
Insoumise Librairie
Anarchiste
2033 St. Laurent

A Call-Out to Pirates of All Persuasions:
Sail over to  L’Insoumise (Librairie Anarchiste) on Wednesday May 26, 2010, 5-7 pm for a mutinous celebration of the publication of Islands of Resistance:

Pirate Radio in Canada, a new anthology edited by Andrea Langlois, Ron  Sakolsky and Marian van der Zon. Andrea and Ron, joined by authors Kathy Kennedy, Gretchen King, and Eric Letourneau, will make an appearance under the skull and crossbones to  celebrate the launch of this hot-off-the-press anthology published by  New Star Books.

www.islandsofresistance.ca
———-

( ( ( ( ( 13 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 13 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 13 ) ) ) ) )

CRIMINAL QUEERS FILM SERIES
Thursday, May 27th, 2010 – begins at DARK (around 9pm)

« Yapping Out Loud: contagious thoughts from an unrepentant whore »
– film by Mirha-Soleil Ross / Canada / 2004 / 74 min
backyard film screening
@ Ste. Émilie Skillshare (http://steemilieskillshare.com)
3942 rue Ste-Émilie, Montreal (metro Place St. Henri)

Film Description: On May 1st 2002 transsexual sex worker and performance
artist Mirha-Soleil Ross delivered a series of blows in monologue form at
anti-prostitution discourses and campaigns, detailing the way they impact,
often tragically, on prostitutes’ working conditions and lives.

The final film screening of Ste. Emilie’s backyard-mini-film series,
Criminal Queers, taking place through out the month of May (keep an eye out
for more films in the summer!)
For the full schedule or for more information, check our website:
http://steemilieskillshare.commtlskillshare@gmail.com
———-

( ( ( ( ( 14 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 14 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 14 ) ) ) ) )

Show Punk, avec Realicide, Les momies de Palerme et plus
Jeudi le 27 mai à 21h

À La brique
6545 Durocher atelier 402
Contribution volontaire
BYOB

AVEC :
-> REALICIDE feat. Birth! (USA, Nomadic)
“ If punk isn’t at its root about doing things in a different and personalized way, (…) what good was it in the first place?! “ www.realicide.com

-> Les momies de Palerme (La brique, Montréal) jouent : « Bérurier Noir – Macadam Massacre »

-> DJ  K7K8 – musique internationale

info : <xxxxxxxxxxxxxarahhannahmontana@gmail.com>
———-

( ( ( ( ( 15 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 15 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 15 ) ) ) ) )

CABARET ANARCHISTE
a night of music, hip hop and dancing
dans le cadre du Festival de l’anarchie de Montréal

VENDREDI/FRIDAY 28 MAI
à IL MOTORE
179 rue Jean-Talon Ouest
(métro: Parc ou de Castelnau)

ouverture des portes/doors: 8pm
5$ ou contribution volontaire/pay what you can
accessible aux fauteuils roulants/wheelchair accessible

Parmi les artistes:

* MICROS ARMÉS: hip hop/trip hop
http://www.myspace.com/microsarme

* DRAMAT!K (avec un cas): hip hop
http://www.myspace.com/dramatikmuzion

* CHAOTIC INSURRECTION ENSEMBLE: fanfare anarchiste
http://chaoticinsurrectionensemble.org

* EMRICAL: rythme et poésie rap
http://www.myspace.com/emrical

* PLEASE DON’T PUT CHARLES ON THE MONEY: punk

… et plus! This year’s Cabaret highlights local Montreal acts and friends of the Bookfair.

Party d’ouverture du Salon du livre Anarchiste de Montréal/A kick-off and benefit for the Montreal Anarchist Bookfair:
les 29 et 30 mai, 10h à 17h au CEDA (2515 rue Delisle, métro Lionel-Groulx). Curious about anarchism? Check us out!

INFO: 514-679-5800 – info@salonanarchiste.cawww.salonanarchiste.ca
No gods, no masters! No bosses, no borders!
———-


( ( ( ( ( 16 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 16 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 16 ) ) ) ) )

LE SALON DU LIVRE ANARCHISTE DE MONTRÉAL 2010
Les 29 et 30 MAI, 10h-17h
Au CEDA, 2515 Delisle
(tout près du métro Lionel-Groulx)
GRATUIT. Bienvenue à toutes et tous!

Ni dieux, ni maîtres; ni frontières, ni patrons!
Pour les anarchistes et ceux/celles qui s’intéressent à l’anarchisme.

-> Avec des distributeurs de partout au Québec et en Amérique du Nord, des ateliers, des films, des discussions, des expositions, des activités pour les enfants et bien plus !
-> Tout le mois de mai 2010: Le Festival de l’Anarchie avec différents évènements en divers lieux
-> NOTE: Pour le Salon du livre de cette année, il y aura des tables d’exposition pendant deux jours : les 29 (samedi) et 30 (dimanche) mai, entre 10h et 17h.

Le Salon du livre anarchiste de Montréal (ainsi que le Festival de l’Anarchie) rassemble les idées et pratiques anarchistes, par les mots, les images, la musique, le théâtre et les luttes quotidiennes pour la justice, la dignité et la libération collective.

Le Salon du livre anarchiste s’adresse aux anarchistes, mais également à celles et ceux qui ne se considèrent pas nécessairement comme anarchistes mais qui ont développé une certaine curiosité vis-à-vis de l’anarchisme. Le Salon est un espace où les anarchistes peuvent se rencontrer et échanger dans un esprit de respect mutuel et de solidarité. Tous et toutes y sont bienvenu-e-s.

Le Salon du livre anarchiste est organisé dans un esprit d’ouverture vis-à-vis des différentes traditions, visions et pratiques de l’anarchisme. Nous cherchons à promouvoir l’anarchisme en mettant en pratique des valeurs comme l’entraide, la démocratie par la base, l’action directe, l’autonomie et la solidarité, et en nous opposant à toutes les formes d’oppression.

Le Salon du livre et le Festival de l’anarchie sont une occasion importante de rassemblement et un point de référence pour les idées et les pratiques anti-autoritaires en Amérique du Nord.

INFO : www.salonanarchiste.ca
———-

( ( ( ( ( 17 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 17 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 17 ) ) ) ) )

MONTREAL ANARCHIST BOOKFAIR 2010
MAY 29-30, 10am-5pm
at the CEDA, 2515 rue Delisle
(a short walk from Lionel-Groulx metro)
FREE. Welcome to all!

No gods, no masters, no bosses, no borders.
Curious about anarchism?: check us out!

-> Participants from all over Quebec and North America, booksellers and vendors, workshops, films, discussions, kids activities, art exhibits and more!
-> Part of the month-long Festival of Anarchy held throughout the month of May at venues and locations all over the island of Montreal.
-> NOTE: During this year’s Bookfair, tabling will take place over TWO DAYS: May 29-30, between 10am-5pm.

The Montreal Anarchist Bookfair — and month-long Festival of Anarchy — bring together anarchist ideas and practice, through words, images, music, theatre and day-to-day struggles for justice, dignity and collective liberation.

INFO: www.anarchistbookfair.ca
The Bookfair is for people who don’t necessarily consider themselves anarchists, but are curious about anarchism, as well as a space for anarchists to meet, network and share in a spirit of respect and solidarity. All are welcome.

The Bookfair is organized in a spirit of openness towards the different traditions, visions, and practices of anarchism. Together we share a commitment to promoting anarchism through the values of mutual aid, grassroots democracy, direct action, autonomy and solidarity, while opposing oppression in all its forms.

The Bookfair and Festival of Anarchy provide an important gathering and reference point for anti-authoritarian ideas and practice in North America.

Info: www.anarchistbookfair.ca
———-

( ( ( ( ( 18 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 18 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 18 ) ) ) ) )

APOC POTLUCK
Saturday, May 29th – 7-11pm

3942 rue Ste. Emilie (metro Place St. Henri –
just 10 min walk from the Bookfair)

At the Bookfair in 2009, we identified a need for us Anarchist People of Colour (APOC) to know each other, work together, share experiences, and show each other love.  Come hang out and share food with us after the Bookfair and before heading out to a Bookfair party.  This potluck is open to people who self-identify as Anarchists and People of Colour or Indigenous + our friends/cats.

For more information:
http://steemilieskillshare.commtlskillshare@gmail.com
———-

( ( ( ( ( 19 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 19 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 19 ) ) ) ) )

qteam présente… le “GLAMARCHIST LOOKFAIR”
3e partie de la tril-orgie

Party de levée de fonds queer

Vous êtes cordialement invitéEs à venir célébrer nos noces de (simili) cuir le samedi 29 mai de 22h30 à 3h du matin.
au 1710 rue Beaudry

5$ ou ce que vous pouvez payer
On dit non à personne

C’est une convergence sur la piste de danse.
Faites votre baise-militant.
Épatez l’État.
Crachez su’ vos bijoux préférés pour les faire shiner.
Libérez vos pantalons.

