Accueil » Qu’est-ce qui se passe au Salon du livre anarchiste de Montréal?

Qu’est-ce qui se passe au Salon du livre anarchiste de Montréal?

Le Salon du livre anarchiste, qui se déroulera samedi le 28 mai et dimanche le 29 mai, se tient à deux endroits situés l’un en face de l’autre: i) le Centre culturel Georges-Vanier (CCGV) (2450, rue Workman) ; ii) le CÉDA (2515, rue Delisle), un centre communautaire pour l’éducation aux adultes dans le sud-ouest de Montréal , en face du CCGV. Les deux endroits sont à deux minutes de la station de métro Lionel-Groulx.

Dans les auditoriums principales au CCGV et au CÉDA il y a plus de 100 vendeurs-deuses, éditeurs-trices et groupes de partout à Montréal, Québec, d’Amérique du Nord et ailleurs, pour partager leurs publications et leur matériel, dont la plupart est impossible à trouver dans les magasins «de masse». Il y a beaucoup de matériel gratuit et une bonne partie est publiée spécialement pour le Salon du livre. Notez bien : cette année les tables d’exposition prendront place les deux journées, samedi le 28 mai et dimanche le 29 mai. Les ateliers, films et oeuvres d’art prendront place aussi les deux journées.

Pendant le Salon du Livre, il y a une Salle de cinéma anarchiste où sont projetés des films et des documentaires alternatifs, et les murs du Salon sont couverts d’oeuvres d’art d’artistes anti-autoritaires pour l’exhibition Art et Anarchie.

Il y a une garderie gratuite et au Salon du livre et aussi une programmation pour les enfants: La Zone d’Enfants !; les enfants et les parents sont bienvenus et encouragés à y assister.

Pour tout le monde, il y a un espace “chill”. L’espace en question a été développé en reconnaissance du fait que le salon peut parfois devenir très intense et chargé pour plusieurs raisons. L’idée, c’est d’offrir un espace à l’écart des activités principales du salon, pour décompresser, sans qu’on se sente forcé.e de quitter le salon pour accéder à un peu de calme.

Il y a aussi des ateliers en guise d’introduction à l’anarchie pour ceux et celles pour qui c’est du nouveau. Et si vous êtes intéresséEs, il y a également de présentations et de discussions anarchistes, qui explorera plus en profondeur les sujets liés à l’anarchisme.

Tout au long du Salon du livre, ne vous gênez pas pour poser des questions ou vous renseigner sur les idées et pratiques anarchistes aux personnes qui ont des tables ou qui font les présentations. Le collectif du Salon du livre anarchiste de Montréal s’efforce de créer un événement accessible et inclusif à tous et toutes.

Le site du Salon du livre est à côté d’un grand parc et d’un terrain de soccer et quand il fait beau (le mois de mai à Montréal est habituellement très agréable), aller au Salon du livre c’est aussi jouer au soccer et prendre du soleil en jasant avec ses amiEs et futurEs amiEs.

Toutes les activités du Salon sont gratuites et ouvertes à tout le monde, cependant votre contribution financière est encouragée afin de couvrir nos dépenses.

Essentiellement, le Salon du livre anarchiste de Montréal est pour les gens curieux de l’anarchisme et qui veulent en savoir plus.