Présentations et événements 2020

L’anarchisme et le Mouvement de la Science Transparente (fr) – 11:00am

Vers où nous tourner pour trouver de l’information fiable lorsque la peur est partout ? Devrions-nous faire confiance à l’expertise scientifique pour nous guider en ces temps d’incertitude ? Comment s’y prendre d’une manière qui soit compatible avec les principes d’autonomie et d’auto-détermination? 
Cette discussion se penchera sur ces question à travers une introduction à l’Open Science Movement, un mouvement qui vise une plus grande transparence et efficacité au sein de la science, et qui situe cette dernière comme une collaboration publique et accessible, et non comme propriété ou une compétition déterminée par le profit.  

Rémi
Aime: les cerveaux, l’escalade, l’open-science, le scepticisme.
Couleurs Préférées: le noir et le rouge (ensemble si possible)


Liberating Sápmi: Indigenous Resistance in Europe’s Far North
(en) – 11:30

Gabriel Kuhn est un écrivain basé en Suède et il nous fera la lecture d’extraits de son plus récent livre Liberating Sápmi (PM Press, 2020). À partir d’entrevues avec des activistes, des artistes et des académiques Sámi, ce livre explore les luttes souvent ignorées du peuple Sami pour l’autodétermination. Nous y découvrons également des preuves irréfutables du rôle crucial que le peuple Sami joue dans la résistance des peuples autochtones contre un système économique et politique dont le pouvoir de destruction de la vie sur terre a atteint des niveaux inégalés dans histoire de l’humanité. 

Conversations with Gidimt’en: Updates from the Front Lines (en) – midi

Sledyo est une  membre Cas Yikh du clan Gidimt’en, et la porte-parole du Camp Gidimt’en. Elle vit sur les terres Cas Yikh depuis 2014 avec son mari et ses enfants, qu’elle élève traditionnellement dans le territoire. Sleydo travaille sans repos pour la résurgence Autochtone, au nom de ses enfants et ses futurs petits-enfants. Elle vit selon la loi Wet’suwet’en et continuera à bâtir la souveraineté pour son peuple.

Jennifer est la coordonnatrice médiatique du Camp Gidimt’en. Elle est membre Cas-Yikh  du Clan Gidimt’en et a été élevée sur son territoire. Malgré qu’elle a été déplacée, depuis son retour chez elle en 2013, elle s’est engagée activement et milite avec ferveur pour la reconnaissance du système de gouvernance Wet’suwet’en .  Son expérience inclue le travail avec les jeunes, la langue et la culture. Elle est écrivaine et amoureuse des arts, constamment à la recherche de manières de connecter avec des Autochtones et des allié.e.s pour aller plus loin dans la libération de toutes nos nations. 

Delee (pronoms elle/they/them) vit actuellement sur son territoire traditionnel du peuple Wet’suwet’en. Elle s’implique dans l’organisation de projets, de personnes et de plateformes visant l’éveil des consciences au sujet des Femmes et Filles Autochtones Disparues et Assassinées, ainsi qu’à toutes les luttes actuelles des Peuples Autochtones au soi-disant Canada.  Ayant fait face à la perte personnelle de plusieurs jeunes femmes disparues ou assassinées durant sa vie, ce sont deux enjeux qui sont chers à son cœur. Son clan a été à l’épicentre de la lutte contre les projets de pipeline qui continuent actuellement de détruire les territoires traditionnels Wet’suwet’en. Delee est en lien avec une multitude d’organisations et de nations à travers l’Île de la Tortue pour développer des manières de valoriser et de protéger la souveraineté. La responsabilité de s’assurer que les futures générations aient un meilleur monde est une leçon qui est constamment revenue dans la vie de Delee, à travers les enseignements de ses Dinï Ze (chefs hommes), ses Tsakë ze (chefs femmes), et les membres de sa famille.  Ses aspirations incluent le travail avec les leaders des nouvelles générations, ainsi que d’apprendre des détenteurs du savoir.  Elle comprend le besoin de tisser et de promouvoir l’unité entre toutes les personnes. 

Mutual Aid for Survival and Freedom (en) – 13:00

Panélistes: Madeleine avec Mutual Aid Katarokwi-Kingston, Brandon avec K’é Infoshop in the Navajo Nation, et Tammy avec Downtown-Est Hamilton Mutual Aid Network

En réponse à la catastrophe de la COVID-19, les projets d’entraide se sont multipliés à travers l’Île de la Tortue, à mesure que les gens se tournaient les unEs vers les autres pour répondre à leurs besoins — matériels et émotionnels. C’est une question de survie. Mais l’aide mutuelle est, et devrait être bien plus que ça : elle nous ramène directement dans la vie les unEs des autres, avec attention et dignité, en nous mettant au défi de réimaginer des formes de relations et d’organisations sociales. Le panel partagera des expériences tirées d’efforts imaginatifs basés sur une solidarité au-delà de la charité, et les manières dont leurs pratiques, leurs stratégies, et leur structure anarchiste peuvent nous permettre à tous/toutes de nous épanouir à long terme, sans avoir besoin du capitalisme et de l’état, des flics et des frontières. 