Code vestimentaire :
Tuxédos de friperie. Lunettes de soleil style paparazzi. Perruques ressemblant aux coupes de cheveux d’anarchistes connus. Fishnets déchirés.
Bottes à lacets et à talons hauts. Cowboy aux faux diamants. De la dentelle avec des micro-shorts. Un hoodie plaqué or.

Suez de l’or. Moins c’est mieux. Le glamour, ça prend de l’attitude. Et n’oubliez pas : les p’tits brillants sont pas chers!

Information sur l’accès pour personnes handicapées
INFO : qteam@riseup.net
———–

( ( ( ( ( 20 ) ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 20 ) ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 20 ) ) ) ) ) )

qteam presents… the GLAMARCHIST LOOKFAIR:
PART 3 of the TRIL-ORGY

It’s our p/leather anniversary, so come celebrate on
Saturday May 29th, 10:30 PM until 3 AM
at 1710 Beaudry

$5 or pay what you can.
no one turned away.

Converge on the dance floor.
Unleash yr inner macktivist.
Bedazzle the state.
Spit-shine your favorite jewels.
Liberate your pants.

Dress code:
Dimestore tuxes. Paparazzi sunglasses. Wigs in the hairstyles of famous anarchists. Torn fishnets.
Lace up boots with heels. Rhinestone cowboy. Lace with yr cutoffs. Gold-encrusted hoodies.

Sweat gold. Less is more. Glamour is an attitude. GLITTER IS CHEAP!
Info : qteam@riseup.net
———-

( ( ( ( ( 21 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 21 ) ) ) ) )
( ( ( ( ( 21 ) ) ) ) )

Trash on Wheels Film Party
Sunday, May 30, 8:30pm

Casa del Popolo, 4873 St. Laurent, Montreal

Trash Palace – « Toronto’s Classiest Cinema » – is proud to present THE TRASH ON WHEELS FILM PARTY…on the closing night of the Montreal Anarchist Bookfair!

Hosted by Trash Palace programmer Jonathan Culp, TRASH ON WHEELS brings a full evening of lost, forgotten and undiscovered gems from the celluloid dumpsters of our nation.

Armed with their trusty 16mm film projector and a trunkload of film reels from the 1950s to the 1980s, Canada’s most demented film fanatics bring you classroom films, cartoons, commercials, and oddities galore. You never know what’s going to happen at a Trash On Wheels Film Party – in fact you get to help decide, with the « Trash On Wheels Applause-O-Meter »!

Psychedelic triangle animation, psychotic hand puppets with firearms, junkies at the sock hop, lost 50s sitcom pilots, drunken teens terrorizing a state park, hymns to the glory of the atom, and hacked-up tributes to 70s television news are just some of the treats on deck for our best road show ever, an avalanche of forgotten masterpieces and hilarious old-school propaganda.

This is no stinkin’ film festival – it’s THE TRASH ON WHEELS FILM PARTY!

TRASH PALACE, named « the 11th best place to watch a film in Toronto » by BlogTO, shows shorts and features every Friday at their secret location. The Toronto Star writes, « It lives up to its seamy potential…the fun is pure, untainted by cynicism, high expectations or irony. » And the National Post observes, « Trash Palace’s screenings promise the best in films that somebody out there was desperate to get rid of. » Check them out at http://www.trashpalace.ca.

Doors at 8:30pm, films at 9. $5 suggested.

For more information or interviews, please contact Jonathan Culp at trashonwheels@cheesemovie.com

Art & Anarchie 2010

ART & ANARCHIE / ART & ANARCHY 2010
Le samedi 29 mai, 10h-17h, et le dimanche 30 mai, 10h-17h
Au CEDA (2515, rue Delisle, métro Lionel-Groulx)

Dans le cadre du Salon du livre anarchiste de Montréal: www.salonanarchiste.ca
Part of the Montreal Anarchist Bookfair: www.anarchistbookfair.ca

———-

Art & Anarchie rassemble les créations de quelques douzaines d’artistes et de militant.es dont la pratique s’inspire de l’anarchie. Cette année, l’exposition comprend des sculptures, peintures, affiches, bannières, dessins, installations, ainsi que d’autres médias. Plus de 12 expositions individuelles seront présentées au total.

Art & Anarchie sera exposée pendant deux jours au CEDA, un centre d’éducation pour adultes dans le Sud-Est de Montréal dont les murs, couloirs et escaliers seront transformés pour les fins de l’exposition témoignant de notre créativité et de notre résistance collectives.

Nous vous invitons à parcourir les couloirs et les escaliers du CEDA afin de découvrir les nombreuses oeuvres et les divers éléments qui forment Art & Anarchie.

http://www.salonanarchiste.ca/art-2
———-

Art & Anarchy brings together the creations of dozens of anarchist-inspired artists and organizers. This year’s exhibition will include sculptures, paintings, posters, banners, drawings, and other multi-media forms.

Art & Anarchy will be displayed over two days at the CEDA, an adult education centre in Montreal’s southwest whose walls, hallways and stairwells will be transformed into an exhibition of our collective creativity and resistance.

You’re strongly encouraged to wander the halls and stairwells of the CEDA and to discover the different pieces and elements that comprise Art & Anarchy.

http://www.anarchistbookfair.ca/art
———-

Artistes & Présentations / Artists and Presentations:

  • Ste-Emilie Collective Arts – prints, embroideries, posters, patches, and experiments
  • Beehive Design Collective – Banners & Posters
  • Gráfica de Lucha – Screenprints
  • Justseeds Artists Collective – Prints and Posters
  • Escuela de Cultural Popular Martires del 68 (Mexico) – Screenprints
  • Paula Belina – Blockprints
  • Tournesol Plante – Sculptures
  • Morgan Strauss – Peintures
  • Jessica Waterhorn – Drawings
  • Mathieu Rioux – Peintures
  • ectoplasm – dessins
  • Antoine Cloutier-Bélisle – Sculpture
  • Barbara Mendoza Denis: art auto-collant
  • La Pointe Libertaire: Une rétrospective en photos, documents et vidéo
  • Montreal Anarchist Bookfair Poster Retrospective (2000-2010)

Plus de details ci-dessous/More info below:
———-

STE-EMILIE COLLECTIVE ARTS

This is a collection of prints, embroideries, posters, patches, and experiments made by past and current collective members of the Ste. Emilie Skillshare. Our collective consists of activists and artists who believe that art is a tool for political/community/personal/

social transformation and that we all have/should have access to art making as a revolutionary practice.

Featured past and current members of the Ste. Emilie Skillshare collective: Kerri F., Rochelle R., Anna M., Kinneret S., Daniel M., Ed L., Tasha Z., Adrienne P., Kirsten, Kristin L. http://steemilieskillshare.com
—–

BEEHIVE DESIGN COLLECTIVE – Banners & Posters

* Free Trade Area of the Americas

Collaboratively designed in 2001 as an outreach tool for mobilizations during the Summit of the Americas in Quebec City. Currently, pieces of this work are being used as part of educational workshops about the G8 and G20 summits in Toronto. Anti-copyright.

[FTAA Original: pen and ink on hot press watercolour paper. Banner: digitally printed on polyester, 18 feet wide x 9 feet tall
Posters: Offset, 2.5 feet tall x 5 feet wide.]

* Plan Colombia

Designed in collaboration with communities affected by Plan Colombia, a military aid plan that’s part of the ‘War On Drugs’. Multiple copies of the banner go on tour in North America and internationally with volunteer Bees who give workshops and lectures with the graphics. Anti-copyright.

[Plan Colombia Original: pen and ink on hot press watercolour paper. Banner: digitally printed on polyester. Posters: Offset, 6 feet tall x 1.5 feet wide.]

* The True Cost of Coal

In 2008, the Beehive Design Collective allied with Appalachian grassroots organizers fighting Mountain Top Removal Coal Mining, a practice which blasts mountains into moonscapes to fuel the ever-growing global demand for electricity. « The True Cost of Coal, » a work in progress, will be a graphic multi-tool for activists and ordinary folks seeking real solutions. [coal-in-progress banner is 15 feet wide!]

About the Beehive Design Collective: The Beehive Collective has gained international recognition for its ‘graphics campaigns’ illustrating the interconnections between corporate globalization, poverty, histories of colonization and resistance. The Hive has evolved a unique approach to ‘cross-pollinating the grassroots’ by building campaigns around graphics and using them to engage audiences. The all-volunteer Beehive has its home base in Eastern Maine since. Bees in Toronto are currently designing graphics and workshops focused on the G8/G20 Summits in June 2010. All our work is anti-copyright.
———-

GRÁFICA DE LUCHA – Screenprints

From hand to hand, on the walls of the streets and in the spaces of collectives and organizations in struggle these images come forth as part of a graphic arts project that has been evolving since 2005. It is called “Graphic Struggle.” The objective of “Graphic Struggle” is to circulate graphic art for social movements.

