Accueil » Salle de cinéma anarchiste 2012

Salle de cinéma anarchiste 2012

DEUX JOURS! SAMEDI 19 MAI & DIMANCHE 20 MAI
12h-17h – SALLE 119 au CÉDA (2515 rue Delisle)
accesible aux fauteuils roulants – gratuit

La Salle de cinéma du Salon du livre anarchiste de Montréal sera ouverte les 19-20 mai. On y présentera des courts et longs métrages portant sur l’anarchisme ou sur des luttes soutenues par des anarchistes. Les places sont limitées dans la Salle de Cinéma Anarchiste, donc s’il vous plaît arriver quelques minutes avant chaque projection.

SAMEDI 19 MAI
12h-13h: RFID: la police totale
(Pièces et main d’oeuvre / Websubterfuge / 28 min / FR, sous-titrés en anglais / France / 2011)

Peu de gens encore, hors des laboratoires, des services vétérinaires et de logistique, connaissent les RFID (Radio Frequency Identification), aussi nommées “étiquettes électroniques”, “intelligentes”, “smart tags”, “transpondeurs”, “puces à radiofréquences”. Ces mouchards nés durant la seconde guerre mondiale supplantent les codes-barres, avant d’envahir tous les objets de consommation, les animaux, les titres de transport et d’identité, les livres des bibliothèques, les arbres des villes, toutes choses de proche en proche, et même de plus en plus d’êtres humains. Sans les nanotechnologies, qui permettent de réduire leur taille et leur prix, les puces RFID n’infesteraient pas nos vies. Bientôt il sera criminel d’extraire de son corps sa puce d’identité. Suivi par une discussion.

SAMEDI 19 MAI
13h-14h30:  ATTENTION FEMINISTES!
(Rozenn Potin / 50 min / FR / Québec / 2011)

Attention Féministes! offre un nouveau point de vue sur le féminisme à travers l’engagement personnel et social de 5 jeunes des générations X et Y. Dans ce documentaire, Rozenn Potin accole de nouveaux visages au féminisme de façon accessible, attrayante, sensible, drôle, pertinente et audacieuse. Un film qui renouvelle efficacement l’image et le discours sur le féminisme. Suivi par une discussion avec les participantEs.

SAMEDI 19 MAI
14h30-15h30: Cinq courts métrages de Kandis Friesen & Brescia Bloodbeard

- trade (Kandis Friesen / 5 min / texte en ANG & FR / 2011)
trade est un court-métrage expérimental qui explore les concepts des frontières et du commerce et leur rapport à l’histoire collective et aux identités nationales en Amérique du nord colonialiste. Ce film cherche à déconstruire les histoires autochtones et coloniales en les superposant, de manière abstraite, étudiant les frontières (visibles et invisibles) présentes dans nos communautés, nos villes, nos économies et nos nations.

Par Brescia Bloodbeard:
- Sharp Like a Knife (Brescia Bloodbeard / 3:43 min / ANG)
- The Skinning Song (Brescia Bloodbeard / 1:20 min / ANG)
- Everything is Trivial (Brescia Bloodbeard / 2:50min / ANG)
- Galore: Investing in the Trivial (Brescia Bloodbeard / 10:42 min / ANG)

SAMEDI 19 MAI
15h30-17h: Why I Am An Anarchist / Pourquoi je suis un anarchiste
(Caitlin Hewitt-White / 45 min / ANG / Toronto / 2012)

Un portrait de six anarchistes basé à Toronto, qui répond à la question: Pourquoi je suis un anarchiste? Filmé aprés les manifestations contre le G20 en juin 2010. Suivi avec une discussion avec le cinéaste.

DIMANCHE 20 MAI
12h-14h: Anarchroniques. Chroniques d’une  mouvance libertaire
(Coop Media Libre / 83 min / FR / Québec / 2012
)

Documentaire qui se lance sur les traces de la mouvance libertaire au Québec et qui tente de dresser un portrait de certains groupes anarchistes contemporains. Suivi par une discussion avec les cinéastes: Fernando Garcia Blanes et Karine Rosso.

DIMANCHE 20 MAI
14h-14h30: Banca Rota
(Full Instinct Productions / 14 min / FR / Catalonia / 2011)

“Banque Brisée”, “banqueroute”, ainsi pourrais se traduire le titre de ce court manifeste tourné à Barcelone suite au soulèvement dit du 15-M (15/05/11). Il ne s’agit pas d’un reportage sur le mouvement ou une sélection des moments les plus chauds…Il s’agit plutôt d’un fleuve, une rivière de gens et de mots qui défilent dans ces rues historiques qui ont déjà vu naître et mourir une autre révolution. La révolution en cours, c’est celle des financiers, des capitalistes qui ont momentanément réussi à faire oublier au peuple que c’est toujours lui qui a le dernier mot. Ce mot, ces mots, la population l’a crié haut et fort : “no nos representan” (vous ne nous représentez pas). Les agences de notations déclarent des pays, des peuples entiers, des individus “en faillite”. C’est maintenant à nous de déclarer la faillite de ce système injuste et violent.

DIMANCHE 20 MAI
14h30-15h: Memento Mori
(Pierre-Luc Junet / 7 min / FR / Québec / 2012)

Court-métrage critique sur la grève étudiante alors à son commencement. La réflexion porte ici sur l’étendue des tâches qu’il reste à accomplir pour transformer cette colère limitée aux seuls étudiants et étudiantes à une révolte généralisée contre le système qui génère ces tensions et ces perturbations. Suivi par une discussion.

DIMANCHE 20 MAI
15h-16h30: Noise and Resistance
(Francesca Araiza Andrade, Julia Ostertag / 87 min / ANG / Europe / 2011)

Un film sur les mouvements alternative/punk en Europe, avec des exemples de Barcelone, Moscou, les Pays-Bas, Angleterre et plus. Une exploration des cultures alternatives.

DIMANCHE 20 MAI
16h30-17h: Guerre d’Algérie: Une resistance oubliée
(Daniel Goude et Guillaume Lenormant / 30 min / FR / France / 2001)

Histoire de l’action de la Fédération communiste libertaire (FCL) et du Mouvement libertaire nord-africain (MLNA), qui formèrent dès 1954 les premiers réseaux de porteurs de valises, en soutien à la résistance algérienne. La répression policière liquida les deux organisations en 1957. Le film donne la parole à six acteurs et actrices de cet épisode méconnu de la guerre d’Algérie.