Collective Care vs. Containment (en) – 14:00

Discussion animée et atelier avec les présentateurs-trices Mikiki, Modibo Kadalie et Alexis Shotwell, dans laquelle seront traitées des questions telles que:

1. Quelles leçons peut-on tirer des mouvements historiques sur la manière de refuser une réponse policière et d’endiguement face à la pandémie?

2. Comment pratiquer la réduction des méfaits et le soin collectif dans notre contexte actuel?

3. L’autonomie, l’entraide et la responsabilisation communautaire sont tous des principes anarchistes importants. Étant donné le contexte actuel, ces principes sont-ils en contradiction et peut-on les concilier?

Mikiki, de descendance acadienne/mi’kmaq et irlandaise, est vidéaste et artiste multidisciplinaire ainsi que militantE pour la santé de la communauté queer. Son identité en tant qu’artiste s’informe et se repose foncièrement sur ses expériences de travail dans les domaines de l’éducation en santé sexuelle et de la réduction des méfaits. Son oeuvre prend souvent pour thèmes les négotiations autour du sécurisexe, la construction identitaire, les attitudes envers la drogue, le dévoilement de l’identité sexuelle et du statut sanitaire et le renforcement communautaire par voie de partage de compétences, de témoignage et de narration.

Alexis Shotwell écrit et enseigne à Ottawa sur un territoire algonquin non cédé où elle fait partie du « Punch Up Anarchist Collective» (collectif anarchiste Punch Up) (punchupcollective.org). Elle est cochercheuse pour le AIDS Activist History Project » (Projet de l’histoire des militants du SIDA) (aidsactivisthistory.ca) et auteure de Knowing Otherwise: Race, Gender and Implicit Understanding (Savoir autrement: la race, le genre et la compréhension implicite) et de Against Purity: Living Ethically in Compromised Times (Contre la pureté: vivre éthiquement dans une époque compromise).

Modibo M. Kadalie, titulaire d´un doctorat, est un éminent activiste, théoricien politique et socio-écologiste, connu pour être critique de longue date de l’État-nation et du simulacre qu’est la «démocratie représentative». Il est l’auteur de « Pan-African Social Ecology » (OOOA Press, 2019) et de « Internationalism, Pan-Africanism, and the Struggle of Social Classes » (One Quest Press, 2000). Le Dr Kadalie travaille depuis plus de trente-cinq ans dans l’enseignement supérieur et est activiste radical depuis plus de cinquante ans. À la fin des années 1960, il a été membre du personnel de la Ligue des travailleurs/euses noirEs révolutionnaires de Détroit,dans le Michigan, ainsi que membre fondateur du Comité international de soutien à la libération des Africains en plus d’avoir été délégué nord-américain au 6e Congrès panafricain. Dans les années 1970, il a participé à de nombreux mouvements d’auto-organisation syndicale à Atlanta, en Géorgie. Dans les années 1980, il a aidé à l’auto-organisation de groupes de défense armés dans les projets de logement à Atlanta pendant la crise des meurtres d’enfants. Et dans les années 1990, parmi de nombreuses autres campagnes, il a aidé à mobiliser la communauté de Savannah lors du déversement massif de Tridium dans la rivière Savannah depuis la centrale nucléaire de Savannah River en amont. Actuellement, le Dr Kadalie est le président fondateur de l’Institut de recherche autonome pour la démocratie directe et l’écologie sociale  ( Autonomous Research Institute for Direct Democracy and Social Ecology ) (https://ariddse.org/).

Antifascism during Pandemic (en) – 15:00

L’antifascisme est un concept en constante évolution, qui change à mesure que nos conditions sociales se resserrent et que la crise devient une caractéristique de la vie sociale. Dans cette discussion, Shane Burley et Effie Baum parleront des formes que prennent l’antifascisme, l’entraide et les mouvements sociaux dans une ère de pandémie ainsi que des manières dont l’extrême droite modifie ses tactiques.

Shane Burley est écrivain, cinéaste et antifasciste et Effie Baum est une personne organisatrice antifasciste queer et porte-parole de PopMob (mobilisation populaire). Les deux sont basés à Portland, en Oregon.