“Graphic Struggle” emerged within the free media movement in Mexico City, a movement of media collectives whose objective is for grassroots collectives and social organizations to make their own media by taking over the media. “Graphic Struggle” also appeared as a visual response to the launching of the Sixth Declaration of the Lacandona Jungle in Chiapas.
———-

JUST SEEDS ARTISTS COOPERATIVE – Prints

Voices from Outside: Artists Against the Prison Industrial Complex — In connection with the historic Critical Resistance 10th anniversary conference Just Seeds Artists Cooperative produced a print portfolio project that they are donating to prisoner justice organizations across North America. The portfolio consists of 20 prints, each by a different artist, that all either critique the prison-industrial complex or address alternatives to incarceration.

As well there will be 24 prints from the Justseeds Cooperative addressing a diverse array of issues via a numerous print techniques.

Justseeds Artists’ Cooperative is a decentralized community of artists who have banded together to both sell their work online in a central location and to collaborate with and support each other and social movements. Our website is a destination to find out about current events in radical art and culture. Our blog covers political printmaking, socially engaged street art, and culture related to social movements. We believe in the power of personal expression in concert with collective action to transform society.
———-

Mexican Screenprinting-Escuela de Cultural Popular Martires del 68

Hand-printed posters from the Escuela de Cultura Popular “Martires del 68” portfolios Contra la Guerra y el Neoliberalismo, Demandas del Pueblo, and Zapata Vive.

The “Escuela de Cultura Popular Martires del 68” (Martyrs of 68 Peoples Cultural School),is a project for education, promoting the peoples culture in order to help the peoples struggles. La Escuela de Cultura Popular Martires del 68 began the 6th of January in 1988, 20 years after the popular student movement and Massacre of Tlateloco in Mexico, developing education, the expression and the propaganda, through courses, seminars, conferences, exhibits, graphic productions, sculptural and pictorial. Escuela de Cultura Popular “Martires del 68”- México, 2010

La Escuela de Cultura Popular Mártires del 68, es un proyecto de educación y cultura popular al servicio de las luchas de los pueblos. La Escuela de Cultura Popular Mártires del 68 nace el 6 de Enero de 1988 a 20 años del Movimiento Popular Estudiantil y de la Masacre de Tlateloco en México, desarrollándose en la educación, la expresión y la propaganda, a través de cursos, seminarios, conferencias, exposiciones, producciones graficas, escultóricas y pictóricas. Escuela de Cultura Popular “Martires del 68”- México, 2010
—–

PAULA BELINA – Blockprints

* “Hands Made Hands Cut”

Blockprints from menstruation zines, above/ground wanderings, island freak fests of revolt after all burned down/but all is not lost.  Poster art transformations from event to relEvent: wake up!

Paula Belina can sit for long periods of time and cut blocks, draw posters, make animations, write, and bust out zines for her distro Fun is Free Press.  Hand made is a tradition she is commited to preserving, knowing knife edge or pen tip, ink, glue and a physical dance to make it all.
———-

TOURNESOL PLANTE – Sculptures

* « les impératifs économiques nous mèneront à la guerre »   2009
Acrylique sur toile, collages, techniques mixtes.

Un nom qui en dit long, l’économie et l’impérialisme fait ses ravages, ses guerres. Une illustration des murs de la honte: de Wall Street au mur des colonies Israëliennes en palestine.

* « 40 heures / Semaine »  2008
Acrylique sur toile, collages, techniques mixtes.

Le dégoût du travail, de l’exploitation, de la consommation illustré dans une toile violente et chargée d’éléments et d’objets de vie courante.

* « … 43 … » 2010
Acrylique sur bois, collages, techniques mixtes.

43 personnes tuées par le SPVM de 1987 à 2008 et ça continue! Peinture pour en finir avec l’impunité.

Tournesol Plante, jeune artiste actif depuis plusieurs années dans la communauté anarchiste de Montréal, il peint ses aversions face au système: celles du capitalisme, de la pollution et de l’indiférence généralisé. Tournesol se démarque par ses toiles forte en couleurs et en signification, chargées de détails et de collages d’éléments récupérés.
———-

MORGAN STRAUSS  — Peintures

* « The day the dollar die »

A travers ces quelques œuvres, je tente de représenter l’instant ou les acteurs du capitalisme financier perdent le contrôle, et le caractère factice de la loi « naturelle » de l’offre et la demande.

Morgan Strauss, né dans le sud de la France, a été formé a l’école des beaux-arts.
———-

JESSICA WATERHORN – Drawings

* carcass series

multi-layered drawings exploring factory farming and the consumption of animals, with an eye toward the consequences for both consumers and consumed

my goal is always to open the viewers mind to things they may not often notice or consider and to engage that person in a dialogue. I want to raise questions, provoke thought and insight recognition.
———-

MATHIEU RIOUX – Peintures

Les livres sont au centre de mon travail de peintre. Comme source d’inspiration, documents de recherches, ou comme thème de certaines peintures. Particulièrement dans mon oeuvre principale, comencé il y a quinze ans : Le Casse-Tête, une sorte d’encyclopédie dépliée, ou de bibliothèque idéal, qui se déploie sur une quinzaine de mètres et que je continuerais a aggrandir jusqu’a ma mort.

Mathieu Rioux: Peintre du dimanche perdu dans la semaine des quatre jeudi, musicien de rue polymorphe, athée intolérant et intolérable, libertin convaincu qui se voudrait convaincant, anarchiste depuis toujours sans le savoir pendant longtemps, lecteur névrotique et cleptomane… Je reviens tout juste d’un voyage en Europe qui a duré dix ans.
———-

ectoplasm: dessins

“The Goddess » »L’idole des connes », »sexy zombie », »sister bike », »Mort-né pin up », »Pretty on the inside »

Les oeuvres d’ectoplasm sont des dessins a l’encre de chine et pastel gras
questionnant le corps et la  féminité, dans ses  clichés et stereotypes imposés par la société. Dans son travail  pictural, ectoplasm cherche a créer des icones feministes autonomes, matinées de références punk et gore, rompant avec la tradition du nu  machiste. ectoplasm aime explorer les relations de domination et de violence  cauchemardesque et surréaliste, entre humains et entre soi-même,non sans humour et provocation.

ectoplasm est une artiste multidisciplinaire d’origine française. Ses domaines de prédilection sont le dessin, la couture et l’écriture ainsi que la direction
artistique du fanzine d’arts graphiques degenerés Mort-né. http://myspace.com/ectoplasm31
———-

ANTOINE CLOUTIER-BÉLISLE

Après des études à Montréal et à Paris, une maîtrise en architecture et quelques années de travail comme concepteur et chargé de projet pour la construction bâtiments et d’exposition, Antoine Cloutier-Bélisle réoriente ses activités dans le domaine de l’art dans le but d’élargir son propos conceptuel. Il a exposé notamment dans le cadre d’Art Matters 2010 et à la galerie VAV en avril 2010.

Agenda Caché
Hidden Agenda

Ce projet propose de mettre en scène un conflit fictif ayant comme sujet, le lieu où il se déroule, une maquette de piscine publique. Cette bataille rassemble différents groupes de soldats de différentes époques sous la forme de figurines de reconstitution. Il n’y a pas clans, les personnages d’une même armée ne combattant pas ensemble. C’est un chacun pour soi, sans en être un vraiment. L’objet de ce conflit, la piscine publique cache évidement un agenda secret. Quel est-il?
———-

BARBARA MENDOZA DENIS

Barbara Mendoza Denis exprime, à travers une œuvre soignée, sa révolte et son désir d’ouvrir les horizons et les frontières. Elle produit des œuvres séduisantes et chargées de sens afin d’amener le spectateur à se questionner sur son bien être et sur sa position en tant qu’acteur social.  Elle a notamment présenté ses œuvres à la galerie Diagonale en 2009 et 2010 et à la galerie VAV en avril 2010. Elle a reçu en 2010 le prix Régine Mainberger de l’Université Concordia.

How do you share your space?
Comment partages-tu ton espace?

Cette œuvre pose la question de l’espace commun en tant qu’acteur social. Comment considérons nous les autres à travers notre quotidien?

Je pose la question et propose une réflexion autour d’un thème différent selon le lieu où est posé cette question. Le support de la question est un napperon, signifiant de notre alimentation, relevant du geste intime et indispensable à la survie de tout être vivant. Le napperon est fait de “Mactac”, un matériel qui n’abime aucunement le mobilier urbain.
———-

La Pointe Libertaire: 5 ans d’agitation dans un quartier populaire

Une rétrospective en photos, documents et vidéo.

Le Collectif La Pointe libertaire est un groupe d’affinité du quartier Pointe Saint-Charles à Montréal qui rassemble des personnes qui agissent dans le champ politique en fonction de créer une dynamique vers l’autogestion du quartier par ses citoyennes et ses citoyens.
———-

Poster Retrospective: Eleven Years of Bookfair Anarchy in Montreal

From black cats to anarchist roses, trees and fists; a presentation of the last 11 years of Montreal Anarchist Bookfair posters.

A project by Christina Xydous and Jaggi Singh; other artists and designers include: Eric Drooker, Kristen Braun, Kandis Friesen and Jesse Purcell.

Kiosques/Diffuseurs 2010

Le coeur du Salon du livre est l’auditorium principal où se trouvent les tables des libraires, des distributeurs, des journaux indépendant et des groupes politiques de partout à Montréal, du Québec, de l’Amérique du Nord et de l’étranger.


Hors de Montréal

  • AK Publishing & Distribution, Edinburgh, Oakland, Baltimore
  • Autonomedia, New York
  • Beehive Designs, Machias, ME
  • Black Sheep Books, Montpelier, VT
  • Brescia Bloodbeard, Toronto, ON
  • Canadian Dimension, Winnipeg, MB
  • Common Cause Ontario, London/Ottawa/Toronto/Hamilton, ON
  • Denial Designs, Winnipeg, MB
  • Distro Destroy, Home Free
  • Elm City Infoshop, New Haven, CT
  • Empowerment Infoshop/ Iconoclast Media/ Testament & Illogik, London, ON
  • Epidemic Clothing Collective, Kingston, ON
  • Errant Anarchist Writer, Harrisonburg, VA et Barcelone
  • Exile Infoshop, Ottawa, ON
  • Federation Anarchiste/ Radio Libertaire 89.4 / Librairie Publico, France
  • Fernwood Books, Toronto, ON
  • Fire to the Prisons, Paramus, NJ
  • 4strugglemag, Toronto, ON
  • Guelph Anarchist Black Cross, Guelph, ON
  • Indigenous Peoples’ Solidarity Movement Ottawa, Ottawa, ON
  • Institute for Anarchist Studies, Washington, DC
  • IWW Ottawa, Ottawa, ON
  • Justseeds.org, divers
  • La Page Noire, Québec, QC
  • Little Black Cart, Oakland, CA
  • Miasma Infoshop, Kingston, ON
  • Microcosm Publishing, Bloomington, IN
  • Mounting Bedlam Distro, Guelph, ON
  • New Escapologist, Angleterre
  • New Star Books, Vancouver, C-B
  • Notes from Underground, Toronto, ON
  • of course you can, Halifax, NS
  • Ontario Coalition Against Poverty, Toronto, ON
  • PM Press, Oakland, CA
  • Re-build printing, Toronto, ON
  • Realicide Youth Records, Cincinnati, OH
  • Réfractions, revue de recherches et expressions anarchistes, France/ Suisse/ Belgique
  • SAC Revolutionary Union, Suède et divers
  • South End Press, Cambridge, MA
  • The Anarchist Library, divers
  • thoughtcrime ink and Black Cat Press, Paramus, NJ
  • Toronto Anarchist Black Cross (ABC), Toronto, ON
  • Trust Women, Halifax, NStwelveohtwo zine distro, Toronto, ON
  • Upping the Anti: a journal of theory and action, Toronto, ON

De Montréal

  • Action Anti-Raciste Montréal
  • Action Créative
  • Aequo Animo
  • Amber Forrester/ Culture Slut and Fight Boredom
  • Anarchist People of Colour
  • Anonymous Press
  • Anteism Publishing
  • Barriere Lake Solidarity Collective
  • Black Rose Books
  • Books to Prisoners
  • Bruno Massé (accompagné de Samuel O’Breham)
  • Centre des Travailleurs et Travailleuses Immigrants/ Immigrant Workers Center
  • Certain Days: Freedom for Political Prisoners Calendar
  • Cinema Politica
  • CKUT Radio
  • Climate Justice Montreal
  • Collectif de recherche sur l’autonomie collective
  • Collectif Opposé à la Brutalité Policière (COPB)
  • Concordia Community Solidarity Co-op bookstore
  • Dignidad Migrante
  • DIRA
  • Distroboto / Archive Montreal
  • Éditions Poètes de brousse
  • 8th March Committee of Women of Diverse Origins
  • Emily Kane
  • Front d’Action Stupide
  • Fun Is Free Press
  • Funambules Médias
  • Groupe Internationaliste Ouvrier/Notes Internationalistes
  • Ici la otra campaña
  • Indigenous solidarity committee / Comité de solidarité avec les luttes autochtones
  • infringement Festival
  • IWW-SITT (Industrial Workers of the World-Syndical Industriel des Travailleurs et Travailleuses)
  • Justice Pour Anas
  • Kersplebedeb Publishing and Distribution
  • L’Insoumise
  • La Convergence des luttes anti-capitalistes 2010 (CLAC2010)
  • La Mauvaise Herbe
  • La Pointe libertaire
  • La Sociale
  • Le Bathyscaphe
  • Le Centre Social Autogéré
  • Le collectif Anarkhia
  • Le Festival international de théâtre anarchiste de Montréal/ The Montreal International Anarchist Theatre Festival
  • Le Frigo Vert
  • Le Mouvement québécois pour une décroissance conviviale
  • Le Mouvement RebELLEs
  • Les Communistes Internationalistes de Montréal (CIM) / The Internationalist Communists of Montreal (ICM)
  • Les Éditions Écosociété
  • Les Éditions Rodrigol
  • Les Pages Noires
  • Les Sorcières, collectif féministe radical non mixte
  • Lux Editeur
  • Maikan
  • Missing Justice: Justice For Missing and Murdered Native Women
  • Mort Né-Fanzine
  • Moult Éditions / La Conspiration dépressionniste
  • No One Is Illegal/Personne n’est illégal
  • People’s Commission Network/ Réseau de la Commission populaire
  • People’s Potato
  • Philip Amsel
  • Prisoner Correspondence Project
  • Projet Accompagnement Solidarité Colombie
  • Quebec public Interest Research Group at Concordia (QPIRG Concordia)/ Le Groupe de recherche d’intérêt publique à Concordia (GRIP à Concordia)Qteam
  • Rad School: École-Libre/ Freeschool
  • RASH (Red and Anarchist SkinHeads)
  • revolvingbookcasechronicles
  • Riot Coco
  • Sabotart Édition
  • SHAC Canada
  • Shattered Illusions Distro
  • Solidarité sans Frontières/ Solidarity Across Borders
  • STAC (Students Taking Action with Chiapas)
  • St. Henri walking distance distro
  • Ste Émilie Skillshare
  • Tadamon!
  • The Factory Line
  • Théâtre de Souffrance
  • 2110 Centre for Gender Advocacy
  • Under the Pavement distro
  • Union communiste libertaire

Zone des enfants/Salle des parents 2010

LA ZONE DES ENFANTS

Avez-vous envie de profiter du Salon du livre anarchiste sans vos enfants? Ont-ils surtout envie de jouer, de participer à des activités amusantes et de collationner? Alternativement, avez-vous besoin d’un endroit calme pour relaxer? La Zone des enfants offre des tonnes de plaisir radical à vos bambins! Il y aura des jeux extérieurs, une salle de bricolage plus calme et des activités amusantes pour tous les enfants qui seront intéressés. Les parents sont les bienvenus!

La Zone d’Enfants est ouverte de 10h jusqu’ à 17h  le samedi (29 mai) et le dimanche (30 mai). L’entrée est située au fond de la grande salle, à droit de la scène (Café Mozaik). Assurez-vous d’inscrire vos jeunes avant de nous les confier!

Salle de discussion pour parents anarchistes

DIMANCHE 30 mai 2010, de 11h à 17h, Salle 202 du CEDA (2515 rue Delisle, métro Lionel-Groulx)

La salle de discussion pour parents anarchistes est un espace pour que les parents qui partagent certaines valeurs puissent se rencontrer, se réseauter et partager leur expérience. Nous encourageons tous les parents qui cherchent des alternatives radicales aux idées imposées par l’État sur la naissance, l’éducation et la parentalité à se joindre à nous dans la salle de discussion pour parents anarchistes. Bienvenue à tous et toutes!’

Toutes les discussions seront bilingues (anglais et français), avec des présentations dans l’une ou l’autre des langues et des traductions chuchotées. Vos enfants sont aussi les bienvenus dans cette salle, mais ils peuvent aussi participer à la Zone enfants durant le Salon du livre anarchiste.