Coup de téléphone : Une conversation avec Radio Pandemic (en) – 16:00

Radio Pandemic est une émission de radio sur la crise du COVID-19, diffusée trois fois par semaine sur CFRC 101.9 à Kingston, en Ontario. Durant les derniers deux mois, l’émission a couvert la surveillance, la santé mentale, les prisons et d’autres sujets d’un point de vue anarchiste. Rejoignez-nous pour une conversation avec l’équipe de Radio Pandemic alors que nous discutons de leurs expériences sur le projet. 

Espace de recueillement (en/fr) – 17:00

Suivant une pratique émergente qui a été une partie intégrante du salon du livre ces deux dernières années, nous allons offrir un espace — sous forme virtuelle — pour se recueillir, partager un deuil, et honorer les personnes qui nous ont quitté récemment et durant les années passées. Cette année en particulier, la pandémie globale met au grand jour les structures de domination d’une manière et à une échelle démesurée, ce qui nous force à confronter ce que nous savions déjà du système actuel d’une manière différente à chaque jour. L’espace de recueillement du salon du livre sera un lieu et un moment pour rendre hommage aux personnes décédées, un moment pour se recueillir sur comment les circonstances actuelles ont eu un impact sur les connexions entre nous et dans nos communautés, et comment tout notre travail et nos luttes peuvent être éclipsées par des besoins immédiats. Ce sera un espace pour partager et raconter, se recueillir et se défouler, témoigner et pleurer notre perte, et honorer les changements. L’espace de recueillement de cette année 2020 est dédié à Hayden Muller, une personne organisatrice bien aimé.e de la communauté montréalaise, qui est décédé.e le 7 septembre 2019 d’un cancer du sein en phase terminale, entouré.e des personnes qui l’aimaient.

Projection de film: Pom Poko – 18h30

Pom Poko (平成狸合戦ぽんぽこ) est à propos d’une communauté de tanuki (des chiens raton-laveur japonais, à qui on attribue des pouvoirs magiques) qui lutte pour empêcher que leur forêt natale soit détruite par le développement urbain, sans toutefois être toujours d’accord entre eux/elles sur les tactiques. Adapté aux enfants, mais les thèmes abordés sont sérieux, il y a des représentations de violence et de tanuki qui sont morts, et de la « nudité » (certains chien-raton-laveur ont des testicules).

Disponible sur mabf.theanarchistcinema.org/en.html (avec plusieurs options d’audio et de sous-titres) ; nous encourageons les gens à l’écouter à 19h, heure de Montréal.  

The Anarchist Cinema a pour but de fournir un accès à des films en lien avec l’anarchie. Nous encourageons les gens à écouter les films à plusieurs et à partager des conversations sur les idées présentées. SVP contactez-nous si vous avez des recommandations de films, des critiques ou des demandes pour d’autres projections. Pour toute question, vous pouvez contacter votre ouvreur-euse de cinéma à usher (at) theanarchistcinema (dot) org. Nous avons un chat Matrix où se retrouver pendant le spectacle dont l’addresse est #theanarchistcinema:chat.weho.st 

Sous les pavés, la piste de danse – 21:00

Une soirée de danse virtuelle pour fêter le Salon du livre anarchiste de Montréal

♬ L’évenement sera diffusé sur Zoom: https://ijvcanada.zoom.us/j/81296237204

Avec:
ⒶⒶ En direct de New York (via Nouvelle Orléans), du groupe de reggae renommé The Far East, sélectrice Maddie Ruthless

ⒶⒶ DJ Aaron Maiden (The Rebel Beat, ska, reggae, hip-hop, sons de l’imagination libre et anti-fasciste)

ⒶⒶ DJ Grenadier (Radio 613, hip-hop, fanfare, klezmer, cumbia, sons des révoltes de nos ancêtres)

Normalement, on danserait ensemble pour célébrer la fermeture du salon du livre anarchiste cette année. Malgré les circonstances, vous danserez toujours avec nous, mais à la maison!

Il y aura des prix pour:
-Le meilleur costume
-Les meilleurs moves de danse
-Les meilleurs décorations sur sa piste de danse personnelle

NB. nous prenons des mesures de sécurité pour éviter des attaques des trolls sur l’évenement. Les micros des participants seront désativés, ainsi que l’outil de clavardage. Par contre, vous auriez l’option d’être sur camera ou non. On veut quand même vous voir danser avec nous, mais aucune pression 🙂

facebook.com/events/s/sous-les-paves-la-piste-de-dan/235801054393526/?ti=icl