La salle de discussion pour parents anarchistes se tiens dans la salle 202 du CEDA (2515, Rue Delisle, Métro Lionel-Groulx) DIMANCHE le 30 mai.

11h – 11h45 : Accouchement alternatif (Salle 202, dimanche 30 mai)

Cette présentation concerne les alternatives à l’accouchement en hôpital, avec de l’information sur l’accouchement à la maison et l’accouchement sans assistance. Des femmes partageront leur expérience d’accouchement et ensuite la discussion sera ouverte. Les présentatrices incluent Martine Quimper, Melissa Bellemare, Francine Rhéault, et d’autres.

12h – 14h45 : Éducation et apprentissage dans une perspective radicale (Salle 202, dimanche 30 mai)

Une introduction aux formes alternatives d’éducation, au-delà de l’éducation étatique obligatoire. Nous explorerons les façons de supporter nos enfants dans la prise en main de leur apprentissage et de leur éducation. Venez vous renseigner sur les alternatives en éducation à Montréal et ailleurs.

La première partie de cette discussion s’intéressera aux alternatives radicales en éducation dans la région montréalaise, une présentation de membres de la Rad School et de Cap libre, ainsi qu’une présentation sur « Ne pas aller à l’école : L’apprentissage par la vie et l’expérience » (en anglais : « Unschooling : Learning through Living »)

La seconde partie de la discussion concernera des alternatives radicales ailleurs dans le monde. Les présentateurs et présentatrices seront Jerry Mintz de AERO (Alternative Education Resource Organization à New York) et d’autres.

Nos présentateurs et présentatices parleront de leur expérience dans la création d’espaces radicaux pour l’éducation des enfants. Plusieurs exemples « d’écoles libres », « d’écoles autonomes » et « d’école à la maison » seront présentés. Les présentateurs et présentatrices ontcollectivement plusieurs années d’expérience à voir des enfants grandir et s’épanouir dans des espaces qui encouragent et promeuventla liberté et l’indépendance.

15h – 16h45 : Supporter les parents aux prises avec les autorités étatiques (Salle 202, dimanche 30 mai)

Les parents qui pratiquent des formes alternatives de parentalité etqui utilisent des modèles alternatifs d’éducation sont souvent ciblés par l’État comme de « mauvais parents ». De façon générale, lesparents anarchistes peuvent être ciblés par l’État pour leurs idées, particulièrement en ce qui a trait aux enfants. Cet atelier offrira un espace sécuritaire pour les parents qui veulent témoigner de leurexpérience en la matière, et offrira du support aux parents quant à leurs droits et quant à la manière de naviguer dans le système,notamment lorsqu’ils et elles ont affaire avec la Direction de laprotection de la jeunesse (DPJ) au Québec.

Salle de cinéma 2010

Samedi le 29 mai il y aura une Salle de Films à l’étage, où seront projetés des films et des documentaires anarchistes (ou appuyer par les anarchistes) locaux et internationaux. La Salle sera à la salle 202 du CEDA (2515 rue Delisle, métro Lionel-Groulx).

HORAIRE DES FILMS

11h00

Deux roues sur terre

(Guillaume Girard, 2009, 66 min., FR, Uruguay / Canada)

Un jeune Québécois débarque en Uruguay où il entreprend un grand voyage à bicyclette. Suivant les traces de Che Guevara et d’autres héros latino-américains, il rencontre sur son chemin différents groupes de paysans qui continuent aujourd’hui la lutte pour la terre.

12h30

Court métrages expérimentaux (durée totale de 45 min.)

Slug love (J. Mary Burnet, 2009, 3min.30, ANG, Canada)

Contre-culture à vendre (Pierre-Luc Junet, 2009, 7 min., FR, Québec)

Tortilleria (Chloé Germain-Thérrien, 2010, 3min.30, sans dialogue, Québec)

Motions of Struggle (Anita Schoepp, 2010, 4 min., sans dialogue, Québec)

I didn’t know what to say to him (Jessica MacCormack et Stephen Brown, 2008 7 min., ANG, Québec)

Psychic Capital (Jessica MacCormack et Rae Spoon, 2009, 16 min., ANG, Québec)

ET: Deux courts métrages portant sur le thème : »Si le SCRS venait cogner à la porte » (Réseau de la commission populaire, 6 min., ANG, 2010, Québec)

13h30

Interviews from Defenders of the Land 2008

Un réseau de communautés autochtones et d’activistes impliqués dans la lutte pour l’accès à la terre à travers le Canada. (No One Is Illegal-Montreal, 2008, extrait de 45 min., ANG, Winnipeg)

Du 12 au 14 novembre 2008, l’historique rencontre Defenders of the Land à eu lieu à Winnipeg. La rencontre à rassemblée des douzaines d’activistes, d’anciens, de jeunes, de femmes et d’hommes des communautés autochtones d’à travers le « Canada ». Ces communautés luttent pour la défense de leurs terres et revendiquent l’autodétermination.

14h30

Regards de société : Afrique, Palestine, Montréal

(Santiago Bertolino et Steve Patry, 2009-2010, 65 minutes, FR, Québec)

Courts métrages produits et réalisés par Funambules Médias.

La Marche pour la libération de Gaza ou le tourbillon égyptien

Résistance à Bil’in [Palestine]

Djogol kultur: » de la magouille dans la culture «

5 courts films réalisés autour de l’événement État d’Urgence 2009

16h00

Les Anarchistes

(2009, 25 min., FR, France/Québec)

À la différence de la révolution punk des années 70 caractérisée par le slogan « No Future » du groupe culte Sex Pistols, les anarchistes d’aujourd’hui sont loin d’être une génération larguée. Ils sont pragmatiques et veulent à tout prix prouver que l’anarchie, ça peut marcher. Ils manifestent encore, mais ils tentent surtout d’appliquer au quotidien, dans leurs rapports et dans leurs groupes, les thèses antihiérarchiques et antiautoritaires à la base de leur démarche. À leur façon, Miriam et Rachel, Nicolas et Frédéric intègrent cette révolte à leur vie quotidienne.

16h30

Whatever happened to Who’s Emma

(Lyndall Musselman, 2009, 27 min., ANG, Canada)

Who’s Emma était une expérience sociale, une zone autonome, une librairie radicale et un magasin d’album punk. Située au marché Kensington de Toronto elle a été nommée d’après Emma Goldman, l’anarchoféministe reconnue qui habitait dans ce quartier. Cet organisme opéré bénévolement a amené la jeunesse punk et les anarchistes à travailler ensemble. La problématique, mais créatrice de transformation sociale, du collectif est exploré par le biais d’histoires et de souvenirs d’anciens bénévoles. Par le fait même, ils racontent la naissance et la mort de Who’s Emma. C’est avec des images de groupes qui ont joué dans cet espace et du matériel de Active Resistance 1998 que ce court-métrage capte un lieu ayant eu une importance politique primordiale sur la scène punk torontoise.

Ateliers 2002-2016

Ateliers 2016

[Pour les descriptions d’ateliers et de présentations au Salon du livre anarchiste 2016, veuillez cliquer ICI.]

  • Éducation artistique sur la diversité culturelle et écologique: récits sur la mondialisation, les changements climatique, la colonisation et l’extraction des ressources
  • Rencontre des auteur-e-s anarchistes
  • La maternité révolutionnaire: co-créer des communautés radicales en temps de guerre
  • (Introduction à l’anarchisme) Anarchisme 101: Le quoi et le pourquoi
  • Film: Une autre forme d’organisation
  • Caucus des parents et des personnes qui soutiennent des parents et des enfants
  • Vers une réponse anarchiste à la toxicomanie et au rétablissement
  • Une librairie féministe à Montréal: réflexions collectives sur la création d’un espace communautaire
  • Bâtir une cité sans frontière : La justice en matière de migration et la pratique quotidienne d’entraide et d’action directe
  • (Introduction à l’anarchisme) Une introductions aux idées et pratiques de l’anarchisme
  • Réappropriation de l’Identité Autochtone
  • L’accouchement en tant que travail, politiques de libération et de reproduction
  • Rojava: La révolution pour une société anti-patriarcale
  • Que pourrait être Indymedia dans l’ère des médias sociaux corporatifs?
  • S’organiser ensemble contre le capitalisme et l’État: une discussion pour anarchistes autochtones, noir.es et/ou racisé.es
  • Raw Print
  • Présentation sur Infos.Medias, intégrateur des médias indépendants
  • (Introduction à l’anarchisme)«Exiger l’impossible»: La pratique et la pertinence de l’anarchisme
  • Le chenil humain: Défendre ses droits en prison
  • Atelier de vidéo avec G.A.P.P.A. squad: «Médias militants et pratiques sécuritaires»
  • La santé mentale radicale: les principes de base et comment être un bon.ne allie.e
  • Anarchisme et Nihilisme
  • Féminisme blanc et produits dérivés
  • (Introduction à l’anarchisme) Anarchie 101
  • (pour les enfants) Conte et murale contre le racisme
  • Table ronde sur les médias autochtones
  • Nos droits face à la police
  • Violence étatique et vies des personnes noires au Canada: Une perspective féministe et pour l’abolition des prisons

Ateliers 2015

[Pour les descriptions d’ateliers et de présentations au Salon du livre anarchiste 2015, veuillez cliquer ICI.]

  • Luttes antiautoritaire en Palestine et dans le monde arabe: Un modèle d’organisation horizontale et d’autogestion
  • (Salle des médias autonomes) Reportages indymedia lors des manifs de rue
  • Rencontre des auteur-e-s anarchistes
  • (INTRODUCTION À L’ANARCHISME) Anarchisme et anticolonialisme
  • (Salle des médias autonomes) FemCrypt
  • Perspectives anarchistes anti-racistes contre l’Islamophobie au Québec
  • Stratégies et tactiques pratiques pour une écriture anarchiste
  • (INTRODUCTION À L’ANARCHISME) Les grandes idées anarchistes explorées dans de grands livres
  • (Salle des médias autonomes) Atelier de construction d’émetteur FM
  • Des lendemains qui chantent
  • Espaces sécuritaires et autres problèmes
  • La Glamarchie: les personnes féminines autochtones, noires, et racisées dans les espaces anti-autoritaires dominés par des hommes
  • Pour le long terme : Prise en charge, dessein et stabilité dans l’organisation radicale
  • (Salle anti-Canada) Le Canada comme État d’apartheid : mythes et réalités
  • Le théâtre d’intervention comme outil de changements et d’expérimentations
  • Il faut qu’on parle de Facebook
  • Confronter le racisme anti-noirEs dans les communautés anarchistes et apprendre du mouvement Black Lives Matter
  • Sobriété radicale : Perspectives anarchistes sur la dépendance et la guérison
  • (INTRODUCTION À L’ANARCHISME) L’unité dans la diversité: portrait de l’anarchisme contemporain au Québec
  • (Salle Anti-Canada) La défense autochtone de la terre contre le colonialisme
  • Soutien péri-carcéral
  • 1er mai et anarchisme à Montréal: une histoire fragmentaire
  • Organisation versus mobilisation: Rendre notre activisme pertinent pour le peuple
  • Les ONG et le néo-colonialisme
  • (INTRODUCTION À L’ANARCHISME) L’anarchisme au quotidien
  • (Salle anti-Canada) Construire la résistance au 150e du Canada
  • Anarchie et insurrection: Perspective du conflit permanent
  • Là où vont les choses sauvages: Savoir et pratique anarchiste

Ateliers 2014

[Pour les descriptions d’ateliers et de présentations au Salon du livre anarchiste 2014, veuillez cliquer ICI.]

  • Le squat est une pratique politique. Voyage dans les centres sociaux occupés autogérés italiens
  • Décès dans la collectivité: S’occuper de la maladie et de la mort dans nos communautés
  • (INTRODUCTION À L’ANARCHISME) L’unité dans la diversité: portrait de l’anarchisme contemporain au Québec
  • Anarchisme, souveraineté autochtone et décolonisation
  • 1er mai 2015: Vers la grève générale contre l’austérité
  • (INTRODUCTION À L’ANARCHISME) Anarchie 101
  • Atelier de création littéraire anarchiste
  • Caucus des anarchistes autochtones et racisé.e.s
  • Appuyer les luttes des immigrants pour obtenir justice: Une table-ronde pour les anarchistes
  • La mouvance anarchiste a-t-elle un avenir en dehors de Montréal?
  • Le trauma tel qu’abordé dans les textes de science-fiction et le récit
  • La lutte contre la répression policière dans une perspective anarchiste
  • Le mouvement révolutionnaire noir et l’anarchisme: passé, présent et futur
  • Réponses collectives aux violences intimes et partage du travail émotif dans le milieu anarchiste: comment créer des communautés fortes?
  • Pour une pratique anarchiste de l’histoire de l’art
  • (INTRODUCTION À L’ANARCHISME) ABC de l’anarchisme
  • Perspectives anarchistes antiracistes contre la Charte des valeurs québécoises : Bilan critique et discussion
  • Brève incursion dans le mouvement anarchiste polonais
  • Anarchistes et forums sociaux : comment créer les conditions pour décâlisser l’État?
  • (INTRODUCTION À L’ANARCHISME) L’anarchisme au quotidien
  • L’anarchisme “Lifestyle”: De la culture anarchiste à la culture du conflit
  • Quinze ans du Salon du livre anarchiste: bilan critique

Ateliers 2013

[Pour les descriptions d’ateliers et de présentations au Salon du livre anarchiste 2013, veuillez cliquer ICI.]

  • L’unité dans la diversité: portrait de l’anarchisme contemporain au Québec
  • S’organiser contre l’autorité : introduction à l’anarchisme
  • L’école secondaire nous prépare à quoi en fait? Une introduction à l’anarchisme
  • Découvrir collectivement l’anarchisme par la chanson
  • «Exiger l’impossible»: Pratique et pertinence de l’anarchisme
  • Bâtir une cité sans frontière : la pratique de l’anarchisme à Montréal
  • Un anarchiste employé de l’État: cheval de Troie?
  • L’archivage autonome : L’histoire entre nos mains
  • Femmes et antifascisme (FR) – Montreal Sisterhood
  • Ni frontières, ni nations, Écrasons le suprémacisme blanc!: Les luttes des personnes racisées et anarchistes en Amérique du Nord
  • Nous sommes ingouvernables – livre sur l’anarchisme contemporain au Québec
  • Écrivons de la fiction anarchiste! – Rencontre avec le Bloc des auteur-e-s anarchistes
  • Abolissons le système, mais pas l’écosystème : Earth First! Et l’anarchisme
  • Caucus des personnes racisées anarchistes : Prendre soin les un-e-s des autres afin d’être dangereux et dangereuses
  • Démocratie directe : un projet par et pour les hommes blancs?
  • Aéroport Notre Dame des Landes (Nantes) en France : inutile, couteux, anti-écologique et anti-social
  • Femmes, prisons et État
  • L’anarchie après Fukushima
  • Ne laissez pas tomber vos ami-e-s
  • « On s’en câlisse » une autre histoire du soulèvement du printemps 2012 au Québec
  • RASTA: l’anarchisme du pauvre?
  • Décolonisation, anarchisme et répondre à  la violence envers les femmes autochtones
  • Caucus des parents et des personnes qui soutiennent des parents et des enfants
  • Résistances anarchistes contre le fascisme et l’extrême-droite : l’exemple grec
  • Le privé est-il politique?
  • Brutalité policière et profilage politique
  • L’éducation anarchiste

Ateliers 2012

[Pour les descriptions d’ateliers et de présentations au Salon du livre anarchiste 2012, veuillez cliquer ICI.]

  • Découvrir l’anarchisme par la chanson
  • Anti-autoritaire 101: démystifier l’anarchisme contemporain au Québec
  • Black Flame: une introduction à l’anarchisme de masse
  • Occupons l’anarchisme
  • Luttes étudiantes, luttes libertaires? Une table-ronde sur la grève étudiante au Salon du livre anarchiste de Montréal
  • S’organiser en tant qu’anarchistes et personnes de couleur/autochtones
  • Pratiques libertaires et luttes anti-impérialistes
  • (Re)vivre dans la nuit – atelier de réflexion autour d’une marche
  • Atelier anti-colonial sur l’histoire du Québec dans le contexte de la lutte contre le Plan Nord
  • La lutte des autochtones Mapuche et leurs alliés anarchistes: criminalisation, prisons politiques et résistance
  • Les Anarchistes français et la Révolution de libération nationale algérienne : la rupture et sa pertinence aujourd’hui
  • Les contradictions du communisme et de l’autonomie: une étude de cas du « Sojourner Truth Organization »
  • Alternatives anarchistes en actes: Université populaire, AMAP, etc. L’autogestion au quotidien
  • Le Bien commun, pas le capitalisme: Cultiver l’idée Occupy
  • L’anarchisme sans anarchistes / L’anarchisme avec des anarchistes : la pratique et la pertinence de l’anarchisme
  • Parlons leadership: Approches antiautoritaires de prise d’initiative et de développement des capacities
  • Anarchistes yiddish, flics salauds et pirates queers: construisons des histoires collectives de la lutte anarchiste à Montréal
  • L’extrême droite au Québec, comment combattre l’antithèse de l’anarchisme?
  • L’importance de la critique et de la curiosité dans le développement du mouvement anarchiste
  • Création de bandes dessinées féministes anarchistes
  • Homos pour l’abolition des prisons: Bâtir un mouvement solidaire avec des détenues Queer et Trans
  • Parole sans parole: La prequel : les vautours
  •  La sécurité pour les anarchistes
  • Écrire et écrier sa révolte

Ateliers 2011

[Pour les descriptions d’ateliers et de présentations au Salon du livre anarchiste 2011, veuillez cliquer ICI.]

  • L’anarchisme sans anarchistes / L’anarchisme avec des anarchistes : la pratique et la pertinence de l’anarchisme
  • Découvrir l’anarchisme par la chanson
  • 13h: L’aliénation salariée : pour une critique anarchiste du travail
  • 13h: Épouser l’insolente paresse: une introduction à l’anarchisme
  • 11h: De l’importance de lutter sur son lieu de travail
  • 11h: Transformer le tort: appuyer les survivantEs et confronter les agressions sexuelles dans nos communautés
  • 11h: S’opposez et proposez! Leçons de Movement for a New Society
  • 12h: Atelier du Bloc des auteurs anarchistes
  • 13h: Les anarchistes face aux mesures « d’austérité »
  • 13h: Les luttes sociales des communautés autochtones en Amerique du Sud (le Comité d’appui au peuple Mapuche et Nicolas Van Caloen)
  • 15h: Une introduction à la libération animale et à l’anarchisme: Comment la libération animale attaque les racines du système capitaliste
  • 15h: Orwell, l’anarchiste-tory
  • 15h: Soutien et autodéfense face à la répression de l’État : L’exemple du G20 à Toronto & Montréal
  • 15h: Perspectives anarchistes contemporaines : introduction aux anarchismes contemporains
  • 11h: Perspectives antiautoritaires sur les révolutions actuelles du Golfe à l’océan: Égypte, Tunisie, Yémen, Bahreïn, Lybie, Iran, Irak, Palestine
  • 11h: Leçons de solidarité : les rébellions de l’affaire Oscar Grant et le mouvement contre la terreur policière à Oakland, CA
  • 11h: Proximité physique, vie de quartier et luttes anarchistes : l’expérience de la Pointe libertaire
  • 12h: Pour des Rencontres internationales de l’anarchisme à St Imier (Suisse) en 2012
  • 13h: La philosophie : Un jeu d’enfants
  • 13h: Les luttes pour l’autonomie reproductive: des collectifs undergroup d’avortement à la lutte pour décriminaliser le travail du sexe
  • 13h: Table-Ronde: 10 ans après le Sommet des Amériques: quel impact sur les libertaires?
  • 15h: L’anarchisme, le colonialisme et la dépossession des autochtones dans l’Ouest canadien
  • 15h: Cinquante ans de lutte contre la brutalité policière à Montréal, 15 manifestations du 15 mars, quelle stratégie face à l’État oppresseur ?
  • 15h: Todos Somos Japon et l’anarchisme planétaire
  • 15h: Parole Sans Parole
  • 15h: Notre solidarité : Un territoire à décoloniser

Ateliers 2010

[Pour les descriptions d’ateliers et de présentations au Salon du livre anarchiste 2010, veuillez cliquer ICI.]

  • Un ABC de l’anarchisme
  • À quoi aspirent les anarchistes
  • Sur les traces de l’anarchisme au Québec
  • Anarchisme sans les anarchistes / Anarchisme avec les anarchistes: La pratique et pertinence de l’anarchisme
  • Refuser l’abus: Copwatch au passé et au présent, un outil contre la répression policière
  • Autogestion versus gestion capitaliste
  • Construire un mouvement de défense de la terre et de résistance au colonialisme: Devenir une force avec laquelle il faut compter
  • Cité sans frontières : La justice en matière de migration et la pratique quotidienne d’entraide et d’action directe
  • La One Big Union et le syndicalisme révolutionnaire au Québec et au Canada
  • Stratégies pratiques pour l’écriture anarchiste
  • Les émeutes et l’anarchie
  • Panel: Prenons-nous au sérieux: Developpons des stratégies pour la transformation sociale
  • Rencontre des auteurs et auteures de fiction anarchiste
  • Sécurité informatique : comment évaluer les solutions?
  • L’eugénisme dans les mouvements anarchistes et féministes
  • L’autorité capitaliste contre le soulèvement anticolonial: l’exemple du mouvement action directe militante pour les droits civiles dans une ville du norddes É-U, 1960-65
  • Piraterie maritime et Anarchisme, au-delà des idées reçues

 

Ateliers 2009

  • Revendiquer l’impossible: un partage des visions de l’ anarchisme
  • Les principes anarchistes et leurs pratiques préfiguratrices
  • Sur les traces de l’anarchisme au Québec
  • “Vivre en anarchiste »: de l’exemple historique des « milieux libres » aux pratiques actuelles
  • Décentralisme : où les anarchistes veulent en venir et comment ils/elles le préconisent
  • Briser le quatrième mur : atelier de théâtre et de performance
  • Toutes les villes a besoin d’une fanfare militante!
  • Luttes urbaines et changement social
  • La crise au sein des maisons d’éditions anarchistes
  • Anarchisme et discrimination fondée sur les capacités physiques: politiques radicales de l’handicap, inclusion et résistance
  • Comprendre la criminalisation de la contestation politique à partir des expériences au Canada, en Colombie et ailleurs
  • Les femmes et la violence politique : les cas d’Assata Shakur et d’Ann Hansen
  • Résistance populaire et autogestion libertaire
  • Planifier l’insurgence queer : Plaçons sur la table les problèmes queer mis de côtés
  • Organisation anti-capitaliste en milieu étudiant
  • Polinizaciones: Une pollinisation croisée des arts et de l’activisme avec les jeunes en Colombie
  • Analyse communiste libertaire d’une crise qui nous coûte cher
  • Séance de réseautage — Anarchistes raciséEs
  • Session de réseautage régional des infoshops
  • Squatting : Aspects légaux concernant l’occupation d’un bâtiment et nos droits face à la police

Ateliers 2008

  • Demander l’impossible: Partager les visions de l’anarchisme
  • Vivre l’anarchie dans l’ici et le maintenant
  • ABC de l’Anarchisme
  • Diverses expériences de centres sociaux autogérés
  • Atelier Théâtre Anarchiste
  • Anarchisme, athéisme et droite religieuse
  • École libre : On ne naît pas libertaire, on le devient!
  • L’anarchisme et les émeutes contre la conscription
  • Anti-impérialisme: des perspectives libertaires d’action et d’analyse
  • Solidarité directe avec les prisoniers
  • L’anarcho-primitivisme, l’archéologie et l’anthropologie
  • L’approche de réduction des méfaits pour soutenir les decisions responsible dans nos communautés
  • Colonialisme, anarchisme et “autochtonisme”
  • L’abolition de l’État

Ateliers 2007

  • Sur les traces de l’anarchisme au Québec
  • Les mots radicaux : écrire, est-ce militer?
  • Introduction à l’anarchisme
  • Le “nouvel” anarchisme
  • Mobilisation de resistance vers le plan de libre-échange ‘Atlantica’
  • Claude Gauvreau: écrivain de l’anarchie
  • Tchèque-toi : Une perspective anarchiste de la sûreté et la sécurité
  • Organisation et propagande: l’autogestion et la lutte pour la prolifération des idées anarchistes
  • La révolte des jeunes en France : des banlieues aux lycées!
  • La lutte contre la brutalité policière
  • Anarchisme et marxisme: Ce qu’ils ont appris de l’un et l’autre et leurs différences
  • Ungdomshuset au Danemark
  • Anarchisme, féminisme et guerre : Emma Goldman aujourd’hui
  • Anarchistes en solidarité avec des mouvements de libération nationale ayant une base islamique?
  • Qu’elle activité bizarre ! : Les intersections du queer et l’activisme a Montréal
  • Abolition du système pénal
  • La presse anarchiste en France
  • Nous on vote pas!

Ateliers 2006

  • Approches anti-autoritaires pour intervenir dans les cas d’agressions sexuelles
  • Anarchisme et auto-Defense
  • Autonomie et autogestion dans le zapatisme
  • Retour sur la guerre civile Espagnole
  • Les leçons anarchistes et anti-impérialistes de Weather Underground
  • Les anarchistes et la loi : quand combattre en Cour et quand la fuir.
  • Ni dieu, ni maître : l’Athéisme et l’anarchisme contemporain
  • Libertaires ou libertins? Une analyse féministe radicale des couples en milieu militant
  • « Les révolutionnaires qui ont essayé de réfléchir » : L’organisation Sojourner truth et son héritage pour les anarchistes d’aujourd’hui
  • Entraide et santé mentale dans les milieux anarchistes
  • Solidarité directe avec les communautés du CIPO-RFM de Oaxaca, vivre l’utopie magoniste
  • L’autonomie située : L’espèce humaine et l’espace qu’elle habite

Ateliers 2005

  • Réapprendre : sortir la société de l’école
  • Anarchismes du 21e siècle
  • Construire un mouvement anarchiste : Leçons du passé au présent
  • Sur les traces de l’anarchisme au Québec
  • Introduction au communisme libertaire
  • L’anarchie c’est aussi l’organisation : Un regard sur les méthodes d’organisation anarchistes
  • De Sacco & Vanzetti au Patriot Act : Briser les barrières fascistes
  • Lutte ou marche ! Les anarchistes dans le combat pour les transports publics
  • Construire un mouvement de décolonisation “canadien”: La pratique de la solidarité active et l’auto-détermination mutuelle
  • La Croix Noire Anarchiste et le support aux prisonniers politiques
  • L’anarchie dans votre assiette : défier les pratiques de production alimentaire industrielle
  • L’anarchisme, le Pouvoir et les Frontières : Combattre le capitalisme, le patriarcat et l’impérialisme dans les politiques d’immigration et dans nos propres mouvements
  • Politisez votre Fierté! Tactiques et stratégies queer-anarchistes
  • Une autre vision de l’action directe : De la macro-économie à la participation active dans la résistance paysanne civile en Colombie
  • Le Syndicalisme de Combat comme pratique pour les anarchistes
  • La question de l’organisation anarchiste
  • Le feminisme et la lutte anti-patriarcale dans le milieu libertaire
  • Historique et auto-critique du squeegee council de Vancouver’
  • Cogitateurs Agitateurs : L’informatique libre
  • L’environnement : Ni pour, ni contre, bien au contraire !
  • Les luttes d’un quartier : une visite guidée du Sud-ouest de Montréal

Ateliers 2004

  • Sur les traces de l’anarchisme au Québec
  • Une introduction à l’anarchisme et ses aspirations
  • Les anarchistes dans la Révolution russe
  • Anarchisme et éducation : Sortir la société de l’école
  • Terre et liberté: La perspective éco-anarchiste
  • Exigez l’impossible : Théorie et pratique de l’anarchisme
  • Une visite radicale à pied
des quartiers Saint-Henri et Petite Bourgogne
  • Les groupes d’affinités: Un mode d’action anarchiste
  • Une commémoration de la vie de Daniel Guérin
  • L’anarcho-surréalisme au Canada
  • L’anarchisme et la culture iroquoise
  • Panel : Personne n’est illégal
  • La presse anarchiste au Québec
  • L’anarchisme en lutte: confronter les frontières, les États et l’apartheid
  • Panel : Les anarchistes radicalisent leur lieu de travail
  • Détruire le complexe carcéral-industriel
  • Mondialisation (Anti-)Capitaliste
  • Anarchisme, militantisme et culture de sécurité
  • Panel : Les libertaires confrontent le gouvernement Charest
  • L’auto-détermination contre l’État-nation
  • Coopératives anarchistes de travailleurEUSEs et propagande révolutionnaire
  • Atelier de discussion et de stratégie par « Anarchist People of Colour »

Ateliers 2003

  • Introduction a l’anarcho-communisme
  • Les milieux anarchistes dans les années 80
  • Sur les traces de l’anarchisme au Québec
  • La tradition anarchiste
  • Introduction a l’anarchisme et a la Fédération Anarchiste
  • Anarquismo en Mexico/L’anarchisme au Mexique
  • Détruire L’Émpire Hétérosexiste, Resistance, Antipatriarcat
  • La guérilla des communications
  • L’anti-fascisme et l’anti-nationalisme
  • Personne n’est illégal: affronter la guerre, le capitalisme et l’apartheid
  • Construire votre propre station de radio: comment bâtir un transmetteur FM
  • Comment mettre en place des pratiques libertaires en rupture avec une société autoritaire et capitaliste à travers deux exemples : Radio Libertaire et la lutte pour le transport gratuit
  • L’éducation populaire comme pédagogie libertaire
  • Une analyse anarchiste postmoderniste préliminaire du parti des Black Panthers et ses implications pratiques pour la lutte actuelle
  • Transfolk et la communauté anarchiste
  • Le théâtre révolutionnaire
  • Panel : les anti-autoritaristes qui participent aux luttes sociales
  • Anarchie et technologie
  • L’autogestion: de l’idéal à la pratique
  • Les prisons et la lutte de classe
  • Diaporama : l’art et la politique se mélangent admirablement

Ateliers 2002

  • ABC de l’anarchisme
  • Démystifier l’anarchie et l’anarchisme
  • Atelier éco-libertaire
  • Introduction à l’anarcho-communisme
  • Introduction à l’anarchisme
  • La lutte de classe aujourd’hui
  • Perspectives anarchistes sur l’espace urbain et la résistance
  • Anarchisme, libération nationale (sic), anti-colonialisme et identité
  • Rébellion mexicaine
  • Anarchie ou démocratie directe
  • Anarchisme queer
  • Maintenir les espaces anarchistes en milieu urbain : pourquoi c’est si dure, tabarnak?
  • Le privé est politique … même dans le milieu militant!
  • L’organisation anti-coloniale dans une perspective autochtone
  • Anarchie, guerre et mondialisation
  • La crise du logement à Montréal : Une perspective anarchiste sur les moyens d’action
  • L’autodéfense dans un procès criminel

Appel à contributions 2014

Lire la suite sur comment faire une proposition pour le prochain Salon du livre anarchiste de Montréal (24 & 25 mai 2014) et le Festival de l’anarchie (suite…)

Archives

AFFICHES 2002-2011

PHOTOS 2006-2011

ATELIERS 2002-2011

REVUE DE PRESSE 2010-2011

LE SALON DU LIVRE ANARCHISTE 2011

LE SALON DU LIVRE ANARCHISTE DE MONTRÉAL 2010

Affiches 2000-2016

AFFICHE-FR
AFFICHE-FR














Dons 2011

Les dons recueillis lors du Salon du livre anarchiste édition 2011 ont été versés à: i)  la bibliothèque anarchiste DIRA (Montréal); ii) le Fonds d’accessibilité au Salon du livre anarchiste; iii) Le Fonds de défense légale des accuséEs du G20; iv) Éditions Écosociété, poursuivi par les sociétés minières canadiennes Barrick Gold et Banro:

DIRA BIBLIOTHÈQUE ANARCHISTE (MONTRÉAL): DIRA est un local de diffusion pour les idées anarchistes et alternatives à  celles véhiculées par les médias de masse et la classe dominante. À DIRA, vous pouvez emprunter ou consulter des centaines de livres, journaux, zines, document d’archives, etc. Nous avons une structure de fonctionnement non hiérarchique, égalitaire et anti-autoritaire et nous diffusions l’information gratuitement pour quelle soit accessible à  touTEs : parce que les idées ne se vendent pas, elles se partagent! INFO: http://bibliothequedira.wordpress.com/

FONDS D’ACCESSIBILITÉ AU SALON DU LIVRE ANARCHISTE : Le fonds d’accessibilité aidera à rendre plus accessible de diverses manières le Salon du livre Anarchiste de Montréal. Cette année, le fonds aidera à défrayer les coûts du Centre culturel Georges-Vanier, un édifice accessible en fauteuil roulant en face du CEDA qui sera hôte de plusieurs ateliers, ainsi que les coûts associés à la traduction vers le langage des signes. Ce fonds permettra au collectif organisateur du Salon du livre d’atteindre de diverses manières un de ses buts, soit d’assurer l’accessibilité de l’évènement, cette année comme à l’avenir.

FONDS DE DÉFENSE LÉGALE DES ACCUSÉ-E-S DU G20: Le Fonds de défense légale des accuséEs du G20 au Québec continue de lever des fonds pour appuyer toutes les personnes faisant face à des accusations liées aux manifestations de juin 2010 contre le G20 de Toronto.
Le Fonds considère que toutes les arrestations ont eu lieu dans le contexte d’une lutte légitime contre les politiques capitalistes du G20 et que toutes les accusations doivent être immédiatement retirées. Le Fonds de défense légale du G20 est géré par une groupe de six organisateurs et organisatrices communautaires, n’ayant pas d’accusations, qui vont s’assurer que les fonds légaux soient dépensés adéquatement. INFO: http://www.clac-montreal.net/node/185

ÉDITIONS ÉCOSOCIÉTÉ: Les sociétés minières canadiennes Barrick Gold et Banro poursuivent les Éditions Écosociété ainsi que les trois auteurs de Noir Canada. Pillage, corruption et criminalité en Afrique pour diffamation. Écosociété demande toutes les formes d’appui possible pour mener ce combat de David contre Goliath. INFO: http://slapp.ecosociete.org/fr/node/65

LE SALON DU LIVRE ANARCHISTE 2012